IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le travail à distance rend les employés moins productifs, selon les données du Bureau des statistiques du travail
Aux Etats-Unis

Le , par Patrick Ruiz

22PARTAGES

8  2 
De récentes données du Bureau américain des statistiques du travail comptant pour l’entièreté de l’année 2022 font état de ce que les employés en télétravail à temps plein ont travaillé 2,5 heures de moins par jour que ceux dans les bureaux. En moyenne, ceux qui ont travaillé à distance l’ont fait 5,4 heures par jour contre 7,9 heures par jour pour ceux aux bureau. De quoi conclure que le travail à distance rend les employés en télétravail moins productifs que ceux dans les bureaux ? La question divise quand on prend en compte que certaines études font état de ce qu’un employé dans un bureau serait productif sur moins de 3 des 8 heures sur une journée de travail.


Les employés sont-ils plus productifs en télétravail ou dans un bureau ? La question se posait déjà avant la survenue de la pandémie de coronavirus et revient sur la table avec acuité dans l’actuel contexte fait d’appels de retour au bureau par les grandes entreprises. Microsoft a initié un sondage sur un échantillon de 20 000 personnes dans des entreprises disséminées dans 11 pays pour y voir plus clair. Résultat : 87 % des participants à l’enquête disent être plus productifs en télétravail et 88 % des dirigeants émettent des doutes quant à ce que leurs employés en télétravail puissent être plus productifs que dans un bureau.



Les employés de Twitter pouvaient travailler à domicile pour toujours ou de là où ils se sentent le plus productifs et créatifs depuis le mois de mars 2022. C’est l’une des entreprises à avoir adopté l’une des politiques de travail à distance les plus souples en raison de la survenue de la pandémie de coronavirus. Cette donne a changé avec l’acquisition de Twitter par Elon Musk. L’une de ses premières mesures : fin du télétravail pour ceux qui continuent à faire partie des effectifs du réseau social après la suppression de la moitié des emplois. Ce dernier a ensuite confirmé son positionnement via une sortie selon laquelle « le télétravail est une connerie qui pose un problème moral et est cause de baisse de productivité. »

« Je crois fermement que les gens doivent être plus productifs lorsqu’ils sont lancés sur la formule présentiel au bureau », a-t-il déclaré avant d’ajouter entre autres que « le télétravail pose un problème moral car c’est une formule injuste pour les personnes qui ne peuvent travailler à domicile. »


Pourtant, certaines études font état de ce que le travail à distance n’a pas d’impact négatif sur la productivité des travailleurs

L'équipe de l'université du Texas a travaillé sur des données d’un logiciel fourni par une grande entreprise pétrolière et gazière de Houston. Pendant la période d'étude (de janvier 2017 à décembre 2018), l'entreprise a été contrainte de fermer ses bureaux en raison des inondations provoquées par l'ouragan Harvey, ce qui a obligé les employés à travailler à distance pendant une période prolongée.

Les chercheurs ont examiné les données technologiques des employés (le nombre total d'heures travaillées par employé, le temps de travail actif total, l'utilisation du clavier par minute active, l'utilisation de la souris par minute active, les mots tapés par heure et le nombre d'erreurs typographiques par mot tapé) avant, pendant et après l'ouragan Harvey. Ils ont constaté que, bien que l'utilisation totale des ordinateurs ait diminué pendant l'ouragan, les comportements professionnels des employés pendant la période de sept mois de travail à distance sont revenus aux niveaux d'avant l'ouragan. Cette conclusion suggérait que le travail à distance n'a pas d'impact négatif sur la productivité des personnes lancées sur la formule télétravail.

Néanmoins, le télétravail introduit un facteur « difficulté de collaboration à distance » avec un possible impact sur la productivité

Cette étude fait suite à celle de Hogan Assessments 43 % des travailleurs ont déclaré être plus productifs à domicile, 44 % ont déclaré être aussi productifs et seulement 13 % ont déclaré être moins productifs. Toutefois, le rapport montre que les travailleurs ont trouvé la collaboration à distance plus difficile, de sorte que le fait que la plupart des travailleurs aient déclaré se sentir aussi ou plus productifs est dû au fait qu'ils étaient plus productifs lorsqu'ils travaillaient seuls.



C’est une brèche dans laquelle s’engouffrent les chefs d’entreprise quand on sait qu’ils sont d’avis que les employés doivent retourner au bureau car cela stimule la créativité : « la communication marche mieux face à face. » Les dirigeants sont convaincus que les collègues construisent de meilleures relations de travail par exemple quand ils prennent le déjeuner ensemble, prennent le temps de discuter de divers sujets, même les plus banals ou alors participent à des exercices destinés à développer l’esprit d’équipe.

En droite ligne avec ce positionnement, ces derniers évoquent un « impact sur la créativité. » Le mythe selon lequel un manque d’interaction sociale réduit la créativité et l’innovation reste profondément ancré. C’est d’ailleurs l’un des arguments sur lesquels s’appuyait Marissa Mayer pour s’ériger contre le télétravail lorsqu’elle a déclaré que « certaines des meilleures idées et décisions surviennent après des discussions à la cafétéria ou au couloir, après des rencontres avec les gens et des rendez-vous d’équipes impromptus ».

Toutefois, si des recruteurs estiment que les conversations dans le genre « peux-tu s’il te plaît vérifier ceci ? » sont importantes, des contradicteurs pointent le revers de la médaille. Ces derniers indiquent que des « interactions » peuvent se transformer en « interruptions » qui coûtent plus ou moins cher en termes de productivité et flux de créativité. Des tiers en télétravail avancent par exemple que « les distractions sont insupportables. Les téléphones qui sonnent, les gens qui débarquent et ressentent toujours le besoin d’interrompre pour absolument tout (que ça soit relié ou non au travail) et plusieurs appels à propos de projets qui ne sont pas liés qui résultent en changement de contexte. »

Un employé dans un bureau serait productif sur moins de 3 des 8 heures sur une journée de travail

L’étude d’Invitation Digital Ltd a porté sur près de 2000 (1989 pour être exact) employés de bureau (à temps plein) âgés de plus de 18 ans et disséminés sur l’ensemble du territoire du Royaume-Uni. En réponse à la question de savoir s’ils se considèrent comme productifs tout au long d’une journée de travail, la grande majorité (soit 79 %) a répondu non. D’après les résultats de l’étude, seul le cinquième (donc les 21 % restants) a répondu par l’affirmative. Le sondage a ensuite révélé que la durée moyenne de productivité sur le lieu de service est de 2 h 53 min, soit moins de 3 h.



Source : Bureau américain du travail

Et vous ?

Cette étude du Bureau américain des statistiques du travail collent-ils avec la réalité dont vous êtes au fait ? Partagez vous les avis selon lesquels la publication de ces statistiques n'a pour seul but que de soutenir le mouvement de retour au bureau initié par les grandes entreprises technologiques ?
Etes-vous personnellement plus productif en travaillant à distance ?
Quelles sont pour vous les difficultés majeures qui limitent votre productivité dans ce mode de travail ?
La collaboration entre vous et vos collègues a-t-elle été affectée par le travail à domicile ?

Voir aussi :

Le travail à domicile présente tant d'avantages que 48 % des travailleurs accepteraient une baisse de salaire pour continuer en télétravail, selon une étude

Le travail hybride sera-t-il la nouvelle norme pour les professionnels de la Tech ? une récente étude montre que 86 % de ces professionnels en Europe ne veulent pas rentrer au bureau à plein temps

L'option télétravail pourrait se poursuivre sur 2 ans à cause de la pandémie : motif d'inquiétude valable pour les patrons ? Ramener les employés au bureau pourrait être de plus en plus difficile

Le télétravail a fait grimper la productivité des salariés de 22 %, d'après une étude de l'institut Sapiens, qui souligne en sus que cela a permis une sauvegarde de 9 points du PIB français en 2020

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de SimonKenoby
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/07/2023 à 9:04
J'ai du mal a croire que sur une journée de 8h un employé soit productif 7,9h... J'ai l'impression que d'un côté on mesure le temps effectivement passé au bureau et de l'autre le temps passé sur l'ordinateur a travailler.

EDIT: en fait aux USA une journée de travail n'est peut-être pas limitée a 8h mais ça doit pas être le double.
10  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/07/2023 à 9:51
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
En moyenne, ceux qui ont travaillé à distance l’ont fait 5,4 heures par jour contre 7,9 heures par jour pour ceux aux bureau.
(...)
Le sondage a ensuite révélé que la durée moyenne de productivité sur le lieu de service est de 2 h 53 min, soit moins de 3 h.
Si ça se trouve les 2h 53min de productivité sont dans les 5,4h de travail.

Ce n'est pas parce que quelqu'un est présent au bureau qu'il est productif.
Je suis convaincu que la plupart des employés de bureau sont plus efficace chez eux qu'au bureau.
Y'en a qui réalisent plus de choses en 1h de télétravail qu'en 4h de bureau.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Etes-vous personnellement plus productif en travaillant à distance ?
Oui, je suis beaucoup plus efficace chez moi qu'au bureau.
9  1 
Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/07/2023 à 23:35
Citation Envoyé par SimonKenoby Voir le message
EDIT: en fait aux USA une journée de travail n'est peut-être pas limitée a 8h mais ça doit pas être le double.
De ce que je sais, aux USA, c'est communément des semaines de 40h

Pour ce qui est de la productivité, il reste une question : en étant tranquille en télétravail, est-ce que le travail qui aurait pris 3 heures dans un open space, a finalement pris 1 heure à la maison ?
C'est souvent mon cas en ayant beaucoup moins d'interruptions...
5  0 
Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/07/2023 à 21:23
Ecore une fois, il y a les chiffres, ce qu'on leur fait dire, comment ils sont interprétés et déformés.
Cet article est des plus flagrant en ce qui concerne la déformation des propos.

Premièrement il est question des
employés en télétravail à temps plein
dont on dit qu'ils
ont travaillé 2,5 heures de moins par jour que ceux dans les bureaux
et d'en conclure
que le travail à distance rend les employés en télétravail moins productifs
or l'activité et la productivité sont deux mesures différentes
je peux passer 8h au bureau à sans faire un seul commit
pendant que mon collègue passe 2h en télétravail à faire avancer sa partie
et cet article suggèrerait que j'aurai été plus productif
4  0 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/08/2023 à 14:14
Pensez-vous que ces rapports sont crédibles ou pertinents ?
Oui, c'est ce que je constate avec les autres actualités et quand je parle avec les gens

Quel est votre avis sur les politiques de retour au bureau obligatoire ?
Ils se tirent une balle dans le pied, le COVID a montré que la présence au bureau n'augmentait pas la productivité et que ça a tendance avec l'inverse quand on est moins au calme par rapport à son domicile. Les gens ont pris goût à la flexibilité et privilégient généralement un meilleur équilibre vie pro/perso et être forcé de venir au bureau au quotidien peut trop réduire le temps pour sa vie perso (on parle de plusieurs heures à la semaine quand même)
Beaucoup de "managers" l'ont mauvaise car ça les empêche de fliquer et réduit l'impact réel de leur travail.
Les entreprises qui ont acheté des beaux locaux aussi aimeraient qu'ils soient plus utilisés... dans ce cas, il pourrait louer, créer des open-spaces publics, ...
6  2 
Avatar de Madmac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/08/2023 à 14:59
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
De ce que je sais, aux USA, c'est communément des semaines de 40h
J'ai véçu 8 ans aux États-Unis. Et des semaines de 60 heures sont plus la norme.
2  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/08/2023 à 15:37
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Et des semaines de 60 heures sont plus la norme.
Qu'est-ce qu'ils sont cons…
Ça ne fait que diluer la productivité et augmenter la fatigue psychique et physique.

Ils font surtout de la présence physique au final…
Il n'y a pas de code du travail là-bas ?
Personne ne devrait accepter de travailler 60h par semaine.

White-Collar Substance Abuse Statistics, Impacts & Treatment
Prescription Drugs
Opioids like OxyContin, Vicodin, Fentanyl, Xanax and sleeping pills like Ambien have also made their mark on white-collar professionals. Becoming more easily accessible each and every year, workers resort to these pills for stress relief, relaxation, or to get some sleep at night.

In recent years, more people have died from opioid-related overdoses than from automobile accidents, leading President Trump to declare the opioid epidemic a public health emergency in 2017. That same year, more than72,000 overdose deaths were reported, which was 10% higher than the year before.

Prescription drug use has increased and many employers have seen negative impacts. Failed pre-employment drug screening has worsened the impact of the labor shortage for these employer.

Illegal drugs have also become a major problem with substances like heroin frequently finding their way into white-collar workers’ hands. Statistics show use by working professionals who make $50,000 or more per year has risen by more than 60% since 2002.
3  2 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 04/08/2023 à 7:39
Citation Envoyé par smarties Voir le message
Beaucoup de "managers" l'ont mauvaise car ça les empêche de fliquer et réduit l'impact réel de leur travail.
Les entreprises qui ont acheté des beaux locaux aussi aimeraient qu'ils soient plus utilisés... dans ce cas, il pourrait louer, créer des open-spaces publics, ...
Fun fact : les managers de mon entreprise étaient tout content que la direction nous impose 4 jours de présence sur site. Mais ils sont en train de s'organiser parce qu'on recrute pas mal et qu'on se rapproche dangereusement de notre capacité d'acceuil maximum donc on risque de passer à 2 jours de télétravail obligatoire (sauf pour les fonctions qui imposent une présence sur site toute la semaine). Certains parlent de faire grève ce que certaines de leurs équipes attendent avec impatience.
2  1 
Avatar de Glutinus
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/08/2023 à 9:28
Il y a un peu de similarités chez mon client. Nous sommes actuellement à deux jours de télétravail par semaine. Le problème, c'est que beaucoup de gens prennent le lundi et/ou le vendredi comme TT, et une bonne partie également le mercredi. Ce qui fait que le mardi et le jeudi c'est un peu blindé. Les locaux ont été calibrés pour qu'il y ait bien la moitié de remplissage, donc il faudrait plutôt 2,5 (enfin 3...) jours de télétravail.

Le mardi, je constate qu'il est dur d'avoir une place. Ceux qui arrivent après 10h se retrouvent souvent à aller dans un autre open-space. Puisque c'est jour de présence, les salles de réunion sont prises d'assaut. Du coup, la cafète est prise d'assaut pour d'autres réunions : c'est prévu, on peut tirer une cloison et fermer quelques portent et l'espace est transformé.

En contrepartie, le vendredi il n'y a quasiment personne. Du coup j'aime beaucoup "Il faut venir sur place pour pouvoir se concerter entre collègues", et ça finit souvent au téléphone. En plus, pour une fois, je suis trèèèèèès autonome sur mes tâches, je dois passer seulement quelques coups de fil par semaine pour atelier et point d'avancement et sinon c'est vraiment du gros boulot d'analyse pendant plusieurs heures.
1  0