IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les employés profitent de plus en plus d'une possibilité que leur offre le télétravail : prendre des vacances à l'insu de leurs employeurs
Ce qui ravive le débat sur la productivité des employés en télétravail

Le , par Patrick Ruiz

31PARTAGES

9  0 
Si la pandémie du coronavirus a bouleversé la façon de travailler de millions de personnes à travers le monde, ce n’est pas du tout le cas pour des travailleurs de la filière informatique au sein d’entreprises comme GitLab. La société s’appuyait déjà de façon totale sur le télétravail avant que la crise sanitaire de Covid-19 ne débute. A contrario, la donne « télétravail à domicile pour toujours ou de là où on se sent le plus productif » a changé avec l’acquisition de Twitter par Elon Musk. Motif : le télétravail entraîne une baisse de productivité. Le débat prend un coup de neuf avec une nouvelle tendance : les employés profitent de plus en plus du travail à distance pour prendre des vacances à l’insu de leurs employeurs tout en continuant à travailler pour ces derniers.

Les sujets de la génération Y, c’est-à-dire ceux qui sont nés dans l’intervalle 1980 à 1990, sont les plus concernés par ces développements. Ils travaillent à partir d'hôtels, de plages et de terrains de camping, en utilisant parfois des arrière-plans virtuels et des réseaux privés virtuels pour brouiller les pistes.


Microsoft estime à propos des employés en télétravail en particulier que « le plus important c’est le résultat »

Les employés sont-ils plus productifs en télétravail ou dans un bureau ? La question se posait déjà avant la survenue de la pandémie de coronavirus et revient sur la table avec acuité dans l’actuel contexte. Microsoft a initié un sondage sur un échantillon de 20 000 personnes dans des entreprises disséminées dans 11 pays pour y voir plus clair. Résultat : 88 % des dirigeants émettent des doutes quant à ce que leurs employés en télétravail puissent être plus productifs que dans un bureau. C’est une raison possible de la montée en puissance de logiciels dont les employeurs se servent au motif de garder un œil sur la productivité de leurs employés en télétravail pendant la pandémie de coronavirus. Chez Microsoft, les réactions sur la question laissent penser qu’on est d’avis que ce n’est pas la bonne approche, car « le plus important au finish c’est le résultat. »

Les données à disposition n’établissent pas que les employés sont plus productifs au bureau qu’en télétravail

Ces développements font suite à de précédents qui remettent en question le positionnement des employeurs selon lequel les employés sont plus productifs au bureau. Dans bien de pays au monde, la journée de travail a une durée de 8 heures. Pour un employé de bureau, on arrive au lieu de service, s’installe sur un siège devant un ordinateur et se lance dans ses activités. Mais, lesquelles ? De quoi s’agit-il dans la réalité ? De « 8 heures de travail » ou « 8 heures au travail » ? En d’autres termes, pour combien de temps les travailleurs sont-ils productifs sur une journée de travail ? Dans une publication parue en 2017, Invitation Digital Ltd – une firme de marketing basée au Royaume-Uni – répond aux questions.

L’étude d’Invitation Digital Ltd a porté sur près de 2000 (1989 pour être exact) employés de bureau (à temps plein) âgés de plus de 18 ans et disséminés sur l’ensemble du territoire du Royaume-Uni. En réponse à la question de savoir s’ils se considèrent productifs tout au long d’une journée de travail, la grande majorité (soit 79 %) avait répondu non. D’après les résultats de l’étude, seul le cinquième (donc les 21 % restants) a répondu par l’affirmative. Le sondage avait ensuite révélé que la durée moyenne de productivité sur le lieu de service est de 2 h 53 min, soit moins de 3 h.

D’après l’enquête, si les travailleurs se retrouvaient avec moins de 3 h de productivité sur une journée de travail c’est parce qu’ils étaient la plupart du temps distraits par des activités comme : surfer sur les réseaux sociaux – 47 % (des répondants au sondage) ; lire les sites Web d'actualités – 45 % ; discuter des activités en dehors du travail avec des collègues – 38 % ; préparation de boissons chaudes – 31 % ; pauses cigarettes – 28 % ; messagerie texte et messagerie instantanée – 27 % ; manger par petits bouts – 25 % ; faire de la nourriture au bureau – 24 % ; téléphoner à son partenaire/à ses amis – 24 % ; recherche d'un nouvel emploi – 19 %. Bref, un ensemble de facteurs aisément applicables à la situation de tiers en télétravail.

87 % des participants de l’enquête de Microsoft disent être plus productifs en télétravail. La publication du géant technologique fait suite à une étude d’une équipe de l’université du Texas qui souligne que le travail à distance a zéro impact négatif sur la productivité des travailleurs. Ce serait même plutôt le contraire. L'équipe de l'université du Texas a travaillé sur des données d’un logiciel fourni par une grande entreprise pétrolière et gazière de Houston. Pendant la période d'étude (de janvier 2017 à décembre 2018), l'entreprise a été contrainte de fermer ses bureaux en raison des inondations provoquées par l'ouragan Harvey, ce qui a obligé les employés à travailler à distance pendant une période prolongée.

Les chercheurs ont examiné les données technologiques des employés (le nombre total d'heures travaillées par employé, le temps de travail actif total, l'utilisation du clavier par minute active, l'utilisation de la souris par minute active, les mots tapés par heure et le nombre d'erreurs typographiques par mot tapé) avant, pendant et après l'ouragan Harvey. Ils ont constaté que, bien que l'utilisation totale des ordinateurs ait diminué pendant l'ouragan, les comportements professionnels des employés pendant la période de sept mois de travail à distance sont revenus aux niveaux d'avant l'ouragan. Cette conclusion suggère que le travail à distance n'a pas d'impact négatif sur la productivité des personnes lancées sur la formule télétravail.

Et vous ?

Partagez-vous l’avis de Microsoft à propos des employés en télétravail et selon lequel « le plus important c’est le résultat » qu’ils fournissent ?
Selon vous, sur quels critères doit-on s’appuyer pour juger de la productivité d’un travailleur de la filière programmation informatique en particulier ?
Êtes-vous en télétravail ? Pour quelles raisons décideriez-vous de prendre des congés à l’insu de votre employeur tout en continuant à travailler pour ce dernier ?

Voir aussi :

Twitter encourage fortement tous ses employés du monde entier à travailler à domicile pour réduire la probabilité de propagation du coronavirus
Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux, une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
Télétravail : cinq raisons pour lesquelles les entreprises lui disent non, Gagnerait-il à être plus largement adopté ?
Le coronavirus ralentit la production d'écrans LCD, et les prix des TV et moniteurs devraient monter en conséquence, cinq usines de fabrication à Wuhan étant actuellement touchées, selon un rapport
Une IA aurait fourni les premières alertes sur l'épidémie du coronavirus de Wuhan à l'aide du big data pour suivre et anticiper la propagation des maladies infectieuses les plus dangereuses au monde

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/06/2024 à 19:48
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Ils travaillent à partir d'hôtels, de plages et de terrains de camping, en utilisant parfois des arrière-plans virtuels et des réseaux privés virtuels pour brouiller les pistes.
C'est nul de faire ça !
Ce n'est absolument pas optimal.
Ce n'est pas rentable, tu paies une location de vacances alors que tu travailles toute la journée.

C'est pas comme ça qu'on doit prendre des vacances.
L'intérêt des vacances c'est d'être 100% déconnecté du travail, pas d'e-mail, pas de message, pas d'appelle, pas de collègue, pas de client, pas de hiérarchie, pas de réunion, rien.

La personne en télétravail va avoir une réunion de 17h à 18h, la réunion va déborder jusqu'à 19h30 et être extrêmement stressante, la soirée sera pourrie, la personne va être dégoutée et se dire "pourquoi je paie pour être là ?".
L'autre scénario c'est qu'il y a une livraison urgente et qu'il faut faire des heures supplémentaires chaque soir pour être dans les temps, il y a un manager qu'appelle à 22h30 pour prendre des nouvelles sur l'avancée du projet et l'appelle dure 45 minutes.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Partagez-vous l’avis de Microsoft à propos des employés en télétravail et selon lequel « le plus important c’est le résultat » qu’ils fournissent ?
En principe oui, car si on emploi quelqu'un c'est pour qu'il réalise un travail.
L'important c'est que le travail soit de qualité et réalisé dans les temps.

Que le type s'ennuie au bureau ou soit tranquille chez lui, ça n'a pas d'intérêt.
Ou alors tu paies des gens pour les faire souffrir et pas pour qu'ils produisent quelque chose.
Des entreprises préfèrent les lèchent bottes que les productifs. Ce qui est bête quand même. Ça sert à rien de faire se soumettre ses employés.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Selon vous, sur quels critères doit-on s’appuyer pour juger de la productivité d’un travailleur de la filière programmation informatique en particulier ?
Je ne sais pas mais ça doit être hyper compliqué.
Je suis déjà hyper nul pour estimer combien de temps une tâche va prendre, à chaque fois que j'ai essayé j'ai donné un temps trop long, parce qu'à chaque fois je me dis "ouais mais on ne sait pas, il peut y avoir des mauvaises surprises".

De toute façon ce n'est pas le plus productif qui est le mieux payé ou qui monte les échelons le plus vite.
Apparemment il y a des entreprises qui préfèrent un branleur qui est présent au bureau très tard le soir qu'un employé productif qui se débrouille pour terminer sa journée à 16h30 (il y a un contrat de travail, avec une durée de travail, si t'as fais tes heures, t'as fais tes heures, si c'est pour s'embêter à remplir des fiches d'heures supplémentaires ça ne vaut pas le coup).

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Êtes-vous en télétravail ? Pour quelles raisons décideriez-vous de prendre des congés à l’insu de votre employeur tout en continuant à travailler pour ce dernier ?
Je ne pourrais pas.
Ce ne serait pas des vacances pour moi.

Pour moi ce serait aussi stupide que de faire un prêt à la consommation pour partir en vacances. (je ne penserais qu'à la dette, ben là je ne penserais qu'au travail et pas aux vacances)
5  2 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/06/2024 à 9:47
Prendre des vacances (c'est à dire ne pas travailler) pendant ses heures habituelles est évidemment mal.

En revanche, télétravailler ailleurs de temps en temps (chez ses parents, dans une loc hors période estivale, ...) ne me choque pas mais je trouve normal de prévenir l'employeur que ça ne sera pas de chez soi et que pendant la semaine il n'y aura pas d'heures supplémentaires afin de profiter un peu du changement de cadre.
Quand les ados sont en vacances et qu'ils sont à la maison en temps normal, travailler d'un endroit avec piscine ou autre activité à proximité pour avoir un minimum de calme est sensé.
1  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/06/2024 à 8:01
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Partagez-vous l’avis de Microsoft à propos des employés en télétravail et selon lequel « le plus important c’est le résultat » qu’ils fournissent ?
Je suis plutôt d'accord mais il y a toujours l'effet pervers de cette logique d'attendre un résultat qui ne peut être réalisé dans le temps imparti (par le contrat).
Avant la démocratisation du télétravail, quand nous étions forcés d'en faire l'employé et le managers se mettaient d'accord sur le livrable attendu à la fin de la journée. Ce système fonctionnait assez bien : le manager savait ce qu'il aurait à la fin et l'employé devait s'arranger pour le faire (notamment prévoir que le logiciel de travail à distance dysfonctionne et prévois un back up des infos)

A coté de ça j'ai des collègues qui ont un contrat sans heures sup' qui font beaucoup de télétravail et ils n'ont pas d'objectifs précis. Ceci dit le jour où les règles tacites ne seront plus respectées des plus claires seront définies je suppose.
Selon vous, sur quels critères doit-on s’appuyer pour juger de la productivité d’un travailleur de la filière programmation informatique en particulier ?
La productivité individuelle n'est pas mesurable quand le livrable est collectif. Il faut renoncer à cette idée de productivité individuelle objective dans ce cas.
Êtes-vous en télétravail ? Pour quelles raisons décideriez-vous de prendre des congés à l’insu de votre employeur tout en continuant à travailler pour ce dernier ?
Oui je suis en télétravail, aujourd'hui mais je suis chez moi.
Il m'est arrivé de prendre un jour de télétravail hors des règles prévues par le contrat. J'ai fait une demande exceptionnelle et explicite sur les conditions de mon télétravail pour ça, ça c'est très bien passé.
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est nul de faire ça !
Ce n'est absolument pas optimal.
Ce n'est pas rentable, tu paies une location de vacances alors que tu travailles toute la journée.
Alors je ne connais personne qui est parti en vacances tout en travaillant à plein temps par contre je connais plusieurs personnes qui ont profité d'une longue correspondance pour travailler et gagner 1 jour de congé par rapport à ce qu'ils auraient fait il y a 10 ans.
L'intérêt des vacances c'est d'être 100% déconnecté du travail, pas d'e-mail, pas de message, pas d'appelle, pas de collègue, pas de client, pas de hiérarchie, pas de réunion, rien.
Ca je suis bien d'accord mais ce n'est pas le cas de tous.
Je reçois régulièrement des réponses de collègues en congés.
Je connais même une entreprise qui a du désactiver son service de travail en ligne pendant un période de chômage Covid parce que les employés continuaient de travailler malgré un chômage technique.
La personne en télétravail va avoir une réunion de 17h à 18h, la réunion va déborder jusqu'à 19h30 et être extrêmement stressante, la soirée sera pourrie, la personne va être dégoutée et se dire "pourquoi je paie pour être là ?".
Alors c'est pas comme ça qu'on doit prendre des réunions, une réunions a un début et une fin, je quitte une réunion si elle déborde de plus de 10 minutes par heure de réunion (je préviens soit à la fin théorique de la réunion soit 15 minutes avant le délai).
Ce qui fait que mes réunions ont un temps estimé plus honnête et qu'elles ont tendance à se terminer un peu plus tôt.
En principe oui, car si on emploi quelqu'un c'est pour qu'il réalise un travail.
L'important c'est que le travail soit de qualité et réalisé dans les temps.
Pour les contrats cadres c'est souvent le cas, pour des opérateurs ça devient très différents, ils ont des horaires qu'ils doivent tenir, à l'employeur de s'assurrer qu'ils pourront être productif pendant ce temps (et certains ne feront aucun effort pour faciliter les choses).
Quand les règles ne sont pas respectées on rompt le contrat.
Je suis déjà hyper nul pour estimer combien de temps une tâche va prendre, à chaque fois que j'ai essayé j'ai donné un temps trop long, parce qu'à chaque fois je me dis "ouais mais on ne sait pas, il peut y avoir des mauvaises surprises".
Et cette méthode est plus saine que l'inverse qui me semble plus courante.
Apparemment il y a des entreprises qui préfèrent un branleur qui est présent au bureau très tard le soir qu'un employé productif qui se débrouille pour terminer sa journée à 16h30 (il y a un contrat de travail, avec une durée de travail, si t'as fais tes heures, t'as fais tes heures, si c'est pour s'embêter à remplir des fiches d'heures supplémentaires ça ne vaut pas le coup).
Petite anecdote : il y a quasiment 15 ans, mon équipe bossait avec un autre, dans l'autre équipe il y avait un gars qui bossait abattait une grosse partie du travail de l'équipe. Mais cette personne avait un énorme inconvénient : il était "pas présentable" (look punk, Tshirt noir avec manches déchirées, épingles à nourrices, crête bleue).
Un client est venu sur site pendant 1 semaine, par peur de détériorer son image l'entreprise a offert la semaine de congés (et sacrifié une semaine de productivité) à cette personne. Les apparences sont primordiales.
0  0 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/06/2024 à 10:41
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Dans mon entreprise on avait même pas le droit de venir en short, un jour il y a stagiaire qui est arrivé en pantacourt et un collègue lui a dit que c'était interdit par le règlement de l'entreprise (mais dans le règlement ce n'était pas stipuler si clairement que ça, donc peut-être qu'on avait le droit en fait, mais plus aucun homme n'est venu en short après ça (ni avant ça d'ailleurs)).

Par contre les femmes avaient le droit de porter des jupes, et même des vêtements un peu déchiré. (mais pas par usure, c'était des vêtements déjà déchiré au moment de l'achat, c'est un concept étrange)

Soit ton entreprise met en place une règle vestimentaire, soit elle soutient ses employés.
C'est n'importe quoi d'avoir honte de l'apparence d'un travailleur.
Le travailleur a été victime de discrimination quelque part, bon après si il a reçu une semaine de congé supplémentaire en bonus, ça va.

Si ça se trouve ça n'aurait pas dérangé le client et sinon il fallait lui faire de la pédagogie et lui expliquer les choses de la vie.
On est en 2024 tout le monde devrait avoir le droit de s'habiller n'importe comment. C'est le progrès.
Personnellement je suis en sweat à capuche tous les jours sauf quand il fait trop chaud et que je suis en t-shirt.
C'est confortable les t-shirts et les sweats.
Bon après il y en a qui font un peu trop les malins quand ils sont en sweat à capuche… (ça c'est toujours un risque)
Tant que l'on est pas en contact avec le client en permanence, il y a aucune raison d'imposer une tenue (hors cas de combinaison de travail mais c'est rarement le cas de l'IT). Et l'été, quand il y a des températures caniculaires, je trouve que ceux qui sont en costard-cravate plus idiots que ceux qui optent pour un polo qui reste habillé avec un côté décontracté.

L'été venir en short, t-shirt, sandales c'est agréable. J'ai jamais vu dans les entreprises où je suis allé des règles vestimentaires. Quand un gros client vient, si on est prévenu, on peut faire un léger effort mais l'été il faut faire en fonction des températures !
0  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/06/2024 à 14:33
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a déjà une adresse e-mail de travail, il faudrait un téléphone portable de travail, et comme ça il deviendrait impossible de contacter un collègue en vacances.
Ils en ont mais ils les consultent, je ne sais pas s'ils ne savent pas couper, s'ils s'embêtent ou s'ils se sentent indispensables.
Parfois il arrive qu'il y ait des circonstances exceptionnelles et c'est important que la réunion déborde.
La plupart des réunions auxquelles je participe se terminent bien à l'avance, mais à de rares occasions il peut arriver qu'une réunion importante déborde.
Doubler la durée d'une réunion c'est toujours abusé, je suis matinal, je demande qu'on reporte la fin au lendemain.
Elle est bizarre ton histoire.
[...]
Le travailleur a été victime de discrimination quelque part, bon après si il a reçu une semaine de congé supplémentaire en bonus, ça va.
Je ne me souviens pas du règlement intérieur de l'époque mais il y avait pas mal de sous-traitants et leurs boites faisaient du zèle donc ils n'en ont peut être pas ressenti le besoin.
J'ai entendu que les employés des services publiques anglais étaient beaucoup plus libre de s'habiller comme ils veulent.
Un de mes quasi-maitres de mon premier stage bossait en caleçon marcel (mais arrivait en costume cravate) et on m'a juste dit "il est bizarre mais c'est le meilleur donc on dit rien"
Si ça se trouve ça n'aurait pas dérangé le client et sinon il fallait lui faire de la pédagogie et lui expliquer les choses de la vie.
On est en 2024 tout le monde devrait avoir le droit de s'habiller n'importe comment. C'est le progrès.
Personnellement je suis en sweat à capuche tous les jours sauf quand il fait trop chaud et que je suis en t-shirt.
C'est confortable les t-shirts et les sweats.
Bon après il y en a qui font un peu trop les malins quand ils sont en sweat à capuche… (ça c'est toujours un risque)
Je suis souvent en chemise parce qu'on ne reprochera jamais à quelqu'un de porte une chemise pas repassée alors que j'ai pris une remarque pour un Tshirt.
Mais je me de temps en temps un pull a capuche aussi.
Citation Envoyé par smarties Voir le message
L'été venir en short, t-shirt, sandales c'est agréable. J'ai jamais vu dans les entreprises où je suis allé des règles vestimentaires. Quand un gros client vient, si on est prévenu, on peut faire un léger effort mais l'été il faut faire en fonction des températures !
Nous les chaussures nu-pieds sont interdites pour les hommes, le short est autorisé mais mal vu dans les bureaux, et ceux qui font la remarque ne sont pas en chemise en télétravail .
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/06/2024 à 9:34
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Je reçois régulièrement des réponses de collègues en congés.
Il y a déjà une adresse e-mail de travail, il faudrait un téléphone portable de travail, et comme ça il deviendrait impossible de contacter un collègue en vacances.

Citation Envoyé par totozor Voir le message
Ce qui fait que mes réunions ont un temps estimé plus honnête et qu'elles ont tendance à se terminer un peu plus tôt.
Parfois il arrive qu'il y ait des circonstances exceptionnelles et c'est important que la réunion déborde.
La plupart des réunions auxquelles je participe se terminent bien à l'avance, mais à de rares occasions il peut arriver qu'une réunion importante déborde.

Citation Envoyé par totozor Voir le message
Les apparences sont primordiales.
Elle est bizarre ton histoire.
Dans mon entreprise on avait même pas le droit de venir en short, un jour il y a stagiaire qui est arrivé en pantacourt et un collègue lui a dit que c'était interdit par le règlement de l'entreprise (mais dans le règlement ce n'était pas stipuler si clairement que ça, donc peut-être qu'on avait le droit en fait, mais plus aucun homme n'est venu en short après ça (ni avant ça d'ailleurs)).

Par contre les femmes avaient le droit de porter des jupes, et même des vêtements un peu déchiré. (mais pas par usure, c'était des vêtements déjà déchiré au moment de l'achat, c'est un concept étrange)

Soit ton entreprise met en place une règle vestimentaire, soit elle soutient ses employés.
C'est n'importe quoi d'avoir honte de l'apparence d'un travailleur.
Le travailleur a été victime de discrimination quelque part, bon après si il a reçu une semaine de congé supplémentaire en bonus, ça va.

Si ça se trouve ça n'aurait pas dérangé le client et sinon il fallait lui faire de la pédagogie et lui expliquer les choses de la vie.
On est en 2024 tout le monde devrait avoir le droit de s'habiller n'importe comment. C'est le progrès.
Personnellement je suis en sweat à capuche tous les jours sauf quand il fait trop chaud et que je suis en t-shirt.
C'est confortable les t-shirts et les sweats.
Bon après il y en a qui font un peu trop les malins quand ils sont en sweat à capuche… (ça c'est toujours un risque)
Emmanuel Macron en sweat à capuche à l'Élysée : le vêtement qui en dit long
0  1 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/06/2024 à 10:35
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est nul de faire ça !
Ce n'est absolument pas optimal.
Ce n'est pas rentable, tu paies une location de vacances alors que tu travailles toute la journée.

C'est pas comme ça qu'on doit prendre des vacances.
L'intérêt des vacances c'est d'être 100% déconnecté du travail, pas d'e-mail, pas de message, pas d'appelle, pas de collègue, pas de client, pas de hiérarchie, pas de réunion, rien.
C'est pas à toi de décreter comment les gens doivent passer des vancances pour que ça leur convienne

Certains ont besoin de déconnecter, d'autres peuvent très bien trouver reposant un format tel que décrit dans cet article.

Aux gens de savoir/découvrir ce qui leur convient à eux.
1  4