Peut-on rester développeur durant toute sa carrière ?
Venez donner vos réponses à la question que beaucoup se posent

Le , par Jimmy91, Membre actif
Bonjour à tous,

Pour faire court, je suis diplômé d'une école d'ingénieurs généraliste et à présent développeur C/C++ - CGI - SQL - Redhat dans une SSII depuis six mois, et, depuis un entretien avec mon chef de projet, je me pose des questions.

En effet, celui-ci soutient que je ne pourrai pas rester développeur toute ma vie, qu'il faut savoir prendre des responsabilités, qu'il faut connaître le métier de l'entreprise pour laquelle je délivre la prestation, ce qui me permettra d'évoluer vers un métier plus fonctionnel...

Or je ne suis absolument pas intéressé par le métier de l'entreprise cliente. Même si je me qualifie d'assez moyen dans ce domaine, je n'aime que la technique. Depuis peu j'essaie d'apprendre de nouveaux langages comme Java, PhP, Python... mais est-ce vraiment utile si on sait que rester développeur toute sa vie ne permet pas d'évoluer dans sa carrière ?

En fait, y'a-t-il un moyen d'évoluer dans ma carrière tout en restant dans ma zone de confort qu'est la technique ? Si oui, dans quel secteur ? Faut-il se mettre au Big Data, au développement scientifique, au data mining, au développement Android ou à d'autres secteurs d'activités ? Ou un développeur féru d'informatique est-il condamné à choisir entre un salaire de débutant et un métier qui lui plaît moins ?

Je pense que beaucoup de personnes se posent ce genre de questions... En tout cas, vos réponses seront certainement très utiles et je les attends avec impatience.

Et vous ?

Quel est votre avis sur la question ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Drizzt [Drone38] Drizzt [Drone38] - Membre émérite https://www.developpez.com
le 15/09/2015 à 17:36
Effectivement il est difficile de rester développer toute ta vie. Il faut en effet que tu justifies ton salaire élevé par rapport aux petits jeunes qui arrivent sur le marché. Surtout sur des technos qui évoluent et sur lesquelles tu n'auras pas forcément plus d'expérience qu'eux.

Cependant tu as à mon sens deux voies pour rester dans la technique longtemps :

1. Architecte : poste très recherché et clefs pour les SSII/ESN. Tu peux largement faire ta carrière entière à ce poste et le salaire suit sans problème. Par contre il faut être bon dans de nombreux domaines, toujours se tenir au courant des nouveautés, avoir des bonnes capacités à vendre ses solutions au client... Ce n'est clairement pas un poste à la portée de tout le monde.

2. Expert technique : ici il faut généralement se concentrer sur quelques techno/progiciel de niche. Le risque étant qu'il est difficile de prévoir l'évolution de l'utilisation d'une techno d'ici 15 ou 20ans et le risque est donc de se retrouver in-employable. Sur cette solution, il vaut mieux etre freelance je pense. La valorisation en terme de carrière me parait insuffisante en ESN/SSII.

Ceci dit tu as largement le temps avant de te poser ces questions. Si ça tombe dans 1 ans tu reverras ta position (ça arrive souvent) et tu souhaitera faire du fonctionnel, du management, du commerce, de l'elèvage de chèvres ....
Te prends donc pas trop la tête pour l'instant.

Enfin juste une remarque, "connaitre le métier de l'entreprise", quelque soit ce que tu feras plus tard, c'est indispensable de s'y interesser un minima. Le code que tu écris a un but et si tu ne t'y interesse pas l'échec est en général pas loin.
Avatar de DJulien DJulien - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 5:20
Citation Envoyé par Drizzt [Drone38]  Voir le message
Effectivement il est difficile de rester développer toute ta vie. Il faut en effet que tu justifies ton salaire élevé par rapport aux petits jeunes qui arrivent sur le marché. Surtout sur des technos qui évoluent et sur lesquelles tu n'auras pas forcément plus d'expérience qu'eux.

Salut
Sans offense, c'est justement a cause de cette mentalite qu'on peut pas rester developpeur toute sa vie.

10 ans que je suis developpeur, je sais bien mieu ordonner mon algorithme, choisir la bonne structure de donnes, eviter les effets de bords, coder propre etc... que le jeune qui sort de l'ecole.

Mais puisque c'est pas reconnu en France ce genre de qualite, on entend des choses comme "il faut devenir expert, ou architect, ou chef de projet".
Avatar de Drizzt [Drone38] Drizzt [Drone38] - Membre émérite https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 8:54
Citation Envoyé par DJulien  Voir le message
Salut
Sans offense, c'est justement a cause de cette mentalite qu'on peut pas rester developpeur toute sa vie.

10 ans que je suis developpeur, je sais bien mieu ordonner mon algorithme, choisir la bonne structure de donnes, eviter les effets de bords, coder propre etc... que le jeune qui sort de l'ecole.

Mais puisque c'est pas reconnu en France ce genre de qualite, on entend des choses comme "il faut devenir expert, ou architecte, ou chef de projet".


Effectivement je me suis peut être pas exprimé de façon suffisamment claire.
Il faut en effet que tu justifies ton salaire élevé par rapport aux petits jeunes qui arrivent sur le marché. Surtout sur des technos qui évoluent et sur lesquelles tu n'auras pas forcément plus d'expérience qu'eux

Cette phrase est un état de fait, pas un jugement de valeur. Effectivement si tu veux rester développeur il faut que ton efficacité/expérience justifie l'écart de salaire. Cependant je n'ai pas dit que ce n'était pas le cas. Je suis d'avis effectivement que quelques développeurs expérimentés font des merveilles dans une équipe et que les équipes full jeunes ne sont pas la solution à un projet rentable.
Mais comme tu dis en France ce n'est pas la façon de penser majoritaire. Alors que l'équation est pourtant assez simple, un développeur expérimenté qui va deux fois plus vite coûte rarement deux fois plus cher...

Il n'en reste pas moins deux aspects à ne pas négliger :
- Oui un développeur de 10ans d'experience est probablement le top en terme de rapport qualité/prix (si on peut s'exprimer ainsi). Mais à ne faire que du développement, la montée en compétence va se faire de moins en moins vite voir atteindre un palier. Au bout de 20ans peux-tu réellement affirmer être beaucoup plus efficace qu'au bout de 10ans (la question porte bien sur le beaucoup) ? Sur les projets "usuels" qui ne nécessitent pas forcément des algorithmes poussés ou autres aspects complexes notamment ? Ce type de projets restent tout de même la majorité en SSII. On parle bien ici de développer toute sa vie donc 40ans environ. Sans oublier l'aspect lassitude qui peut arriver sur les projets moins intéressants (cracher de l'IHM CRUD pendant 40ans je pense qu'il y a moyen de saturer) ou sur la découverte de nouvelles technos (apprendre un quinzieme framework maison ça peut rebuter rapidement).
- Tout le monde ne progresse pas autant. Il ne faut pas oublier qu'il y aussi des gens qui vont atteindre leur palier très vite et qui malgré leurs 10/20/30ans d'xp seront à peine plus efficace qu'un jeune de 3-4ans d'xp. (et je ne parle pas qu'en vitesse de code, je parle aussi en qualité). C'est moche à dire, mais il ne faut pas se leurrer, comme dans tout métier il y a du bon et du moins bon et une entreprise préférera un jeune moyen pas cher qu'un expérimente moyen plus cher. Ceci dit, ces personnes pourront difficilement passer architecte par exemple.

Bref tout ça pour dire que le problème n'est pas aussi simple que cela, et que la solution de facilité choisie par les entreprises est bien DEV=JING plus quelques experts de temps à autre tout de même. Et donc pour répondre à la question initiale, en France c'est difficile de rester développeur toute sa vie (même si je pense qu'il y a moyen de trouver des entreprises qui le valorisent plus que d'autres).
Avatar de Uncharted Uncharted - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 9:24
Salut
Même avis que Julien , bientôt 15 ans d'xp je code toujours et j'ai un salaire au top
Et on m'a proposer encore bien plus a l'étranger

Bien sur il faut aimer ça et chercher a s’améliorer constamment.
Et en général au bout de XXX années tu obtiens des compétence de management en tant que lead technique etc donc tu ne fais pas que de la technique non plus

Dans les anecdotes assez marrante dans une de mes missions il y avait un homme qui avait l'apparence de mon grand père genre plus proche de la soixantaine que de la trentaine : le mec maîtrisait a fond .net et wpf
ca m'a épaté et je me suis dit que c’était beau
Avatar de Jimmy91 Jimmy91 - Membre actif https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 10:55
Bonjour à tous et merci pour vos réponses,

Drizzt : Ce que vous dites confirme bien le discours que l'on a l'habitude d'entendre en SSII. En effet, dès nos premiers mois en tant que prestataires, on nous demande de réfléchir à un plan de carrière : voulez-vous vous orienter vers un métier d'architecte ou avez-vous le profil d'un futur chef de projet ? Cela me paraît un peu réducteur, mais je pense qu'il va falloir apprendre à accepter cette réalité. Vous avez raison, il va falloir aussi s'intéresser au métier de l'entreprise, même si ce n'est pas ce que je trouve de plus passionnant.

Du moins, j'espère que ceci n'est valable que dans les SSII : on peut toujours espérer que dans certains types d'entreprises (PME, sociétés d'éditions de logiciels) les développeurs expérimentés soient valorisés à leur juste titre... Même si ceci est difficile à trouver en France. Comme vous le dites, il faudrait trouver une technologie de niche ; cependant, est-il pertinent de s'orienter au contraire vers un profil polyvalent, avec une maîtrise de nombreuses technologies et de nombreux langages ?

DJulien et Uncharted : Vos propos me rassurent un peu plus... Il est vrai que les développeurs experts seront toujours mieux vus et mieux payés à l'étranger (d'ailleurs, on se demande pourquoi, et le phénomène est identique pour les chercheurs... C'est dommage car les profils les plus récompensés à l'école sont les profils scientifiques, mais la réalité est paradoxalement complètement différente dans le milieu professionnel).

En tout cas merci pour vos conseils, je pense qu'ils pourront servir à plus d'un...
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 11:57
Bonjour,

En SSII, non. Tu ne seras plus développeur, tu seras "expert", architecte, ou encore d'autres noms merveilleux que les SSII inventeront pour te vendre plus cher à leurs clients. Tout en t'expliquant que ce titre ne change pas vraiment grand chose pour toi, donc non ils ne peuvent pas t'augmenter en conséquence.

Dans une vraie entreprise, c'est potentiellement différent : la plupart de celles que j'ai connu reconnaissent que les développeurs ne sortant pas de l'école sont certes plus cher que les petits jeunes qu'ils embauchent, mais que le bénéfice tiré de leur expérience permet d'éviter de nombreux écueils, d'aller plus vite sur certaines parties, etc...

Attention, il existe des contre-exemples à ce que je dis.
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 16/09/2015 à 21:07
Citation Envoyé par Jimmy91  Voir le message
En effet, celui-ci soutient que je ne pourrai pas rester développeur toute ma vie, qu'il faut savoir prendre des responsabilités, qu'il faut connaître le métier de l'entreprise pour laquelle je délivre la prestation, ce qui me permettra d'évoluer vers un métier plus fonctionnel...

ton chef de projet a parfaitement raison ; pour être chef de projet il faut maitriser les aspects métiers de l'entreprise.
En fait Chef de projet c'est plutôt analyste à mon sens...
sinon comme mentionné par mes prédecesseurs pour rester dans un domaine plus technique on peut évoluer vers la fonction d'architecte logiciel ( pour moi c'est maitriser UML, design patterns, la POO un max...) notamment.
Mais des offres d'emplois d'architecte pur je n'en vois pas beaucoup.
Les SSII elles préfèrent plus pousser les collaborateurs à devenir chef de projet qu'autre chose parce que c'est plus vendeur auprès du client
Citation Envoyé par DJulien  Voir le message
Mais puisque c'est pas reconnu en France ce genre de qualite, on entend des choses comme "il faut devenir expert, ou architect, ou chef de projet".

tout à fait exact ; aux USA et Canada un projet informatique est plus "industrialisé" c.a.d. avec dans une équipe, un rédacteur technique, des développeurs juniors ou seniors, des testeurs, des analystes,des architectes logiciels et un technical leader/manager ou superviseur.
Parce que les entreprises américaines ont des gros moyens financiers pour avoir de telles équipes
En Amérique du Nord un testeur logiciel c'est vraiment un testeur,bien qu'au besoin il peut faire des petits développements également.
J'ai travaiillé dans une entreprise au Québec, il y avait un rédacteur technique anglophone ( qui ne parlait quasiment pas français ) il ne faisait que de la rédaction technique , la documentation utilisateur et rien d'autre..

En France c'est pas aussi structuré que cela et c'est différent, sauf sur les très gros projets , puisque le marché de l'emploi en informatique c'est majoritairement en SSII.
Il n'y a vraisemblablement que 3 fonctions : chef de projet ( en fait analyste ) , programmeur et un directeur de projet pour chapeauter le tout...
Et les collaborateurs doivent être un peu polyvalents...
Avatar de Laurent 1973 Laurent 1973 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 17/09/2015 à 10:29
Mais c'est quoi être 'développeur' ?

Analyse, Architecte, technic-leader, expert ... tout cela je trouve que c'est des jolies titres pour donner de l'importance à un développeur confirmer voir expérimenté, mais ils restent des développeurs.
Cela permet aux commerciaux de SSII de vendre ce titre parfois pompeux.
Et les RHs de SSII aiment bien nous ranger dans des cases: ces titres sont plus simple que de devoir réellement connaître les personnes

Quand on me demande mon métier, je dis que je suis développeur logiciel depuis maintenant 17 ans.
Et bien sur que je ne fais pas que coder.
Je fais de l'analyse des besoins, de l'architecture, de la veille techno, de l'écriture de tests, de la validation, ....
J'ai acquis de l’expérience, je suis référent et expert dans plusieurs domaine dans les équipes sur lesquelles j'ai travaillé.
Mais je suis toujours un développeur logiciel et content de l'être.

Alors si ta question c'est plutôt "Peut-on rester simple pisseur de code durant toute sa carrière ?" je te répondrais 'non'.
Mais rester développeur logiciel, je pense que c'est toute à fait possible.
Par contre, tu vas évoluer sur tout les autres aspects du développement logiciel et pas seulement 'coder' bêtement.

C'est aussi ça qui est passionnant dans notre métier, travailler sur l'ensemble du cycle d'un développement d'un produit informatique: du besoin utilisateur au déploiement sur site ... et au-delà .
Et justement, on est amené à découvrir le domaine métier de nos clients.
J'ai découvert comme cela la comptabilité, les codec audio/vidéo, la chimie, l'industrie pharmaceutique, l'électromécanique, l'embarqué, les gros serveurs, .... et plein d'autres choses

Après, sache prendre le titre qui va bien au bon moment pour pouvoir te vendre.
Mais surtout, fait toi plaisir dans ton métier de développeur logiciel
Avatar de escartefigue escartefigue - Expert éminent https://www.developpez.com
le 17/09/2015 à 17:22
Citation Envoyé par Laurent 1973  Voir le message
Alors si ta question c'est plutôt "Peut-on rester simple pisseur de code durant toute sa carrière ?" je te répondrais 'non'.
Mais rester développeur logiciel, je pense que c'est toute à fait possible.

Et ce d'autant plus que les plates formes off shore en Roumanie, en Inde ou ailleurs se développent et ne laissent plus guère de place à ce type de profil en Europe occidentale.

D'autres pistes d'évolutions possibles pour un développeur qui souhaite rester dans un métier technique :
- DBA
- analyste d'exploitation
- responsable GCL

Comme déjà dit plus haut, tous ces métiers, développeur inclus, nécessitent un minimum de connaissance métier de l'entreprise pour éviter les grosses boulettes.
Avatar de DJulien DJulien - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 17/09/2015 à 20:58
Citation Envoyé par escartefigue  Voir le message
Et ce d'autant plus que les plates formes off shore en Roumanie, en Inde ou ailleurs se développent et ne laissent plus guère de place à ce type de profil en Europe occidentale.

D'autres pistes d'évolutions possibles pour un développeur qui souhaite rester dans un métier technique :
- DBA
- analyste d'exploitation
- responsable GCL

Comme déjà dit plus haut, tous ces métiers, développeur inclus, nécessitent un minimum de connaissance métier de l'entreprise pour éviter les grosses boulettes.

Je pense pas que ce soit vrai ce que tu dis.
Regarde, les bonnes boites de la Bay Aera et Seattle payent environ 150k$/an pour un developpeur junior.
En Inde, c'est environ 20k$/an.

Pourquoi ne pas tout faire partir en inde?

Ma femme a bosse a logitech avec des gens d'inde, elle a bossé a MS avec des gens de chine et moi j'ai bossé a Amazon avec un devcenter en ireland, et je peux te dire que ca ne marche pas bien.
Pour plein de raisons, culturelles, fuseau horraire, psychologie (avoir l'ownership du produit quand ton boss est a 8000km c'est pas facile) etc...

Si ce que tu dis es vrai, pourquoi on recruterai de plus en plus de gens SI CHER ici a Seattle? On fait venir des les memes indiens et ont multiplie par dix leurs salaires.

C'est parceque le offshore ne fonctionne pas ! Il fonctionne que si tu arretes de les considerer offshore et que tu les rends RESPONSABLE. Que tu as la force de developpement mais aussi la RECHERCHE et le product management sur place.

Tout ca c'est des fausses peurs.
Offres d'emploi IT
Ingénieur Etudes Expérimenté Java J2EE (H/F)
accenture - Ile de France - Paris (75000)
Développeur Data Scientist H/F
Trafalgraph - Ile de France - Paris (75000)
Développeur/se web full stack
ServeBox - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Emploi informatique et développeurs