IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une nouvelle étude montre que l'engagement au travail des personnes en situation de télétravail s'accroît
Au fil du temps

Le , par Nancy Rey

3PARTAGES

12  0 
Lorsque la pandémie de COVID-19 a fait des ravages dans nos vies, beaucoup de choses ont changé pour nous. Et si le travail à domicile a été bénéfique pour beaucoup, de nombreuses entreprises ont également affirmé que cela freinait la créativité en raison du manque d'interactions en personne. Cependant, de nouvelles recherches menées par des chercheurs de l'Université du Texas à Austin ont révélé que les employés qui travaillent à distance aujourd'hui interagissent en fait davantage entre eux qu'en 2020. Ces résultats ont été obtenus à partir des données recueillies lors de réunions à distance par Andrew Brodsky, professeur adjoint de gestion à la Texas McCombs School of Business, qui a examiné les données relatives aux réunions Zoom, MS Teams et WebEx de dix organisations mondiales différentes dans différents domaines. Sept entreprises faisant partie de la recherche étaient des sociétés Fortune 500 et allaient des soins de santé aux secteurs de l'énergie. Les résultats présentent des limites, mais montrent que les interactions entre le travail à domicile ont changé au fil du temps sans que la fréquence ne diminue.

Une analyse récente de millions de réunions par téléconférence suggère que les travailleurs à distance ont augmenté leur engagement envers leurs collègues entre 2020 et 2022, contrairement aux hypothèses précédentes. La société d'analyse de téléconférence et de collaboration Vyopta a comparé les réunions à distance pendant les six semaines d'avril à la mi-mai en 2020, 2021 et 2022. La société a collecté les métadonnées des conférences Zoom, Microsoft Teams et Webex de 10 grandes entreprises mondiales. L'analyse a montré qu'au cours de ces trois années, les entreprises ont généralement opéré une transition vers la tenue d'un plus grand nombre de réunions courtes avec un nombre plus restreint d'employés.


De 2020 à 2022, les entreprises observées ont augmenté le nombre de téléconférences de 60 pour cent, passant d'une moyenne de cinq à huit réunions hebdomadaires par employé. Cependant, ces sessions sont devenues 25 % plus courtes, passant d'une moyenne de 43 à 33 minutes. En outre, le nombre de participants a diminué de moitié, passant de 20 à 10. Vyopta attribue ces changements à l'augmentation des réunions individuelles spontanées au cours de la période observée.

Les métadonnées ont indiqué à Vyopta quelles réunions étaient programmées sur des calendriers et lesquelles utilisaient des fonctions comme "Meet Now" de Microsoft Teams. En 2020, 17 % des discussions entre employés étaient individuelles, et 17 % étaient impromptues. En 2022, 42 % étaient des discussions en tête-à-tête, et 66 % étaient spontanées. Vyopta suppose que ces réunions pourraient reproduire les interactions fréquentes mais brèves en personne dans les bureaux.


L'étude a également montré que les employés qui ont fini par quitter leur entreprise étaient moins engagés dans les réunions à distance. Ils ont participé à 67 % d'interactions individuelles spontanées en moins, à 22 % de réunions individuelles programmées en moins et à 20 % de réunions de groupe en moins.

Les données indiquent que l'engagement à distance est vital pour la fidélisation des employés dans les entreprises comptant de nombreux travailleurs à distance. Vyopta suggère aux entreprises d'essayer de renforcer les interactions avec les travailleurs qui semblent s'éloigner, idéalement par des conversations ouvertes sur les raisons de leur désengagement.


La principale limite de l'analyse de cet analyse est qu'elle ne considère que les interactions à distance. Elle ne peut donc pas prendre en compte le retour au bureau ou l'émergence du travail hybride pour une comparaison équitable. L'étude ne peut pas non plus prouver ou réfuter le nombre de travailleurs à distance qui feignent l'engagement pour paraître occupés.

Brodsky et Mike Tolliver, le directeur de la gestion des produits chez Vyopta, ont écrit dans la Harvard Business Review : « La combinaison de ces résultats présente une image intéressante : non pas que les travailleurs à distance semblent devenir moins engagés, mais plutôt - au moins en ce qui concerne les réunions - ils deviennent plus engagés avec leurs collègues ».

« Ces données suggèrent également que les interactions à distance se rapprochent de plus en plus des interactions en personne. Alors que l'on s'est beaucoup inquiété du fait que les employés ne bénéficient pas des interactions riches et spontanées qui ont lieu en personne, ces résultats indiquent que les employés à distance commencent peut-être à compenser la perte de ces interactions en organisant de plus en plus de réunions impromptues à distance», ont-ils ajouté.

L'entreprise s'est servie de ses données pour proposer quelques suggestions visant à améliorer les téléconférences. Selon Vyopta, les entreprises qui emploient des travailleurs à distance doivent veiller à ce que les horaires des employés se chevauchent, mais dans la limite du raisonnable puisque certains employés peuvent se trouver dans des fuseaux horaires très différents. Elles ne devraient pas non plus imposer la vidéoconférence, car les interactions uniquement audio peuvent améliorer les liens sociaux et prévenir la "fatigue du zoom".

Le travail à distance peut-il vraiment remplacer le travail au bureau ? De nombreuses organisations parient leur avenir sur la réponse à cette question. Certaines misent sur le travail à distance, tandis que d'autres insistent sur le retour au bureau. Bien que d'importantes recherches aient été menées sur les avantages et les inconvénients du travail à distance, de nombreuses questions restent encore sans réponse.

Source : HBR

Et vous ?

Quel commentaire faites-vous des conclusions de cette enquête ? Sont-elles cohérentes avec la réalité sur le terrain dont vous êtes au fait ?

Voir aussi :

Emploi : la France est à la traîne en matière de télétravail par rapport à ses voisins européens, d'après une enquête de l'Institut français d'opinion publique (IFOP)

Emploi : Personne ne veut être dans un bureau un vendredi, d'après un récent sondageQui ravive le débat sur la pertinence de la semaine de travail à 4 jours comparée à celle à 5 jours

Bien que le télétravail semble devenir une norme, il existe des risques de sécurité pour les entreprises, selon le rapport Avast Business

Plus de 90 % des patrons n'envisagent pas d'avenir à long terme avec leurs employés en télétravail qui éteignent leurs caméras pendant les réunions, car c'est un signe de manque d'engagement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/12/2022 à 16:19
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
De 2020 à 2022, les entreprises observées ont augmenté le nombre de téléconférences de 60 pour cent, passant d'une moyenne de cinq à huit réunions hebdomadaires par employé. Cependant, ces sessions sont devenues 25 % plus courtes, passant d'une moyenne de 43 à 33 minutes. En outre, le nombre de participants a diminué de moitié, passant de 20 à 10. Vyopta attribue ces changements à l'augmentation des réunions individuelles spontanées au cours de la période observée.
8 réunions par semaine ça semble énorme
Même si une session dure 33 minutes en moyenne.
1  0 
Avatar de Erviewthink
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 14/12/2022 à 16:44
Après dans ta journée en entreprise tu as des discussions aussi avec tes collègues sur différents points et tu calcules pas le temps passé et tu fais pas de réunion car ton collègue est à portée de main.
1  1 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/12/2022 à 8:18
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
De 2020 à 2022, les entreprises observées ont augmenté le nombre de téléconférences de 60 pour cent, passant d'une moyenne de cinq à huit réunions hebdomadaires par employé. Cependant, ces sessions sont devenues 25 % plus courtes, passant d'une moyenne de 43 à 33 minutes. En outre, le nombre de participants a diminué de moitié, passant de 20 à 10. Vyopta attribue ces changements à l'augmentation des réunions individuelles spontanées au cours de la période observée.
des réunions de 30 minutes avec 10 personnes en moyenne
Une réunion de 10 personnes ne peut être qu'une réunion d'information, ça devient vite l'anarchie avec autant de personnes quand on veut prendre des décisions.

Le télétravail a aussi énormément fait changé mes réunion sur site. Je fais beaucoup de réunions de moins de 10 minutes à 3 maximum, elles sont en général improvisées. Et ces micro réunions permettent d'avoir un point d'avancement implicites entre les personnes techniques.
Ce qui nous permet aussi d'avoir des réunions d'avancement hebdo qui sont passées de 1h à 30 minutes.
Je travaille dans 3 équipes en ce moment, avant le covid j'avais du mal à gérer cette situation parce que j'avais toujours l'impression d'être loin de 2 voir 3 des équipes. La démocratisation des échanges court à distance a grandement réduit cette frontière.

Par contre les relations avec les "petits chefs" sont devenues beaucoup plus difficiles parce que les choses avancent beaucoup sans eux ce qui irrite leurs egos. Et le message "Mais chef les choses avancent plus vite, il suffit que tu le dises à ton chef pour montrer que tu es le plus fort" a été testé et est un échec cuisant. Donc on se retrouve avec des gens qui avancent bien, un petit chef qui remet tout en question chaque semaine, des gars qui continuent de bien avancé mais font en parallèle un travail qui a pour seul but de faire croire au chef qu'il maitrise la situation.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/12/2022 à 9:17
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Une réunion de 10 personnes ne peut être qu'une réunion d'information, ça devient vite l'anarchie avec autant de personnes quand on veut prendre des décisions.
Ça dépend il y a peut-être 8 personnes qui n'ont rien à dire et qui se disent "Pourquoi m'a-t-on convoqué à cette réunion ? Cette discussion ne me concerne pas".

Il y a des gens qui activent leur micro 2 fois par réunion, pour dire bonjour et au revoir.

====
Quand les réunions sont courtes ça veut souvent dire que les projets avancent correctement.
Je préfère ça que les réunions qui débordent.
0  0