IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Pour ou contre la semaine de travail à trois jours ? Une startup indienne adopte l'approche qu'elle considère comme le modèle idéal du futur :
Quels sont ses avantages et inconvénients ?

Le , par Patrick Ruiz

27PARTAGES

8  0 
L'évolution vers des semaines de travail plus courtes est en cours depuis au moins un siècle. En 1926, Henry Ford a adopté une semaine de travail de cinq jours au lieu des six jours habituels. La startup indienne Slice vient de procéder à l’adoption de la semaine de travail à trois jours qu’elle considère comme le modèle idéal pour le futur. Quels sont ses avantages et inconvénients ? Quid de la semaine de travail à quatre jours ?

Slice a mis en place une semaine de travail de trois jours afin d'explorer l'avenir du travail. Dans le cadre du programme « Code in 3 », l’entreprise entend recruter des ingénieurs, des chefs de produit et des concepteurs à plein temps pour travailler sur les principaux projets de l'entreprise, tels que les produits décentralisés, les actions et les investissements alternatifs, etc. L'équipe se verra offrir des salaires compétitifs et pourra choisir de travailler de n'importe où. Même si les heures de travail sont limitées à 20 - 25 heures par semaine dans le cadre du programme, les avantages sociaux offerts aux employés ne seront pas réduits.

« Il y a un grand groupe de personnes motivées et compétitives qui cherchent à travailler sur des projets qui les intéressent, mais qui ont du mal à trouver un équilibre avec leur travail habituel. Les gens ne veulent pas être liés à un emploi. Notre vision est de fournir à l'équipe la flexibilité et les moyens d'innover. Ce programme permettra non seulement de se familiariser avec différentes technologies, mais aussi d'élargir son portefeuille de travail. Notre objectif est de recruter au moins 100 personnes au cours de l'année prochaine, avec la perspective d'embaucher 1000 membres de l'équipe. La semaine de travail à trois jours est le modèle idéal du futur », indique l’entreprise.

Richard Branson formule un point de vue similaire à celui de l’entreprise Slice en indiquant que la clé du succès réside dans une semaine de travail à 3 jours. Dans son best-seller international "The Virgin Way : If It's Not Fun, It's Not Worth Doing" (paru le 9 septembre 2014), il écrit que "le plaisir est l'un des ingrédients les plus importants - et les plus sous-estimés - de toute entreprise réussie". Branson vante souvent l'importance de se détendre, de se ressourcer et de renouer avec les personnes que l'on aime. Il estime que la flexibilité du travail permet au personnel de Virgin Group de trouver un meilleur équilibre entre leur travail et leur vie privée.

Le milliardaire pousse les entreprises à aller plus loin que la semaine de travail à quatre jours. Certaines entreprises écossaises ont déjà lancé leurs propres semaines de travail sur ledit modèle. Le groupe UPAC, basé à Glasgow, en fait partie. Ses employés bénéficient en principe d'une semaine de quatre jours avec le même salaire. L'adoption de l'approche fait suite à un programme pilote réussi. La société Orocco, basée à Édimbourg, a également choisi de mettre en place un week-end de trois jours avec le soutien de ses employés.

L’Écosse vient ainsi allonger la liste des pays lancée sur ladite expérience. Le gouvernement espagnol par exemple a accepté de faire passer la semaine de travail à 32 heures sur trois ans sans réduire l'indemnisation des travailleurs. Le programme pilote, similaire à celui de l'Écosse, vise à réduire le risque pour les employeurs en faisant en sorte que le gouvernement compense la différence de salaire lorsque les travailleurs passent à un horaire de quatre jours.

Le Japon est dans la même mouvance. Le pays envisage de mettre en place une semaine de travail de quatre jours. Le gouvernement japonais mène la charge. L'effort fait suite à la décision de Microsoft Japon d'essayer un programme de semaine de travail plus courte. L'objectif de la direction était de voir s'il y aurait une augmentation correspondante de la productivité et du moral lorsque les heures sont réduites. Les retours relatifs aux résultats de l'expérience font état d’une amélioration de l’équilibre psychique des travailleurs et de plus de productivité.


Réduire la semaine de travail : avantages et inconvénients

Les entreprises ont une certaine latitude pour structurer la semaine de quatre jours pour leur personnel. Dans le modèle de base de la semaine de quatre jours, les employés travaillent quatre jours par semaine pour leur employeur plutôt que les cinq jours traditionnels. Alors qu'un horaire typique de cinq jours exige 40 heures de travail, un horaire de quatre jours peut varier quant au nombre d'heures de travail prévues. Certaines entreprises exigent de leurs employés qu'ils accomplissent une semaine de 40 heures, mais ils peuvent effectuer ces heures en quatre jours, en travaillant 10 heures par jour.

Cette approche permet de prendre trois jours de congé au lieu du week-end standard de deux jours. D'autres organisations permettent aux employés de réduire leurs heures de travail hebdomadaires obligatoires de 40 à 32. Cette option est généralement réalisée en demandant aux employés de travailler une journée standard de huit heures pendant quatre jours plutôt que cinq. Les employeurs peuvent également varier dans leur approche quant aux jours de la semaine où les employés peuvent planifier leurs journées de travail. Certaines entreprises souhaitent que tout le monde travaille les mêmes quatre jours.

Par exemple, du lundi au jeudi, avec congé du vendredi au dimanche. Pendant ce temps, que d'autres entreprises permettent aux employés de choisir les quatre jours qu'ils travaillent. De même, vous pouvez travailler pour une entreprise qui exige que vous travailliez pendant des heures spécifiques (de 9 à 17 heures ou de 8 à 18 heures, par exemple). Votre patron peut également vous accorder une plus grande souplesse dans le choix de l'heure à laquelle vous commencez et terminez votre journée de travail ou même autoriser le travail du week-end à compter dans votre semaine de quatre jours.

Les principaux inconvénients potentiels de la semaine de quatre jours entrent en jeu si le modèle de votre employeur exige 40 heures de travail comprimées en moins de jours. Tous les avantages susmentionnés - meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, réduction du stress et amélioration de la productivité - peuvent être réduits à néant par des journées de travail plus longues qui amènent les employés à perdre leur concentration, à se sentir stressés et à avoir un équilibre entre vie professionnelle et vie privée sous-optimal quatre jours par semaine. En revanche, ce type de modèle de travail offre plusieurs avantages potentiels :

Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée

En passant moins de jours dans un bureau ou en travaillant à distance, les employés récupèrent un jour supplémentaire pour faire d'autres choses dans leur vie, que ce soit pour s'occuper de leurs responsabilités personnelles et familiales ou pour profiter d'un temps d'arrêt bien nécessaire. Selon des rapports parus cette année, la pandémie a induit ce que les scientifiques appellent "la grande démission". Il s'agit d'une période au cours de laquelle des travailleurs épuisés - en particulier les travailleurs du millénaire et de la génération Z - ont quitté leur emploi dans un exode massif, surtout parmi les plus jeunes.

Selon les analystes, cette situation pouvait potentiellement être évitée en permettant aux travailleurs de disposer de la flexibilité dont ils ont besoin en réduisant le nombre de jours de travail. Ils estiment qu'une semaine de travail de quatre jours offre un meilleur équilibre entre les jours de repos (trois jours non travaillés) et les jours de travail (quatre jours travaillés) que le traditionnel ratio 5:2.

Les travailleurs sont moins stressés dans ce modèle de travail

Bien que ce ne soit pas nécessairement le cas pour les personnes travaillant 10 heures par jour, la semaine de quatre jours - en particulier dans le modèle à horaire réduit de 32 heures par semaine - offre la possibilité de réduire le niveau de stress des employés. Avec un jour de "week-end" supplémentaire pour gérer les affaires personnelles en dehors du bureau, et moins de jours pour faire face aux maux de tête liés au travail, la flexibilité de travailler quatre jours au lieu de cinq peut contribuer à apaiser l'anxiété.

Le travail flexible améliore la productivité des travailleurs

Bien que ce soit contre-intuitif, il a été prouvé dans de nombreuses études que travailler moins permet d'améliorer la productivité. Là encore, ces effets peuvent se retourner contre vous si de longues journées de 10 heures entraînent fatigue et erreurs. Mais le concept de base de la semaine de quatre heures, qui permet aux employés de se reposer et de se détendre pendant trois jours - ou du moins d'éviter d'ajouter "le travail pour l'entreprise" à leur liste de choses à faire ce jour-là - peut créer des employés plus frais et plus reposés, qui se sentent mieux et peuvent accomplir davantage pendant leurs quatre jours au bureau.

Source : Economic Times India

Et vous ?

Semaine de travail à 3, 4 ou 5 jours : de quel bord êtes-vous ? Pour quelles raisons ?
Quelle est l’approche en vigueur dans votre entreprise ? Quels sont ses avantages et inconvénients ?

Voir aussi :

Microsoft a expérimenté une semaine de travail de 4 jours dans sa filiale japonaise. L'entreprise a noté une amélioration de 40 % de la productivité et une satisfaction des employés

Le raccourcissement de la semaine de travail réduit le tabagisme, l'obésité et améliore la santé globale, selon une étude sur la réforme française qui a réduit la semaine de travail de 39 à 35h

La semaine de travail de 4 jours au lieu de 5 permet de diminuer le stress et d'augmenter la productivité, selon une nouvelle étude

Le Japon propose une semaine de travail de quatre jours pour améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée dans ses directives annuelles de politique économique

La durée moyenne de la semaine de travail à la hausse de 10 % en télétravail, d'après une étude interne de Microsoft, qui met en sus en avant une baisse de la communication entre équipes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/10/2021 à 11:44
c'est trop moderne, ça passera pas.
essayons déjà de démocratiser la semaine de 4j et le télétravail.

il est clair qu'on ne peut pas comprimer le travail de 5j en 3, pour du 35h ça donne des journée de 11H30 quand même !
donc il faut réduire le temps de travail pour faire des semaines de 3j
3  0 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/10/2021 à 16:54
Essayons de généraliser les 35h sur 4.5 jours déjà voire 4 jours. Il faudrait donc réduire les charges des entreprises si elles embauchent plus selon ce modèle.
Rien qu'une demi-journée de libre, c'est bien (achats hors heures de pointes, loisirs comme un cours particulier de musique, plus de temps avec ces enfants ou repos avant de les récupérer, ...)
0  0 
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/10/2021 à 11:07
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
c'est trop moderne, ça passera pas.
essayons déjà de démocratiser la semaine de 4j et le télétravail.

il est clair qu'on ne peut pas comprimer le travail de 5j en 3, pour du 35h ça donne des journée de 11H30 quand même !
donc il faut réduire le temps de travail pour faire des semaines de 3j
Salut,

je suis pas certain qu'on soit réellement productif sur 35h.

Le fait d'avoir une grande amplitude horaire entraine des dérives sur l'usage du temps.

Par exemple pour les emplois de bureau, tu auras peut être plus tendance à accepter une réunion peu utile si tu es là 5 jours par semaine.

Si tu n'es là que 3jours, tu vas peut être plus te demande si cette réunion est utile et peut être décider de la refuser pour te concentrer sur ce qui est important.

Evidemment, la donne est différente selon les emplois. Si on est ouvrier à la chaîne, le temps de travail est clairement lié à la productivité.
0  0 
Avatar de Madmac
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/10/2021 à 12:50
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
c'est trop moderne, ça passera pas.
essayons déjà de démocratiser la semaine de 4j et le télétravail.
Il ne faut pas désespéré, les employeurs américains ont du mal à convaincre les gens à abandonner le télé-travail. Le contexte est propice à des réformes. Il faut considéré que des journées de 10 heures, ce n'est pas différent d'une journée de 8 heures avec 2 heures perdues en transport. Travailler 40 heures semaine, c'est pas vraiment essentiel. En fait, dans beaucoup de pays, la taxation fait en sort que les gains sont ridicules, pour les 10 heures additionnelles.
0  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/10/2021 à 13:33
Plein de trucs là-dedans... ça mérite un saucissonnage en règle

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
(.../...) les employeurs américains ont du mal à convaincre les gens à abandonner le télé-travail.
Vu de mes yeux vus. Et mon employeur est côte Est, pas chez les coolos californiens. On est à 3 jours de présence par semaine, et ils voulaient assez vite revenir à 5, et on va dire sobrement que ça coince.

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le contexte est propice à des réformes.
Réformes, oui et non. Ce n'est pas une question sur laquelle la politique a beaucoup de pouvoir. Ca ne va pas être une grande bataille, ça va être des millions d'escarmouches.

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Il faut considérer que des journées de 10 heures, ce n'est pas différent d'une journée de 8 heures avec 2 heures perdues en transport.
finement observé. Après, mon job actuel, c'est 15 minutes de transport, donc l'équation est différente. Mais quand j'étais à Paris...

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Travailler 40 heures semaine, c'est pas vraiment essentiel.
ça dépend ce qu'on fait. Quand on installe un client, c'est 35 heures en deux jours, le tout sur 5-6 jours d'affilée. Mais quand on est pas en install, effectivement, l'important, c'est le boulot abattu, pas le temps qu'on y a passé.

Citation Envoyé par Madmac Voir le message
En fait, dans beaucoup de pays, la taxation fait en sort que les gains sont ridicules, pour les 10 heures additionnelles.
Je ne paye presque rien en impôts, mais c'est parce que je suis marié, père de famille, et source unique de revenus. Dans la majorité des cas, oui, ça se tient, ton raisonnement. Moi, je ne peux pas me permettre de perdre sur mon revenu.
0  0 
Avatar de Madmac
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/10/2021 à 14:43
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Réformes, oui et non. Ce n'est pas une question sur laquelle la politique a beaucoup de pouvoir. Ca ne va pas être une grande bataille, ça va être des millions d'escarmouches.
Je ne pensais pas à l'échelle politique, mais à l'échelle individuelle. Et possiblement syndicales. Nous vivons un moment historique, parce que ce virus va forcé les gens à reconsidérer ce qu'ils font de leur vie. Et comment, ils vivent. On peut parler d'écologie tant que l'on veut, mais ne pas devoir acheter une voiture parce que l'on peut faire le travail à distance, c'est plus conséquent. Et l'état devrait pousser dans ce sens, plutôt qu'inventer de nouvelle taxes. Et la qualité de vie, ne passe pas par l'accumulation de bien, mais bien par une ensemble de chose qui sont impossible à avoir lorsque l'on travaille trop.

Je ne sais pas si tu as entendu parler des "30 années dorés" ? C'est le moment qui a suivi la deuxième guerre mondial. Après avoir vue la mort de prêt, les hommes refusaient de travailler pour des cacaouettes. Ils voulaient une bonne vie ou travailler à leur compte. Et cela a donné lieu à la plus grande période de postérité de l'histoire des États-Unis. Je ne serais pas étonné que cela produise quelque chose de semblable. Déjà les méthodes tyranniques de plusieurs gouvernement va forcé les gens à voir que le pouvoir qu'ils donnent aux politiciens est dangereux. Je m'attend est des mouvements vers la droite sur l'ensemble de la planète.

Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
ça dépend ce qu'on fait. Quand on installe un client, c'est 35 heures en deux jours, le tout sur 5-6 jours d'affilée. Mais quand on est pas en install, effectivement, l'important, c'est le boulot abattu, pas le temps qu'on y a passé.
Je pensais principalement la dimension philosophique: Travaille-t-on pour vivre? ou Vivons-nous pour travailler?

Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Je ne paye presque rien en impôts, mais c'est parce que je suis marié, père de famille, et source unique de revenus. Dans la majorité des cas, oui, ça se tient, ton raisonnement. Moi, je ne peux pas me permettre de perdre sur mon revenu.
Si on considère un modèle de 4 jours de 9 heures. Le modèle ne nécessite pas forcément une réduction des salaires, si on considère la réduction des coûts de location de bureau pour l'entreprise. Mais si plusieurs options se mettre à apparaître, se sera un progrès.
0  0 
Avatar de calvaire
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/10/2021 à 16:50
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Je ne pensais pas à l'échelle politique, mais à l'échelle individuelle. Et possiblement syndicales. Nous vivons un moment historique, parce que ce virus va forcé les gens à reconsidérer ce qu'ils font de leur vie. Et comment, ils vivent. On peut parler d'écologie tant que l'on veut, mais ne pas devoir acheter une voiture parce que l'on peut faire le travail à distance, c'est plus conséquent. Et l'état devrait pousser dans ce sens, plutôt qu'inventer de nouvelle taxes. Et la qualité de vie, ne passe pas par l'accumulation de bien, mais bien par une ensemble de chose qui sont impossible à avoir lorsque l'on travaille trop.
es ce dans l’intérêt du pays ce monde ?

pour faire tourner l'économie il faut consommer, acheter une voiture pour faire tourner les usines et acheter du carburant.
la norme critair ne soyons pas dupe est une excuse pour forcer les gens à racheter des voitures neuves, l'interdiction dans les villes des voitures "polluante" pour racheter des voitures neuve (electrique).
Un bon argument c'est que cette vignette donne une note en fonction de l'age du véhicule pas de sa consomation, donc en gros une vielle citadine pollue plus qu'un gros suv récent, mais bien sur.

l'écologie en France est utilisé pour forcer les gens à racheter des trucs qu'ils n'ont pas besoin.
Je ne crois pas en un monde ou l'on bosserait que 3j, pas avec les politiciens actuels (au niveau mondial). La tendance est même dans l'inverse, travailler plus pour gagner plus"
0  0 
Avatar de weed
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/10/2021 à 21:50
Il faut également prendre en considération les petites entreprises. Est ce qu'elles auront les moyens d'embaucher une personne supplémentaire avec la réduction de travail ? Embaucher une personne supplémentaire peut être un gouffre financier pour la petite entreprise et ne puisse pas avoir les moyens de le faire
0  0 
Avatar de weed
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/10/2021 à 23:03
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Pas forcément, une réduction des heures ouvrables peu également être modifier. Au Québec, quand le gouvernement a permit un allongement des heures ouvrables, plusieurs commerçants ont décidé d'ouvrir qu'à partir de midi dans la majorité des cas. Et le public a changé ses habitudes en conséquence.
Cela me semble extrèmement compliqué avec notamment le pouvoir d'achat. Notre salaire est indexé par rapport aux taches que l'on effectue : le nombre de vente de produit de notre épicerie, chaussures, du nombre de chantier que l'on abat en tant que menuisier/plombier/masson, surface cultivé pour le maraichage/agriculteur.

Pour maintenir un revenu équivalent, il faudrait que les gens acceptent de payer plus cher le service. Le commercant devra vendre plus cher ses légumes car il en vendra bien moins. Tout le monde devra exception le faire, on aura alors une forte inflation de prix.

En même temps, les gens auront plus de temps devant eux et donc plus dépenser d'argent. Ils devront réapprendre à ne pas dépenser à tout bout de champs.

Difficile d'imaginer quels seront les conséquences en terme économiques surtout vis à vis des TPE, le premier employeur de france
0  0 
Avatar de Madmac
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/10/2021 à 13:56
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
es ce dans l’intérêt du pays ce monde ?

l'écologie en France est utilisé pour forcer les gens à racheter des trucs qu'ils n'ont pas besoin.
Je ne crois pas en un monde ou l'on bosserait que 3j, pas avec les politiciens actuels (au niveau mondial). La tendance est même dans l'inverse, travailler plus pour gagner plus"
À moment donné, quelqu'un va finir par montrer la contradiction entre leurs discours et leurs actions. Et tout le monde pourra voir que le roi à les fesses à l'air. La voiture électrique n'est une alternative viable que pour un endroit comme le Québec. Le nucléaire reste très dangereux. Et on peut-être certain que si cela deviens la norme, les océans vont devenir rapidement radio-actif, car c'est plus économique de balancer dans l'océan que d'entreposer d'une façon sécuritaire.

Covid n'est que le début. De plus ne plus de gens ne mangent plus à leur faims à travers la planète. Ce sont des conditions parfaites pour l’émergence d'un truc comme la peste noire. Ce seras cela ou une autre saloperie. La Chine en produit une nouvelle à tous les 10 ans. Donc le travail à distance est quelque chose que les gens ont intérêt à pousser.
0  1