IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La majorité des développeurs de logiciels libres envisage de changer d'emploi,
Selon EDB

Le , par Bruno

9PARTAGES

12  2 
Un rapport de l'éditeur de logiciels de gestion de bases de données EDB révèle que la majorité des développeurs de logiciels libres sont à la recherche de nouvelles opportunités d'emploi dans le contexte de la « grande démission », qui a entraîné une augmentation considérable de la charge de travail.

L’année dernière, une enquête menée par Microsoft auprès de plus de 30 000 personnes a révélé que 41 % des travailleurs prévoyaient de quitter leur emploi ou de changer de profession, tandis que le nombre d'offres d'emploi à distance sur LinkedIn a été multiplié par cinq.

Une tendance similaire a été mise en évidence par une enquête de Robert Half International auprès de 3 800 travailleurs, où près d'un tiers (32 %) ont déclaré qu'ils prévoyaient de chercher un nouveau rôle au cours des prochains mois, principalement motivés par le désir d'une augmentation de salaire ou de meilleures possibilités d'avancement.

Le rapport de EDB qui se fonde sur une enquête menée auprès de plus de 1 400 développeurs d'applications et professionnels de l'informatique, des opérations et de la gestion d'entreprise à l'échelle mondiale, montre qu'en dépit d'une certaine satisfaction, 44 % des développeurs sont toujours à la recherche d'un emploi. Par ailleurs, 10 % des personnes interrogées sont insatisfaites de leur emploi actuel. Seuls 46 % des répondants se disent satisfaits de leur rôle actuel.


Selon le rapport, la majorité des 1400 personnes interrogées ont cité l'amélioration des possibilités de carrière, le mentorat et un meilleur accès à la formation comme principales raisons pour lesquelles elles envisagent de changer d'emploi.

Outre le salaire et les avantages sociaux, la possibilité d'un meilleur plan de carrière, l'absence de mentorat et un meilleur accès à la formation sont les principales raisons pour lesquelles les personnes interrogées recherchent de nouvelles opportunités, détaille le rapport, qui ajoute que près de 67 % des personnes interrogées affirment que le volume de travail qui leur a été confié a augmenté au cours des 12 derniers mois.

Les développeurs préfèrent avoir accès aux technologies de pointe. Près de 43 % des personnes interrogées ont cité l'amélioration des options de carrière comme la principale raison de la recherche d'un nouvel emploi, contre seulement 24 % qui ont cité la même raison dans l'enquête précédente en 2021.

Une autre mesure de l'enquête a montré que près de 32 % des répondants envisageraient de quitter leur poste actuel pour avoir l'occasion de travailler avec des technologies plus pointues, soit un doublement par rapport à seulement 16 % des répondants s’alignant à cette pensée en 2021.

En outre, près de 38 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles envisageraient de quitter leur poste actuel pour une opportunité de bénéficier d'un mentorat approprié, tandis que 30 % des personnes interrogées ont voté en faveur d'un lieu de travail offrant un meilleur accès aux formations et aux certifications.

La mise en œuvre de programmes est la clé de la rétention des employés. Parmi les répondants satisfaits, près de 21 % ont déclaré que leur entreprise avait mis en place un programme de mentorat. En revanche, plus de 43 % des répondants insatisfaits ont déclaré que leur entreprise n'avait mis en place aucun programme de formation et de mentorat à distance au cours de l'année écoulée.


Pour retenir les talents, les entreprises doivent non seulement lancer des initiatives visant à améliorer les possibilités de carrière, les opportunités de mentorat et la formation continue, mais aussi les mettre en œuvre correctement, recommande le rapport.

Source : EDB

Et vous ?

Les résultats de cette enquête sont-ils pertinents ?

« La majorité des développeurs de logiciels libres envisage de changer d'emploi », comprenez-vous cette tendance ? Et vous, qu’en est-il ?

Pensez-vous qu’il n’a pas assez d’opportunité dans l’écosystème du logiciel libre ?

Êtes-vous satisfait de votre emploi actuel ?

Voir aussi :

Emploi informatique : pourquoi votre travail pourrait être externalisé ? La Pologne et l'Ukraine paient les développeurs en moyenne entre 22 000 et 23 000 dollars par an

Salaires moyens en ingénierie logicielle : les États-Unis sont en tête de liste, le développement de logiciels est la profession la plus demandée, Go et Python les langages qui paient le plus

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mimoza
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/07/2022 à 8:38
Le fait que les 46% n'ai pas de légende sur le camembert m'a paru suspect. Donc je suis allé voir la source et ces 46% sont «very satisfied». Donc on a tout de même 90% des dev open source qui sont satisfait de leur job. Il y a juste 44% qui reste à l'écoute du marché … rien d'inquiétant. Le marché étant en tension depuis des années la mobilité est une habitude.
7  2 
Avatar de Prox_13
Membre actif https://www.developpez.com
Le 26/07/2022 à 10:34
Citation Envoyé par Mimoza Voir le message
Le fait que les 46% n'ai pas de légende sur le camembert m'a paru suspect. Donc je suis allé voir la source et ces 46% sont «very satisfied». Donc on a tout de même 90% des dev open source qui sont satisfait de leur job. Il y a juste 44% qui reste à l'écoute du marché … rien d'inquiétant. Le marché étant en tension depuis des années la mobilité est une habitude.
Donc pour résumer :

- 46% sont tellement satisfaits qu'ils ne daignent pas voir ailleurs
- 44% sont satisfaits mais restent ouverts à une meilleure offre
- 10% ne sont pas satisfaits

En vrai 46% de satisfaction absolue, ça me parait énorme pour une activité

Donc 10% envisagent de changer d'emploi, non ? Être à l'écoute ne signifie pas nécessairement envisager un changement d'emploi, mais aussi savoir évaluer ses compétences vis-à-vis du marché actuel par exemple... Enfin je ne parle peut-être que pour moi ?
3  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/07/2022 à 11:09
J'avoue ne pas très bien comprendre cette notion "La majorité des développeurs de logiciels libres envisage de changer d'emploi"...

En quoi le fait d'être un "développeur de logiciels libres" inciterait plus au "désir de changer d'emploi" qu' un "développeur d'un autre type de logiciel"???

Tu es "videur de poubelles" OK, mais "développeur de logiciels libres"?

Ne serait-ce pas tout simplement que les gens en général veulent tout simplement changer de job (comme l'indique la mention de la tendance post-covid nommé "grande démission"?
0  0