IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La pénurie de compétences constitue le principal obstacle à l'adoption des technologies émergentes
Devant les coûts de mise en œuvre et les risques de sécurité, selon Gartner

Le , par Sandra Coret

11PARTAGES

5  0 
Les responsables informatiques considèrent la pénurie de talents comme l'obstacle le plus important à l'adoption de 64% des technologies émergentes, contre seulement 4% en 2020, selon une nouvelle enquête de Gartner, Inc. Le manque de disponibilité des talents a été cité bien plus souvent que d'autres obstacles cette année, tels que le coût de mise en œuvre (29%) ou le risque de sécurité (7%).

La disponibilité des talents est citée comme l'un des principaux facteurs inhibant l'adoption dans les six domaines technologiques inclus dans l'enquête - infrastructure informatique et services de plate-forme, réseau, sécurité, lieu de travail numérique, automatisation informatique, stockage et base de données. Les responsables informatiques ont cité la disponibilité des talents comme le principal facteur de risque d'adoption pour la majorité des technologies d'automatisation informatique (75 %) et près de la moitié des technologies de l'environnement de travail numérique (41 %).

"La tendance actuelle au travail à distance et l'accélération des plans d'embauche en 2021 ont exacerbé la pénurie de talents informatiques, en particulier pour le sourcing des compétences qui permettent le cloud et le edge, l'automatisation et la livraison continue", a déclaré Yinuo Geng, vice-président de la recherche chez Gartner.
"À titre d'exemple, parmi toutes les technologies d'automatisation informatique profilées dans l'enquête, seules 20 % d'entre elles ont avancé dans le cycle d'adoption depuis 2020. La problématique des talents est ici à blâmer."

Les investissements et les déploiements de technologies émergentes s'accélèrent

Les investissements et les déploiements de technologies émergentes s'accélèrent

Malgré les défis liés aux talents, les responsables de l'infrastructure et des opérations (I&O) et les autres responsables informatiques ont augmenté l'adoption de technologies émergentes pour stimuler l'innovation alors que les organisations commencent à se remettre de la pandémie.

Dans tous les domaines technologiques, 58 % des personnes interrogées ont déclaré avoir augmenté ou prévu d'augmenter leurs investissements dans les technologies émergentes en 2021, contre 29 % en 2020. En outre, les fonctions I&O ont assisté à une réduction des délais de déploiement, toutes les technologies en cours de déploiement devant être adoptées dans les six à 18 prochains mois.

"Cela indique que les organisations se sentent plus à l'aise pour déployer directement de nouvelles technologies afin d'accélérer la croissance, plutôt que de s'appuyer sur une période d'observation prolongée pour élaborer le dossier commercial", a déclaré Geng.

En outre, un plus grand nombre de dirigeants (à l'intérieur et à l'extérieur de la fonction informatique) influencent les décisions d'investissement technologique cette année, ce qui favorise la tendance à la "démocratisation de la livraison." En 2021, 82 % des responsables informatiques sont d'accord ou tout à fait d'accord pour dire que les dirigeants d'entreprise en dehors de la fonction informatique influencent les décisions d'adoption des technologies émergentes dans tous les domaines technologiques évalués.


Les technologies du cloud et de la sécurité sont prioritaires

La résilience et l'amélioration de l'infrastructure informatique critique sont les principales priorités des responsables I&O et des autres responsables informatiques en 2021, selon l'enquête. Par conséquent, ils donnent la priorité aux déploiements de cloud et aux investissements dans les technologies de sécurité.

Pour permettre la circulation fluide des informations entre les emplacements physiques et virtuels, les organisations investissent massivement dans la création d'une base solide de cloud hybride, soutenue par des technologies multicloud. Les systèmes de cloud distribué, les courtiers de sécurité d'accès au cloud (CASB) et les progiciels de gestion intégrés (ERP) de cloud figurent parmi ceux qui atteignent la phase de déploiement en 2021, les personnes interrogées déclarant que la résilience est le principal moteur d'investissement pour 63 % de ces technologies de cloud.

En outre, la sécurité de l'infrastructure est une priorité importante pour les organisations qui s'attaquent aux menaces croissantes, en particulier aux dispositifs d'extrémité dans les environnements de travail hybrides. De 2020 à 2021, le nombre de technologies de sécurité en cours de déploiement a fortement augmenté - de 15 % à 84 % des technologies évaluées. En 2021, 64 % des répondants ont déclaré avoir augmenté ou prévoir d'augmenter les investissements dans les technologies de sécurité, contre seulement 31 % en 2020.

"Les dirigeants I&O qui ne révisent pas leur stratégie de sécurité des infrastructures seront confrontés à des difficultés en raison de l'augmentation continue de la surface d'attaque des ransomwares pour les entreprises", a déclaré Geng.

Source : Gartner

Et vous ?

Que pensez-vous de cette enquête de Gartner ?
A votre avis, pourquoi ce cruel manque de compétences dans les technologies émergentes ?
Comment votre organisation gère-t-elle le fossé entre l'adoption pressante de ces nouvelles technologies et le manque de compétences en la matière ?

Voir aussi :

La plupart des organisations sont confrontées à des difficultés lors du passage au cloud dont la complexité de la migration et la pénurie de compétences dans le cloud, selon Nutanix

75 % des fabricants d'appareils connectés estiment qu'il existe une grave pénurie de compétences chez les développeurs, qui sont alors soumis à une pression croissante, d'après Qt Company

L'évolution du cloud se poursuit malgré les difficultés, dont la sécurité et la conformité, le temps que cela prend, ainsi que les coûts, d'après un nouveau rapport de Lemongrass

Trois quarts des cadres supérieurs affirment que le manque de compétences techniques est un obstacle à l'utilisation du cloud computing, selon un rapport du cabinet de conseil PwC

Les technologies anciennes et la pénurie de compétences freinent la transformation numérique, selon les chiffres publiés par Veeam Software (Cloud Data Management)

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/09/2021 à 17:41
Bonjour,

2 solutions : c'est du pipotron, ou bien je suis devenu complètement débile -- notez que je l'ai peut-être toujours été.

"La tendance actuelle au travail à distance et l'accélération des plans d'embauche en 2021 ont exacerbé la pénurie de talents informatiques, en particulier pour le sourcing des compétences qui permettent le cloud et le edge, l'automatisation et la livraison continue", a déclaré Yinuo Geng, vice-président de la recherche chez Gartner.
En quoi le travail à distance exacerbe la pénurie de talent ?
Et les fameux plans d'embauche 2021 qui accélèrent comblent-ils les licenciements effectués l'année dernière, notamment en SSII ?

"À titre d'exemple, parmi toutes les technologies d'automatisation informatique profilées dans l'enquête, seules 20 % d'entre elles ont avancé dans le cycle d'adoption depuis 2020. La problématique des talents est ici à blâmer."
Hum... on atteint ici un paroxysme de phrases qui ne veulent rien dire...
3  0 
Avatar de valaendra
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/09/2021 à 9:10
ils parlent de ce genre de pénurie ? (un exemple parmi tant d'autres)



2  0 
Avatar de yento
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/09/2021 à 1:36
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
En quoi le travail à distance exacerbe la pénurie de talent ?
Et les fameux plans d'embauche 2021 qui accélèrent comblent-ils les licenciements effectués l'année dernière, notamment en SSII ?

Hum... on atteint ici un paroxysme de phrases qui ne veulent rien dire...

C'est une etude americaine sur l'etat du marche americain.
Bien sur ca n'a aucun sens applique aux SSII.

Le teletravail met plus de pression aux US. Il y a beaucoup d'employes et d'employeurs qui sont passe en remote a plein temps a distance depuis presque 2 ans, et le retour au bureau pourrait bien prendre une autre annee complete.
Il y a une certaine pression sur les salaires (voir developpeurs qui ont quitte la Silicon Valley ou New York en conservant le salaire). Il y a des problematiques logistiques et de paperasse, chaque etat etant different et c'est pas facile de demenager de 5000 km.

La deuxieme phrase qui ne voulait rien dire, veut dire que 80% des projets pour adopter de nouvelles technologies tombent a l'eau, parce que les entreprisent n'ont pas et ne trouvent personne pour les mettre en place (personnes ayant de l'experience sur les dites technologies).
0  0