IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le télétravail peut s'avérer très bénéfique pour la santé, d'après des études
Qui soulignent en sus qu'il est souvent plus rémunérateur que le travail dans un bureau pour les employés de l'IT

Le , par Patrick Ruiz

43PARTAGES

9  0 
Ce sont les conclusions de la revue d’une série de 1930 articles consacrés au télétravail par une équipe de chercheurs. Cette approche de mise à contribution des ressources humaines qui a connu une explosion en termes d’adoption en raison de la pandémie de coronavirus n’échappe pas à la dualité. Elle présente des avantages et des inconvénients qui mènent en général à des comparaisons avec le travail au bureau.

La revue, dirigée par Charlotte Hall de l’UK Health Security Agency (UKHSA), a examiné 1930 articles universitaires sur le travail à domicile, le télétravail et d'autres types de travail hybride et à domicile. Il en ressort que le télétravail permet de manger plus sainement, d'être moins stressé et d'avoir une tension artérielle plus basse. La publication fait suite à celle de l’entreprise Remote qui a recueilli des données sur plus de six millions d'offres d'emploi de 2022 et a interrogé 3 000 propriétaires d'entreprises, free-lances et employés aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Remote a constaté que les postes de développeur web et d'ingénieur logiciel offrent le plus grand nombre d'opportunités à distance par rapport aux autres professions. Ils représentent respectivement 37 % et 36 % du marché total des emplois à distance. Les développeurs web travaillant à domicile peuvent également gagner 22 508 dollars de plus en moyenne que leurs homologues sur site, soit une différentiel de 37 %.


Néanmoins, attention car télétravail peut impliquer pas de promotion dans certains cas

Le cas Amazon l’illustre. Des documents qui ont fait l'objet de fuite ont révélé qu'Amazon a pris d'autres mesures le mois dernier pour obliger les employés à respecter sa politique de retour au bureau. Selon ces documents, Amazon a fait savoir à ses cadres que les employés destinés à être promus sont tenus de se conformer à la politique de retour au bureau de l'entreprise. Si ce n'est pas le cas, ils devront obtenir l'approbation d'un vice-président, ou leurs promotions seront bloquées.



Lesdites politiques de retour au bureau sont motivées par le fait que les employeurs sont d’avis que le télétravail nuit à la productivité et la créativité


C’est une brèche dans laquelle les dirigeants s’engouffrent en général quand on sait qu’ils sont d’avis que les employés doivent retourner au bureau car cela stimule la créativité. Le dirigeant d’Apple s’aligne sur des avis similaires selon lesquels « la communication marche mieux face à face. » Les recruteurs sont convaincus que les collègues construisent de meilleures relations de travail par exemple quand ils prennent le déjeuner ensemble, prennent le temps de discuter de divers sujets, même les plus banals ou alors participent à des exercices destinés à développer l’esprit d’équipe.

En droite ligne avec ce positionnement, ces derniers évoquent un « impact sur la créativité. » Le mythe selon lequel un manque d’interaction sociale réduit la créativité et l’innovation reste profondément ancré. C’est d’ailleurs l’un des arguments sur lesquels s’appuyait Marissa Mayer pour s’ériger contre le télétravail lorsqu’elle a déclaré que « certaines des meilleures idées et décisions surviennent après des discussions à la cafétéria ou au couloir, après des rencontres avec les gens et des rendez-vous d’équipes impromptus ».

Toutefois, si des recruteurs estiment que les conversations dans le genre « peux-tu s’il te plaît vérifier ceci ? » sont importantes, des contradicteurs pointent le revers de la médaille. Ces derniers indiquent que des « interactions » peuvent se transformer en « interruptions » qui coûtent plus ou moins cher en termes de productivité et flux de créativité. Des tiers en télétravail avancent par exemple que « les distractions sont insupportables. Les téléphones qui sonnent, les gens qui débarquent et ressentent toujours le besoin d’interrompre pour absolument tout (que ça soit relié ou non au travail) et plusieurs appels à propos de projets qui ne sont pas liés qui résultent en changement de contexte. »

Dans bien de pays au monde, la journée de travail a une durée de 8 heures. Pour un employé de bureau, on arrive au lieu de service, s’installe sur un siège devant un ordinateur et se lance dans ses activités. Mais, lesquelles ? De quoi s’agit-il dans la réalité ? De « 8 heures de travail » ou « 8 heures au travail » ? En d’autres termes, pour combien de temps les travailleurs sont-ils productifs sur une journée de travail ? Dans une publication parue il y a 3 ans, Invitation Digital Ltd – une firme de marketing basée au Royaume-Uni – répond aux questions …

L’étude d’Invitation Digital Ltd a porté sur près de 2000 (1989 pour être exact) employés de bureau (à temps plein) âgés de plus de 18 ans et disséminés sur l’ensemble du territoire du Royaume-Uni. En réponse à la question de savoir s’ils se considèrent comme productifs tout au long d’une journée de travail, la grande majorité (soit 79 %) avait répondu non. D’après les résultats de l’étude, seul le cinquième (donc les 21 % restants) a répondu par l’affirmative. Le sondage avait ensuite révélé que la durée moyenne de productivité sur le lieu de service est de 2 h 53 min, soit moins de 3 h.



D’après l’enquête, si les travailleurs se retrouvaient avec moins de 3 h de productivité sur une journée de travail c’est parce qu’ils étaient la plupart du temps distraits par des activités comme : surfer sur les réseaux sociaux - 47 % (des répondants au sondage) ; lire les sites Web d'actualités - 45 % ; discuter des activités en dehors du travail avec des collègues - 38 % ; préparation de boissons chaudes - 31 % ; pauses cigarette - 28 % ; messagerie texte et messagerie instantanée – 27 % ; manger par petits bouts - 25 % ; faire de la nourriture au bureau - 24 % ; téléphoner à son partenaire/à ses amis - 24 % ; recherche d'un nouvel emploi – 19 %.

Sources : Revue (PDF), Remote

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de cette enquête ? Sont-ils cohérents avec la réalité dont vous êtes au fait ?

Voir aussi :

Pour quels motifs les employés de la Tech. seraient-ils prêts à changer d'emploi ? Pour demeurer en télétravail de façon permanente ou au moins selon l'approche hybride, d'après une série d'études

Travail hybride : quel impact sur les salariés ? Que peuvent faire les entreprises pour les soutenir et atténuer les risques ? Éléments de réponses

Êtes-vous pour le télétravail en permanence ou au moins pour l'approche hybride après la pandémie ? Une série d'études prédit des vagues de démissions dans les entreprises après les confinements

Télétravail : des employés prêts à abandonner leurs postes si le retour sur site leur est imposé après la pandémie, la majorité des travailleurs de divers pays exprime sa faveur au travail à distance

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 20/02/2024 à 15:50
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
Ok, donc tu transformes ton opinion en vérité absolue.
Mais je ne vie pas dans une métropole pour dépenser davantage dans les boutiques, bien au contraire, avec le prix des loyers

Quels sont les avantages des métropoles ?
Pas besoin de voitures, aller en vélo ou en métro où je veux sans me faire chier à chercher un stationnement.
Pas besoin de se faire chier à couper le gazon ou à faire de l'entretien régulier d'une maison.
Je choisi ma job là où je veux, pas trop loin de chez moi parce que j'ai le choix.
Je peux aller voir 80 concerts par an, sans me prendre la tête en déplacement.
Et oui, effectivement, tout ne peut pas être exceptionnel quand tu prends le risque de faire une sortie culturelle au lieu de rester passif à critiquer devant sa télévision. Et on ne critique pas Marie Chouinard, un trésor national québécois

«Il y a plus de dealers, il y a plus de prostitués » C'est sûr qu'au fin fond de la Creuze, la drogue ou la prostitution n'existe pas...
Ce que tu dis la c'est pour les personnes un minimum aisé, pour la majorité:

- Tu vis dans un 10m2 qui te coute 1/2 du salaire car tu n'as pas assez de tune pour louer plus grands et acheter est juste impossible financièrement
- Ça coute tellement cher que tu habite à 10km de ton lieu de travail et dois prendre le rer pendant plus d'1h, sale, mal fréquenter avec pleins de banlieusard qui veulent te détrousser et poignardé. et ca c'est si tu as la chance que le rer arrive, la normalité c'est les pannes et les grèves.
- Tu vis dans la pollution et le béton
- Sans voiture tu sors jamais de ta grosse ville, et pour faire des grosses course ou pour emmener un gros meuble/électroménager c'est la galère.
- Les paysages du quotidien c'est les pubs de partout (abris de bus, façade des murs...) et les tags.

j'ai par chance jamais vécu a paris, mais j'ai vécu 2ans a Grenoble ça m'a vacciné.

Pas besoin de voitures, aller en vélo ou en métro où je veux sans me faire chier à chercher un stationnement.
à la camapgne et petite ville, la voiture offre une meilleur disponibilité et tu peux te stationner gratuitement n'importe ou.

Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message

Pas besoin de se faire chier à couper le gazon ou à faire de l'entretien régulier d'une maison.
c'est le rêve de 80% des français ca, reve voler par l'état a cause de la zads.

Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message

Je choisi ma job là où je veux, pas trop loin de chez moi parce que j'ai le choix.
je suis à 30 minutes de route (et y'a jamais de bouchon) de mon taff avec 3j de télétravail ca va, j'en connais peu qui mettent moins de 30 minutes pour aller au taff a paris.

edit: tu es québecois, c'est peut être différent au canada. mais en france...
mais bon je vois que le canada traverse sa plus grave crise immobilière de l'histoire, des loyers exorbitants quand on en trouve et c'est certainement pas a coté de son lieux de travail.
ils doivent avoir moins de délinquance la bas, ca j'en doute pas par contre.
3  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/02/2024 à 8:04
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
J'haïs ça la campagne et la banlieue.

C'est un choix. Perso, j'ai une bonne dizaine de salles de concerts à 1h de marche de chez moi. Et bien plus si je prends le métro.

Rendu à l'étape de l'EHPAD, j'envisage d'autres alternatives que le mouroir.

Mon point initial n'était pas de convertir le monde à vivre dans les grandes villes, je comprends parfaitement que ça ne plaise pas à tous et je vis très bien avec mais il faut juste arrêter de penser que le pavillon de banlieue est l'idéal absolu de tous.
La nuance existe, c'est tout.
personne n'a dit cela, mais 80% des français rêve de vivre en maison avec un petit jardin.
et tondre un petit 50m2 c'est pas la mort.
et pour info aujourd'hui les robots tondeuse ca existe pour 500€ max.

donc la nuance existe mais la grande majorité veulent tondre du gazon.

mais c'est pas vraiment le propos initial...
toi tu vis dans un appart de 70m2 en grosse ville, tu l'a payé combien ?
es ce que beaucoup de canadien peuvent se payer ton appart ? ou bien la majorité doivent se contenter de louer un truc pourrie très petit et trop cher pour ce que ca vaut ?

au final c'est ça le 1er problème, la génération de jeune actuel sera la 1ere en france a arriver en retraite en étant encore locataire et en ne possédant aucun patrimoine, la vie as a service. amazon, netflix, voiture loa/ldd, impriante hp abonnement instant ink, location électroménager et meubles (oui oui ca existe...).
ca va faire très très mal.

Je ne m’inquiète pas pour le boommer qui a acheté un appart a paris une bouché de pain dans les années 60, et le revends aujourd'hui 1 millions d'€. Lui a le choix de rester dans son appart ou s'acheter un château/manoir a la campagne.
Ce n'est pas de la jalousie, je m'en moque qu'il soit millionaire. Le problème c'est que la nouvelle génération elle vie dans la misère et ça me gêne un peu plus par contre... ca créer fatalement des problèmes comme la monté ds violences et la chute des natalités.
Un pays qui fait plus de bébé, c'est un pays qui vas mourir. L'immigration a cette échelle n'est pas une solution, il est pas possible d'importer des millions d'africains et de croire que ça va bien se passer dans le pays.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/02/2024 à 16:49
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
Effectivement, c'est possible si tu arrives à être devant trois scènes en même temps
Bon 80 concerts en 3 jours c'est un peu exagéré.

Si un gars reste entre la mainstage 1 et la mainstage 2 du premier concert au dernier, chaque jour.
Il peut assister à 60 concerts environ (parfois il va aller au restaurant et louper un concert).

Bon après c'est pas forcément marrant de rester sur les mainstages 1 et 2, alors qu'il a Temple, Altar, Valley et WarZone.


Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
tout en étant accompagné de types saouls qui parlent trop fort et qui sont trop chargé pour vraiment se préoccupés de musique...
Ça c'est pas vrai.
Les gens dans le public ne sont pas bourrés. En tout cas je n'ai jamais eu l'impression que les gens autour de moi avaient un taux d'alcoolémie élevé.
Et il ne crient pas (de toute façon la musique est trop forte).

Peut-être qu'il y a des gens bourrés mais en dehors des scènes, par exemple il y a un coin avec de le l'espèce de vapeur d'eau, où des gens se rafraichissent pendant la journée.
3  0 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 20/02/2024 à 11:04
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a un truc cool quand on est dans la même pièce que des collègues qui travaillent sur le même projet, c'est faire de la conception sur un tableau blanc avec des feutres effaçables.
Malheureusement ça ne m'est pas arrivé souvent.
Après avoir pris connaissance du sujet, se retrouver à un jour planifié pour concevoir sur un tableau blanc en faisable si tout le monde peut accéder aux locaux rapidement.
Sinon, je préfère les outils de mind mapping collaboratif plutôt que le tableau blanc à distance.

Pour la nourriture en présentiel, sauf si on s'amène à manger le midi (et encore ce n'est pas toujours vrai) on a tendance à se laisser aller au food truck du coin ou ailleurs.
2  0 
Avatar de L33tige
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/02/2024 à 12:24
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Du point de vue de la santé ce n'est peut-être pas top.
Mais au niveau des relations entre collègues ça peut être sympa.

Il y avait par exemple un collègue qui commandait les kebabs pour tout le monde et qui allait les chercher avec un autre collègue.
À une époque c'était tous les vendredis.
Il y a avait un tableau Google Docs et on choisissait le kebab, frite ou potatoes et la boisson. Après on donnait notre carte ticket restaurant.

L'autre aspect, c'est qu'il parait que ça fait vivre des restaurants.
Plein d'employés de bureaux vont acheter à manger et ça fait vivre le commerce.
Si les bureaux se vident les commerces se vident également, il faudrait vérifier mais San Francisco est peut-être devenu une ville fantôme.
Là-bas il y a beaucoup de bureaux vides.

Les entreprises qui ont acheté des locaux pour les louer comme bureau doivent très mal se porter.
More than a third of San Francisco’s office space is currently vacant

Personnellement je trouve ça cool que les grandes villes se vident.
C'est bien pour ceux qui veulent rester car les loyers devraient finir par baisser un de c4 (parce que normalement quand tu n'arrives pas à louer ou vendre de l'immobilier, tu baisses le prix).
C'est bien pour ceux qui veulent se barrer (comme pendant les confinements).

Il y a des gens qui ont déménagé pendant le confinement et ça les a fait chier de revenir.

Admettons :
- 2 000 habitants => village
- 2 000 - 5 000 => bourg
- 5 000 - 20 000 => petite ville
- 20 000 - 50 000 => ville moyenne
- 50 000 - 200 000 => grande ville
- + 200 000 => métropole

Imaginez le gain de qualité de vie pour celui qui passe de métropole à ville moyenne.
C'est également plus sympa pour ceux qui font la route, ça désengorge.
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/02/2024 à 11:39
Citation Envoyé par smarties Voir le message
on a tendance à se laisser aller au food truck du coin ou ailleurs.
Du point de vue de la santé ce n'est peut-être pas top.
Mais au niveau des relations entre collègues ça peut être sympa.

Il y avait par exemple un collègue qui commandait les kebabs pour tout le monde et qui allait les chercher avec un autre collègue.
À une époque c'était tous les vendredis.
Il y a avait un tableau Google Docs et on choisissait le kebab, frite ou potatoes et la boisson. Après on donnait notre carte ticket restaurant.

L'autre aspect, c'est qu'il parait que ça fait vivre des restaurants.
Plein d'employés de bureaux vont acheter à manger et ça fait vivre le commerce.
Si les bureaux se vident les commerces se vident également, il faudrait vérifier mais San Francisco est peut-être devenu une ville fantôme.
Là-bas il y a beaucoup de bureaux vides.

Les entreprises qui ont acheté des locaux pour les louer comme bureau doivent très mal se porter.
More than a third of San Francisco’s office space is currently vacant
The equivalent of more than 20 Salesforce Towers worth of office space is currently vacant in San Francisco and the record-breaking number is only expected to grow in the new year, according to preliminary data from real estate firm CBRE.

More than a third of the city’s total office space—35.9%—is currently empty in the fourth quarter, a rise of nearly two percentage points compared to the previous three months. That proportion amounts to more than 31.5 million square feet of vacant space.

Salesforce Tower, the city’s tallest office high-rise, has 1.4 million square feet of rentable space, meaning the vacant space on the market is equal to more than 22 towers.
Personnellement je trouve ça cool que les grandes villes se vident.
C'est bien pour ceux qui veulent rester car les loyers devraient finir par baisser un de c4 (parce que normalement quand tu n'arrives pas à louer ou vendre de l'immobilier, tu baisses le prix).
C'est bien pour ceux qui veulent se barrer (comme pendant les confinements).

Il y a des gens qui ont déménagé pendant le confinement et ça les a fait chier de revenir.

Admettons :
- 2 000 habitants => village
- 2 000 - 5 000 => bourg
- 5 000 - 20 000 => petite ville
- 20 000 - 50 000 => ville moyenne
- 50 000 - 200 000 => grande ville
- + 200 000 => métropole

Imaginez le gain de qualité de vie pour celui qui passe de métropole à ville moyenne.
1  0 
Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/02/2024 à 14:16
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Imaginez le gain de qualité de vie pour celui qui passe de métropole à ville moyenne.
Ah bon ? Parce que vivre dans une ville moyenne c'est nécessairement mieux que dans une métropole ?
1  0 
Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/02/2024 à 16:39
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ça ce n'est pas un argument que j'attendais. "Je suis content de vivre dans un petit appartement hors de prix, ça m'embêterait d'avoir une surface beaucoup plus grande pour moins cher".
Peut-être que vous êtes jeune, peut-être que vous n'avez pas d'enfant.
Mais généralement les gens sont contents d'avoir de la place.
Je suis un jeune de 50 ans qui n'a pas voulu d'enfants et 70m² à deux c'est largement suffisant. Qu'est ce que je ferais de 3 pièces de plus ? On a un bureau, une pièce de musiques avec toutes mes guitares et mes amplis, deux lits.
Je n'ai aucun besoin d'une sacro sainte maison de banlieue à écouter le son des tondeuses à gazon toutes les fins de semaines d'été. Et passer autant de temps à l'entretien plus le coût additionnel, loin d'être négligeable...
J'ai essayé, j'ai détesté.
1  0 
Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/02/2024 à 16:47
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
c'est le rêve de 80% des français ca, reve voler par l'état a cause de la zads.
C'est leur rêve parce qu'ils n'ont jamais essayé

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
edit: tu es québecois, c'est peut être différent au canada. mais en france...
mais bon je vois que le canada traverse sa plus grave crise immobilière de l'histoire, des loyers exorbitants quand on en trouve et c'est certainement pas a coté de son lieux de travail.
ils doivent avoir moins de délinquance la bas, ca j'en doute pas par contre.
J'ai vécu en France et j'habitais en ville à 5 minutes d'une gare...
1  0 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 20/02/2024 à 20:48
A la campagne on trouve des petites maison ou des appartement (de 3-4 étages maxi) avec peu de jardin ou pas aussi donc la tonte n'est pas un problème.

Les campagne se développent : le voies de mobilité douce arrivent mais ça prend du temps de relier les différentes communes.

Je préfère faire 30 min de route pour aller dans la grande ville la plus proche pour voir un concert plutôt que de faire ça quotidiennement pour le travail.

Ne pas être propriétaire car on ne peut pas acheter en grosse ville peut être brutal quand on arrive à la retraite ou quand on doit partir en EHPAD car les loyers ont tout bouffé.
1  0