IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Télétravail : des employés prêts à abandonner leurs postes si le retour sur site leur est imposé après la pandémie
La majorité des travailleurs de divers pays exprime sa faveur au travail à distance

Le , par Patrick Ruiz

22PARTAGES

12  1 
Avec la crise sanitaire de coronavirus qui a cours, le travail à distance s’est imposé à l’échelle globale. Un sondage de Gartner publié à mi-parcours du mois de mars 2020 révèle que 88 % (d’un échantillon de 800) des organisations disséminées à travers le monde ont fait passer leurs employés en mode télétravail. La majorité des travailleurs de plusieurs pays exprime sa faveur à l’approche. La tendance prend un coup de neuf avec un récent sondage de Livecareer. Celui-ci souligne que certains employés iraient même jusqu’à abandonner leurs postes si le retour sur site leur est imposé.

Plus de 1000 Américains ont procédé au partage de leur expérience du télétravail avec Livecareer. Il en ressort que 61 % sont désireux de rester en télétravail de façon permanente après la pandémie.


En cela, ce sondage s’inscrit en droite avec ceux de Zippia et de Deskeo parus au cours de l’année précédente. Grosso modo, la majorité des travailleurs de divers pays exprime sa faveur à rester en mode télétravail après la pandémie. C’est plus de la moitié des participants à l’enquête de Zippia aux USA qui affiche ce positionnement. Pareil pour la France où presque deux travailleurs sur trois souhaitent davantage travailler à distance après la crise.

Sur les 500 Américains qui ont pris part à l’enquête de Zippia, plus de 51 % préfèrent demeurer en télétravail plutôt que de se rendre dans un bureau. Dans le sondage Deskeo qui prend en compte les retours de 2915 professionnels, 62 % des sondés expriment clairement leur envie de poursuivre avec le travail à distance après la pandémie. En fait, la dernière publication de Deskeo révèle comme un changement de mentalité. En effet, elle fait suite à un précédent sondage (réalisé sur le même panel) qui avait mis en avant le fait que 76 % des participants regrettaient leur bureau une semaine après le lancement du confinement en France.

« Notre premier sondage réalisé après quelques jours de confinement nous indiquait que les trois quarts (76 %) des Français en télétravail forcé regrettaient déjà leurs bureaux. Après quatre semaines d’expérimentation nationale du home office, les Français ont non seulement pris l’habitude de travailler de chez eux, mais ils voudront le faire plus souvent après le confinement », commente Frank Zorn, co-fondateur de Deskeo.

Seuls 12 % des sondés dans la dernière enquête de Deskeo ne souhaitent pas changer leurs habitudes et attendent de retrouver leur ancien rythme de travail. L’enquête Zippia pour sa part a révélé que 32 % des participants US souhaitent retrouver le bureau.


Le récent sondage de Livecareer ouvre une fenêtre sur un détail supplémentaire quant à ce qui concerne ce lot de personnes désireuses de demeurer de façon permanente en télétravail : certaines sont prêtes à abandonner leurs postes si le retour sur site leur est imposé après la pandémie. Dans les chiffres, elles représentent près de 30 % des participants au sondage.


Télétravail en permanence : quels arguments ?

Qu’on soit aux USA ou en France, les arguments mis en avant en faveur du télétravail par les tiers en confinement sont : les gains de productivité et de temps, ainsi que le calme. En effet, d’après Zippia, plus de 44 % des sondés disent être plus productif en mode travail à distance. Si Deskeo ne fait pas dans le détail avec un chiffre lié à la productivité, l’opérateur de bureau flexible présente un autre susceptible de justifier le lien entre productivité et télétravail. D’après l’entreprise française en effet, 27 % des participants à sa dernière enquête valorisent le fait de pouvoir travailler au calme pour plus de concentration. Quant à ce qui est du dernier avantage, 38 % des participants au sondage Deskeo apprécient plus le télétravail pour ceci qu’il évite de perdre du temps dans les transports. Ce sont des données qui peuvent être mises à jour avec celle du sondage Livecareer :


Reste que ce sont les entreprises qui décident. Grosso modo, les avis à l’échelle globale sont mitigés quant à ce que le télétravail fera l’objet d’adoption en masse après la pandémie. Une majorité des sondés (79 %) par Livecareer prévoit de revenir à la formule de travail sur site.

Sources : Livecareer, Zippia, Deskeo

Et vous ?

Que pensez-vous des tendances que ces sondages mettent en avant ? Sont-elles pertinentes ?
Que pensez-vous des arguments mis en avant en faveur du télétravail ?
Voyez-vous le télétravail s'imposer comme la norme après la crise de coronavirus ?
Pour quelles raisons aimeriez-vous (n'aimeriez-vous pas) rester en télétravail ?
Iriez-vous jusqu’à abandonner votre poste si le retour sur site vous était imposé ?

Voir aussi :

Microsoft autorise ses employés à travailler à domicile, alors que la nouvelle épidémie de coronavirus continue de se propager dans les pays du monde entier
En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises
Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux. Une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
La crise du coronavirus : un afflux massif vers le travail à domicile crée une opportunité pour les pirates informatiques, selon des experts en cybersécurité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/01/2021 à 9:09
Ceux qui pensent que le télétravail permet de "glander" se font de belles illusions sur le présentiel, comme si le fait d'être présent était la garantie d'un travail sérieux.
15  4 
Avatar de blbird
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/01/2021 à 15:44
Citation Envoyé par Math71 Voir le message
Je suis contre le télétravail, pour le 2ème confinement, mon employeur m'a proposé le TT, j'ai refusé.

Je suis a 10min en vélo du travail, on a chacun un bureau, j'ai pas d'espace dédié chez moi pour travaillé sans être a coté de mon PC Gaming, ma TV, ... (je suis un jeune).
Moi je suis prêt a quitter mon emploi si m'impose le TT, je suis beaucoup plus productif au bureau que chez moi, le trajet me permet de me mettre mentalement en mode travail.

Je comprends ceux pour qui le trajet est long, ceux en open-space.
Par contre tous les autres, pour moi ce ne sont que des faignants qui veulent se cacher (je parle pour du 100% télétravail, l'hybride je peux le comprendre dans certain domaine).

Tout le monde n'est pas pareil, je suis d'accord, mais si voir des collègues, un chef, vous dérange, c'est que vous feriez mieux de changer d'emploi !
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire. Un cas hyper particulier qui vient dire à tous les autres qui se retrouvent bien en TT qu'ils sont fainéants, ou associals ou qu'ils devraient changer d'emploi... On croit rêver quand même.

Une écrasante majorité des études ont bien démontrées que les employés travaillaient tout autant voir même plus en TT qu'au bureau. Les fainéants, les toxiques, [insérer tout autre qualificatif] resteront les même en TT ou au travail. Et la planète dit clairement merci à ceux qui font du TT.

Pour ma part, si je fais autant de TT, c'est que je travaille à l'internationale avec les US, la Chine, le Brésil, l'Afrique du Sud, l'Inde et d'autres. La seule chose intéressante pour mes collègues et responsables, c'est le travail fait, pas le lieu d'où je travail, tout ce fait en réunion online. Et la bonne humeur est la même qu'en présentiel.

Et je suis très bien socialement avec ma famille, mes voisins, mes amis hors du travail, et je n'ai pas forcément besoin du travail pour ca. Et je n'ai certainement pas non plus besoin de faire un trajet pour pouvoir me préparer mentalement à travailler, heureusement...
8  0 
Avatar de marc.collin
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/01/2021 à 15:10
l'entreprise nous a déjà mentionné que les employés et consultant auront le choix.. soit du hybride, soit du distant soit toujours au bureau.... seul ceux ayant opté pour être toujours au bureau en auront un fixe.......

j'optes pour le 100% distant.. économie de temps et argent, meilleurs matériel chez moi, + calme

les conneries des collègues? toujours possible de les ententes avec toute les logiciels en place.....
5  0 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 08/01/2021 à 18:57
Citation Envoyé par Math71 Voir le message
Je n'aime pas du tout le TT, mais je suis pour que l'on propose de l'hybride (max 2 jours en TT).
Tu ne souhaites pas faire de télétravail et je respecte ça (ta liste de pour/contre t'es complètement propre, je ne m'y reconnais absolument pas) mais je ne vois pas pourquoi tu voudrais imposer du présentiel à des gens qui souhaitent faire du 100% télétravail. Comme tu le dis, l'employeur nous recrute pour faire un travail donc si le travail est fait, peu importe que bidule soit assis dans tel bureau ou que machin préfère être chez lui. C'est bien parce que des managers ne contrôlent pas le travail effectif qu'il y a un souci, ils contrôlent autre chose : la présence, le "savoir-être" et tout un tas de truc qui n'ont rien à voir avec le taf (team building et autres bullshit). Ou bien ils bossent dans leur coin sans se demander ce que fait l'équipe. Boire des coups avec les collègues, certains aiment, d'autres pas, chacun son truc mais ce qui est sûr c'est que ce n'est pas dans le contrat de travail ça.

Juste pour info : je suis moi même manager, pas à Paris et j'habite à moins de 10 minutes à pied du taf et je suis favorable au télétravail pour ceux qui le souhaitent (et ça fonctionne très bien, mon équipe est 100% à distance).
5  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/01/2021 à 10:32
avant le COVID, j'étais en TT 2 jours / semaine et je trouve cela génial
C'est, à mon sens, le meilleurs compromis possible.

Depuis mars 2020, toute mon entreprise est en 100% TT et je trouve cela ultra lourd et pesant à la longue et ça commence à s'en ressentir dans le boulot (l'information circule moins bien et les baisses de moral / motivation passagères sont de plus en plus fréquentes)

Depuis septembre, nos bureaux ont réouverts à 15% de leur capacité et sur la base du volontariat uniquement, on peut en faire la demande mais y a une gestion de fil d'attente car avec une capacité si restreinte, les places sont limitées...
Du coup, process lourd et chiant qui décourage tout le monde.

J'ai pu réunir mon équipe que 2 jours depuis septembre et comme on ne s'était pas vu depuis longtemps et même certains membres se rencontraient physiquement pour la première fois, côté boulot, ça n'a pas été très productif même si cela a fait un bien de ouf au moral.
Hormis ces 2 jours, quelques uns retournent au bureau de temps en temps mais comme l'équipe reste à 80% en full TT, ça reste un fonctionnement à distance permanant...

Personnellement, je suis pour imposer 2 jours / semaine en présentiel dans les bureaux afin de réunir les équipes et services à bonne fréquence.
Il est important d'avoir cette règle commune pour donner un rythme aux différentes équipes.
Plus que jamais, je constate à quel point on a tous besoin de repères communs, de rituels.

Les enfants sont attachés à l'école et on a pu bien le voir l'année dernière à quel point l'instruction à distance a été complexe.
Pour le travail, même dans l'info, la vie au bureau organise la journée et participe grandement à la vie sociale en générale.

Du coup, je suis convaincu que la vie pro s'organisera désormais dans l'hybride TT/présentiel et le TT ne sera plus une exception comme avant (je devais avoir une "dérogation" de ma hiérarchie pour avoir mes 2j de TT que je devais faire renouveler chaque année... ce type de fonctionnement appartiendra au passé une fois la crise sanitaire derrière nous)
5  1 
Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/01/2021 à 11:14
Citation Envoyé par Math71 Voir le message
Je suis a 10min en vélo du travail,
Je crois que tout est dit dans cette phrase. En fait, à moins que tu ais participé à la fondation d'une startup, pour un développeur ton cas est loin d'être majoritaire.

Citation Envoyé par Math71 Voir le message
on a chacun un bureau,
Là encore pour les développeurs c'est loin d'être majoritaire, dès lors qu'on travaille via une SSII pour un client dont l'informatique n'est pas le cœur de métier.

Citation Envoyé par Math71 Voir le message
j'ai pas d'espace dédié chez moi pour travaillé sans être a coté de mon PC Gaming, ma TV, ... (je suis un jeune).
Par contre on pourrait envisager des situations intermédiaires, avant le confinement on commençait à voir apparaître des bureaux dédiés au télétravail mais pas réservés à une entreprise en particulier (j'espère qu'on trouvera un meilleur terme que l'insipide "espace de coworking")
A défaut d'être à dix minutes à vélo, de tels espaces pourraient au moins être plus proches du domicile que les bureaux à la capitale.

Citation Envoyé par Math71 Voir le message
Tout le monde n'est pas pareil, je suis d'accord,
Citation Envoyé par kaillros Voir le message
Je doute pas qu'effectivement des gens travaillent plus et joue vraiment le jeu, mais pour d'autre c'est les vacances... tout le monde ne possède pas la faculté de faire la part des choses et que même si la cadre est différent t'es pas en "repos" mais en travail! et je comprends dans un sens la crainte des employeurs quant aux personnes ne sachant pas faire la distinction;
Citation Envoyé par xelab Voir le message
Ceux qui pensent que le télétravail permet de "glander" se font de belles illusions sur le présentiel, comme si le fait d'être présent était la garantie d'un travail sérieux.
Ah tout de même. Bon, ça fait maintenant au moins neuf mois qu'une majorité de gens sont en télétravail, on a quand même un peu de recul, non? Alors, messieurs les employeurs, avez-vous donc des preuves que pendant cette période la majorité des gens ont été dans la catégorie des tir-au-flanc? Ah oui mais pour parler de productivité, encore faut-il s'intéresser réellement au résultat et pas seulement à la présence de la personne devant un ordinateur...

Parce que, pour rebondir sur ce que dit xelab, après avoir fait des efforts pour montrer que je suis plus productif chez moi que dans l'environnement bridé du bureau (sauf pour les réunions, évidemment) si demain le client impose de revenir à la situation antérieure, il y a fort à parier que je sois tenté de faire juste acte de présence, puisqu'au fond je suis payé à l'heure...

Citation Envoyé par Math71 Voir le message
mais si voir des collègues, un chef, vous dérange, c'est que vous feriez mieux de changer d'emploi !
Qui a dit que c'était pour ça? Non, déjà le temps de transport est un bien meilleur argument en faveur du télétravail (à moins évidemment d'être déjà tout proche, mais tout le monde ne pourra pas payer des loyers dix fois plus cher qu'en dehors des grandes villes)
5  1 
Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/01/2021 à 14:05
Citation Envoyé par Math71 Voir le message
Mais je suis sur que dans tous ceux qui veulent être en full TT, c'est seulement pour des raisons de mauvaise ambiance
Justement, vu que ça ne figure pas dans l'article, j'aimerais bien savoir ce qui te permet de faire une telle affirmation.
L'article parle de calme, donc rapport à l'aménagement des bureaux, pas aux relations avec les collègues (à moins que je comprenne mal ce que tu appelles ambiance)!

Citation Envoyé par Math71 Voir le message
je viens donner un exemple parfait (pour ma situation) que le TT ne doit pas être la norme,
alors donne donc tous les éléments: pour le moment les seuls éléments que tu nous donnes, c'est le fait que tu sois à dix minutes à vélo du bureau et que chacun a son bureau individuel. Est-ce que tu es chef d'entreprise, travailleur indépendant ou salarié? Le bureau est-il celui de ton entreprise ou de ton client?
Parce que là où je travaille justement ce n'est pas le cas (trajet d'une heure en voiture et bureaux pas vraiment individuels) et je pense être loin d'être le seul ici à travailler via une SSII. Comparons ce qui est comparable.

Citation Envoyé par Math71 Voir le message
Après, il y a des choix à faire, on ne peut pas tout avoir.
Une maison avec un grand terrain et être proche du travail.
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le boulanger peut vivre au dessus de sa boulangerie
Le boulanger en général est un chef d'entreprise. Et puis dans les petits villages on est bien content quand il y a encore un boulanger, qu'on est pas obligé d'aller à la ville pour acheter une baguette à 1 €. Donc lui peut combiner loyer bas et proximité avec la clientèle. Dans l'informatique c'est bien plus compliqué!
4  0 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 08/01/2021 à 8:42
Le "problème" du télétravail en France (et peut-être ailleurs mais je vais parler de ce que je connais) c'est que ça a remis en cause une chose très stupide : le présentéisme. Une bonne partie du management est organisée autour de ce "concept". L'idée principale est de contrôler que le salarié est là, aux heures auxquelles on lui a demandé de venir (et si possible qu'il fasse du rab). Vérifier ce qu'il fait réellement pendant ses heures de présence étant une partie secondaire de la mission du manager. On se rendra éventuellement compte trois mois plus tard qu'il traînait en fait sur les réseaux sociaux toute la journée...

Le télétravail est une chose qui n'est pas appréciée par beaucoup de managers car la plupart n'avaient absolument aucun process sérieux de gestion d'équipe, en dehors de celui de jeter un œil dans le bureau et surveiller que tout le monde "travaille" (le mot "manager" nous a fait oublier qu'avant cela on les appelait souvent "petit chef"). Cela vous paraît caricatural? J'ai vu des managers complètement perdus en mars dernier (pas forcément des managers d'équipe informatique). On a dû leur expliquer qu'il fallait faire des points réguliers avec leur équipe pour savoir comment le taf avançait (et non pas attendre un tableau récapitulatif en fin de semestre), ce qui est normalement la base de leur travail! Mon espoir est quand même que cette période aura fait évoluer un peu les mentalités à ce niveau...
4  0 
Avatar de blbird
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/01/2021 à 8:30
Complètement ok avec eux pour ma part, j'ai déjà été en TT à 80% pendant des années, et à 100% depuis début 2020, sans aucun soucis.

Ces statistiques vont à l'encontre de la série d'articles (radio, télé, online, journaux) où en France, les médias passent leur temps à dire que le télétravail c'est quasiment le mal absolu dans notre pays, ou d’entendre dire partout que la majorité sont contre. Pour ma part, ayant 2500 personnes en TT depuis début 2020, dont moi, l'écrasante majorité des travailleurs s'y sent très bien. Et le travail est tout aussi bien fait qu'avant, si ce n'est mieux.
3  0 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/01/2021 à 10:26
Citation Envoyé par Math71 Voir le message
Possible d'avoir les raisons ?
Regarde tous les arguments qui ont été donnés en faveur du télétravail sur ce fil et tu trouveras la réponse.
Pour ma part la productivité est bien meilleure et le confort aussi, c'est du gagnant-gagnant (pour de vrai). De plus je bosse aussi avec une équipe à l'international, dont certains que je n'ai jamais vu de ma vie. Cela se passe très bien, peut-être mieux même qu'avec ceux que je vois en présentiel (car ce sont les rois de la réunionite, avec bataille d'égo à la clé). Et il y a une bonne ambiance de travail à distance, ça nous empêchera pas de nous faire un resto un de ces jours (quand ça rouvrira). D'ailleurs, je suis de ceux qui pensent qu'un bon cadre de travail est ce qui permet une bonne ambiance, inversement à beaucoup de managers qui essaient artificiellement de créer une bonne ambiance dans le but d'améliorer la productivité.

Mais je suis d'accord avec Ryu2000 qu'après la pandémie, on va fort probablement de nouveau nous imposer du présentiel et le télétravail va régresser à vitesse grand V, pour les raisons que j'ai données dans mes précédents commentaires. Il faut espérer qu'on aura le droit de le pratiquer un peu plus qu'auparavant.
3  0