IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

67 % des professionnels de l'informatique n'expriment aucune d'inquiétude quant à leur carrière dans le secteur des technologies
Malgré un ralentissement économique potentiel, selon SolarWinds

Le , par Sandra Coret

9PARTAGES

3  0 
Enquête SolarWinds : En dépit d’un ralentissement économique potentiel, les deux tiers des professionnels de l’informatique n’expriment aucune d’inquiétude quant à leur carrière dans le secteur des technologies, mais seule la moitié d’entre eux pensent que leur entreprise dispose d’un niveau de personnel adéquat durant cette période caractérisée par ce que l’on appelle la « grande démission ».

SolarWinds, un éditeur de logiciels de gestion informatique simples, puissants et sécurisés, a dévoilé les résultats d’une nouvelle enquête portant sur l’état du marché de l’emploi dans le secteur des technologies dans un contexte difficile en matière d’embauche et de pénurie de main-d’œuvre. Publiée pour coïncider avec la célébration annuelle de l’IT Pro Day, l’enquête révèle que malgré un ralentissement économique potentiel, plus de deux tiers des professionnels de l’informatique et des technologies indiquent n’avoir aucune inquiétude en ce qui concerne leur choix de carrière. Mais dans le contexte de ce que l’on appelle « la grande démission », qui voit des dizaines de millions d’employés quitter le monde du travail ou changer d’emploi, seule la moitié des personnes interrogées estiment que leur entreprise a disposé d’un niveau de personnel adéquat au cours des dernières années.

59% des personnes interrogées ont indiqué que pour résoudre ces problèmes de personnel et recruter dans un marché du travail historiquement tendu, leur entreprise avait fait preuve de plus de souplesse en termes d’heures et de lieux de travail, alors qu’un tiers (33%) d’entre elles ont répondu que leur employeur avait augmenté leur salaire. Dans le même temps, lorsqu’on leur a demandé ce qui est le plus important dans leur carrière, les professionnels de l’informatique ont placé le salaire et l’équilibre travail-famille en haut de leurs priorités.


Conclusions principales de l’enquête IT Pro Day :

  • Plus de deux tiers (67 %) des professionnels de l’informatique n’expriment aucune inquiétude quant à leur choix de carrière, même face à un ralentissement économique potentiel. Cependant, un tiers des professionnels interrogés ont indiqué être légèrement inquiets en ce qui concerne l’avenir de leur emploi.
  • 22 % pour cent d’entre eux ont commencé un nouvel emploi au cours de l’année dernière et un total de 51 % pour cent ont indiqué avoir au moins envisagé de le faire.
  • Mais moins d’un tiers (34%) de ceux qui ont changé d’emploi ont affirmé vraiment aimer leur nouveau poste. 15 % ont indiqué que leur nouveau poste était pire que le précédent, tandis que 54 % ont affirmé que leur nouveau rôle était équivalent à l’ancien.
  • Lorsqu’on leur a demandé de classer ce qui leur semblait le plus important dans leur carrière, ce sont le salaire et l’équilibre travail-famille qui priment pour les professionnels de l’informatique.
  • Cependant, près d’un tiers (31 %) ne pensent pas être justement rémunérés dans leur rôle et seuls 4 % d’entre eux pensent être surpayés.
  • Les avis des personnes interrogées sur l’adéquation du niveau de personnel dans leur entreprise au cours des deux dernières années étaient partagés. La moitié d’entre elles (50%) ont indiqué avoir l’impression d’assumer deux fonctions, alors que l’autre moitié (50%) a indiqué que l’entreprise avait suffisamment de personnel.
  • Mais ceux qui pensent que leur entreprise n’a pas assez de personnel ne sont sans doute pas près d’être soulagés car 46 % des personnes interrogées ont répondu que leur entreprise avait soit ralenti soit gelé les embauches dans un contexte de ralentissement économique potentiel.


« La nouvelle enquête menée par SolarWinds indique clairement que les secteurs de l’informatique et de la technologie n’ont pas été à l’abri des défis en matière de personnel posés par ce qu’on appelle « la grande démission », ainsi que par la pandémie », explique Thomas LaRock, Head Geek chez SolarWinds. « Cette situation est particulièrement difficile pour les équipes informatiques, parce qu’elles n’ont pas seulement l’impression de manquer de personnel, mais elles doivent aussi en faire plus avec moins alors que les environnements réseau deviennent de plus en plus complexes. Avec l’émergence du travail à distance et des environnements hybrides et multi-clouds, il est de plus en plus difficile d’assurer le bon fonctionnement des réseaux et des entreprises, mais ces professionnels de l’informatique font tout leur possible jour après jour pour mener à bien leur mission. »

À propos de SolarWinds

SolarWinds est un éditeur de logiciels de gestion informatique simples, puissants et sécurisés qui permettent aux clients d’accélérer leur transformation numérique. Ses solutions proposent aux entreprises dans le monde entier, quels qu’en soient le type, la taille ou la complexité, une vue complète et unifiée des environnements de réseau modernes, distribués et hybrides actuels. En se concentrant sur l’utilisateur et en s’engageant à exceller dans la gestion de bout en bout des infrastructures informatiques hybrides, SolarWinds s’est imposé comme un leader mondial des solutions d’observabilité et de gestion des services informatiques, des performances des applications et des bases de données.

Source : SolarWinds

Et vous ?

Que pensez-vous de cette étude ? la trouvez-vous pertinente ?
Qu'en est-il au sein de votre organisation ? dispose-t-elle d'un niveau de personnel adéquat ?

Voir aussi :

Ce que les leaders de la technologie pensent vraiment du travail à distance, de la récession, et de la grande démission, une enquête menée par A.Team et MassChallenge

La blockchain, la cybersécurité, le cloud, l'apprentissage automatique, et le DevOps font partie des compétences technologiques les plus demandées en 2022, selon un rapport de Comptia

Licenciements massifs et gel des embauches : les travailleurs de la technologie signalent d'énormes baisses de confiance dans la sécurité de l'emploi

Pour quels motifs les employés de la Tech. seraient-ils prêts à changer d'emploi ? Pour demeurer en télétravail de façon permanente ou au moins selon l'approche hybride, d'après une série d'études

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !