IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Seuls 10 000 des plus de 145 000 employés de Google ont demandé à travailler à domicile,
Alors qu'Amazon repousse son retour au bureau jusqu'en janvier

Le , par Stan Adkens

51PARTAGES

9  0 
La semaine dernière, Google, filiale d'Alphabet Inc., a rendu obligatoire la vaccination pour les employés qui reviennent dans les bureaux américains. Le géant de la recherche a fixé l’objectif de réouverture des bureaux à 50 % de la capacité pour début septembre et à pleine capacité le 18 octobre. Au cours de ces derniers mois, c’est seulement 10 000 des plus de 145 000 employés de Google qui ont demandé à continuer à travailler à domicile ou être relocalisés après la réouverture complète de ses bureaux. Google a approuvé 85 % de ces demandes, a indiqué l'entreprise à son personnel mardi. Pendant ce temps, Amazon a annoncé jeudi à ses employés qu'il retardait son calendrier de retour au travail régulier au bureau jusqu'au début de l'année prochaine, le 3 janvier 2022.

Google est l'une des plus grandes entreprises qui tentent une approche hybride pour revenir de la pandémie. Elle demandera à la plupart de ses employés de retourner travailler dans leurs anciens bureaux, mais laissera les autres travailler ailleurs. Au cours des derniers mois, quelque 10 000 employés ont demandé à être transférés dans un nouveau bureau ou à travailler à domicile. La société a rejeté 15 % de ces candidatures parce que leur travail nécessitait un équipement spécialisé ou un contact direct avec les clients, a écrit Fiona Cicconi, responsable des ressources humaines de Google, dans un courriel adressé au personnel, cette semaine.


« Certaines organisations se sont engagées à investir dans des sites de croissance clé et s'efforcent de constituer leurs équipes et leur masse critique dans ces centres particuliers », a ajouté Cicconi. Dans son courriel, elle a précisé que les candidats refusés pouvaient postuler à nouveau pour un travail à distance ou un transfert.

Au début de l'année, Google avait fixé la date de retour au travail à septembre. Mais la semaine dernière, l'entreprise a repoussé cette date au 18 octobre et a annoncé que tous les employés qui reviendraient, y compris son importante main-d'œuvre sous contrat, devraient présenter une preuve de vaccination, a écrit le directeur général Sundar Pichai dans une note publiée sur le blog de Google. Pichai invoque les inquiétudes suscitées par la recrudescence des infections de la variante delta du covid-19.

Amazon reporte son retour au bureau à janvier 2022, la montée en puissance de la variante delta contrecarrant les plans de l'entreprise

Amazon a annoncé jeudi qu'il retardait son calendrier de retour au travail régulier au bureau jusqu'au début de l'année prochaine, dans un mémo adressé jeudi aux employés. Dans le communiqué, Beth Galetti, responsable des ressources humaines d'Amazon, a déclaré que le détaillant de Seattle avait repoussé cette date de quatre mois et qu'il continuait à « surveiller de près les conditions liées au covid-19 ». La nouvelle date est le 3 janvier 2022. Auparavant, Amazon avait prévu que les employés commenceraient à travailler régulièrement au bureau la semaine du 7 septembre.

« Comme nous continuons à surveiller de près les conditions locales liées au covid-19, nous ajustons nos indications pour les employés de l'entreprise aux États-Unis et dans d'autres pays où nous avions précédemment prévu que les employés commenceraient à revenir régulièrement la semaine du 7 septembre. Nous reportons maintenant cette date au 3 janvier 2022 », a déclaré la société. « Notre calendrier de retour au bureau variera à l'échelle mondiale en fonction des conditions locales ».


Cette décision soulève de nouvelles questions sur le rythme de la reprise à Seattle et Bellevue, où les travailleurs bien payés d'Amazon et d'autres entreprises technologiques sont des moteurs économiques essentiels. Elle fait surtout monter les enchères dans les réponses des entreprises à la montée en puissance de la variante delta du covid-19. En début de semaine, Microsoft a déclaré que la réouverture complète de ses lieux de travail aux États-Unis, qui était pour le 7 septembre, n'aurait pas lieu avant le 4 octobre. Google et Apple ont actuellement des échéances similaires.

Cependant, Amazon n'a pas voulu mettre en œuvre un mandat de vaccination pour ceux qui travaillent au bureau, comme l'ont fait des entreprises telles que Microsoft, Google et Facebook. Amazon a déclaré qu'il exigeait que les employés portent des masques au bureau, à l'exception de ceux qui peuvent prouver qu'ils ont été entièrement vaccinés.

Le rôle d'Amazon et d'autres géants de la technologie en tant que moteurs de ces décisions signifie que les autres entreprises suivent souvent leur exemple. Le changement a suscité de nouvelles inquiétudes chez les propriétaires d'entreprises de Denny Triangle et de South Lake Union, a rapporté le Seattle Times. Beaucoup misaient sur le retour des travailleurs d'Amazon et s'inquiètent maintenant de pouvoir traverser les cinq prochains mois précaires - surtout si la décision d'Amazon incite d'autres employeurs du centre-ville à repenser leurs propres plans de retour.

La décision d'Amazon de retarder la réouverture « laisse les détaillants et les fournisseurs de services du centre-ville ... dans une situation d'attente », a déclaré Margaret O'Mara, auteur et professeur d'histoire à l'Université de Washington et experte du rôle du secteur technologique dans le développement urbain.

La décision a également mis en lumière les tensions internes entre la culture de bureau d'Amazon et ses travailleurs d'entrepôt, qui disent qu'on attend toujours d'eux qu'ils se présentent au travail, où beaucoup de leurs collègues sont testés positifs pour le virus. Et contrairement à d'autres grands employeurs, tel que Microsoft, Amazon n'exige pas que ses travailleurs se fassent vacciner.

« Il est frustrant de constater qu'ils protègent les employés de leur entreprise [au lieu de] soutenir continuellement les employés des entrepôts », a déclaré un déchargeur de camions dans un établissement Amazon en Arizona, qui a demandé à ne pas être nommé parce qu'il n'était pas autorisé à parler aux médias, selon le quotidien.

Les directives d'Amazon en matière de retour au travail ont évolué en fonction de l'évolution des directives de santé publique et des commentaires des employés. En mars, la société a déclaré qu'elle prévoyait de « revenir à une culture centrée sur le bureau comme base de référence » jusqu’à l'automne, ce que certains travailleurs ont interprété comme une attente qu'ils soient au bureau à plein temps. Elle a assoupli cette position en juin, affirmant qu'elle proposerait « un mélange de travail entre le bureau et la maison », avec une base de trois jours par semaine au bureau.

Sources : Google, Amazon

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quel commentaire faites-vous de ces décisions successives chez les entreprises de la Silicon Valley ?

Voir aussi :

Microsoft exigera une preuve de vaccination contre le Covid-19 pour entrer dans ses locaux aux USA, les géants de la Tech prennent des précautions face à la propagation de la variante delta
Les grandes entreprises technologiques demandent à leurs employés de se faire vacciner avant de retourner au bureau, alors que la variante delta se propage
France : le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire, mais censure plusieurs dispositions comme l'obligation pour les salariés en CDD de présenter un justificatif sanitaire
TousAntiCovid : le gouvernement ajoute une fonctionnalité permettant d'enregistrer les résultats des tests PCR et antigénique, le certificat de vaccination devrait être ajouté avant fin avril

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kaillros
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/08/2021 à 14:01
Soit environs 7% des effectif... pas de quoi fouetter un chat il serait intéressant je pense de leur demander pourquoi ils/elles tiennent tant au TT ?
0  0 
Avatar de dardanboy
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 15/08/2021 à 10:30
La source vient de Google, ce n'est pas cette entreprise qui voulait payer les gens en télétravail 25% en moins que les autres ?
Je n'y crois pas personnellement
0  0 
Avatar de blbird
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/08/2021 à 0:08
Difficile de croire à ces chiffres pour ma part.
0  1