IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« L'IA sera l'événement le plus important depuis la révolution industrielle et pourrait remplacer toutes les formes de travail »,
Affirme Larry Summers, membre du conseil d'administration d'OpenAI

Le , par Mathis Lucas

16PARTAGES

12  1 
Les spéculations se poursuivent sur les impacts potentiels que l'IA pourrait avoir sur le marché de l'emploi dans le futur. Cette fois-ci, c'est Larry Summers, membre du conseil d'administration d'OpenAI, qui se prête au jeu. Il a déclaré que l'IA sera l'événement le plus important depuis la révolution industrielle et pourrait remplacer toutes les formes de travail. Cependant, il a ajouté qu'il ne faudra pas s'attendre un "miracle de la productivité" de sitôt. L'économiste a déclaré que les gains de productivité dus à l'IA ne se ressentiront pas dans les trois à cinq prochaines années. Son point de vue sur l'impact potentiel de l'IA sur le travail est toutefois controversé.

Larry Summers, 69 ans, est économiste et homme politique américain. Ancien secrétaire au Trésor et président émérite de l'université de Harvard, Summers a rejoint en novembre dernier le nouveau conseil d'administration d'OpenAI constitué après les troubles suscités par l'éviction momentanée de Sam Altman du poste de PDG de l'entreprise. Bien que controversé dans ce rôle, il exerce maintenant une influence considérable sur l'avenir de l'organisation qui, plus que toute autre, a favorisé la commercialisation et l'adoption à grande échelle de l'IA. Jeudi, il s'est exprimé sur l'impact potentiel de l'IA sur l'avenir du travail.

Lors de l'événement Fortune Innovation Forum qui s'est tenu jeudi à Hong Kong, Summers a déclaré que l'IA pourrait remplacer presque toutes les formes de travail. Mais ne vous attendez pas à un "miracle de la productivité" de sitôt. Il a déclaré : « la bonne règle générale en matière d'innovation technologique est que les choses prennent plus de temps à se produire que ce que l'on pense, et qu'elles se produisent ensuite plus rapidement que ce que l'on pensait. Je ne pense pas que l'IA va provoquer un miracle de productivité dans les trois à cinq prochaines années ». Il a ajouté qu'il reste encore plusieurs défis à relever.


Summers a expliqué que le franchissement du "dernier kilomètre" du développement technologique (le moment où une technologie révolutionnaire devient utilisable par le grand public) prend généralement plus de temps qu'on l'espère. Il a cité l'exemple de ce qu'il a appelé la "courbe de productivité en J", affirmant que la réalisation de gains de productivité à partir d'une nouvelle idée nécessite des années d'investissement, de recherche et de développement. Son avis contraste avec celui d'autres partisans de l'IA, dont l'un a affirmé avoir déployé un modèle d'IA capable de réaliser le travail de 700 personnes.

« Pensez, par exemple, aux véhicules autonomes. Des dizaines, voire des centaines de milliers de travailleurs se consacrent depuis des années aux véhicules autonomes [...] et jusqu'à présent, aucun conducteur, camionneur ou chauffeur de taxi n'a perdu son emploi. Nous avons eu un tas de travailleurs qui se sont consacrés aux véhicules autonomes, et aucun résultat n'a été mesuré dans les statistiques », a déclaré Summers. Mais le membre du conseil d'administration de l'OpenAI est loin d'être un sceptique en matière d'IA. Il s'est montré beaucoup plus optimiste en ce qui concerne l'impact potentiel de l'IA sur l'emploi.

Summers a déclaré : « si l'on se place dans la perspective de la prochaine génération, il pourrait s'agir de l'événement le plus important de l'histoire économique depuis la révolution industrielle. Elle [l'IA] offre la perspective de remplacer non pas certaines formes de travail humain, mais presque toutes les formes de travail humain ». De la construction de maisons à l'établissement de diagnostics médicaux, il a prédit que l'IA sera un jour capable d'effectuer presque tous les travaux humains, en particulier le "travail cognitif" des cols blancs. Il n'a pas précisé comment l'IA s'y prendra pour prendre en charge les travaux manuels.

Toutefois, d'autres prédictions indiquent que l'intervention de l'IA dans les tâches comme la construction de maison pourrait se faire par l'intermédiaire de robots humanoïdes dotés d'une AGI (intelligence artificielle générale). Boston Dynamics a déjà mis en scène les capacités de son robot humanoïde Atlas dans une vidéo montrant que l'androïde peut porter assistance à un ouvrier humain sur un chantier de construction en lui apportant les outils dont il a besoin. Un récent rapport suggère que Tesla semble prêt à utiliser son robot humanoïde Optimus comme main-d'œuvre pour produire des voitures électriques.

Nvidia veut utiliser l'IA générative pour changer l'avenir des soins aux patients. Le fabricant de puces s'est associé à Hippocratic AI en vue de créer des "agents d'IA de soins de santé" capables d'établir une connexion humaine avec les patients grâce à des réactions conversationnelles à très faible latence. Selon Nvidia, ils surpassent non seulement les infirmières dans certaines tâches, mais coûtent également beaucoup moins cher. Ces robots infirmiers coûteraient 9 $ par heure, un tarif qui dépasse à peine le salaire horaire minimum aux États-Unis et qui est bien inférieur au salaire horaire moyen des infirmières diplômées.

Le PDG de Nvidia, Jensen Huang, pense que l'industrie pourrait atteindre une forme d'AGI d'ici les cinq prochaines années. Mais il a nuancé ses propos en ajoutant que l'atteinte d'une forme d'AGI dépendra de la définition que l'industrie donne à la technologie. Cela suggère que la définition de l'AGI peut ne pas faire l'unanimité et peut changer au fur et à mesure que la technologie se développe. Huang est aussi convaincu que l'industrie peut venir facilement à bout des problèmes d'hallucination de l'IA. D'autres acteurs de l'industrie pensent également que nous pourrons atteindre une AGI dans un avenir proche.


Selon Summers, dans un avenir où l'IA pourrait prendre en charge la quasi-totalité des emplois de l'homme, l'intelligence émotionnelle (ou quotient émotionnel) deviendra alors plus importante que le quotient intellectuel (QI). « L'IA remplacera un médecin qui pose un diagnostic difficile avant de remplacer la capacité d'une infirmière à tenir la main d'un patient effrayé », a-t-il déclaré. Cependant, l'idée de laisser des agents pilotés par l'IA à prodiguer des soins aux patients suscite des préoccupations, notamment d'ordre éthique. Certains critiques estiment que cela constitue un danger pour l'avenir du secteur de la santé.

Par ailleurs, il convient de rappeler que Summers est un personnage très controversé en raison de ses prises de position et d'autres actions qu'il a menées. Par exemple, il s'est retrouvé au centre d'innombrables controverses, depuis la note qu'il a rédigée à la Banque mondiale selon laquelle "la logique économique qui sous-tend le déversement d'une cargaison de déchets toxiques dans le pays où les salaires sont les plus bas est impeccable" jusqu'aux paris sur les taux d'intérêt qu'il a faits et qui ont fini par coûter un milliard de dollars à Harvard. D'autres rapports critiquent son passage dans l'administration américaine.

Au Trésor américain dans les années 1990, Summers a mené la charge pour déréglementer le marché des produits dérivés, luttant durement contre des collègues comme Brooksley Born et Paul Volcker. Ces produits dérivés déréglementés joueront plus tard un rôle central dans la crise financière de 2008. Summers s'est également opposé à ce que les États-Unis s'engagent à atteindre des objectifs ambitieux en matière d'émissions de carbone. Plus tard, à Harvard, Summers a prononcé un discours suggérant que lorsqu'il s'agit des individus les plus doués en sciences, les hommes pourraient largement surpasser les femmes.

Plus récemment, Summers est devenu très populaire dans la Silicon Valley, siégeant aux conseils d'administration de Block et servant de conseiller à Jiko, PillPack, Andreessen Horowitz, etc. Il a salué les cryptomonnaies comme étant de "nouvelles plateformes pour l'inclusion financière". Mais selon les critiques, Summers, lauréat de la prestigieuse médaille John Bates Clark en économie et neveu de deux lauréats du prix Nobel d'économie, se trompe très souvent.

Il aurait été ami avec le délinquant sexuel Jeffrey Epstein, apparaissant sur les registres de vol du jet privé d'Epstein. Le siège de Summers au sein du conseil d'administration d'OpenAI est fortement controversé. Selon certains critiques, il n'y a pas de meilleure indication du manque de sérieux d'OpenAI en ce qui concerne les intérêts de l'humanité que l'admission de Larry Summers à son conseil d'administration.

Source : Larry Summers, membre du conseil d'administration de l'OpenAI

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des prédictions de Larry Summers sur l'avenir du travail ?
Que pensez-vous des controverses entourant Larry Summers ? Remettent-elles en cause le sérieux d'OpenAI ?
Les prédictions de Larry Summers sont-elles réalistes ? L'IA aura-t-elle un impact plus important que la révolution industrielle ?

Voir aussi

L'IA remplacera 2,4 millions d'emplois aux États-Unis d'ici à 2030, soit beaucoup moins que les autres formes d'automatisation, selon un nouveau rapport de Forrester

217 emplois supprimés et remplacés par l'IA en France, l'entreprise de veille médiatique Onclusive va supprimer ces emplois au profit de l'intelligence artificielle

Nvidia annonce des "agents" de soins de santé pilotés par l'IA qui seraient plus performants que les infirmières et coûtent moins cher avec 9 $ par heure, mais le projet est controversé

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de doc
Membre averti https://www.developpez.com
Le 29/03/2024 à 21:24
Qu'est qu'un économiste et homme politique connaît du travail d'un infirmier ? Une vision théorique de tâches idéalisées.
7  0 
Avatar de Leruas
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/03/2024 à 18:31
Citation Envoyé par doc Voir le message
Qu'est qu'un économiste et homme politique connaît du travail d'un infirmier ? Une vision théorique de tâches idéalisées.
Oui il est un peu perché, s'il réduit le boulot d'une infirmière à ceci : "la capacité d'une infirmière à tenir la main d'un patient effrayé"
4  0 
Avatar de vVDB.fr
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 31/03/2024 à 7:39
J'ai pensé que l'infirmière était une personne empathique et pouvait mentir.
Ce qu'une IA ne devrait jamais savoir faire... mentir ! Même et surtout par ommition (réfléchissez)
Tant que nous ne serons pas en capacité de mesurer finement les biais des IA, il n'y aura pas d'IAG. Sinon c'est Terminator directement...
2  1 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/04/2024 à 17:24
«pourrait remplacer toutes les formes de travail »

Il a jamais du faire grand chose de ses 10 doigts ce pauvre homme nuisible à la société
1  0 
Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/04/2024 à 11:48
Vivement la société sans humain, je pourrais me concentrer sur ce qui me plaît le plus quand le monde n'aura plus besoin de nous et que les machines seront autonomes...

C'est assez impressionnant le taux de conneries que peuvent débiter les gens qui se débarrasserait bien de la ligne "frais de personnel" de leurs bilan annuel. Enfin venant d'un ancien ami de Jeffrey Epstein, on comprend vite que le type est en mission contre l'humanité...
1  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/04/2024 à 13:42
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Vivement la société sans humain, je pourrais me concentrer sur ce qui me plaît le plus quand le monde n'aura plus besoin de nous et que les machines seront autonomes...
Le jour où le monde sera entièrement dans les mains d'une IA efficace et sans bug, la première chose qu'elle fera c'est l'éradication totale de l'espèce humaine!!!

Cette espèce qui, de tout temps, n'a eu de cesse de détruire son environnement, les êtres vivants qui l'entourent, la planète elle-même qui l'a vu naitre...

Cet abruti devrait se limiter à calculer les dollars qu'il touche à ne rien foutre au conseil d'administration de OpenIA et laisser les vrais philosophes réfléchir sur le devenir de l'espèce humaine,,, Devenir qui semble bien sombre!
0  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/04/2024 à 19:43
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Le jour où le monde sera entièrement dans les mains d'une IA efficace et sans bug, la première chose qu'elle fera c'est l'éradication totale de l'espèce humaine!!!

Cette espèce qui, de tout temps, n'a eu de cesse de détruire son environnement, les êtres vivants qui l'entourent, la planète elle-même qui l'a vu naitre...

Cet abruti devrait se limiter à calculer les dollars qu'il touche à ne rien foutre au conseil d'administration de OpenIA et laisser les vrais philosophes réfléchir sur le devenir de l'espèce humaine,,, Devenir qui semble bien sombre!
c'est quoi un vrai philosophe ?
je pourrais te citer Bernard-Henri Lévy par exemple.... pour le coup pas sur qu'ils soient mieux que Musk.
0  0 
Avatar de wax78
Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/04/2024 à 21:01
Je m en vais réécouter cet album d Anthony rother, the ccm corporation histoire de pas me changer les idées et vomir le diner
0  0 
Avatar de eddy72
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/04/2024 à 10:07
"...la définition de l'AGI peut ne pas faire l'unanimité et peut changer au fur et à mesure que la technologie se développe..."

Bref le flou artistique ...
0  0 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/04/2024 à 14:01
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
c'est quoi un vrai philosophe ?
une personne qui se dit philosophe dans le "système à la française" c'est une personne qui fait à minima lettres sups et lettres spé ( bref Khâgne et Hypokhâgne) et obtient l'agrégation de philosophie

Cela tombe bien BHL a obtenu l'agrégation de philo.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
je pourrais te citer Bernard-Henri Lévy par exemple...
BHL a été l'élève de Derrida et Althusser....seriez-vous capable de nous parler de la "déconstruction" terme inventé par Heidegger mais théorisé par Derrida ?
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
J'ai parlé de "vrai philosophe" pas d'un glandeur, fils de très riche (je vous invite à vous renseigner sur la vie de BHL...
vous-même seriez vous capable de suivre des études de philosophie et d'obtenir l'agrégation ?
0  0