IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Emploi : Réussir votre entretien d'embauche

Le , par Benji76

7PARTAGES

8  1 
Hello !

Suite et fin de ma super série de conseils aux développeurs dans leur recherche

Aujourd'hui, les amis, l'entretien d'embauche... Quelques règles à respecter.

Soyez désirable : c'est la première des règles et elle a radicalement changé ma recherche d'emploi. Je m'explique...
L'entretien n'est pas à sens unique. Ce n'est pas le recruteur qui vous juge, mais un échange entre deux personnes susceptibles de bosser ensemble. Vous venez apporter votre force de travail, vous êtes en droit d'exiger des conditions : salaire, avantages, conditions de travail, etc...
Le jour où vous aurez réussi à vous convaincre qu'il a autant besoin de vous que vous avez besoin de lui, vous serez dans une position toujours plus confortable.
Un entretien d'embauche c'est comme une histoire d'amour, ça ne doit jamais être à sens unique, le désir doit être présent des deux côtés. ('suis bien fier de ma métaphore là )

Soyez cool : à partir du moment où vous ne verrez plus l'entretien comme une corvée, mais comme un échange intéressant, tout passera mieux.
Il m'est arrivé d'aller à des entretiens en sachant que ne prendrai pas le poste, juste pour rencontrer des gens de la profession, parler, avoir des contacts (cartes de visite), et engranger de la confiance. Enfin, plus vous passerez d'entretiens, plus vous vous y sentirez à l'aise.

Soyez courtois : la courtoisie des entretiens d'embauche diffère un peu de celle du commun des mortels
Voici les principales règles à ne pas oublier
- Serrer la main de manière franche, mais pas violente. Beaucoup de choses passent par la poignée de main.
- Dites "Bonjour Monsieur" ou "Bonjour Madame", le "Bonjour" seul s'adresse à plusieurs personnes (moi non plus je ne comprends pas pourquoi)
- Souriez, même si c'est parfois difficile à cause du stress
- Saluez vos "futurs" collègues dans les couloirs
- Enoncez vos noms et prénoms à chaque personne que l'on vous présente (suivi d'un "enchanté" sincère, si possible...)

Amenez votre candidature : munissez vous de votre CV en plusieurs exemplaires et de la lettre de motivation que vous avez envoyée.

Renseignez vous sur l'entreprise : ça paraît bête mais c'est absolument indispensable, tous les recruteurs quasiment sans exception tenteront de savoir d'une manière ou d'une autre si vous vous êtes renseigné sur leur entreprise.

Faites le tour de la concurrence : particulièrement si c'est un domaine que vous ne connaissez pas. Cela vous permettra de positionner l'entreprise dans son milieu, voir ce que vous pouvez leur apporter, et ce qu'elle peut vous apporter.

Prenez le RDV relativement tardivement : bien sûr cela dépend de votre feeling et de la teneur de l'annonce, mais en gros il vaut mieux prendre un rendez vous sous 5 à 7 jours que le lendemain du retour de votre candidature. Deux avantages à cela : il n'est jamais bon de passer en premier dans une série d'entretiens de recrutement, souvent le recruteur vous teste, attend que vous lui donniez un idée de la rémunération, et vous subirez toujours trop la comparaison avec les autres candidats. Passez au milieu ou à la fin de la série d'entretien est toujours mieux. L'autre raison c'est qu'une semaine ça vous laisse le temps de bien réfléchir à ce que vous allez dire, vous renseigner sur l'entreprise, éventuellement contacter d'autres salariés (discrètement), bref, préparer l'entretien. Enfin, le plus tard vous passerez, le moins vous attendrez la réponse (j'ai parfois attendu plus d'un mois une réponse, c'est très long).

Ne répondez pas aux questions embarrassantes : il arrive souvent que les recruteurs posent des questions embarrassantes, non pas pour que vous y répondiez, mais pour voir comment vous allez vous en sortir. C'est quasiment systématique dans les SSII. La plus fréquente est "Quelle était votre rémunération chez votre précédent employeur ?". Esquivez, ou répondez, éventuellement en mentant (pas trop quand même )
Autre exemple, j'étais en entretien chez Ubisoft, le recruteur m'a brusquement demandé "Un dragon combat une Hydre, qui gagne ?". Je me suis retrouvé bête et j'ai rien répondu... Ils ne m'ont pas rappelé.
Une exception tout de même : si on vous demande vos prétentions salariales, c'est souvent qu'on attends une réponse. Essayez de retourner la questions "Vous, qu'êtes vous prêt à offrir ?", ou sinon donnez un chiffre volontairement élevé, en laissant la porte ouverte à toute négociation. Parfois (ça a été mon cas), votre première proposition sera acceptée, sans aucune négociation.

Réfléchissez à vos prétentions : par extension à mon conseil ci dessus, réfléchissez à une fourchette. J'ai toujours été aux entretiens avec trois chiffres :
- Le montant max, qui me faisait rêver, et pour lequel je signe de suite
- Le montant moyen, que je suis prêt à accepter après négociation
- Le montant minimum, en dessous duquel je ne veux pas descendre, quelles que soient les conditions et le poste.
Ces chiffres, particulièrement le dernier, varient fortement selon le poste proposé. Par exemple, mon rêve était d'aller travailler en Bretagne, j'ai baissé à 31K ce chiffre, chose que je n'aurais jamais accepté pour un poste en région parisienne par exemple. Pour les entretiens à Paris je m'étais fixé la limite de 35K.

Soyez équilibré : toute la difficulté réside dans l'équilibre entre motivation et prétentions. Lorsque vous voulez montrer que vous êtes motivé, n'en faites pas trop. Et si jamais vous avez montré trop d'enthousiasme, essayez de rééquilibrer par la suite. Tout cela le plus discrètement possible, bien entendu.

Posez des questions : les questions que vous serez amené à poser sont déterminantes. En plus d'éclaircir la mission, les conditions de travail, etc... elles montrent votre perspicacité, votre capacité à cerner les problématiques du poste. Travaillez en quelques unes avant l'entretien, et munissez vous d'un stylo et d'un papier pour en noter d'autres au fur et à mesure.

Ne partez pas trop vite : lorsque l'entretien se termine vous devez absolument :
- Avoir parlé de la rémunération et des conditions de travail
- Avoir fixé une date limite pour la décision, la leur, mais aussi la vôtre. Proposez toujours de rappeler à cette date ou le lendemain, généralement ils refuseront, mais faites le quand même si vous n'avez pas de nouvelles passé ce délai.

Ne vous vendez pas trop vite : il est très rare qu'un recruteur vous laisse entendre à la fin d'un entretien que vous l'intéressez... faites de même. Laissez toujours planer le doute, vous n'en serez que plus désirable.

Méfiez vous : une entreprise trop emballée sur votre candidature peut cacher quelque chose. Demandez le taux de turn over, la durée moyenne d'une carrière chez eux, etc...
Méfiez vous aussi de conditions de travail hydilliques... Une entreprise qui fait tout pour attirer les salariés a peut être quelque chose à cacher.
Parfois, vous pouvez demander à rencontrer ou contacter un salarié.

Pensez à vous : partez du principe que vous ne pouvez pas faire de mal à l'entreprise mais qu'elle peut vous en faire... Ne stoppez pas votre recherche parce qu'une entreprise vous a donné une réponse positive oralement. Tant que rien n'est signé, vous n'êtes pas à l'abris.
Et si vous trouvez autre chose de mieux, n'hésitez pas à revenir sur ce que vous avez dit, pensez à vous, l'entreprise pourra se passer de vous, alors que vous mettez en danger votre carrière, voire votre vie de famille avec une mauvaise décision.

Désolé pour ce pâté mais tous ces conseils vous permettent d'envisager plus sereinement cette épreuve. Ils ne résultent que de ma jeune expérience de chercheur d'emploi développeur, ça n'est pas une science, je ne prétends pas détenir la vérité et être le meilleur candidat du monde, mais si j'ai pu vous aider un peu...

Et bien sûr je suis toujours dispo pour répondre à vos questions !

Bonne chance !

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de orafrance
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/04/2007 à 21:46
soyez cool : dans le genre, je préconise un habillement habituel. J'entends pas par là le jean/basket mais l'habillement de travail net et impeccable sans forcer. Ca ne sert à rien de sortir le costume de marié si vous n'êtes pas à l'aise, un ensemble pantalon, chemise, veste, même sans cravate suffit

Amenez votre candidature : si je ne mets pas la photo sur le CV, dans celui qu'on prend lors de l'entretien on peut la mettre pour que le recruteur se souvienne de vous lorsqu'il devra faire le choix

Ne répondez pas aux questions embarrassantes : "Esquivez, ou répondez, éventuellement en mentant (pas trop quand même )" alors là je m'insurge... lors d'un entretien, il ne faut JAMAIS mentir, JA-MAIS. Ainsi, si vous ne voulez pas répondre, une réponse telle que : "je ne préfère pas en parler tant que nous ne travaillons pas encore ensemble" ou esquivez : "ma rémunération est variable selon les primes, la valeur des ticket-resto, etc..." Mentir c'est un art, si vous ne le "maitrisez" pas, c'est le risque que ça se voit ou que vous soyez mal à l'aise. Le mensonge est à banir même s'il parait banal
On verra le point suivant pour une autre réponse

"le recruteur m'a brusquement demandé "Un dragon combat une Hydre, qui gagne ?". ", alors là, rien de tel que l'humour (surtout que là c'est un éditeur de jeu ) : "Je ne sais pas... c'est comme choisir entre une jambe de bois ou un bras en carton" (note : l'humour peut ne pas être drôle )

Réfléchissez à vos prétentions : en effet, il faut savoir précisément, ce que l'on vaut et ce qu'on espère. Après, moi je préfère commencer par dire ce que je veux (sans majorer) et ensuite, j'explique immédiatement pourquoi. Et je n'hésite pas à donner mon salaire en disant (s'il est en dessous de mes prétentions) que c'est "une de mes motivations qui m'améne dans ce bureau" (celui du recruteur donc ). Quelque soit le montant, il faut le situer par rapport au marché et par rapport à ses qualités. Ex : mes prétentions sont de x euros. C'est un peu plus cher que le marché mais j'ai tel référence ou tel compétence en plus que ce que vous recherchez et j'estime que ça pourra vous apporter un plus.

Posez des questions : vous avez le droit de ne pas en avoir Pas la peine de stresser ou, pire, poser une question complétement crétine, si les choses sont claires n'hésitez pas à le dire en restant toujours ouvert : "vous avez été très clair, si d'aventure une question me venait, permettez moi de vous rappeler"
Comme le dit benji, il n'y a rien qui fait plus mauvaise effet que le candidat qui arrive les mains dans les poches... papier et stylo obligatoire... astuce : éviter les multicolors, poussoir pour sortir la mine (genre critérium) ou autres accessoires succeptibles de vous occuper les mains pendant l'entretien avec un très agaçant cliqueti pour le recruteur... un bon stylo bic avec le bouchon dans la poche (un "jouet" en moins à triturer ) fera parfaitement l'affaire

Pour finir l'entretien, j'ajouterai que la fin est aussi importante que l'arrivée... moi je suis assez à l'aise avec les gens et je "décroche". Dés que je me léve, je rends le dialogue informel (genre une remarque sur les locaux très "sympa" ou l'accueil très soigné) et personnalise ainsi l'entretien en m'adressant personnellement au recruteur. Comme ça, il a le sentiment qu'on peut bien s'entendre et je lui donne le sentiment que je suis avec lui comme si j'étais déjà son collégue. Attention, il n'est pas question de se déconcentrer pour autant, on reste dans la "séduction"

Personnellement, je ne suis pas recruteur et n'en connait pas non plus, néanmoins, j'ai passé pas mal d'entretien et ça c'est TOUJOURS bien passé. Mes régles d'or sont : franchise, honnéteté et sérieux. Je n'aime pas tourner autour du pot (je sais ce que je vaut, je sais combien je suis vendu et nous ne sommes pas des marchands de tapis... donc je dis ce que je veux et pas une fourchette), ca ne sert à rien de tromper le recruteur (on risque d'être pris pour un poste qui ne répond pas à notre personnalité) et il faut toujours garder une attitude cordiale et correcte sans se priver d'humanisme (l'humour ne nuit pas ).

En espérant que ça vous aidera
4  0 
Avatar de Matthieu-EdE
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 09/10/2017 à 19:16
Citation Envoyé par noescape Voir le message
Bon je relance un vieux vieux forum.

Afin d'avoir des conseils, depuis ce début d'année je cherche un nouveau poste de préférence en client final etant donné que j'y suis déja...et je connais le monde des SSII donc non merci .

Bref cela fait la 4 eme grosse grosse société francaise, et internationale avec lesquelles je tente ma chance. A chaque fois je passe les 3 entretiens ( rh, operationnel SI , DSI) à chaque fois les retours sont très positifs, à chaque fois les entretiens se finissent pratiquement en tutoiement et à " A bientot" faisant sous entendre que c'est "in the pocket".

Et au final j 'ai toujours comme réponse , votre profil correspond à ce qu'on cherche , profil très interessant mais "Trop Junior" ( J 'ai 8 ans d'expériences comme chef de projet et 6 comme développeurs Java/jee/c++/ webmethod et d'autre encore ...)

Pourquoi il leur faut 3 entretiens pour me dire que je suis trop junior et que c'est la seule raison de ma non selection grrrrrr
Hello Noescape,

Peux-tu préciser le poste précisément recherché ?

Si c'est un poste en tant que chef de projet ou dev., vu l'expérience que tu indiques c'est peu compréhensible à priori. Peut être que cela cache autre chose.

Je rejoins l'explication sur le feeling qui n'est peut être pas forcément passé sur le dernier entretien.
En effet, s'ils ne vous ont pas donné de raisons précises ça peut être lié à ça ou à un autre élément qui peut difficilement être dit au candidat en face à face ou au téléphone. (Ex. Problème de présentation...)
Aussi, il ne faut pas écarter non plus des raisons de changement d'organisation en interne dans l'entreprise. Des nouvelles nominations et/ou des managers qui partent peuvent aussi freiner ou annuler des plans de recrutement.

Si il est bien naturel de vouloir tout rationaliser - et les informaticiens en savent quelque chose, il n'est hélas pas toujours possible d'avoir des justifications précises à chaque refus de candidature.

- Matthieu du blog Entretien-dEmbauche.fr
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'entretien d'embauche sans jamais avoir osé le demander.
3  0 
Avatar de HerQuLe
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 21/08/2009 à 20:42
Il ne faut pas oublier que souvent le recruteur pose des questions, mais ce qui l'interesse ca n'est pas la réponse, mais votre manière de réagir ou d'argumenter face a cette question.

Quand on vous pose une question, la pire réponse que vous pouvez donné c'est par exemple:
a) Oui
b) Non
c) Je suis plutôt rigoureux (il faut illustrer/argumenter!)
d) La réponse d

Citation Envoyé par Benji76 Voir le message

Autre exemple, j'étais en entretien chez Ubisoft, le recruteur m'a brusquement demandé "Un dragon combat une Hydre, qui gagne ?". Je me suis retrouvé bête et j'ai rien répondu... Ils ne m'ont pas rappelé.
Moi j'aurai répondu "Dora l'exploratrice"

Dans la finance on a pas mal de questions pour destabiliser comme ca. On a deja demandé a une de mes amies "T'es une gourmande?"

Dans une autre entreprise, on m'a aussi posé la question plus technique a propos du J2EE "lequel de ces frameworks existe", avec que des noms bidons et un "aucun". J'ai trouvé ca rigolo Remarque pas con je trouve ca permet de voir si le candidat fait suffisamment de veille techno pour avoir confiance en lui et répondre aucun

Citation Envoyé par Benji76 Voir le message

Une exception tout de même : si on vous demande vos prétentions salariales, c'est souvent qu'on attends une réponse. Essayez de retourner la questions "Vous, qu'êtes vous prêt à offrir ?", ou sinon donnez un chiffre volontairement élevé, en laissant la porte ouverte à toute négociation. Parfois (ça a été mon cas), votre première proposition sera acceptée, sans aucune négociation.
-> "Qu'est ce qu'il faut que je fasse pour pouvoir prétendre a 50k/an"

D'autres demandent souvent aussi "combien aimeriez vous gagner", moi j'aime bien leur répondre "bin le plus possible!!!" (ne pas oublier de préciser cependant après que pour vous le salaire ne fait pas tout!)

Autre chose importante, lorsque vous vous présentez, donnez des anecdotes, rendez vous présentation un peu vivante. Si vous faites comme tous les autres, le rh va s'ennuyer... faites lui passer un bon moment convivial, sérieux mais teinté d'humour. Il gardera une meilleur image de vous.

Sinon moi quand je me présente je commence généralement par expliquer comment je me suis tourné dans l'informatique, pour dévier vers mes choix et mon parcours scolaire, décrire en détail mes stages, et finir par mes passions et activités... Exemple:

- "Vers 12 ans j'ai eu accès a mon premier ordinateur, bon au début je faisait comme tous les autres ados, des jeux etc... apres avoir acquis certaines bases vers 15/16 ans j'ai fréquenté le milieu du piratage/hack. Sans pour autant comprendre le fonctionnement interne des outils que j'utilisais, j'ai tout de meme développé un esprit débrouillard. J'ai donc décidé a ce moment que j'allais m'orienter vers des études d'informatique."

- "Apres mon bac S j'avais la possibilité de faire une prépa classique, mais j'ai préféré opter pour une école d'ingénieur a prépa intégrée, qui correspondait plus a mon profil. J'ai donc choisi <ecole> qui propose un cursus en 3 ans de tronc commun + 2 ans de spécialisation dans <options dispo>." La je cite quelques exemples de matières enseignées, particulierement dans l'option info, je dis que le Java est utilisé majoritairement sur tout le cursus, que j'ai eu la chance d'etre dans une petite promo donc c'etait limite des cours particulier, et qu'on a une bonne vision/culture en info générale (maniere de gerer les transactions, les exceptions, design patterns, code maintenable, programmation distribuée blabla)

- Description des stages (ou missions ou autre): partie tres importante surtout pour ceux qui postulent pour une SSII, car vous présentez votre expérience a la SSII, mais vous serez amené a vendre votre expérience aux clients. La SSII risque donc de vous éliminer si vous n'etes pas capable de présenter correctement vos expériences:
- Préciser la taille de l'équipe (5 dev + 1 architecte par exemple)
- Préciser l'environnement informatique (os, svn, ant, plateforme d'intégration continue...)
- Préciser les frameworks/technos/langages utilisés
- Savoir expliquer le projet sur lequel vous avez travaillé.
- Savoir expliquer votre contribution sur ce projet.
- Methode agile? cahier des charges robuste? xp?
- Ce que vous avez tiré de cette expérience?
Etc etc... tout est bon a prendre...

Une question souvent posée aussi c'est "quels sont vos qualités et vos défauts". Pour les qualités généralement on trouve celles qui correspondent aux valeurs de l'entreprise etc (ne pas oublier d'illustrer avec des anecdotes!), pour les défauts tout le monde en a mais encore faut-il choisir les bonnes, qui ne nuisent pas forcement au poste proposé du moins, et éventuellement essayer de montrer en quoi, sur le poste proposé, ca peut même devenir des avantages!

Exemple: j'aime bien dire que je suis fainéant Oui mais attention j'argumente derrière:
"Oui mais vous voyez, tous les informaticiens sont fainéants dans le fond, on a construit des machines pour faire le travail a notre place. Et puis quand je développe, j'aime a en avoir a faire le moins possible: je factorise, je me fais des outils que je peux réutiliser, je commente mon code, je construis des fondations solide a mon programme. Sur le long terme ca me fait gagner beaucoup de temps, et en plus de cela mon code est plus facile a maintenir, à lire et a débugger, par moi mais également par les autres développeur de l'équipe ou qui passeront derrière! Non vraiment je vous recommande d'employer des informaticiens fainéants A coté de ca, bien entendu je fais les heures de travail attendues!"
2  0 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/02/2015 à 11:59
Citation Envoyé par HerQuLe Voir le message

- "Vers 12 ans j'ai eu accès a mon premier ordinateur, bon au début je faisait comme tous les autres ados, des jeux etc... apres avoir acquis certaines bases vers 15/16 ans j'ai fréquenté le milieu du piratage/hack. Sans pour autant comprendre le fonctionnement interne des outils que j'utilisais, j'ai tout de meme développé un esprit débrouillard. J'ai donc décidé a ce moment que j'allais m'orienter vers des études d'informatique."

ce sont des propos à bannir absolument parce que affirmer qu'on s'est pris pour un hacker c'est passer pour un adolescent attardé et totalement immature...
en entretien il faut surtout détailler et se concentrer sur ses expériences professionnelles pas du bricolage qu'on fait chez soi sur son PC.
Détailler ses expériences professionnelles c'est détailler ce que l'on a pu apporter à l'entreprise, comment on s'est intégré à une équipe...
2  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 17/02/2016 à 16:19
Citation Envoyé par Maryp Voir le message
J'ai écrit un autre article sur ce qu'est une bonne journée de travail ... que voici
Désolé, pour moi ce n'est pas un article mais juste une vague et brève note sans grande profondeur, ni recherche qui amène finalement à acheter un service : bref, c'est de la PUBLICITÉ, tout simplement.
2  0 
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/07/2016 à 11:09
Salut, tu es sur un forum d'informatique, donc je doute que tu trouves beaucoup de secrétaires ici pour te parler des tests spécifiques.

Pour le reste, un entretien est un entretien : dans ton cas, tu ne vas pas aimer ma réponse, mais ce qui fait 50% de l'entretien, c'est ta confiance en toi et le fait de savoir "vendre ses compétences".
2  0 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/07/2017 à 16:37
Citation Envoyé par noescape Voir le message
J 'ai 8 ans d'expériences comme chef de projet et 6 comme développeurs Java/jee/c++/ webmethod et d'autre encore ...
pourtant avec les compétences et XP que tu as tu devrais trouver rapidement un poste ; le marché du travail en France est-il si mal fait que ça ?

Citation Envoyé par noescape Voir le message
Pourquoi il leur faut 3 entretiens pour me dire que je suis trop junior et que c'est la seule raison de ma non selection grrrrrr
je comprends ton désarroi-pour répondre à ta question parce que en SSII il y a des gens qui sont payés pour ça et qui ne font que faire défiler des candidats et n'en prendre que quelques uns les ( les fameux moutons à cinq pattes).
Si on te retourne une réponse bidon et creuse c'est pour te faire croire que le problème c'est en théorie ta candidature mais en fait c'est pour bien masquer le fait que ça ne recrute pas tant que ça en SSII...
2  0 
Avatar de noescape
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/07/2017 à 21:22
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
pourtant avec les compétences et XP que tu as tu devrais trouver rapidement un poste ; le marché du travail en France est-il si mal fait que ça ?

je comprends ton désarroi-pour répondre à ta question parce que en SSII il y a des gens qui sont payés pour ça et qui ne font que faire défiler des candidats et n'en prendre que quelques uns les ( les fameux moutons à cinq pattes).
Si on te retourne une réponse bidon et creuse c'est pour te faire croire que le problème c'est en théorie ta candidature mais en fait c'est pour bien masquer le fait que ça ne recrute pas tant que ça en SSII...
merci de ton retour, j 'ai du mal m'exprimer ce sont les clients finaux qui me trouve trop junior, les SSII elles au contraire certaines d'entre elles me courent après depuis plusieurs semaines.

Petite anecdote: il y a de cela quelques semaines un cabinet de recrutement me mets sur une piste d'une grande socièté du BTP , (les bonhomme orange sur les autoroutes)

Bref il me place sur un poste de chef de service MOE, je passe les Trois entretiens et les retours sont positifs, MAIS je suis trop "junior". Quelques jours plus tard une SSII Me propose le meme poste chez la même boite mais en prestation je retrouve le DSI et la bizarrement je ne suis pas si junior que ca pour bosser en prestation chez eu .... allez comprendre
2  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 03/10/2019 à 16:12
Citation Envoyé par Régis the Recruiter Voir le message
Régis the Recruiter
Je pensais que c'était des vidéos en anglais, vu le titre de la chaîne... Mais bon, au vu l'accent bien pourrave « made in France », on comprend de suite que ça va rester en français.
PS: j'ai été obligé de mettre les sous-titres pour comprendre que c'était « mates » que tu disais en introduction... Entre nous, le mateS (pluriel) suivi du tu (singulier), ça fait vraiment « je me la joue trop cool mais je ne comprends pas complètement ce que je dis »...
PPS: saper sa crédibilité dans les 5 premières secondes de son introduction...
2  0 
Avatar de Mister_Bean
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 04/03/2020 à 10:36
Citation Envoyé par Glutinus Voir le message

Parfois, ils aiment pas ton profil. Certains me l'ont dit ouvertement. Chez Valeo, on m'a déjà dit "j'ai pas eu le coup de coeur", même si pour le coup j'ai eu l'impression d'être un appartement à vendre.. Ca a eu l'avantage d'être franc, la RH m'a pas bien senti ; et je vais être honnête, je fais pareil. Lorsque je travaille avec quelqu'un de nouveau, tu sais tout de suite au bout de 1h si ça va passer ou pas. Je me suis cependant gouré, et souvent. Au moins une fois par mission ; mais les 90% de collègues restants, je me suis pas trompé et je les ai catalogués si je m'entends ou pas.
+1
La dernère réponse négative que j'ai reçu, après avoir demandé ce qui a manqué à ma candidature a été, mot pour mot :

Techniquement, vous semblez adapté au poste.
Toutefois, votre personnalité ne semble pas en adéquation avec notre culture d'entreprise sur la partie relationnelle.

Cordialement,
2  0