IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Télétravail : faut-il que les employés soient obligés d'allumer leurs webcams lors des réunions en ligne ?
Quelle est la pratique en vigueur dans votre entreprise ?

Le , par Patrick Ruiz

84PARTAGES

9  0 
L’option télétravail s’est imposée avec la survenue de la pandémie de coronavirus dans plusieurs entreprises. Avec elle, le quotidien des travailleurs lancés sur ladite approche intègre de plus en plus d’outils de travail collaboratif à distance. En général, un logiciel dédié et une webcam font l’affaire. Question : faut-il que les employés soient obligés d’allumer leurs webcams lors des réunions en ligne ? La question divise entre justificatifs des employeurs et contre arguments des employés.

Le manque d’interaction sociale est l’une des raisons pour lesquelles les employeurs sont pour un retour au bureau. À défaut de rencontres physiques, une webcam peut constituer un excellent moyen de maintenir cette interaction. L’employeur peut alors donner l’exemple en allumant sa webcam au début d’une réunion en ligne. La manœuvre à elle seule pourrait déjà constituer un moyen d’amener les employés à aller dans le même sens.

Des outils de travail collaboratifs comme Sneek permettent aux employeurs d’atteindre cet objectif. L'interface du logiciel permet à l'employeur de disposer d'un "mur de visages" (pour chaque bureau), qui reste actif tout au long de la journée de travail et présente des photos des travailleurs prises par leur ordinateur portable toutes les une à cinq minutes. En fait, ce qu’il faut dire est que l’application permet aux employés de régler leur webcam pour qu’elle les photographie de façon automatique toutes les une à cinq minutes, selon la fréquence à laquelle leur patron l’exige. En sus, l’employeur peut initier un appel vidéo en direct avec un travailleur en cliquant sur sa photo, ce, même si ce dernier n’a pas accepté. C’est un paramètre par défaut du logiciel qui peut être modifié pour conditionner la réception de l’appel à une action manuelle, à condition que cela fasse partie des règles que l’employeur approuve.


En sus, certains employés sont pour que les webcams de tous les participants aux réunions en ligne soient allumées. De leur point de vue, une webcam éteinte lors d’une réunion en ligne est l’équivalent d’un mur entre participants d’une réunion avec interaction physique.

L’approche webcam allumée ne manque toutefois pas d’exhiber des tares. En effet, une récente étude de l’université d’Arizona débouche sur la conclusion selon laquelle l’extinction de la caméra lors des réunions en ligne peut tirer la productivité des employés vers le haut. La raison : ils sont plus capables de se concentrer sur le contenu de l’échange que sur leur apparence ou celle des autres participants. La publication se positionne à l’opposé de l’idée reçue selon laquelle une personne dont la webcam est éteinte peut être distraite, multitâche ou désengagée.

À cela s’ajoute la perception de surveillance active que certains employés peuvent avoir de l’approche webcam allumée. L’éditeur de Sneek indique à ce propos que : « Sneek n’a jamais été conçu pour espionner qui que ce soit. Sinon, nous serions la pire société d’espionnage surtout que nous avons baptisé notre application Sneek. Nous savons que beaucoup de gens trouveront que c'est une atteinte à la vie privée. Nous comprenons à 100 % que cette dernière ne soit pas la solution pour ceux qui regardent les choses de cette façon, mais il y a aussi beaucoup d’équipes désireuses de rester en contact lorsqu’elles travaillent. » Ainsi, d’après l’entreprise derrière l’application l’objectif poursuivi n’est pas l’intrusion à la vie privée, mais le maintien de la culture de bureau.

Source : Etude

Et vous ?

Dans quelles conditions êtes-vous le plus à l’aise lors des réunions en ligne ? Avec la webcam allumée ? Avec la webcam éteinte ? Pourquoi ?
Considérez-vous une webcam allumée lors d’une réunion allumée comme une mesure de surveillance active ? Quelle est l'approche que vous préconisez ?

Voir aussi :

Twitter encourage fortement tous ses employés du monde entier à travailler à domicile pour réduire la probabilité de propagation du coronavirus
Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux, une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
Télétravail : cinq raisons pour lesquelles les entreprises lui disent non, Gagnerait-il à être plus largement adopté ?
Le coronavirus ralentit la production d'écrans LCD, et les prix des TV et moniteurs devraient monter en conséquence, cinq usines de fabrication à Wuhan étant actuellement touchées, selon un rapport
Une IA aurait fourni les premières alertes sur l'épidémie du coronavirus de Wuhan à l'aide du big data pour suivre et anticiper la propagation des maladies infectieuses les plus dangereuses au monde

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de GreatDeveloerOnizuka
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 27/09/2021 à 12:30
C'est quand même fou ce besoin de flicage des gens. Et en même temps, ça demande aux gens d'être autonome et savoir tout faire.
16  0 
Avatar de maxtal
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 27/09/2021 à 11:43
Pour ma part j'allume la webcam uniquement pour les entretiens individuels. Pour les réunions à partir de 3 personnes c'est inutile (en plus d'ajouter une petite charge qui peut brouiller la qualité de la présentation visuelle/audio selon les connexions de chacun.)
15  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/09/2021 à 16:27
Dans mon entreprise la caméra est déconseillée pour éviter de surcharger inutilement le VPN.
13  0 
Avatar de calvaire
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/09/2021 à 13:50
Suffit de faire tourner une vidéo de toi en boucle comme font les brouteurs et voila plus de problème.

on connais tous des salariées qui n'écoutent pas aux réunions, je le fait moi même, j'ai pas attendue le télétravail pour regarder mon pc au lieu de l'interlocuteur meme dans la boite dans la salle de réunion.
si la réunion n'a aucun intérêt pour moi j'écoute pas
9  0 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/09/2021 à 15:15
OK pour des entretiens individuels

Mais après je suis plutôt contre car tout le monde n'a pas la fibre, et ça "empêche" de bosser en parallèle quand ce qui est dit ne nous concerne pas. Quelle est la valeur ajoutée de voir les gens ?

En plus en télétravail, je suis habillé confortable et pas forcément présentable
9  0 
Avatar de smasper
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/09/2021 à 14:23
dans notre équipe on allume notre caméra pour le fun le vendredi seulement (et encore c'est optionel) le reste du temps on ne l'allume pas et on en a pas l'utilité, d'autant que ça flingue les perfs de la conf en général...
Bref ça ressemble encore à une tentative de flicage à la sauce "managment des années 1" => viens on fait pas confiance à nos employés...ça va mettre l'ambiance tu vas voir...
8  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/09/2021 à 16:37
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Dans mon entreprise la caméra est déconseillée pour éviter de surcharger inutilement le VPN.
Voilà un argument nettement plus valable.
6  0 
Avatar de pcdwarf
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/09/2021 à 18:47
tout est dans la formulation du titre de l'article
"Télétravail : faut-il que"

NON! il ne FAUT rien du tout.
Ok, tout le laïus sur les interactions sociales etc... pourquoi pas.
Il y a aussi des situations ou c'est plus intéressant que d'autres.

Mais pourquoi ce besoin de conclure sur un
"il faut que" ou "il ne faut pas" qui va déboucher sur un règlement ?

Est-ce qu'on ne peut pas laisser les gens faire comme ils veulent ?
5  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/09/2021 à 11:37
Citation Envoyé par fodger
Les gens ayant ce besoin de flicage, et surreprésentation doivent vraiment s'emmerder dans leur vie
Ce n'est pas un besoin de flicage, mais je suis plutôt d'accord sur la "surreprésentation", et c'est ce qui pose problèmes apparemment à certaines personnes (les femmes, d'après les études, c'est un peu borderline niveau sexisme mais bon...) qui prennent du temps pour bien s'habiller alors que très clairement jamais n'ai eu une telle pilosité faciale, une chevelure hirsute et mes T-shirts préférés tournent beaucoup plus depuis un an et demi

Par contre, c'est une sale habitude lorsqu'on est déjà habitués à faire trop de réunion et besoin de voir les gens ; beaucoup trop de pouvoir comme d'hab pour les extravertis qui ont besoin de s'entendre parler et de "voir" les autres parler.

J'ai déjà beaucoup fait de conf-call, du coup, comme AoCanaille, lorsque notre première réunion Teams a fait planté parce que tout le monde a essayé de mettre la caméra, on a tous décidé que c'était très bien qu'on ne voit que les initiales des gens. Au détriment de monsieur Je-Sais-Tout qui voulait absolument voir la tête de tout le monde et surtout se montrer, lui.
4  0 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/09/2021 à 14:51
Durant le premier confinement, je faisais de la corde à sauter en écoutant la conférence. Au lieu de se faire chier dans une réunion ou on intervient 5% je pouvais faire autre chose tout en écoutant.
Je ne suis pas certain qu'avec la webcam cela aurait été possible
4  0