Externaliser les services informatiques détruit-il l'emploi ?
Un promoteur de l'offshore réfute tous les griefs portés contre cette pratique

Le , par fiftytwo

0PARTAGES

12  1 
L'éclatement de la bulle internet a intensifié le phénomène de l’externalisation des services ou activités, des pays où le coût de la main d'œuvre est élevé vers ceux où les salaires sont plus faibles. Cette pratique connue sous le nom d'offshore a été de plus en plus adoptée par les entreprises, en particulier dans le domaine de l'informatique. Et en France, ce phénomène s’est déjà bien enraciné, malgré les arguments et autres idées qui présentent cette pratique comme une menace pour l’emploi, et l’économie en général. Mais qu’en est-il dans les faits ?

Dans un article intitulé « Non, externaliser ses services informatiques ne détruit pas d’emplois (et autres idées reçues) », l’auteur Nicolas Goldstein pense que le modèle offshore a fait ses preuves même si l’on continue à lui coller toutes sortes de critiques négatives.
« Alors qu’au fil des années, un grand nombre de retours d’expérience ont démontré la pertinence du modèle, l’offshore continue à véhiculer nombre de clichés. Entre autres, l’externalisation de services informatiques menacerait l’emploi en France et générerait toute sorte de coûts cachés. Il est temps de rétablir certaines vérités. Sans langue de bois », a-t-il écrit.

Puis au fil de son article, son auteur nous explique et démontre que ces idées reçues ne sont plus valables, à savoir :

  1. « L’offshore détruit des emplois en France » ;
  2. « L’industrialisation des services rend caduque le recours à l’offshore » ;
  3. « Les coûts cachés réduisent à néant les bénéfices économiques » ;
  4. « Les différences linguistiques et culturelles rendent impossible toute communication » ;
  5. « Le turn-over dans les pays low-cost empêche toute pérennisation du savoir-faire ».


Sauf que l’auteur de cet article, Nicolas Goldstein est le fondateur du portail Offshore-Developpement.com, dont le fonds de commerce est de proposer ..... des prestations offshores.

Source : BFM TV

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ayacca
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/10/2015 à 1:42
Il faudrait imposer des taxes au gens qui emploient offshore quand la ressource existe déjà sur place. Et faire en sorte que cette taxe soit plus élevée encore quand ceux qui utilisent ce système avaient le moyen de payer.
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/10/2015 à 9:43
Ah, je vais mettre ma casquette de testeur à la poubelle, et ne retenir que le positif dans son intervention :

Au cours des dernières années, un grand nombre d'entreprises se sont tournées vers l'externalisation uniquement pour réduire leurs coûts. C’est un mauvais calcul. Non seulement les économies n’interviennent qu’à moyen et long terme (.../...) mais le tarif du jour/homme ne doit pas être le critère décisif et exclusif.(.../...)

En ce qui concerne le prix, il n’y a pas de mystère. Une bonne compétence se paie. Les coûts cachés viennent essentiellement de cette volonté de certaines entreprises aller au meilleur prix. Elles se retrouvent avec des prestataires n’ayant pas les compétences affichées sur leurs CV.
ça, ce sont des points fondamentaux, que l'on externalise ou non. Quand on paye des cacahuètes, soit on a des singes, sont on a des gens compétents mais démotivés qui ne valent pas mieux que des singes.
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/10/2015 à 11:15
c'est du foutage de geule?
quand on externalise les services informatique, on concentre entre plusieurs entreprises les ressources et donc on crée moins d'emplois voir on en détruit
Ce monsieur défend sont gagne pain mais à rogner sur les coûts(financier) on rogne aussi sur les emplois la logique ne peut souffrir ça félonie.
Bien entendus les entreprises on des problèmes de trésorerie limitant les embauches mais la croissance à recommencée il y a quelques mois, ce n'est plus le temps à serrer la ceinture mais à faire des investissement pour le développement économique
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/10/2015 à 11:22
Non seulement l'offshore détruit de l'emploi en France, mais c'est même exactement le but : remplacer des emplois français où les gens cherchent à bosser pour un vrai salaire par des emplois indiens (je dis indien, mais ça peut être n'importe quel pays à bas coût) où les gens sont prêts à travailler pour une bouchée de pain. Si l'offshore ne permettait pas de faire ce type d'économie, ça n'existerait tout simplement pas. C'est exactement la même chose que quand on prétend que la robotisation ne détruit pas d'emploi : détruire de l'emploi et économiser les salaires correspondant, c'est très exactement le but de la manœuvre !
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/10/2015 à 11:26
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Ah, je vais mettre ma casquette de testeur à la poubelle, et ne retenir que le positif dans son intervention :

ça, ce sont des points fondamentaux, que l'on externalise ou non. Quand on paye des cacahuètes, soit on a des singes, sont on a des gens compétents mais démotivés qui ne valent pas mieux que des singes.
C'est un très bon exemple de ce qu'on trouve dans ce genre d'article. Il en est aux voeux pieux : il ne faudrait pas délocaliser pour faire des économies. Mais dans la véritable réalité réelle, c'est ça que font les entreprises depuis bien longtemps. Les entreprises n'apprécient pas les compétences, ça n'a rien d'une nouveauté. Elles veulent pouvoir considérer les gens comme des briques interchangeables, des "ressources". Le déplorer et prétendre que ça n'existe pas sont deux choses très différentes.
Avatar de Mrsky
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/10/2015 à 11:35
Cet article est une ode au foutage de gueule. L'auteur balance un peu de théories (citées plus haut par exemple) et quelques chiffres sans corrélation avec le sujet (le recrutement dans l'IT) pour justifier son message alors que ça ne justifie absolument rien.

Le plus dramatique c'est que tous les gens extérieurs au milieu ne peuvent pas le savoir, et la grande majorité d'entre eux vont prendre ces mots comme une vérité...

J'adore les médias
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/10/2015 à 11:50
Citation Envoyé par fiftytwo Voir le message
Goldstein est le fondateur du portail Offshore-Developpement.com,...
Qu’en pensez-vous ?
Curieux... exactement le même nom que le faux méchant de 1984 qui est au final qu'une technique de plus du gouvernement pour manipuler les masses...
Avatar de Guntha
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/10/2015 à 12:00
C'est bizarre, c'est plutôt le contraire que j'observe et que j'expérimente depuis quelques années: les entreprises que je côtoie font de moins en moins appel à l'étranger à cause des difficultés de communication, du contrôle impossible sur le travail fait offshore (j'ai notamment l'expérience d'une boîte de test indienne à qui on envoie une appli mobile à tester, qui nous renvoie que l'appli n'a "aucun problème" (ce qui est déjà douteux pour une boîte de test), alors qu'on s'est aperçu nous-même, après leur avoir envoyé, que l'application plantait au lancement x) ), des nombreux allers-retours entre le client et le prestataire qui en résultent, et au final des coûts ou des délais plus élevés que si le travail avait été fait en France.

En fait, la seule fois où j'ai vu du offshore à peu près bien marcher, c'est quand la boîte qui avait besoin de services ouvrait un bureau à l'étranger pour, au final, faire elle-même le travail avec les employés locaux.
Avatar de Laurent 1973
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/10/2015 à 12:01
Je ne suis pas sur que cette affirmation soit si fausse, finalement.
Je vais un peu détailler.

Déjà, une sous-traitance à l'étranger nécessite un minimum de connaissance sur le droit commercial international.
Pour réaliser le contrat de sous-traitance, il est donc important de passer par un consultant dans ce domaine (comme l'auteur d'origine de l'article) => Besoins de consultant local en externalisation

Pour externaliser l'offshore, on doit déjà avoir des managers dans le pays d'origine pour piloter les équipes de développements externalisées.
Déjà, ces managers sont des personnes plutôt expérimenté et donc a forte valeur ajouté. => Emplois spécifiques locaux

Ensuite, le travail est réalisé dans un pays à plus bas coût (genre Inde, Chine, ...)
En général, le temps de développement prend plus de temps étant donnée les problèmes évoqués (turn-over important, personnels à compétence plus faible que réellement annoncés, ...)
Et donc, les managers du pays d'origine sont donc payé plus longtemps sur un même projet => Pérennité des emplois spécifiques locaux

Enfin, le projet reviens sensé être fini dans le pays demandeur.
Là, au moment de la recette, on s’aperçoit de nombreuse malfaçon.
Or, les retards déjà pris sur le projet ne permet plus de ré-externalisé les corrections.
On monte donc, à la hâte, une équipe de développeurs pour finaliser le projet.
Au vu de la qualité du code et des délais serrés, ses personnes sont plutôt des expérimentés/expert => Nouveaux emplois d'experts locaux

Éventuellement, au vu des surcoûts, la société client va peut-être engagé une plainte envers son sous-traitant étranger pour compenser les malfaçon => Besoins de juristes/avocats locaux pour gérer la plainte.

Finalement, en y regardant bien, on peux en effet dire que l'externaliser ne détruit pas d'emplois locaux tout en créant des compétences dans les pays émergeants.
Quelque part, c'est une nouvelle forme de coopération pays industrialisés/pays émergeants pour leurs permettre de monter en compétence dans ces domaines.
Dans quelque année, la qualité sera bien meilleur dans ces pays ... mais les salaires du personnel aussi

Si on y regarde bien, l'externalisation n'est pas mauvaise pour l'emploi local
Par contre, est-ce une bonne opération pour le demandeur, là est plutôt la question.

PS: attention, une pointe d'ironie à pu se glisser dans mon article.
Avatar de Starbug
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 15/10/2015 à 12:11
Encore un fervent fanatique du libéralisme mondial, il serait prêt à mourir pour défendre de tels convictions.

Aujourd'hui, le but commun de toute les grandes multinationales est exactement le même : Augmenter les bénéfices + réduire les coûts. Que peux t'il y avoir d'autre qui coûte autant voir plus cher que la main d’œuvre? Réponse rien donc, raisonnement débile et basique, on supprime des emplois et on délocalise puis si ça coute trop cher ailleurs on relocalise ailleurs etc etc... et petit à petit l'économie mondiale s’effondre au profit de quelque personnes qui s'enrichissent toujours plus.
Contacter le responsable de la rubrique Emploi informatique et développeurs

Partenaire : Hébergement Web