Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Peut-on rester développeur durant toute sa carrière ?
Venez donner vos réponses à la question que beaucoup se posent

Le , par Jimmy91

0PARTAGES

7  0 
Bonjour à tous,

Pour faire court, je suis diplômé d'une école d'ingénieurs généraliste et à présent développeur C/C++ - CGI - SQL - Redhat dans une SSII depuis six mois, et, depuis un entretien avec mon chef de projet, je me pose des questions.

En effet, celui-ci soutient que je ne pourrai pas rester développeur toute ma vie, qu'il faut savoir prendre des responsabilités, qu'il faut connaître le métier de l'entreprise pour laquelle je délivre la prestation, ce qui me permettra d'évoluer vers un métier plus fonctionnel...

Or je ne suis absolument pas intéressé par le métier de l'entreprise cliente. Même si je me qualifie d'assez moyen dans ce domaine, je n'aime que la technique. Depuis peu j'essaie d'apprendre de nouveaux langages comme Java, PhP, Python... mais est-ce vraiment utile si on sait que rester développeur toute sa vie ne permet pas d'évoluer dans sa carrière ?

En fait, y'a-t-il un moyen d'évoluer dans ma carrière tout en restant dans ma zone de confort qu'est la technique ? Si oui, dans quel secteur ? Faut-il se mettre au Big Data, au développement scientifique, au data mining, au développement Android ou à d'autres secteurs d'activités ? Ou un développeur féru d'informatique est-il condamné à choisir entre un salaire de débutant et un métier qui lui plaît moins ?

Je pense que beaucoup de personnes se posent ce genre de questions... En tout cas, vos réponses seront certainement très utiles et je les attends avec impatience.

Et vous ?

Quel est votre avis sur la question ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de DJulien
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/09/2015 à 5:20
Citation Envoyé par 'Drizzt [ Voir le message
;8380606']Effectivement il est difficile de rester développer toute ta vie. Il faut en effet que tu justifies ton salaire élevé par rapport aux petits jeunes qui arrivent sur le marché. Surtout sur des technos qui évoluent et sur lesquelles tu n'auras pas forcément plus d'expérience qu'eux.
Salut
Sans offense, c'est justement a cause de cette mentalite qu'on peut pas rester developpeur toute sa vie.

10 ans que je suis developpeur, je sais bien mieu ordonner mon algorithme, choisir la bonne structure de donnes, eviter les effets de bords, coder propre etc... que le jeune qui sort de l'ecole.

Mais puisque c'est pas reconnu en France ce genre de qualite, on entend des choses comme "il faut devenir expert, ou architect, ou chef de projet".
24  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 16/09/2015 à 11:57
Bonjour,

En SSII, non. Tu ne seras plus développeur, tu seras "expert", architecte, ou encore d'autres noms merveilleux que les SSII inventeront pour te vendre plus cher à leurs clients. Tout en t'expliquant que ce titre ne change pas vraiment grand chose pour toi, donc non ils ne peuvent pas t'augmenter en conséquence.

Dans une vraie entreprise, c'est potentiellement différent : la plupart de celles que j'ai connu reconnaissent que les développeurs ne sortant pas de l'école sont certes plus cher que les petits jeunes qu'ils embauchent, mais que le bénéfice tiré de leur expérience permet d'éviter de nombreux écueils, d'aller plus vite sur certaines parties, etc...

Attention, il existe des contre-exemples à ce que je dis.
9  0 
Avatar de DJulien
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/09/2015 à 20:58
Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
Et ce d'autant plus que les plates formes off shore en Roumanie, en Inde ou ailleurs se développent et ne laissent plus guère de place à ce type de profil en Europe occidentale.

D'autres pistes d'évolutions possibles pour un développeur qui souhaite rester dans un métier technique :
- DBA
- analyste d'exploitation
- responsable GCL

Comme déjà dit plus haut, tous ces métiers, développeur inclus, nécessitent un minimum de connaissance métier de l'entreprise pour éviter les grosses boulettes.
Je pense pas que ce soit vrai ce que tu dis.
Regarde, les bonnes boites de la Bay Aera et Seattle payent environ 150k$/an pour un developpeur junior.
En Inde, c'est environ 20k$/an.

Pourquoi ne pas tout faire partir en inde?

Ma femme a bosse a logitech avec des gens d'inde, elle a bossé a MS avec des gens de chine et moi j'ai bossé a Amazon avec un devcenter en ireland, et je peux te dire que ca ne marche pas bien.
Pour plein de raisons, culturelles, fuseau horraire, psychologie (avoir l'ownership du produit quand ton boss est a 8000km c'est pas facile) etc...

Si ce que tu dis es vrai, pourquoi on recruterai de plus en plus de gens SI CHER ici a Seattle? On fait venir des les memes indiens et ont multiplie par dix leurs salaires.

C'est parceque le offshore ne fonctionne pas ! Il fonctionne que si tu arretes de les considerer offshore et que tu les rends RESPONSABLE. Que tu as la force de developpement mais aussi la RECHERCHE et le product management sur place.

Tout ca c'est des fausses peurs.
8  0 
Avatar de Uncharted
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 16/09/2015 à 9:24
Salut
Même avis que Julien , bientôt 15 ans d'xp je code toujours et j'ai un salaire au top
Et on m'a proposer encore bien plus a l'étranger

Bien sur il faut aimer ça et chercher a s’améliorer constamment.
Et en général au bout de XXX années tu obtiens des compétence de management en tant que lead technique etc donc tu ne fais pas que de la technique non plus

Dans les anecdotes assez marrante dans une de mes missions il y avait un homme qui avait l'apparence de mon grand père genre plus proche de la soixantaine que de la trentaine : le mec maîtrisait a fond .net et wpf
ca m'a épaté et je me suis dit que c’était beau
7  0 
Avatar de Laurent 1973
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/09/2015 à 10:29
Mais c'est quoi être 'développeur' ?

Analyse, Architecte, technic-leader, expert ... tout cela je trouve que c'est des jolies titres pour donner de l'importance à un développeur confirmer voir expérimenté, mais ils restent des développeurs.
Cela permet aux commerciaux de SSII de vendre ce titre parfois pompeux.
Et les RHs de SSII aiment bien nous ranger dans des cases: ces titres sont plus simple que de devoir réellement connaître les personnes

Quand on me demande mon métier, je dis que je suis développeur logiciel depuis maintenant 17 ans.
Et bien sur que je ne fais pas que coder.
Je fais de l'analyse des besoins, de l'architecture, de la veille techno, de l'écriture de tests, de la validation, ....
J'ai acquis de l’expérience, je suis référent et expert dans plusieurs domaine dans les équipes sur lesquelles j'ai travaillé.
Mais je suis toujours un développeur logiciel et content de l'être.

Alors si ta question c'est plutôt "Peut-on rester simple pisseur de code durant toute sa carrière ?" je te répondrais 'non'.
Mais rester développeur logiciel, je pense que c'est toute à fait possible.
Par contre, tu vas évoluer sur tout les autres aspects du développement logiciel et pas seulement 'coder' bêtement.

C'est aussi ça qui est passionnant dans notre métier, travailler sur l'ensemble du cycle d'un développement d'un produit informatique: du besoin utilisateur au déploiement sur site ... et au-delà .
Et justement, on est amené à découvrir le domaine métier de nos clients.
J'ai découvert comme cela la comptabilité, les codec audio/vidéo, la chimie, l'industrie pharmaceutique, l'électromécanique, l'embarqué, les gros serveurs, .... et plein d'autres choses

Après, sache prendre le titre qui va bien au bon moment pour pouvoir te vendre.
Mais surtout, fait toi plaisir dans ton métier de développeur logiciel
7  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/09/2015 à 11:04
Je ressors ma théorie du nectar d'orange : quand tu sors d'école, on te presse comme une orange pour ne garder que l'essentiel de toi, mais t'es tout rabougri. Mais quand on doit te vendre (toi-même ou une SSII auprès d'un client) on te gonfle d'eau mais également de plein de sucres et autres joyeusetés.

Du dev, c'est toujours possible, du moins je vois les gens qui ont toujours les mains dans la cambouis. Après à mesure qu'ils avancent dans une boîte, certes on les responsabilise : faire des plannings, rencontrer des clients / utilisateurs, etc. mais de manière globale on reste techniciens et codeurs. C'est en tout cas ce que j'ai pu voir en presque 10 ans de carrière maintenant, mais je suis peut-être une exception.

PS : et en ce qui concerne la gestion de projet, de toute manière un chef c'est toujours incompétent par définition, donc le développeur devra faire la gestion de projet à sa place ET le code
7  0 
Avatar de dianors
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 30/09/2015 à 7:09
Cela peut paraître improbable dès le début car, quand on a une passion, on a juste envie de la vivre jusqu'au bout. Des développeurs passionnés, il y en a. Ton problème est que tu sembles aimer passionnément développer et compte apparemment continuer sur cette lancée.
Non selon moi on peut pas rester développeur toute sa vie. A un moment donné, il faut sortir de ce cercle qui est de se plier aux 4 volontés d'un patron ou chef de projet et de répondre à ses propres exigences. Je veux dire par là qu'il faut se lancer tout seul. L'Entrepreneuriat est cette sortie du tunnel. Certes, migrer de développeur à entrepreneur peut paraitre incertain pour celui qui a cultivé une passion pour le coding, mais pour s'offrir des choix meilleurs de réussite, il faut mieux mettre à profit son talent, sa passion en le proposant soi-même a des clients sans dépendre d'une SSII ou d'un Startup.
Pour ma part, j'ai été développeur durant de longue année. Malgré un master en ingénierie informatique appliquée aux entreprises, j'ai continué à développer en Java, C#, PHP, Python... Tout ce qu'on me donnait. Le déclic est arrivé lorsque je me suis spécialisé pour le Java EE. J'ai proposé à ma conseillère clientèle de ma banque de leur refaire leur site de vérification de comptes bancaires qui souffrait je l'avoue de certaines failles. Elle introduisit le dossier auprès de hiérarchie et ce fut valider. Je m'étais retrouvé avec un lourd contrat sur les bras et j'ai été consultant pour ma banque durant 1 an. J'ai évidemment démissionné de mon poste précédent ou j'étais appelé à subir les humeurs des autres notamment de mon responsable du pôle développement. Et aujourd'hui j'ai ma petite boîte avec trois employés dont mon jeune frère qui en est le CTO et ma petite amie qui est web designer et mon meilleur ami qui est le responsable clientèle et le community manager, petite entreprise avec laquelle je fonctionne parfaitement et je continue de coder tout les jours. A un moment donné, il faut se lancer et aliéner passion et évolution.
Dianors, Cotonou Benin
7  0 
Avatar de autran
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 29/09/2015 à 18:06
Pour ma part dans ce monde de brutes qui ne reconnait pas vraiment la compétences techniques, je reste pragmatique à 50 ans.

Je suis chef de projet pour gagner ma vie (faut crouter). Je m'entends bien avec les dév (il n'est de richesse que de développeurs), du coup mes projets se passent bien.

Quand j'ai envie de débugger, je vais sur le forum java de DVP. Et pour rester au niveau en tech et pas passer pour un peintre auprès de mes développeurs je publie un tuto sur une techno en vogue tous les 6 mois.

Merci DVP de me permettre de ne pas être qu'un chef de projet qui ne fonctionnellerait .....
6  0 
Avatar de stailer
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/10/2015 à 12:52
Ça me fait toujours bien rigoler (jaune) ce genre de discussion.
On voit clairement la déconnexion du monde réel.

Sans blague... "peut-on rester développeur toute sa vie ?"

Rien que la question, elle pue et je ne parlerai pas de certains commentaires.
Elle pue le petite carriériste qui pense en nombre de "k". 80k, 100k, 150k...

Peut-on être mécanicien toute sa vie ?
Peut-on être secrétaire toute sa vie ?
Peut-on être facteur toute sa vie ?
etc.etc.etc.etc

Ben oui on peut.

Peut-on arrêter de se plaindre toute sa vie ?
Peut-on réaliser la chance que l'on a en France toute sa vie ?

Ah, là déjà pour certains c'est plus compliqué. Surtout ceux qui brandissent leur papier chiotte (j'entends leurs diplômes) comme un symbole de compétence.

Bref, derrière cette question il n'y a qu'une réalité qui se cache :

"j'ai envie de me faire pleins de thunes, mais ça va pas assez vite là !!"

... Un monde étrange... Dans lequel les smicards à l'existence réelle, aspirant à une vie simple et épanouie, côtoient ces pauvres développeurs malheureux (salaire moyen à plus de 3000 €), ces médecins à la consultation mal payée (je ne parlerai pas de ce qu'ils touchent en moyenne) et ces pilotes d'Air France réduis à voler plus tout en gardant leur salaire de 10 000 € par mois.
10  4 
Avatar de Drizzt [Drone38]
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 16/09/2015 à 8:54
Citation Envoyé par DJulien Voir le message
Salut
Sans offense, c'est justement a cause de cette mentalite qu'on peut pas rester developpeur toute sa vie.

10 ans que je suis developpeur, je sais bien mieu ordonner mon algorithme, choisir la bonne structure de donnes, eviter les effets de bords, coder propre etc... que le jeune qui sort de l'ecole.

Mais puisque c'est pas reconnu en France ce genre de qualite, on entend des choses comme "il faut devenir expert, ou architecte, ou chef de projet".

Effectivement je me suis peut être pas exprimé de façon suffisamment claire.
Il faut en effet que tu justifies ton salaire élevé par rapport aux petits jeunes qui arrivent sur le marché. Surtout sur des technos qui évoluent et sur lesquelles tu n'auras pas forcément plus d'expérience qu'eux
Cette phrase est un état de fait, pas un jugement de valeur. Effectivement si tu veux rester développeur il faut que ton efficacité/expérience justifie l'écart de salaire. Cependant je n'ai pas dit que ce n'était pas le cas. Je suis d'avis effectivement que quelques développeurs expérimentés font des merveilles dans une équipe et que les équipes full jeunes ne sont pas la solution à un projet rentable.
Mais comme tu dis en France ce n'est pas la façon de penser majoritaire. Alors que l'équation est pourtant assez simple, un développeur expérimenté qui va deux fois plus vite coûte rarement deux fois plus cher...

Il n'en reste pas moins deux aspects à ne pas négliger :
- Oui un développeur de 10ans d'experience est probablement le top en terme de rapport qualité/prix (si on peut s'exprimer ainsi). Mais à ne faire que du développement, la montée en compétence va se faire de moins en moins vite voir atteindre un palier. Au bout de 20ans peux-tu réellement affirmer être beaucoup plus efficace qu'au bout de 10ans (la question porte bien sur le beaucoup) ? Sur les projets "usuels" qui ne nécessitent pas forcément des algorithmes poussés ou autres aspects complexes notamment ? Ce type de projets restent tout de même la majorité en SSII. On parle bien ici de développer toute sa vie donc 40ans environ. Sans oublier l'aspect lassitude qui peut arriver sur les projets moins intéressants (cracher de l'IHM CRUD pendant 40ans je pense qu'il y a moyen de saturer) ou sur la découverte de nouvelles technos (apprendre un quinzieme framework maison ça peut rebuter rapidement).
- Tout le monde ne progresse pas autant. Il ne faut pas oublier qu'il y aussi des gens qui vont atteindre leur palier très vite et qui malgré leurs 10/20/30ans d'xp seront à peine plus efficace qu'un jeune de 3-4ans d'xp. (et je ne parle pas qu'en vitesse de code, je parle aussi en qualité). C'est moche à dire, mais il ne faut pas se leurrer, comme dans tout métier il y a du bon et du moins bon et une entreprise préférera un jeune moyen pas cher qu'un expérimente moyen plus cher. Ceci dit, ces personnes pourront difficilement passer architecte par exemple.

Bref tout ça pour dire que le problème n'est pas aussi simple que cela, et que la solution de facilité choisie par les entreprises est bien DEV=JING plus quelques experts de temps à autre tout de même. Et donc pour répondre à la question initiale, en France c'est difficile de rester développeur toute sa vie (même si je pense qu'il y a moyen de trouver des entreprises qui le valorisent plus que d'autres).
5  0