IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Plus de 70 000 employés ont été licenciés par les géants de la technologie au cours des 12 derniers mois
Dont environ 37 000 travailleurs pour Twitter, 18 000 pour Amazon et 11 000 pour Meta

Le , par Anthony

5PARTAGES

4  0 
Avec la crise de l'inflation et des taux d'intérêt au plus haut, plusieurs entreprises américaines ont commencé à licencier un grand nombre d'employés pour protéger leurs activités de la chute.

Selon la dernière annonce de la société mère de Window, Microsoft, l'organisation est en train de licencier 10 000 travailleurs, ce qui signifie qu'un total de cinq pour cent de ses employés sera congédié d'ici le 31 mars 2023. Le président-directeur général de Microsoft, Satya Nadella, a publié un mémo indiquant que l'entreprise compte se renforcer grâce à cette mesure.

De même, Amazon a également décidé de se séparer de plus de 18 000 de ses employés. Au début de l'année 2023, Andy Jassy, le PDG de cette entreprise, a révélé le plan et a indiqué aux employés que des coupes importantes seraient observées dans la section des ressources humaines, puis dans les magasins. Initialement, on s'attendait à ce que l'entreprise ne licencie qu'une dizaine de milliers de travailleurs, mais la dernière annonce laisse entendre que le chiffre sera d'environ 18 000.

Alphabet, une autre société célèbre pour être la maison mère de Google, faisait de son mieux pour protéger ses travailleurs de cette situation, mais la crise s'aggravant, Alphabet a libéré plus de 15 % de son personnel de Verily.


Des entreprises telles que Crypto.com et Coinbase ont également décidé de retirer respectivement 20 % et 18 % de leur personnel de service, en raison de l'effondrement du marché des crypto-monnaies l'année dernière, qui a touché un grand nombre d'utilisateurs.

Salesforce, qui accueillait plus de 79 000 travailleurs, va licencier 10 % de ses effectifs, ce qui signifie qu'environ 7 000 seront bientôt licenciés. La décision a été annoncée par le co-directeur général, Marc Benioff.

Meta, célèbre pour être la société mère du géant des médias sociaux Facebook, va également licencier environ 11 000 employés, ce qui représente 13 % du personnel total. L'entreprise a subi une perte en raison de la concurrence croissante dans le monde des médias sociaux ainsi que des nouvelles politiques d'Apple visant à protéger ses utilisateurs contre l'accès de tiers à leurs informations.

Une autre plateforme de médias sociaux, Snapchat, a également retiré des milliers d'employés de sa liste. Evan Spiegal, le directeur général de l'entreprise, a déclaré qu'elle prévoyait de réorganiser ses activités, car elle n'a pas réussi à atteindre son objectif annuel.

Avec l'achat de Twitter par Elon Musk, l'application a été placée sous les feux de la rampe. Peu après sa prise de contrôle, Musk a licencié plus de 37 000 travailleurs, soit près de 50 % de l'effectif total. Musk a justifié son acte en révélant que l'entreprise était confrontée à une perte de 4 millions de dollars par jour et que cette mesure cruciale était importante.

Musk a également été critiqué pour le licenciement de 6 000 employés d'une autre de ses entreprises, Tesla. Musk a expliqué que l'entreprise était en sureffectif et que les travailleurs devaient être licenciés.

Sources : Microsoft, Amazon, Alphabet, etc.

Et vous ?

Selon vous, quelles pourraient-être les conséquences de ces licenciements pour le secteur de l'emploi dans les technologies ?
Votre entreprise envisage-t-elle de procéder à des réductions d'effectifs en 2023 ?

Voir aussi :

Amazon prévoit de licencier jusqu'à 10 000 collaborateurs cette semaine, soit l'une des plus importantes réduction du personnel de son histoire
Meta, la société mère de Facebook, s'apprêterait à notifier aux employés des licenciements à grande échelle cette semaine, plusieurs milliers d'employés pourraient être impactés
Elon Musk va supprimer la moitié des emplois chez Twitter et mettre fin au télétravail pour les autres, car il est pour un retour au bureau sous peine de licenciement
Salesforce va supprimer 10 % de ses effectifs, soit environ 8 000 employés, et évoque avoir embauché "trop de personnes" dans un contexte de ralentissement économique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de diabolos29
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/01/2023 à 21:13
Citation Envoyé par phil995511 Voir le message
Je crains que l'intelligence artificielle n'en remplace beaucoup d'autres encore...
Ou pas... Le terme d'IA est trompeur par nature et génère pas mal de fantasmes. D'ailleurs en passant, il n'y a pas la moindre intelligence/intention/créativité dans ce que produisent ces technos (il suffit de regarder de quoi c'est constitué). Ce ne sera jamais plus qu'un outil supplémentaire d'automatisation et d'aide à la prise de décisions, décisions devant au final être validées par des humains.

Là ce que l'on voit simplement dans ces licenciements, c'est la fin de l'âge d'or pour les poids lourds de l'IT.
2  0 
Avatar de d_d_v
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 02/02/2023 à 10:34
Citation Envoyé par diabolos29 Voir le message
Ou pas... Le terme d'IA est trompeur par nature et génère pas mal de fantasmes. D'ailleurs en passant, il n'y a pas la moindre intelligence/intention/créativité dans ce que produisent ces technos (il suffit de regarder de quoi c'est constitué). Ce ne sera jamais plus qu'un outil supplémentaire d'automatisation et d'aide à la prise de décisions, décisions devant au final être validées par des humains.

Là ce que l'on voit simplement dans ces licenciements, c'est la fin de l'âge d'or pour les poids lourds de l'IT.
Je crois surtout qu'il y avait énormément de bullshit jobs et de placardisés dans ces boîtes, comme dans beaucoup d'autres
0  0 
Avatar de phil995511
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/01/2023 à 9:03
Je crains que l'intelligence artificielle n'en remplace beaucoup d'autres encore...
0  1