IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une femme de 33 ans crée plus de 1000 biographies Wikipédia de femmes scientifiques inconnues
« les gens pensent que les filles ne choisissent pas les sciences parce qu'elles ne sont pas inspirées »

Le , par Bruno

20PARTAGES

28  0 
Jessica Wade a commencé à rédiger sur Wikipédia des biographies de femmes et de scientifiques issus de minorités qui n'ont jamais eu droit à leur dû - de la part de leurs employeurs. La jeune femme a été invitée au palais de Buckingham pour recevoir la prestigieuse médaille de l'Empire britannique, distinguée en tant que jeune femme honorée pour ses contributions à la science.

Fille de deux médecins, Wade a fait ses études à la South Hampstead High School, dont elle est sortie diplômée en 2007. Son grand-père, Leslie Feinmann, était un médecin né dans un ghetto juif de Manchester.


Elle s'est ensuite inscrite à un cours de base en art et en design au Chelsea College of Art and Design et, en 2012, a obtenu un Master of Science (MSci) en physique à l'Imperial College de Londres. Elle a poursuivi ses études à l'Imperial College et a obtenu son doctorat en physique en 2016, où ses travaux sur la nanométrologie dans les semi-conducteurs organiques ont été supervisés par Ji-Seon Kim.

Cette physicienne londonienne de 33 ans est devenue une sorte de phénomène - à la fois une force irrésistible et un objet immobile - dans sa campagne très personnelle visant à inciter davantage de filles à étudier et à travailler dans le domaine des STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques). Wade a rédigé plus de 1 600 entrées Wikipédia pour des femmes scientifiques longtemps ignorées, et elle a des idées bien arrêtées sur la manière de soutenir les filles intéressées par ce domaine.

Wade s'est fait remarquer lorsqu'elle a commencé, alors qu'elle n'avait qu'une vingtaine d'années, à rédiger sur Wikipédia des biographies de femmes et de scientifiques appartenant à des minorités qui n'avaient jamais reçu leur dû - de la part de leurs employeurs, d'autres scientifiques ou du public.

Alors que ses entrées Wikipédia se comptaient par dizaines, puis par centaines, elle a multiplié les discours et les écrits sur l'égalité des sexes dans le domaine scientifique. Elle a remporté des prix et des médailles et a été citée par Jimmy Wales, le fondateur de Wikipédia. Cependant, le monde de Wikipédia n'était pas entièrement satisfait d'elle. Plusieurs de ses articles ont été supprimés par d'autres wikimédiens, comme on appelle les contributeurs et éditeurs les plus influents. Elle a expliqué qu'ils ont dit qu'une poignée des femmes qu'elle a décrites n'étaient pas si connues que ça.

Wade a répondu que c'est vrai, c'est le problème : elles devraient être plus connues. Un exemple était Clarice Phelps. Wade a entendu parler de cette jeune chimiste nucléaire afro-américaine et a rédigé une biographie Wikipédia décrivant son travail au sein d'une équipe qui a découvert un nouvel élément du tableau périodique au Oak Ridge National Laboratory.

La fiche Phelps a rebondi sur Wikipédia, les critiques la supprimant et Wade la défendant. Finalement, Wade a gagné, et la fiche de Phelps est de retour sur Wikipédia. Pendant ce temps, la propre fiche de Wade sur Wikipédia - écrite par d'autres, pas par elle - a atteint 10 pages imprimées. Alors que Mme Wade poursuit ses efforts pour que les femmes scientifiques soient connues, elle a également des convictions sur la manière de s'assurer que la prochaine génération reçoive le soutien dont elle a besoin.

Selon elle, les filles n'ont pas besoin d'expériences « tape-à-l'œil » lors des assemblées scolaires : les scientifiques invités font leur show, remballent, partent et rien ne change. Au lieu de cela, les filles et les étudiants de couleur ont besoin d'être encadrés et conseillés sur ce qu'ils doivent étudier, et quand. « Les gens pensent que les filles ne choisissent pas les sciences parce qu'elles ne sont pas inspirées », a déclaré Mme Wade, 33 ans, lors d'une récente interview. « Les filles sont déjà intéressées. Il s'agit plutôt de sensibiliser les élèves aux différentes carrières scientifiques et d'obtenir l'adhésion des parents et des enseignants. »

Selon l'Association américaine des femmes diplômées d'université, les femmes ne représentent que 28 % de la main-d'œuvre américaine dans le domaine des STIM, et seul un étudiant en ingénierie ou en informatique sur cinq est une femme. Les femmes dans les STEM gagnent 60 000 dollars par an, contre 85 000 dollars pour les hommes, selon l'American Association of University Women, une organisation à but non lucratif qui se concentre sur l'équité pour les femmes.

« En fin de compte, nous ne devons pas seulement augmenter le nombre de filles qui choisissent les sciences, nous devons aussi augmenter la proportion de femmes qui restent dans les sciences », a déclaré Wade, dont les recherches de doctorat à l'Imperial College de Londres ont été largement citées pour les progrès de la technologie d'affichage numérique sur les écrans de télévision, d'ordinateur et de téléphone.

L'une des clés, selon elle, est l’augmentation des professeurs de sciences dans les écoles secondaires. « Nous souffrons d'une énorme pénurie de professeurs de sciences spécialisés dans le monde », a-t-elle déclaré. Selon Wade, les écoles devraient faciliter la tâche des filles et des étudiants de couleur lorsqu'ils postulent pour des admissions, des subventions, des bourses et des promotions.

« Que devez-vous faire ? À qui devez-vous vous adresser ? Quand devez-vous faire cette demande ? Qui devrait être votre pom-pom girl ou votre soutien ? » Elle pense que les écoles doivent être franches quant à leurs politiques en matière d'intimidation et de harcèlement sexuel ; les universités doivent fournir des services de garde d'enfants abordables sur le campus ; et les organisateurs de conférences devraient fournir des services de garde d'enfants et des subventions pour ceux qui ont des responsabilités familiales.

Le directeur général d'Apple, Tim Cook, déclare qu'il n'y a toujours « pas assez de femmes à la table » dans les entreprises technologiques du monde entier, y compris la sienne. Dans une interview Cook a déclaré que la technologie « n'atteindra pas ce qu'elle pourrait atteindre » sans une main-d'œuvre plus diversifiée. Il a déclaré qu'il n'y avait « pas de bonnes excuses » pour le manque de femmes dans le secteur. Il a également déclaré qu'il pensait que la réalité augmentée (AR), et le concept de Metaverse, étaient « profonds ».

Wade, qui a grandi en tant que fille de deux médecins et a bénéficié du soutien d'enseignants dans des écoles privées, a réalisé très tôt que la plupart des gens n'avaient pas cette chance. « Je crois sincèrement que la science est meilleure lorsqu'elle est faite par des équipes diverses », a-t-elle déclaré.

« C'est également important parce que nous concevons de nouvelles technologies ou de nouvelles solutions scientifiques à des problèmes mondiaux, nous voulons que les équipes de personnes qui les créent reflètent les sociétés qu'elles servent. » « Même si vous ne vous souciez pas de tout cela, le monde a désespérément besoin de plus de scientifiques et d'ingénieurs », a ajouté Wade. « La science peut aider à résoudre les plus grands défis du monde - le changement climatique, la résistance aux antibiotiques, les virus émergents qui provoquent des pandémies. »

En repensant à son inclusion dans la liste des honneurs de l'anniversaire 2019 de la défunte reine Elizabeth, Wade espère que les jeunes femmes scientifiques deviendront monnaie courante lors des futures cérémonies. « C'était assez fou d'être honoré par la famille royale », se souvient Wade. Elle n'a pas rencontré la reine, mais elle a emmené sa mère, le Dr Charlotte Feinmann, au palais de Buckingham. Son père, le docteur John Wade, n'a pas pu venir, mais Jess Wade a fait de son mieux pour se faire pardonner.

Source : Jess Wade

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Tim Cook : « Aucune excuse valable » pour le manque de femmes dans le secteur de la technologie, les lieux de travail à prédominance masculine accordent moins d'attention à la diversité des genres

Des employés ont utilisé le système de vidéosurveillance de leur société pour harceler leurs collègues féminins, le système serait facilement accessible par les employés réguliers

Un rapport sur la situation des femmes dans le secteur des technologies décrit le harcèlement et la discrimination dans la Silicon Valley, près de 50% des femmes dans ce secteur ont déjà été harcelées

Les femmes sont égales aux hommes en matière de compétences informatiques, mais il existe toujours un écart entre les sexes pour ce qui est de la confiance en soi, d'après une nouvelle recherche

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/10/2022 à 19:40
Bof. Why not ? Après tout, Wikipédia a des règles pour établir si une page est pertinente ou pas. Si tel est le cas, où est le problème ? Cela fera toujours plus d'entrée pour compléter l'encyclopédie libre en ligne.
10  1 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 19/10/2022 à 17:43
Tout cela est louable, sauvegarder les informations est important.
J'ai juste une interrogation sur l'exemple de l'article
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Wade a répondu que c'est vrai, c'est le problème : elles devraient être plus connues. Un exemple était Clarice Phelps. Wade a entendu parler de cette jeune chimiste nucléaire afro-américaine et a rédigé une biographie Wikipédia décrivant son travail au sein d'une équipe qui a découvert un nouvel élément du tableau périodique au Oak Ridge National Laboratory.
Est-ce que son travail du sein de l'équipe est vraiment plus important que le reste de l'équipe pour être mise en avant ou c'est juste le fait d'être une afro-américaine qui lui donne le prestige nécessaire pour avoir sa propre entrée wikipédia ? (auquel cas on est pas mal dans du tokenisme non ?)
Et quid de tous les autres membres de l'équipe ? Est-ce qu'ils avaient déjà tous leur entrée wikipédia donc c'était clairement injuste que Clarice n'en ait pas, ou bien est-ce que leur contribution était donc moins importante et ils ne méritent pas que l'on se souvienne de leurs noms ?
7  0 
Avatar de electroremy
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/10/2022 à 23:40
Plus généralement, beaucoup de scientifiques - quel que soit leur sexe ou leur origine - n'ont jamais eu droit à leur dû de la part de leurs employeurs.

En France, tout ce que vous inventez dans le cadre de votre travail appartient à votre entreprise.

Souvent c'est le chef d'équipe ou le patron qui s'approprie la découverte.

C'est plus ou moins pareil dans les autres pays.
Je me souvient que les inventeurs des diodes électroluminescentes, qui sont aujourd'hui indispensables, on été reconnu à leur juste valeur avec de nombreuses années de retard.

Il arrive aussi que des inventeurs n'arrivent pas à convaincre et qu'ils se fassent ensuite voler leur invention... C'est le cas de l'impression 3D : Le 16 juillet 1984, le premier brevet sur la « fabrication additive » est déposé par trois Français : Jean-Claude André, Olivier de Witte, et Alain le Méhauté, pour l'entreprise CILAS ALCATEL.
Deux semaines plus tard, l'américain Chuck Hull brevète la technique de stéréo lithographie (SLA pour Stéréo Lithographie Apparatus).
Malheureusement CILAS et Alcatel-Alsthom n'ont pas payé les frais pour maintenir vos brevets et c'est Chuk Hull qui a récupéré la paternité de l'impression 3D.

Des histoires comme celle-là il y en a des tas !

Il y a encore un autre aspect des choses : une invention est souvent plus le fruit d'une époque que d'un individu.
Si à l'époque de l'antiquité ou du moyen âge on avait d'authentique génie qui inventaient quelque chose de A à Z, les sciences et techniques se sont tellement développées qu'il est devenu impossible à un seul individu de tout maitriser.
Aussi, celui qui est désigné comme "inventeur" est plus souvent celui qui a été au bon endroit au bon moment pour poser la pierre finale de l'édifice que celui qui a vraiment tout inventé.

Cas emblématique : Albert Einstein.
Ses travaux sont le fruit de son époque.
Minkowski, Bore, Poincaré, Maxwell, et bien d'autres, étaient en train de travailler sur les problèmes liés aux ondes électromagnétiques, au temps, à l'espace, à l'énergie...
Si Albert Einstein n'avait pas existé, un autre savant serait arrivé aux mêmes conclusions.

De même pour l’invention du téléphone qui est un vrai feuilleton à rebondissements. En effet, Alexander Graham Bell, considéré de tout temps comme le génie à l’origine de ce mode de communication, déposa le brevet de sa création le 14 février 1876, quelques heures seulement avant que son concurrent, Elisha Gray, ne se présente au Bureau des brevets de Washington.
5  0 
Avatar de ed73170
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/10/2022 à 21:00
Citation Envoyé par electroremy Voir le message
Tu l'as découvert comment qu'il y avait une page sur ton programme ?
Un peu par hasard en regardant les références sur Google.

Citation Envoyé par electroremy Voir le message
C'est quoi ton freeware, et il y a combien d'utilisateurs ?
C'est un logiciel de topographie spéléologique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Visual_Topo la page n'est pas tout à fait à jour.
Je ne connais pas le nombre d'utilisateurs, mais quasiment à chaque fois que j'en parle avec des spéléos ils connaissent.
5  0 
Avatar de electroremy
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/10/2022 à 19:02
Citation Envoyé par Bousk Voir le message
Et quid de tous les autres membres de l'équipe ? Est-ce qu'ils avaient déjà tous leur entrée wikipédia donc c'était clairement injuste que Clarice n'en ait pas, ou bien est-ce que leur contribution était donc moins importante et ils ne méritent pas que l'on se souvienne de leurs noms ?
Cette question est importante.

Dans les publications, même sérieuses, il existe un biais important mais difficile à voir, qui peut s'exprimer ainsi :
"on ne trouve que ce qu'on cherche, et on ne trouve pas ce qu'on ne cherche pas"

Les études sur le genre et sur les minorités sont nombreuses en ce moment.
A chaque fois qu'on va chercher des données avec un filtre précis, on va en trouver - ici, en l’occurrence, sur les inventrices oubliées.

Mais si on faisait une recherche globale, à savoir sur les inventeurs oubliés quel que soit leur genre, ça donnerait quoi ?

J'ai un autre bon exemple de biais du même type : la conduite en état d'ivresse.
J'étais investit dans la vie locale pendant pas mal d'années, et j'ai participé à de nombreux événements culturels (concerts, festivals...) et aussi à pas mal de réunions, de cérémonies et d'inaugurations.
A la sortie d'un concert "de musique de jeune", les contrôles d'alcoolémie des forces de l'ordre étaient fréquents.
En revanche, je n'ai jamais vu de tels contrôles à la sortie d'une cérémonie ou d'une inauguration, où pourtant le vin et le mousseux local coulaient à flot pour arroser les petits fours...
Les statistiques qui en découlent sont donc légèrement biaisées

De même, il y a beaucoup de publications et de communications sur les féminicides.
Or si on regarde les chiffres publiés par le ministère de l'intérieur, on découvre que 80% des victimes de meurtre ou d’assassinat sont des hommes.

Un problème similaire est le paradoxe de simpson : https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_Simpson
4  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/10/2022 à 22:03
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
« Je crois sincèrement que la science est meilleure lorsqu'elle est faite par des équipes diverses », a-t-elle déclaré.
...
« La science peut aider à résoudre les plus grands défis du monde - le changement climatique, la résistance aux antibiotiques, les virus émergents qui provoquent des pandémies. »
La science est 1000 fois meilleures lorsqu'elle n'est pas politisée. Ainsi la vrai diversité peu avoir du bon, parce qu'un chinois qui bosse avec une américaine ne vont pas nécessairement s'auto censurer n'ayant pas certains code en commun.
Par contre quand on en vient à forcer la diversité parce que c'est politique, alors là petit scoop ça ne sert strictement à rien.
Quant à citer en exemple 2 thèmes sur 3 hypers téléphonés, c'est tellement symptomatique du politique qui se mêle de la science que s'en est pathétique.
3  0 
Avatar de Madmac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/10/2022 à 15:13
Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
Bof. Why not ? Après tout, Wikipédia a des règles pour établir si une page est pertinente ou pas. Si tel est le cas, où est le problème ? Cela fera toujours plus d'entrée pour compléter l'encyclopédie libre en ligne.
Le problème est que les gens qui font ce genre du truc prennent des liberté avec la vérité, Il y a un ans ou deux. Il y avait un article qui affirmait que l'histoire avait attribué la paternité d'invention à des blancs alors qu'ils avait été fait par des noirs. https://www.blackinventionmyths.com/
3  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/10/2022 à 12:32
Citation Envoyé par electroremy Voir le message
Plus généralement, beaucoup de scientifiques - quel que soit leur sexe ou leur origine - n'ont jamais eu droit à leur dû de la part de leurs employeurs.
(.../...)
Des histoires comme celle-là il y en a des tas !
Et une particulièrement emblématique ...

Carte à puce (Extraits Wikipedia)

Dès 1947, une mémoire portative est décrite par un ingénieur britannique...

En 1968, Helmut Gröttrup et Jürgen Dethloff, deux ingénieurs de l'entreprise allemande Giesecke & Devrient, inventent une carte automatique dont le brevet ne sera finalement accordé qu'en 1982.

En 1969, les Américains Halpern, Castrucci, Ellingboe, notamment, contribuent à la genèse de la mémoire portative[réf. nécessaire].
(.../...)

Le premier brevet concernant un dispositif de type carte à puce (mémoire sécurisée) est déposé le 25 mars 1974 par le Français Roland Moreno, qui, par la suite, pour exploiter ce brevet, transforme en SARL la SA Innovatron, elle-même issue d'une association loi de 1901 homonyme née en 1972.
(.../...)

Des moyens considérables ont été déployés à partir de la fin des années 1970 par Philips, IBM et Siemens pour tenter de faire annuler les brevets de Roland Moreno *, en vain.

*
«
De l'imagination de la carte à puce aux brevets d'invention

Les sources d'inspiration

Insomniaque et boulimique, il se nourrit de lectures en tout genre : Électronique Actualités, Le Haut-parleur, Radio-plans et des livres de sciences fiction. Le 25 mars 1974, il dépose un premier brevet d'invention, dont la source d'inspiration, portant sur une bague comportant une information mémorisée, pourrait provenir de la lecture du roman de science-fiction de René Barjavel, La nuit des temps paru en 1968. Le romancier y a imaginé une bague contenant un code modifiable périodiquement, reliée à un ordinateur central, pour effectuer des opérations financières. « Chaque fois qu'un Gonda devait quelque chose de nouveau, des vêtements, un voyage, des objets, il payait avec sa clé. Il pliait le majeur, enfonçait sa clé dans un emplacement prévu à cet effet et son compte à l'ordinateur central était aussitôt diminué de la valeur de la marchandise ou du service demandé. »

Il y a également un autre « précurseur » de la carte de crédit dans la littérature de science-fiction, en la personne de Robert A. Heinlein, dans son roman Une porte sur l'été paru en 1957 : « Avec le code radio-actif de mon chéquier universel, vérifiable par le cerveau électronique qui commandait toutes les banques de la ville, on me donna des billets aussi rapidement que si j'avais été me faire régler à la caisse. »
»

Source : Roland Moreno - Wikipedia
3  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/10/2022 à 15:53
Elle a raison, si ça peux faire changer les mentalités, ça a du lui prendre un paquet de temps...

Sur le même sujet : Les femmes ont beaucoup moins de chances que les hommes de se voir reconnaître comme auteur d'une découverte scientifique
5  3 
Avatar de virginieh
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/10/2022 à 16:07
Citation Envoyé par electroremy Voir le message

De même, il y a beaucoup de publications et de communications sur les féminicides.
Or si on regarde les chiffres publiés par le ministère de l'intérieur, on découvre que 80% des victimes de meurtre ou d’assassinat sont des hommes.
C'est vrai que la très large majorité des victimes de meurtres ou d'assassinat sont des hommes.
Mais quand on parle de féminicide ce qu'on dénonce ce sont les uxoricides https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/actu-des-mots/faut-il-parler-de-feminicide-ou-d-uxoricide-20190903
Et que si on prends le contexte de la relation intime entre le tueur/ la tueuse et sa victime. La proportion est effectivement inversée et la très large majorité des victimes de leur (ex) compagnon/compagne sont des femmes.
2  0