IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

52 % des femmes professionnelles de la technologie estiment que leur genre les empêche de progresser autant qu'elles le souhaitent dans leur carrière
Selon une enquête menée par Ipsos

Le , par Sandra Coret

42PARTAGES

10  2 
La disparité entre les sexes est devenue étonnamment courante dans le monde de la technologie, ainsi que dans diverses autres institutions et industries. Ces phénomènes doivent être modifiés, car ils peuvent potentiellement empêcher les femmes d'avoir la chance de réaliser leur plein potentiel

52 % des femmes ont déclaré qu'elles avaient l'impression que leur genre les empêchait de progresser autant qu'elles le souhaitaient dans le monde de la technologie. Ces chiffres sont tirés d'une enquête menée par Ipsos en collaboration avec la Tech Talent Charter et WeAreTechWomen. Ils montrent que, malgré les progrès considérables réalisés par les femmes dans le secteur de la technologie et les innovations importantes dont elles sont responsables, elles ne bénéficient toujours pas de l'environnement équitable qu'elles recherchent.

38 % des femmes qui ont répondu à cette enquête ont déclaré qu'elles n'avaient pas beaucoup d'opportunités en matière de promotions et autres. Cependant, 35 % d'entre elles ont également déclaré qu'elles n'avaient pas la confiance nécessaire pour gravir les échelons de leur organisation, mais il ne faut pas oublier non plus que 33 % d'entre elles ont estimé qu'elles n'avaient pas de modèles adéquats à suivre au niveau de la direction.

L'absence de modèles est certainement un facteur qui peut réduire la confiance en soi, il est donc logique que ces femmes aient l'impression de ne pas pouvoir accéder à des postes plus élevés dans leur entreprise. Il y a beaucoup de changements à mettre en œuvre avant que ces femmes puissent avoir une chance égale d'atteindre le sommet de la chaîne alimentaire technologique.


Source : Ipsos

Et vous ?

Trouvez-vous cette étude pertinente ?
La disparité homme-femme au sein de votre entreprise est-elle grandement marquée ?
Votre organisation met-elle des mesures en place afin de lutter contre ce phénomène ?

Voir aussi :

Les femmes de l'IT déclarent être en burnout en raison de difficultés à gérer des responsabilités plus grandes à cause de la pandémie : quel impact sur l'égalité des genres dans la filière ?

Seules 42 % des femmes déclarent avoir des possibilités de développement professionnel dans la technologie, un décalage subsiste entre les avantages recherchés et ceux qui leur sont offerts

Les femmes dans la cybersécurité pensent que l'égalité prendra au moins 10 ans, selon une nouvelle étude menée par le Chartered Institute of Information Security (CIISec)

Les femmes sont égales aux hommes en matière de compétences informatiques, mais il existe toujours un écart entre les sexes pour ce qui est de la confiance en soi, d'après une nouvelle recherche

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/03/2022 à 14:45
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
38 % des femmes qui ont répondu à cette enquête ont déclaré qu'elles n'avaient pas beaucoup d'opportunités en matière de promotions et autres.
Si on faisait le même sondage avec des hommes ont trouverait un résultat similaire.
Les promotions c'est rare et ça n'intéresse pas tout le monde.
Ce qui serait cool ce serait que les salaires augmentent en fonction de la compétence, et que des développeurs gagnent beaucoup plus que des managers.

Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
Cependant, 35 % d'entre elles ont également déclaré qu'elles n'avaient pas la confiance nécessaire pour gravir les échelons de leur organisation, mais il ne faut pas oublier non plus que 33 % d'entre elles ont estimé qu'elles n'avaient pas de modèles adéquats à suivre au niveau de la direction.
L'histoire des modèles pour moi c'est de la connerie.
Si t'es inspiré par quelqu'un, son genre n'a pas d'importance. (à part en gymnastique)
17  5 
Avatar de defZero
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/03/2022 à 0:33
Trouvez-vous cette étude pertinente ?

Non et de manière générale les étude ne portant "que" sur certaines catégorie de personnes je m'en méfis.
Il y a toujours des biais d'observations selon les personnes qui en sont à l'origines ou les personnes sur lesquelles portent l'étude.
Donc ce n'est jamais neutre.

La disparité homme-femme au sein de votre entreprise est-elle grandement marquée ?

Bof, est-ce que vous avez déjà lu une étude sur le manque d'homme dans les secteurs du secrétariat, de l'administratif ou du juridique / RH ?
Des disparité entre métiers, il y en a, mais ça va dans les deux sens à ma connaissance.

Votre organisation met-elle des mesures en place afin de lutter contre ce phénomène ?

Concrètement à part imposer une "discrimination positive" (l'oxymore qui ne veut rien dire) ou une parité obligatoire c'est impossible de demander une égalité de genre.
Sauf à ne plus parler de méritocratie mais de favoritisme je ne voit pas comment c'est applicable.

P.S. : Maintenant que le Wokisme existe, c'est même discriminatoire de n'évoqué "que" la discrimination entre deux sexes seulement
12  1 
Avatar de philouZ
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 14/03/2022 à 17:53
Ce qui serait cool ce serait que les salaires augmentent en fonction de la compétence, et que des développeurs gagnent beaucoup plus que des managers.
Je suis tout à fait d'accord avec ça. Je ne connais pas le modèle anglo-saxon mais en France si on veut évoluer, on doit obligatoirement passer chef de projet, qui est un tout autre métier que développeur. Les recruteurs et entreprises n'arrivent pas à comprendre qu'un très bon développeur peut être un bien piètre chef de projet et vice versa.

Perso je me plais dans le poste de dev et de lead dev. Le côté recherche de solutions techniques, l'amélioration des perfs d'une appli, la recherche de la meilleure solution me passionnent. L'analyse des besoins des clients c'est super. Le suivi de projet me gonfle très très fortement, comme l'écriture du cahier des charges.

On m'a déjà dit que j'étais très bien payé comme dev et que je ne devais pas escompter mieux. Quel dommage... Si demain je veux encore pouvoir évoluer, je devrais me tourner vers des postes des chef de projets et je n'en veux pas...
11  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 18/03/2022 à 21:46
Citation Envoyé par poing_tournoyant Voir le message
Merci papa, j'avais besoin qu'on me remette à ma place.
Peut-être que les techniciens peuvent être un peu plus que des techniciens ? S'intéresser à l'art, la philosophie, l'actualité ? Juste une suggestion, je ne voudrais pas vous fâcher bon papa.
J'ai lu avec attention tes messages et même si je comprends le fond de ta réflexion, la forme, permet moi de te le dire, est à revoir. (je fais l'impasse des nombreuses incohérences dans tes propos et donc, de manque de réflexion)
Ton argumentaire depuis le début ressemble plus à une femme vivant un véritable complexe d'infériorité qu'à une véritable proposition de réflexion et de remise en question.

Tu parlais d'humilité, je t'invite à relire tes commentaires et à prendre acte que tu devrais effectivement en faire preuve.
10  1 
Avatar de Planetary
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/03/2022 à 17:08
Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer pourquoi il "faudrait" plus de femme en IT ?
C'est quoi l'argument ?
Je veux dire à part l'argument idéologique et des quotas arbitraire.
9  1 
Avatar de tom_45
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 16/03/2022 à 12:40
Citation Envoyé par poing_tournoyant Voir le message
A vous lire les inégalités sociales entre les hommes et les femmes sont des fariboles.
Continuez à nier [malhonnêtement] l'évidence en prenant des exceptions pour invalider mes propos.
Les hommes n'ont pas à être encouragés, ils sont déjà très bien installés historiquement. Exit les autres sources d'inégalités, le seul fait d'être une femme, toutes choses égales par ailleurs, a un impact négatif professionnellement. Les études statistiques sur le sujet abondent.

La répartition des rôles s'est ancrée au fil du temps, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Pour ces dernières, il y a autocensure en amont du fait des représentations sociales, et celles qui osent suivre leurs ambitions, en particulier dans les sphères à prépondérance masculine, se heurtent à plus d'obstacles que les hommes. Le fameux plafond de verre.

Bah voyons, mettons ce phénomène réel sous le tapis comme vous le préconisez, ça aidera la cause. Ni vu ni connu hein.
Quelle inégalité dans le monde du travail ? pénibilité, accident, mort, salaire dans le privé ou le publique ?

Pourquoi c'est plus important d'encourager des femmes (souvent cadres) privilégiées dans l'informatique que des hommes sdf ou ouvriers ? Uniquement parce qu'il y a des hommes encore plus privilégiés ? Pourtant quand Mme Bettencourt était la personne la plus riche de France, on n'a pas encouragé les hommes !

Mais ce n'est pas les femmes qui font la répartition et définissent les rôles ? C'est bien elles qui élèvent, éduquent et jugent les hommes, non ?
Si elles ont de l'autocensure du fait de représentations sociales et ont besoin de modèle, ça veut dire qu'elles sont plus influençables que les hommes ?
C'est quoi les obstacles qu'elles ont en plus que des hommes ?
9  1 
Avatar de milky-way
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 17/03/2022 à 15:43
Citation Envoyé par poing_tournoyant Voir le message


T'as raison coco. En tant qu'homme, tu es tout aussi qualifié et légitime qu'une femme pour parler du vécu, du ressenti, de la vision et des perspectives des femmes au boulot. Tout comme tu pourras m'expliquer aisément ce que ça fait d'avoir ses règles, de porter un enfant, d'être femme dans sa chair hein.

Un peu d'HU-MI-LI-TE, ferait du bien à certains.
Ce forum n'est pas exclusivement reservé aux femmes, tout le monde est libre de participer aux débats.
Jouer la carte de la maternité est l'argument ultime des feministes, même quand c'est hors sujet. Tant qu'on y est, les femelles des chats portent aussi des bébés chats, et alors?
Vous parlez d'humilité mais employez un terme familier/péjoratif envers une personne que vous ne connaissez pas.
8  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 17/03/2022 à 17:11
Citation Envoyé par poing_tournoyant Voir le message
C'est mieux de poursuivre avec le tabou, la violence, le mépris à l'égard des minorités ?
Donc la nuance est binaire selon toi ? Si Ryu n'est pas avec toi alors il est 100% contre toi ? Pourquoi lui coller sur le dos des aberrations auxquelles ni lui, ni toi, ni personne n'adhére ? Impossible de débattre dans ces conditions, c'est l'argument ad absurdum

Citation Envoyé par poing_tournoyant Voir le message
Aussi, tu regrettes l'existence de groupes qui diviseraient. [...] Tu critiques des gens, remplis de souffrance, qui portent des revendications pour pouvoir simplement exister dans la société, et dignement.
Non, justement, il regrette que des personnes se montent les unes contre les autres, sur des sujets sur lesquels ces dernières n'ont aucun genre de contrôle.
"Divide and conquer", c'est pas simplement diviser et régner, c'est surtout semer la zizanie et profiter du déséquilibre pour tirer son épingle du jeu.

Facebook, Instagram, Twitter, la plupart des réseaux sociaux ont été exposés comme étant des catalyseurs de haine; Non par pure malice, mais parce que la haine fait revenir les utilisateurs, c'est un peu un facteur d'addiction. Et ça fait de l'argent, tout simplement.
La preuve en est que les articles de Developpez.com sur l'égalité hommes-femmes font toujours débat, ces sujets sont récurrent sur les réseaux sociaux. (Mais la modération de Developpez.com est consciencieuse et a fini par bannir les impoli.e.s)

D'ailleurs, ton dernier message est un exemple de ce phénomène de division; Tu ne t'adresses pas à ce que Ryu voulait dire, mais ce qui te faisait "hérisser les poils" (Pour citer), et en effet il s'avère ce ne sont clairement pas les mêmes choses.

Citation Envoyé par poing_tournoyant Voir le message
Un peu d'HU-MI-LI-TE, ferait du bien à certains.
Certain.e.s, visiblement, ce serait dommage de passer autant de temps à séparer hommes et femmes au nom de leur égalité (sic), pour au final se désolidariser de la masse quand tu l'insultes ou que tu prends ses propos avec le point de vue le plus absurde qui puisse exister...

Je reviendrais sur l'avis de M. Freeman sur le racisme, que l'on peut extrapoler aux problèmes de genre. Voila la vidéo, il expliquera mieux que moi son propre point de vue:
https://www.cbsnews.com/video/freeman-on-black-history/

C'est un peu l'avis qui ressort dans ces débats sur Dev.com.
7  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 23/03/2022 à 16:47
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
Oui, tant que tu ne contredis pas les 97 % d'hommes présents qui vont te mansplainer ad nauseam.
Je n'ai pas retrouvé le commentaire pour lequel tu t'es faite "mansplainer" ?

Tu parles de ceci ?

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Si on faisait le même sondage avec des hommes ont trouverait un résultat similaire.
Les promotions c'est rare et ça n'intéresse pas tout le monde.
Ce qui serait cool ce serait que les salaires augmentent en fonction de la compétence, et que des développeurs gagnent beaucoup plus que des managers.
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
Bon, ça prenait un mâle pour expliquer aux femmes ce qu'elles doivent penser et qu'elles ont tords.
Raisonnablement, je n'abuse pas si je dis que les deux messages que tu as fait sont deux généralisations abusives, si ?
Contextuellement, Ryu n'avait fait qu'apporter l'argument qui est que le genre n'a aucune causalité dans le fait que les informaticien.ne.s n'aient pas d'avenir dans leurs entreprises.
D'ailleurs, les deux premières raisons n'ont effectivement pas de contexte genré (38% par manque d'opportunité de promotion, 35% par manque de confiance).

Honnêtement, ce serait intéressant si tu avais apporté des chiffres inverses, en disant que les hommes n'ont pas ce problème selon "telle étude". On peut se plaindre que le débat n'avance pas, mais on peut aussi essayer de le faire avancer nous même.
7  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 15/03/2022 à 17:17
Je pense, d'après un estimé au doigt mouillé dans mon entourage, qu'on trouverait le même genre de statistiques si on sondait uniquement des hommes.
Et puis c'est quoi l'échantillon ? Est-ce qu'on parle de femmes avec 10+ ans d'expérience ou de juniors ? Une senior aurait sans doute un avis plus crédible pour juger de sa carrière.
Du coup, la pertinence de mettre ça sur le seul fait que ce sont des femmes, je suis pas convaincu.
Ça fait un peu effet de mode de tout ramener au genre, ou à la couleur de peau, pour surfer sur la mouvance woke et se mettre des sympathisants dans la poche.
Ça fait un peu trop opportunité politique imo.
7  1