IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les dirigeants d'entreprises pensent que les employés en télétravail sont moins productifs, d'après une étude de Microsoft :
Le travail à distance impacte-t-il négativement sur la productivité ?

Le , par Patrick Ruiz

13PARTAGES

13  0 
Les employés sont-ils plus productifs en télétravail ou dans un bureau ? La question se posait déjà avant la survenue de la pandémie de coronavirus et revient sur la table avec acuité dans l’actuel contexte. Microsoft a initié un sondage sur un échantillon de 20 000 personnes dans des entreprises disséminées dans 11 pays pour y voir plus clair. Résultat : 87 % des participants à l’enquête disent être plus productifs en télétravail et 88 % des dirigeants émettent des doutes quant à ce que leurs employés en télétravail puissent être plus productifs que dans un bureau.



Les résultats de ce sondage sont une espèce de résumé chiffré de la situation tendue au sein d’entreprises comme Apple où les employés veulent de moins en moins du bureau tandis que l’équipe dirigeante est d’avis qu’ils doivent y retourner car cela stimule la créativité et la productivité.

Une étude d’une équipe de l’université du Texas souligne le travail à distance a zéro impact négatif sur la productivité des travailleurs. Ce serait même plutôt le contraire. L'équipe de l'université du Texas a travaillé sur des données d'un logiciel fournies par une grande entreprise pétrolière et gazière de Houston. Pendant la période d'étude (de janvier 2017 à décembre 2018), l'entreprise a été contrainte de fermer ses bureaux en raison des inondations provoquées par l'ouragan Harvey, ce qui a obligé les employés à travailler à distance pendant une période prolongée.

Les chercheurs ont examiné les données technologiques des employés (le nombre total d'heures travaillées par employé, le temps de travail actif total, l'utilisation du clavier par minute active, l'utilisation de la souris par minute active, les mots tapés par heure et le nombre d'erreurs typographiques par mot tapé) avant, pendant et après l'ouragan Harvey. Ils ont constaté que, bien que l'utilisation totale des ordinateurs ait diminué pendant l'ouragan, les comportements professionnels des employés pendant la période de sept mois de travail à distance sont revenus aux niveaux d'avant l'ouragan. Cette conclusion suggère que le travail à distance n'a pas d'impact négatif sur la productivité des personnes lancées sur la formule télétravail.



Cette publication universitaire elle-même suite à celle de Hogan Assessments dans laquelle 43 % des travailleurs ont déclaré être plus productifs à domicile, 44 % ont déclaré être aussi productifs et seulement 13 % ont déclaré être moins productifs. Toutefois, le rapport montre que les travailleurs ont trouvé la collaboration à distance plus difficile, de sorte que le fait que la plupart des travailleurs aient déclaré se sentir aussi ou plus productifs est dû au fait qu'ils étaient plus productifs lorsqu'ils travaillaient seuls.


Les difficultés collaborer mises en avant par certains employés en télétravail sont une brèche dans les chefs d’entreprise sont susceptibles de s’engouffrer quand on sait qu’ils sont d’avis que les employés doivent retourner au bureau car cela stimule la créativité. Le dirigeant d’Apple fait ainsi suite à d’autres qui sont d’avis que « la communication marche mieux face à face. » Les recruteurs sont convaincus que les collègues construisent de meilleures relations de travail par exemple quand ils prennent le déjeuner ensemble, prennent le temps de discuter de divers sujets, même les plus banals ou alors participent à des exercices destinés à développer l’esprit d’équipe.

Le mythe selon lequel un manque d’interaction sociale réduit la créativité et l’innovation reste profondément ancré. C’est d’ailleurs l’un des arguments sur lesquels s’appuyait Marissa Mayer pour s’ériger contre le télétravail lorsqu’elle a déclaré que « certaines des meilleures idées et décisions surviennent après des discussions à la cafétéria ou au couloir, après des rencontres avec les gens et des rendez-vous d’équipes impromptus ».

Toutefois, si des recruteurs estiment que les conversations dans le genre « peux-tu s’il te plaît vérifier ceci ? » sont importantes, des contradicteurs pointent le revers de la médaille. Ces derniers indiquent que des « interactions » peuvent se transformer en « interruptions » qui coûtent plus ou moins cher en termes de productivité et flux de créativité. Des tiers en télétravail avancent par exemple que « les distractions sont insupportables. Les téléphones qui sonnent, les gens qui débarquent et ressentent toujours le besoin d’interrompre pour absolument tout (que ça soit relié ou non au travail) et plusieurs appels à propos de projets qui ne sont pas liés qui résultent en changement de contexte. »

Source : Microsoft, publication universitaire

Et vous ?

Ces sondages collent-ils avec la réalité dont vous êtes au fait ? Quel est l’état des lieux au sein de l’entreprise dans laquelle vous travaillez ?
Etes-vous personnellement plus productif en travaillant à distance ?
Quelles sont pour vous les difficultés majeures qui limitent votre productivité dans ce mode de travail ?
La collaboration entre vous et vos collègues a-t-elle été affectée par le travail à domicile ?

Voir aussi :

Le travail à domicile présente tant d'avantages que 48 % des travailleurs accepteraient une baisse de salaire pour continuer en télétravail, selon une étude

Le travail hybride sera-t-il la nouvelle norme pour les professionnels de la Tech ? une récente étude montre que 86 % de ces professionnels en Europe ne veulent pas rentrer au bureau à plein temps

Les arguments contre le travail à distance à temps plein, une étude conclut qu'il ne fonctionne pas pour toutes les catégories de travailleurs

L'option télétravail pourrait se poursuivre sur 2 ans à cause de la pandémie : motif d'inquiétude valable pour les patrons ? Ramener les employés au bureau pourrait être de plus en plus difficile

Le télétravail a fait grimper la productivité des salariés de 22 %, d'après une étude de l'institut Sapiens, qui souligne en sus que cela a permis une sauvegarde de 9 points du PIB français en 2020

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/09/2022 à 20:23
@dfiad77pro
Sur quoi te bases-tu ?
Dans mon entreprise il y a deux choix : Télétravail ou présentiel.

Je constate une nette différence de productivité quand les salariés sont en télétravail, dans le bon sens.
Plusieurs facteurs y jouent : moins de stress, environnement plus agréable (la plupart se sont aménagé leur espace de travail chez eux) et tout un tas d'autre chose qui font qu'il est plus intéressant pour une entreprise d'avoir des salariés en télétravail.

Les salariés sur place passent très vite leur temps à prendre des cafés, discuter de tout et de rien, et ce, sans parler ne serait-ce que du temps requis par chaque salarié juste pour venir travailler en présentiel ... ce qui en soit ne serait pas un problème s'ils étaient autant efficace derrière, mais ce n'est pas le cas.

Concernant les glandeurs, de l'expérience que j'en ai, ce n'est pas le télétravail qui les font plus glander et les glandeurs de toute façon ne durent pas dans ce métier, ils se font assez vite virer (sauf dans les grosses boites planquées ou c'est un état d'esprit).

Pour gérer une entreprise, tout les autres chefs d'entreprises que je rencontre et qui sont contre le télétravail, ont toujours le même argument : Ils refusent de participer aux factures du salarié (eau, électricité, ...), parce que quand un salarié vient travailler, toutes les charges sont déductibles d'impôts, ce qui n'est pas le cas quand le salarié est en télétravail.

En gros, les boites veulent le beurre et l'argent du beurre : le profil idéal, qui accepte le full remote et en contre partie qui accepte de n'avoir aucune compensation, ou le salarié qui vient sur place afin que la boite puisse déduire une maximum tout ce qu'elle peut.

Maintenant, à titre personnel, je trouve normal que l'entreprise participe aux frais du salarié lorsqu'il est en remote : il utilise son électricité, son eau, ... et ce n'est pas à lui de payer pour travailler.

Et je pense qu'il faut savoir investir sur son salarié, moi je paie la moitié de leur eau, électricité, internet, ... car je sais aussi qu'en contre partie les gens ont plus envie de faire du travail de qualité quand on les respectes.
Je ne crois pas au modèle qui est massivement répandu qui consiste à considérer un salarié comme une ressource qui est la pour apporter de l'argent à la boite et tous le reste, c'est son problème.

Et c'est toujours ainsi que ceux étant contre le full remote, ou sont pour le full remote sans participer à leurs factures, considèrent leurs salariés. (toujours d'après mon expérience)

@mingolito as tu des sources ou preuves de ce que tu avances ?
Je bosse dans l'IT depuis 1970 et je n'ai jamais une seule fois été confronté au cas que tu avances.
11  0 
Avatar de defZero
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/09/2022 à 22:09
C'est quand même cocasse de critiquer le télétravail maintenant alors que pendant la crise sanitaire les dirigeants trouvaient ça tellement plus mieux .
De mon point de vue, le lieu de travail à très peut d'importance du moment que le taff est fait et ça c'est facilement vérifiable en présentiel comme en télétravail.
Donc sauf à avoir une mentalité bizarre, vous faite le taff et c'est ok ou vous ne le faite pas et on vous vire, télétravail ou pas.
7  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/09/2022 à 12:04
Bonjour,

[préambule: je suis manager]

Une personne qui ne veut pas travailler sera aussi peu productive au bureau qu'ailleurs...

À l'inverse, une personne qui a besoin de se concentrer sera plus à même de le faire dans un lieu avec moins de distractions -- c'est à dire sûrement pas en open-space.

La seule chose qui manque en télétravail, ce sont les relations informelles / inter-équipes, ... Pour tout le reste, les moyens technologiques actuels fonctionnent parfaitement bien.

À titre personnel, j'aime beaucoup le télétravail. Maintenant, d'un pur point de vue productivité, je pense qu'un mode hybride à 1 ou 2 jours de présentiel est probablement l'idéal. Sachant qu'il faut bien sûr tenir compte des personnes qui ne souhaitent pas être en télétravail.
6  0 
Avatar de dfiad77pro
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/09/2022 à 18:27
Je ne suis pas forcément pro télétravail, mais coté développeur je vois pas comment automatiser l'implémentation de SPEC
Coté télétravail, les gens qui sont bon au bureau sont généralement bon en télétravail, le glandeurs au bureau sont généralement pire en télétravail
4  0 
Avatar de epsilon68
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/09/2022 à 10:59
il en a marre de ces études (truquées ?).

En télétravail, il y a moins d'agitations et on reste concentré. C'est plus facile quand on est tous en télétravail car on est tous à la même vitesse. C'est plus compliqué quand il y a un mixte car dans les bureaux c'est plus chaotique etc donc difficile de repondre au chat et de faire des appels.

Le plus appréciable est d'éviter les transports, et en général on travaille plus longtemps avec moins de pause. Les entreprises considèrent nous faire un cadeau en acceptant qu'on en fasse, alors ils vont surtout rien payer ...
4  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 9:04
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message

Maintenant, à titre personnel, je trouve normal que l'entreprise participe aux frais du salarié lorsqu'il est en remote : il utilise son électricité, son eau, ... et ce n'est pas à lui de payer pour travailler.

Et je pense qu'il faut savoir investir sur son salarié, moi je paie la moitié de leur eau, électricité, internet, ... car je sais aussi qu'en contre partie les gens ont plus envie de faire du travail de qualité quand on les respectes.
Je ne crois pas au modèle qui est massivement répandu qui consiste à considérer un salarié comme une ressource qui est la pour apporter de l'argent à la boite et tous le reste, c'est son problème.

Et c'est toujours ainsi que ceux étant contre le full remote, ou sont pour le full remote sans participer à leurs factures, considèrent leurs salariés. (toujours d'après mon expérience)
Perso le télétravail me permet de dormir plus longtemps et d'économiser du carburant donc je n'ai jamais demander qu'on me donne une compensation pour l'eau ou l'électricité.
Des boites le font d'autres pas, mais dans mon cas je le prends en compte lors de la négociation de mon salaire. Si j'ai une carte resto, et qu'ils me paye des frais d'internet/eau/electricité, je suis plus ouvert pour baisser mon chiffre. A l'inverse si c'est pas le cas, j'augmente mon brut désiré.
Au final on s'y retrouve quand même. Si pas de télétravail next je vais voir la concurrence.
C'est un vrai confort pour gérer ma vie (rdv médicaux/administratifs) reception d'un coli...) que je veux pas sacrifier. En plus du confort de se lever un peu plus tard et de bosser en pyjama.

Pour ce qui est des glandeurs, ils glandent dans tous les cas au bureau et incite les autres à glander avec eux donc avec les pauses à café qui dur + d'1h.
Télétravail ou pas sa change rien pour eux mais au moins entrainent pas les autres avec eux.
J'aime pas le café donc je suis immunisé contre ça
4  0 
Avatar de d_d_v
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 17:12
Les dirigeants d'entreprises pensent que les employés en télétravail sont moins productifs, d’après une étude de Microsoft
Bah, il faut s'habituer à la "nouvelle normalité", messieurs dames les dirigeants. N'oubliez pas qu'il y a un virus extrêmement mortel qui rode dans les airs, vous ne voudriez pas tout de même que vos employés soient contaminés s'ils ne sont pas en télétravail ?
4  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/09/2022 à 11:43
En supposant que ce soit vrai, est-ce un mal ? Moins de productivité = moins d'incidents et de bugs ?
4  0 
Avatar de Eric80
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/09/2022 à 11:02
Comme le suggère l article, le présentiel est + facile pour le travail avec interactions humaines.

Mais le télétravail est + efficace pour faire une tâche seul dans son coin.

Au delà le la confiance, l'écart entre employés et patron est AMHA simplement le reflet de cette observation: les patrons passent leur temps en réunion donc ont besoin du présentiel. Ils comprennent mal que leurs employés exécuteurs des tâches décidées en réunion, peuvent être autonome et ont besoin de clame pour effectuer ces tâches, donc mieux en télétravail!

Dans la même veine, il y a aussi une grosse part de personnalité: ceux qui deviennent chef et patrons sont ceux qui aiment bien gesticuler / parler / passer du temps en réunion. Les exécuteurs experts sont souvent plus réservés.
4  0 
Avatar de dfiad77pro
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/09/2022 à 3:52
@HaryRoseAndMac

J'ai pas dit que j'étais contre le télétravail
Ca permet d'éviter la pollution inutile, le stress des transports. Par contre quand t'habite à coté l'intérêt est plus limité.
Biensûr t'a toujours les cas où l'environnement et bruyant et là c'est clair qu'on est bien plus productif en télétravail.

Dans ce cas c'est plutôt les psychopathes qui ont inventés l'open-space qu'il faut blâmer
3  0