IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Twitter a temporairement fermé ses bureaux et coupé l'accès aux systèmes internes vendredi
Après avoir dit aux employés qu'ils seraient informés par e-mail dans la journée de leur licenciement

Le , par Stéphane le calme

24PARTAGES

4  0 
Twitter a temporairement fermé ses bureaux et coupé l'accès des travailleurs aux systèmes internes vendredi après avoir dit aux employés qu'ils seraient informés par e-mail plus tard dans la journée de leur licenciement. Cette décision fait suite à une semaine d'incertitude quant à l'avenir de l'entreprise sous le nouveau propriétaire Elon Musk. La société de médias sociaux a déclaré dans un e-mail au personnel qu'elle leur informerait d'ici 9h00, heure du Pacifique (16h00 GMT) des réductions de personnel.

Plus tôt cette semaine, nous vous annoncions que le nouveau propriétaire de Twitter prévoyait d'informer les employés de leur licenciement ce vendredi. Musk et une équipe de conseillers ont évalué une série de scénarios de suppressions d'emplois et d'autres changements de politique sur Twitter, basé à San Francisco, ont déclaré des sources, ajoutant que les conditions de la réduction des effectifs pourraient encore changer. Dans un scénario envisagé, les travailleurs licenciés se verront offrir une indemnité de départ de 60 jours, ont déclaré deux des personnes.

Musk est sous pression pour trouver des moyens de réduire les coûts d'une entreprise pour laquelle il dit avoir payé en trop. Le milliardaire a accepté de payer 54,20 dollars par action en avril au moment même où les marchés chutaient. Il a ensuite tenté pendant des mois de se retirer de la transaction, alléguant que la société l'avait induit en erreur sur la prévalence des faux comptes. Twitter a intenté une action en justice pour forcer Musk à respecter son accord, et ces dernières semaines, Musk a cédé, se résignant à conclure l'accord aux conditions convenues. L'accord de privatisation a été conclu jeudi.

Les employés de Twitter se préparent à des licenciements depuis que Musk a pris le relais et a licencié l'équipe de direction, y compris le directeur général Parag Agrawal. Au cours du week-end, quelques employés occupant des postes de directeur et de vice-président ont été supprimés, ont déclaré des personnes proches du dossier. D'autres dirigeants ont été invités à dresser des listes d'employés de leurs équipes qui peuvent être licenciés, ont déclaré les sources.

Les cadres supérieurs des équipes produits ont été invités à viser une réduction de 50% des effectifs, a déclaré cette semaine une personne proche du dossier. Les ingénieurs et le personnel de niveau directeur de Tesla ont examiné les listes. Des listes de licenciements ont été établies et classées en fonction des contributions des individus au code de Twitter pendant leur séjour dans l'entreprise. L'évaluation a été faite à la fois par le personnel de Tesla et les responsables de Twitter.

Une vague de licenciements bientôt annoncée

« Dans un effort pour placer Twitter sur une voie saine, nous passerons vendredi par le difficile processus de réduction de nos effectifs mondiaux », indique un courriel envoyé jeudi aux employés de Twitter.

Musk, la personne la plus riche du monde, cherche à remercier environ 3 700 employés de Twitter, soit environ la moitié des effectifs, dans un contexte de réduction des coûts. Elon Musk voudrait aussi imposer une nouvelle éthique de travail plus exigeante, selon des plans internes.

L'équipe de modération du contenu de l'entreprise devrait être impactée, selon les tweets du personnel de Twitter.

Musk a promis de restaurer la liberté d'expression tout en empêchant Twitter de sombrer dans un « enfer ». Cependant, ses assurances n'ont pas empêché de grands annonceurs de menacer de se retirer de la plateforme.

Volkswagen a recommandé à ses marques de suspendre la publicité payante sur Twitter jusqu'à nouvel ordre à la suite du rachat de Musk, a-t-il déclaré vendredi. Ses commentaires faisaient écho à des remarques similaires d'autres entreprises, dont General Motors et General Mills.

La fin du télétravail

Twitter était parmi les premières entreprises à faire passer ses employés en télétravail, une migration facilitée par une emphase sur la décentralisation de ses ressources humaines. L’entreprise entendait rester sur ce créneau même lors du post-pandémique. Aussi, en mai 2020, Twitter s'est illustré en devenant l'une des premières entreprises technologiques à permettre à ses employés d'être en télétravail de façon permanente, ce, même après la levée des restrictions en lien avec la pandémie de coronavirus. La mesure ne concerne pas certains postes comme ceux liés à la maintenance des serveurs…

L’annonce est tombée dans un billet de blog de l’entreprise qui informe les employés qu'ils ne seront plus obligés de venir au bureau.

En mars 2022, Twitter a confirmé cet engagement par la voix de celui qui était alors son PDG : « les décisions concernant d'où vous travaillez, de si vous vous sentez suffisamment en sécurité pour les voyages d'affaires, vous reviennent ».


C'était sans compter sur le changement de main au niveau de la direction qui s'est amorcé un mois plus tard. Le PDG de Tesla, récemment PDG de Twitter, avait fait parvenir le 31 mai 2022 une circulaire à ses employés dans laquelle il déclare que le travail à distance n’est plus admissible sauf pour des cas particuliers. « Le télétravail n’est plus admissible » et « les employés doivent passer un minimum de 40 heures par semaine au bureau », peut-on y lire.

Interrogé sur ledit contenu il en a confirmé l’authenticité en affirmant que « les employés qui ne s’aligneront pas peuvent déjà penser à aller chercher du travail ailleurs. » Elon Musk évoque sa présence permanente dans les usines de Tesla (à laquelle il attribue la survie de l’entreprise) comme justificatif à son positionnement. Il était alors anticipé une translation de sa posture en matière de télétravail chez Tesla sur Twitter dans le cas où le rachat était effectif. Et c'est désormais le cas.

Une orientation controversée

Depuis qu'il s'est emparé de Twitter à la fin de la semaine dernière, Musk n'a pas présenté une feuille de route précise pour l'avenir de l'entreprise. Il semble tâtonner afin de créer de nouvelles sources de revenus pour la plateforme de médias sociaux, notamment avec sa proposition visant à rendre la certification de compte payante. Le grand public n'est apparemment pas le seul à ignorer les plans de Musk pour le réseau social. Il semble avoir laissé dans l'ignorance certaines des personnes qui ont investi dans l'acquisition de Twitter. Zhao, qui a investi un demi-milliard de dollars, a déclaré qu'il n'était pas au courant de la volte-face de Musk.

S'exprimant sur la scène de la conférence "Web Summit" à Lisbonne, au Portugal, Zhao a déclaré avoir été "un peu surpris" lorsqu'il a appris que Musk avait finalement accepté d'acquérir la société. « Il est très difficile de prédire ce que Musk fera ensuite. L'accord était en cours, l'accord était annulé, l'accord était en cours. C'est bon, nous nous engageons sur notre soutien. Lorsque nous investissons dans une opération, nous sommes très à l'aise si l'opération se déroule, nous sommes très à l'aise si l'opération ne se déroule pas », a déclaré Zhao, connu sous le nom de "CZ" en ligne, lors de la soirée d'ouverture du Web Summit mardi.



Binance, la plus grande bourse de cryptomonnaies au monde, est désormais l'un des bailleurs de fonds de Twitter. Elle a apporté 500 millions de dollars pour aider Musk à acheter Twitter. Toutefois, Zhao n'est pas trop optimiste en ce qui concerne les récentes décisions de Musk sur les nouvelles fonctionnalités à ajouter à la plateforme. Il pense qu'environ 90 % de ces nouvelles idées échoueront. « En fait, je dirais que la majorité d'entre elles ne seront pas retenues. C'est ainsi que l'on détermine les 10 % de fonctionnalités restantes qui seront retenues. En définissant un grand nombre de nouvelles fonctionnalités », a déclaré Zhao.

Musk a proposé plusieurs nouvelles idées pour la plateforme, du retour de Vine à la facturation aux utilisateurs de 20 dollars par mois pour la vérification de la coche bleue de Twitter, ainsi que d'autres fonctionnalités payantes. Plus récemment, il a été rapporté que l'entreprise de médias sociaux avait commencé à travailler sur une fonctionnalité qui permettrait aux créateurs de faire payer les utilisateurs pour regarder leurs vidéos. Les changements proposés ont suscité des critiques de la part de certains utilisateurs. Lundi, plusieurs célébrités ont déclaré qu'elles prévoyaient de quitter Twitter en raison du rachat par Musk et de ces propositions.

Malgré les récents bouleversements, Zhao a déclaré qu'il n'était pas dérangé par les problèmes à court terme de Twitter. Le PDG de Binance a déclaré une fois de plus que Musk a été un "gars difficile à prévoir" au cours des derniers mois. « J'ai entendu parler de la coche bleue pendant un certain temps, mais j'ai appris l'existence de l'option payante en même temps que vous », a déclaré Zhao, qualifiant la fonction de "grande idée". En fin de compte, Zhao a déclaré qu'il soutient la vision de Musk pour Twitter quand il s'agit de promouvoir la liberté d'expression et de modéliser la plateforme comme une sorte de "place publique mondiale".

« La raison numéro un pour laquelle il a acheté le réseau social était d'en faire une plateforme axée sur la liberté d'expression », a déclaré Zhao. La plupart de ses co-investisseurs dans l'opération de 44 milliards de dollars sont des fonds tels que Sequoia Capital, Fidelity Management, Andreessen Horowitz et Brookfield. D'un autre côté, Binance a également investi dans le rachat de Twitter dans l'espoir de voir Twitter intégrer les nouveaux concepts tels que le Web3 et les NFT. Binance a déclaré la semaine dernière qu'elle créait une équipe pour travailler sur la façon dont la blockchain et les cryptomonnaies pourraient être utiles à Twitter.

Et vous ?

Quelle lecture faites-vous de la situation ?
Comprenez-vous la fermeture temporaire des locaux de Twitter ainsi que de l'accès aux systèmes internes ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
11  1 
Avatar de natponch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 11:47
On va plutôt dire qu'il n'en a absolument rien à faire du devenir de twitter et son domaine d'activité d'origine en tant que réseau social. La seule partie qui l'intéresse c'est récupérer son argent à tout prix, qu'il a été "forcé" de dépenser à cause de sa folie des grandeurs et se croire au dessus de tout et tout le monde !
8  0 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2022 à 9:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que ça va être le chaos chez Twitter pendant encore 6 mois, 1 an, et après l'entreprise sera enfin rentable.
Il faut juste trouver les bonnes idées et les implémenter correctement.
Ben oui, en attendant, observons ce c****** milliardaire jouer avec les emplois de personnes qui doivent vivre et nourrir leur famille.
9  1 
Avatar de PomFritz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 23:50
ça m'a toujours bien fait marrer ces grands patrons donneurs de leçons sur le temps de travail. Ces types ont une armée de personnel qui s'occupe tous leurs petits problèmes sur un simple claquement de doigt. Beaucoup de gens pourraient en faire plus dans les mêmes conditions. Il faut faire attention à l'intérêt que sucite ce genre de taré qui risque de faire école pour s'aligner.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 8:45
Et ce qui était prédis continue de se passer.

Quand les équipes coeur et les senior qui pilote et coach tout le monde s'en vont... Tu es dans la merde comme manager.

C'est pas avec des junior ou les employés qui ne trouvent rien de mieux que tu crée un produit exceptionnel.

L'exemple de toxicité ce la relation mise en place en quelques jours est presque jouissif. Ça devrait couper les couilles de tous les managers mettant EM sur un piédestal.

Au final... Un manager sans son équipe ne peut pas grand chose.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/11/2022 à 10:03
Au passage ça commence à râler chez les employés de twitter en Europe.
Il semble que recevoir un email disant

Conformément à votre volonté exprimée en ne cliquant pas sur "yes" dans l'email... Vous êtes licencié avec un préavis de 3 mois...

Ne soit pas une procédure de licenciement valide.

Sans rire.

Au passage ça démontre encore le modèle toxique de management.
Alors qu'il devrait s'activer a réussir la séparation avec les employés et gérer la boîte... Pour lui éviter de perdre des centaines de millions en procès... Il joue a faire de la code review.

Dans les 2 cas il n'a pas a jouer les petites mains.. mais a mettre en place des moyens pour que ça fonctionne.

Son incapacité a le faire est assez affligeante.

En même temps... Ça occupe vachement cette nouvelle série. Y a plein de rebondissement je trouve!
9  1