IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Pour quelles raisons les informaticiens quittent leur emploi ? 11 % d'entre eux le font pour trouver de meilleures opportunités
20 % sont freinés par la technologie sur leur lieu de travail

Le , par Sandra Coret

1PARTAGES

5  0 
Actuellement, le monde est au milieu d'une période que l'on appelle la Grande Démission, qui fait référence au nombre plus élevé que d'habitude de travailleurs de la technologie qui quittent leur emploi

Les emplois dans le secteur de la technologie sont connus pour être très bien rémunérés, mais malgré cela, environ 11 % des travailleurs de ce secteur qui ont répondu à une enquête récente de Compucom ont déclaré avoir quitté leur emploi pour d'autres opportunités.

Les personnes qui ont répondu à cette enquête comprenaient 1 000 employés du secteur des technologies de l'information et 1 000 autres qui travaillaient à distance ou de manière hybride. 20 % de ces travailleurs ont été confrontés à 18 problèmes par semaine en moyenne avec la technologie de leur lieu de travail, ce qui leur fait perdre plus de 100 minutes de temps productif sur une base hebdomadaire. Il ne s'agit là que d'un des problèmes à l'origine de la grande démission, plusieurs autres sont également en jeu.


Les sites Web qui sont lents à charger ont également été cités comme un immense obstacle par 35 % des travailleurs des TI, et 28 % d'entre eux ont mentionné l'accès restreint à des ressources vitales lorsqu'ils travaillent à domicile et le fait de devoir constamment redémarrer leurs systèmes comme des problèmes majeurs. 25 % des informaticiens ont également été confrontés à des problèmes constants avec leurs micros et leurs systèmes audio, ce qui les a empêchés de prendre part à des réunions, et 23 % se sont sentis gênés par l'obligation de saisir un mot de passe chaque fois qu'ils voulaient mettre à jour leurs systèmes.

79 % des travailleurs de la technologie ont commencé à utiliser leurs propres appareils technologiques personnels parce que c'est le genre de choses qui pourrait potentiellement leur permettre de contourner l'ancienne technologie fournie par les employeurs. Il s'agit d'un risque énorme pour la sécurité, car les appareils personnels peuvent ne pas disposer du même type de protocoles de sécurité, ce qui peut permettre à des acteurs malveillants de les pirater et, par la suite, d'accéder aux serveurs de l'entreprise.


Source : Compucom

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ?
Quels sont les principaux problèmes que vous rencontrez dans votre travail qui pourraient vous amener à le quitter ?

Voir aussi :

Ce que les leaders de la technologie pensent vraiment du travail à distance, de la récession, et de la grande démission, une enquête menée par A.Team et MassChallenge

La Grande Démission s'est accompagnée d'un gigantesque vol de données, allant des informations sur les clients au code source des logiciels, selon une nouvelle étude de Cyberhaven

67 % des professionnels de l'informatique n'expriment aucune d'inquiétude quant à leur carrière dans le secteur des technologies, malgré un ralentissement économique potentiel, selon SolarWinds

La majorité des développeurs de logiciels libres envisage de changer d'emploi, selon EDB

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/11/2022 à 11:11
Et vous ?
LA THUNE
13  0 
Avatar de ed73170
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 21:11
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
Je ne suis plus très loin non plus de la retraite et moi c'est ce que je crains le plus.
Le monde du dev est une passion que j'ai depuis que je sais marcher, devoir un jour me mettre en retraite, signifiera ne plus pouvoir faire ça à temps plein.

Ce jour là, j'irais certainement passer mes journées à ne faire que des projets OpenSource et gratuit.
Rien ne vous empêche de continuer à coder, moi aussi je développe des freewares et je continuerai probablement si j'ai le temps car j'ai déjà prévu pas mal d'autres choses.
Ce qui me satisfait c'est que je n'aurai plus à faire de trucs que je n'ai pas envie de faire et qu'on m'impose au travail.
5  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 09/11/2022 à 17:30
Pour ma part, la thune aussi, et la stagnation technologique.

accessoirement (pas tant que ça) l’intérêt du projet aussi, l'ambiance de l’environnement de travail
2  0 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 10/11/2022 à 9:14
Comme beaucoup la thune, mais aussi l'ambiance générale de la boîte.
2  0 
Avatar de ed73170
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 15:42
Lorsque j'étais jeune ma motivation pour changer était évidemment l'argent, puis ce ne fût plus le critère principal :

- Les conditions de travail sont importantes, je privilégie le télétravail à 100% et je refuse de faire plus de 35h par semaine.
- En général l'ennui arrive très vite, au bout de quelques mois je préfère changer de mission, ce qu'on me reproche souvent mais je m'en fous.
- Maintenant je ne changerai plus, il ne me reste que 10 mois avant la retraite, alors je termine peinard.
2  0 
Avatar de smarties
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/11/2022 à 15:47
- l'argent
- moins de temps de travail pour un salaire correct (au niveau des mes qualifications et expérience quoi)

La technologie ne serait pas l'argument principal au début, ça serait plutôt une accumulation de choses en plus (ambiance, pas de flexibilité, ...)
1  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/11/2022 à 13:41
Jusqu'à avoir mon poste actuel, la thune en effet. Maintenant il faudrait m'offrir beaucoup plus pour que je change.
0  0 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 14:30
Les scientifiques purs et durs, représentent une faible partie des développeurs.

Et encore, il faut savoir ce qu'on entends par scientifique, car moi, je suis scientifique de formation, j'ai fait l'école des mines.
Le métier de développeur est un métier de chercheur, il en a les caractéristiques à 100%.

Donc le métier de développeur est avant tout fait, pour les doctorants et non pas les scientifiques, purs et durs, c'est à dire les ingénieurs tel qu'on l'entends dans un parcours classique d'ingénieur.

Il n'est pas fait pour les gens qui doivent appliquer au quotidien des formules (ingénieurs), mais pour les gens qui doivent inventer au quotidien des formules (chercheur).

Donc si, l'article s'adresse bien à la majorité des développeurs.

Sinon pour répondre à l'article, je vais répondre différemment par le biais de mes salariés et ce qui fait qu'il y a depuis toutes ces années, un faible turnover dans ma boite :
1 - L'argent (le salaire minimum est de 4k net d'impôts par mois chez nous et les séniors c'est du 7k net d'impôts)
2 - La liberté (ils n'ont pas de managers, ils sont seuls ou maximum 3 sur les projets et s'organisent entre eux en fonction des directives globales que j'ai donné afin qu'il n'y ait pas un petit chef qui émerge dans le groupe, je passe en tant que chef de projets pour recadrer, reclarifier, ... mais je ne me positionne pas en tant que petit chef)
3 - L'ambiance (certains ne veulent pas des soirées qu'on propose pour se retrouver, de moments convivialités, ... d'autres ne jurent que par ça, il faut savoir composer avec tout le monde et surtout, accepter tout le monde, car chacun doit avoir sa place, tant que la finalité, est une bienveillance collective)
0  0 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 18:02
Citation Envoyé par ed73170 Voir le message
Lorsque j'étais jeune ma motivation pour changer était évidemment l'argent, puis ce ne fût plus le critère principal :

- Les conditions de travail sont importantes, je privilégie le télétravail à 100% et je refuse de faire plus de 35h par semaine.
- En général l'ennui arrive très vite, au bout de quelques mois je préfère changer de mission, ce qu'on me reproche souvent mais je m'en fous.
- Maintenant je ne changerai plus, il ne me reste que 10 mois avant la retraite, alors je termine peinard.
Je ne suis plus très loin non plus de la retraite et moi c'est ce que je crains le plus.
Le monde du dev est une passion que j'ai depuis que je sais marcher, devoir un jour me mettre en retraite, signifiera ne plus pouvoir faire ça à temps plein.

Ce jour là, j'irais certainement passer mes journées à ne faire que des projets OpenSource et gratuit.
0  0