IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple à plus de 100 employés californiens : « déménagez au Texas ou perdez votre emploi »

Le , par Bruno

25PARTAGES

4  0 
Apple aurait exigé de 121 employés de San Diego de déménager à Austin, sous peine de licenciement. L'ultimatum a donné aux employés jusqu'à la fin du mois de février pour prendre leur décision, et ceux qui choisissent de ne pas déménager seront licenciés le 26 avril. La majorité des employés concernés, appartenant à l'équipe Data Operations Annotations travaillant sur Siri, ne seraient pas enclins à se déplacer. Apple avait précédemment émis un mandat de retour au bureau en mars, ordonnant une présence au moins trois jours par semaine. Des mesures de contrôle de l'assiduité des employés, notamment l'utilisation de badges, ont été mises en place.

En avril, la société a également supprimé des rôles dans sa division de vente au détail, obligeant le personnel des équipes de développement et de préservation à postuler à nouveau sous peine de licenciement. Contrairement à d'autres grandes entreprises technologiques, Apple avait évité les licenciements massifs jusqu'à présent. Toutefois, la semaine dernière, elle a été dépassée par Microsoft en tant qu'entreprise la plus précieuse au monde. La capitalisation boursière d'Apple a légèrement diminué à 2,87 billions de dollars, et l'entreprise fait face à des défis tels qu'une baisse de la demande pour l'iPhone en Chine et la concurrence croissante de Huawei. En outre, Apple prévoit le lancement prochain du casque Apple's Vision Pro en février.


En 2021, Apple a annoncé par courriel à ses employés le retour au bureau trois jours par semaine à partir de septembre, tout en offrant la possibilité de travailler à distance les mercredis et vendredis. Les équipes nécessitant une présence physique devaient revenir plus fréquemment, et les employés pouvaient également travailler à distance jusqu'à deux semaines par an avec l'approbation des gestionnaires. L'entreprise a encouragé la vaccination contre le Covid-19, offrant des congés payés pour les rendez-vous et les effets secondaires. Parallèlement, des employés de San Diego auraient été contraints de déménager à Austin sous peine de licenciement, faisant partie d'une série de mesures de retour au bureau.

En 2022, le directeur de l'apprentissage automatique d'Apple, Ian Goodfellow, a démissionné en raison du plan de retour au travail en personne de l'entreprise. Les dates progressives fixées par Apple exigeaient au moins un jour de présence au bureau à partir du 11 avril, deux jours à partir du 2 mai, et trois jours à partir du 23 mai. Goodfellow a exprimé sa conviction qu'une plus grande flexibilité aurait été bénéfique pour son équipe, justifiant ainsi sa décision de quitter l'entreprise après plus de quatre ans chez Apple et un passé prestigieux chez Google en matière d'IA.

Depuis le 23 mai 2022, Apple a mis en œuvre sa nouvelle politique de travail hybride, elle a proposé des ajustements tout en maintenant le même critère : le nombre de jours à passer au bureau demeure inchangé, couvrant la plupart des jours ouvrables de la semaine. En avril de la même année, des commentaires ont circulé, indiquant que les employés du géant technologique américain exprimaient leur mécontentement face à cette approche. En mai, ces préoccupations ont été formellement présentées dans une lettre ouverte adressée aux dirigeants de l'entreprise.

Apple a imposé un ultimatum, fixant à la fin du mois de février la date limite pour que les employés décident de déménager. Comme dit précédemment, en cas de refus, le licenciement est prévu pour le 26 avril, comme indiqué dans le rapport. Cela soulève des préoccupations légitimes sur le plan de la flexibilité et du bien-être des employés. Imposer un tel ultimatum, qui contraindrait les travailleurs à changer de lieu de résidence, peut avoir des implications significatives sur leur vie personnelle et professionnelle.

Selon des sources informées, la majorité des 121 employés concernés ont manifesté leur réticence à déménager. Ces membres de l'équipe Data Operations Annotations travaillant sur Siri ont été informés de la décision mercredi et seront fusionnés avec leur homologue texan une fois délocalisés. En mars, Apple a émis un mandat exigeant que les employés retournent au bureau au moins trois jours par semaine, comme mentionné par Zoë Schiffer de Platformer. Elle a souligné que la société surveille l'assiduité des employés via des badges et envoie des avertissements en cas de non-conformité.

[Tweet]<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr">NEW: Apple is tracking employee attendance (via badge records) and will give employees escalating warnings if they don't come in 3x per week.<br><br>ALSO: Elon Musk sent Twitter employees an email at 2:30am saying the &quot;office is not optional&quot; and noting SF was half empty yesterday.</p>&mdash; Zoë Schiffer (@ZoeSchiffer) <a href="https://twitter.com/ZoeSchiffer/status/1638677318104408064?ref_src=twsrc%5Etfw">March 22, 2023</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>[/Tweet]

Microsoft triomphe, apple confrontée a des obstacles multiples

Contrairement à d'autres grandes entreprises technologiques telles que Meta, Amazon et Google, Apple a évité les licenciements massifs l'année dernière. Le PDG Tim Cook a déclaré lors d'une interview que cela serait considéré comme un « dernier recours ». Récemment, Apple a été surpassée par Microsoft en tant qu'entreprise la plus précieuse au monde, avec une légère baisse de sa capitalisation boursière à 2,87 billions de dollars. La société fait face à une baisse de la demande pour l'iPhone en Chine, tandis que son concurrent Huawei progresse. Apple propose des réductions importantes sur certains iPhones en Chine, et elle prévoit de lancer son casque Apple's Vision Pro en février, suscitant des prévisions selon lesquelles il pourrait se vendre rapidement après sa sortie.

La semaine dernière, Microsoft a dépassé Apple en capitalisation boursière, et la société fait face à des défis, dont une baisse de la demande d'iPhone en Chine et la concurrence de Huawei. En février, Apple prévoit le lancement de son casque Apple's Vision Pro. Microsoft a dépassé Apple en tant qu'entreprise la plus précieuse au monde, atteignant une capitalisation boursière de 2,89 billions de dollars, tandis que celle d'Apple a légèrement baissé à 2,87 billions de dollars. Le succès de Microsoft est attribué en partie à son investissement de 10 milliards de dollars dans l'IA via OpenAI, ce qui a été souligné lors d'un événement à San Francisco. L'IA a été un moteur majeur pour Microsoft et a contribué à la croissance du NASDAQ-100 de près de 54 % l'année dernière. Les analystes prévoient que l'essor de l'IA se poursuivra jusqu'en 2024.

En revanche, Apple fait face à des défis en 2024, avec des problèmes juridiques liés à l'Apple Watch, des dégradations d'actions et des difficultés en Chine, notamment un ralentissement des ventes d'iPhone et des restrictions d'utilisation par les fonctionnaires chinois. L’approche autoritaire d’Apple pourrait avoir des répercussions négatives sur la moralité des employés et leur engagement envers l'entreprise. Il est important pour les entreprises de trouver un équilibre entre les besoins opérationnels et le bien-être des employés, en particulier dans un environnement professionnel en constante évolution.

Source : Bloomberg

Plus de 20 000 offres d'emploi de Développeur ou en Informatique

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Quelles alternatives ou options de travail hybride Apple a-t-elle envisagé avant de prendre une décision aussi contraignante ?

Comment l'utilisation de mesures de contrôle de l'assiduité, telles que l'utilisation de badges, s'aligne-t-elle avec la politique de confiance envers les employés, et quels sont les avantages et les inconvénients de cette approche ?

Quel impact la décision d'Apple pourrait avoir sur la motivation, l'engagement et la rétention des employés au sein de l'équipe Data Operations Annotations travaillant sur Siri ?

Voir aussi :

Apple demande à son personnel de retourner au bureau 3 jours par semaine à partir de début septembre et encourage les employés à se faire vacciner

La politique de retour au bureau d'Apple laisse de nombreux travailleurs mécontents, un expert en IA démissionne

Le siège social de Tesla va déménager à Austin, Elon Musk serait attiré par les politiques sociales de l'État du Texas

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/01/2024 à 22:37
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
5 000 km de distance, quasiment du Pacifique à l'Atlantique, 2 heures de décalage horaire...
Austin, le Texas, ses fusils, ses rednecks...
Où est le problème ?
San Diego = une ville de l'état de Californie qui est un des états américains ayant les impôts et taxes les plus élevés des USA

Austin = une ville de l'état du Texas qui se caractérise pas l'absence complète de tout impôt ou taxe concernant les entreprises installées sur son sol

Où est le problème? Ben, il y en a plus... Apple a résolu le problème: Préserver son bénéfice

Quand à ses employés, ce n'est pas un problème, juste une gène passagère...
8  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 24/01/2024 à 7:41
C'est évident qu'une politique de télétravail adaptée avec des personnes consentantes c'est au moins aussi efficace qu'une politique sur site adaptée.
On y gagne alors en confort de vie et souvent en productivité.

Là où ça ne marche pas c'est quand on veux appliquer au télétravail les méthodes qu'on croyais efficace avant , du genre micro management , glorification du presenteisme, etc ...
On ajoute a ça des profils qui ont besoin de ce management (vous savez ce collègue qui branle plus rien dès que le chef est plus là) et c'est la recette de l'échec.

Je crois au 100% télétravail puisque je le pratique mais j'ai plus de mal a croire qu'une entreprise traditionnelle arrive à se transformer complètement sans douleurs
7  0 
Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/01/2024 à 17:08
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Apple aurait demandé à des dizaines d'employés de San Diego de déménager à Austin sous peine d'être licenciés, selon un rapport
2 000 km de distance, quasiment du Pacifique à l'Atlantique, 2 heures de décalage horaire...
Austin, le Texas, ses fusils, ses rednecks...
Où est le problème ?
5  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/01/2024 à 16:36
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
sérieux, vivez votre vie a fond, je voyage, je bouffe, j’investis, je profite de la vie quoi !
Je n'investis pas, d'après moi c'est comme jouer au Casino, c'est haram.
Enfin le seul investissement qui m'intéresserait ce serait d'acheter une maison, parce que ça fait chier de payer un loyer.
C'est mieux de rembourser le prêt de sa maison que de payer un loyer.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Aux USA le marché de l'emploi est très dynamique, suffit de regarder le taux de chômage qui recule malgré ces grands licenciements.
Je viens de tomber sur un article qui dit que la situation n'est pas si rose que ça
Seulement 700 nouveaux emplois auraient été créés dans le secteur technologique en 2023 aux États-Unis contre 267 000 en 2022

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Dans le BTP malgré la crise, le carnet de commande de nombreux artisans et pleins pour plusieurs mois.
Bof.
Crise de l'immobilier : le bâtiment pense perdre 150.000 emplois en deux ans
Il y a de moins en moins de chantiers.

====
Et je n'invente pas le fait que des milliardaires construisent des bases autonomes durables au cas où il y aurait une crise économique.
Ils ont accès à des informations que nous n'avons pas.

2021 :
Le milliardaire Peter Thiel construit un palace en guise de bunker en Nouvelle Zélande
La mouvance survivaliste se prépare depuis des années à faire face à un effondrement de la société (guerre nucléaire, pandémie, krach financier). Les preppers sont souvent présentés dans les médias comme des blancs américains, d’extrême droite et armés jusqu’aux dents. Mais ceux de la Silicon Valley ne répondent pas toujours aux clichés puisque libéraux, urbains et accrocs à la technologie, très loin des stéréotypes du survivaliste.

Si devant les caméras de télévision les startupers de la Silicon Valley vendent les nouvelles technologies comme un progrès pour l’Humanité, dans la réalité, au moins certains d’entre eux voient ça d’un autre œil.

« ;Notre société s’apprête à vivre des changements économiques et technologiques spectaculaires et je ne pense pas que les gens le réalisent. Mais nous, oui, la Silicon Valley vit dans le futur. Avec l’automatisation et l’intelligence artificielle, presque la moitié des emplois américains n’existeront plus dans vingt, trente ans ;», déclarait à la BBC un haut cadre de Facebook.
Les banques se portent très mal.
L'économie se porte très mal, c'est la récession un peu partout.

Faillites : « Le chômage des entrepreneurs pourrait rejoindre son niveau de la dernière grave crise », selon la garantie sociale des chefs d’entreprise
Le nombre de créateurs d’entreprise ayant perdu leur emploi a bondi de plus de 36% au premier semestre. Les secteurs du bâtiment, ou du commerce de détail, paraissent particulièrement exposés. Raison de plus pour se protéger contre ce risque, comme l’indique Anthony Streicher, le président de l’association GSC, la Garantie sociale du chef d’entreprise, présent sur notre stand de LaREF 2023.
Tout le monde ressent bien que le pouvoir d'achat diminue.
2  0 
Avatar de MattS32
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 17/01/2024 à 16:16
comme le dit calvaire, le marché de l'emploie reste tendu danbs beaucoup de profession, ces salariés devrait retrouver un boulot et mieux payé.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/01/2024 à 8:42
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Des grandes entreprises élaborent des stratégies afin de pousser leur employés à démissionner, parce que c'est moins cher que de les virer.
Il faut trouver des choses légales qui donnent envie aux employés de se barrer.

Peut-être que les grandes entreprises ont anticipé le fait qu'il y allait bientôt avoir une crise économique majeure (bien pire que 2008).
Si ça se trouve c'est pour ça que les milliardaires construisent des bunkers.
Il va peut-être il y avoir un krach financier en 2024 ou dans les années suivantes.
0  1 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/01/2024 à 9:14
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Des grandes entreprises élaborent des stratégies afin de pousser leur employés à démissionner, parce que c'est moins cher que de les virer.
Il faut trouver des choses légales qui donnent envie aux employés de se barrer.

Peut-être que les grandes entreprises ont anticipé le fait qu'il y allait bientôt avoir une crise économique majeure (bien pire que 2008).
Si ça se trouve c'est pour ça que les milliardaires construisent des bunkers.
Il va peut-être il y avoir un krach financier en 2024 ou dans les années suivantes.
Ça fait depuis que tu es inscrit (+ de 15ans) que tu parles de la fin du monde quasi 1 com sur 2.
Ça doit être facile tous les jours ta vie si t'es dépressif a ce point.

Ça me fait penser à ces jeunes qui sont eco anxieux et se pourrissent la vie au quotidien, ou qui partent en vacances a l'autre bout du monde en avion et qui après se sente coupable (mais continue de voyager)...
sérieux, vivez votre vie a fond, je voyage, je bouffe, j’investis, je profite de la vie quoi !

Voyageant beaucoup, je vois surtout cette mentalité de dépressif névrosé en Europe, ailleurs, en Asie par exemple, les gens profitent a fond ! En chine ou en thailande par exemple les habitants achètent des logements, achètent des voitures. Quand je vois qu'en France le rêve d'un français en 2024 c'est d’espérer une coloc et d'aller au boulot en vélo (même sous Mao c'était pas ca), de prendre des douches froide et pas trop longtemps, de ce chauffer à 17 degré max....

A Singapour par exemple quand je rentre dans un bureau ou un magasin, la température maximal c'est 18 degré max, la clim tourne a fond, ils s'en foute d'économiser l'énergie.
A Dubaï la mode en ce moment c'est de servir des cocktails avec des glaçons provenant du Groenland.

Aux USA le marché de l'emploi est très dynamique, suffit de regarder le taux de chômage qui recule malgré ces grands licenciements.
Comparer à 2020, le nombre d'employé dans la tech a explosé, un peu de dégraissage ne veux pas dire que c'est la crise, ces salariés trouveront un autre poste sans trop de grande difficultés.

Depuis 1 semaine je me fais harceler par les recruteurs sur linkedin pour des postes dans ma ville, en france ou à l'étranger. ca c'était calmé pendant noël mais ça repart. si demain je me fais virer, j'ai juste à traverser la rue pour trouver un autre boulot.
Dans le BTP malgré la crise, le carnet de commande de nombreux artisans et pleins pour plusieurs mois.

faut relativiser et pas toujours être dépressif.
4  5