Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les contrats de chantiers "flexibles" seront-ils étendus aux SSII dans un avenir proche ?

Le , par yolle

0PARTAGES

4  1 
C'est le genre d'info qui me parait importante (le mot est faible), le contrat de chantier est un CDI valable pendant la durée de la mission, je vous laisse en tirer les conclusions :

Il s'agirait d'étendre le contrat de chantier utilisé dans le bâtiment -- appelé aussi parfois contrat de mission -- à certains secteurs d'activité comme l'informatique, les services aux entreprises, le conseil, les SS2I, le numérique... Objectif de ce type de contrat « flexible » : répondre aux préoccupations d'emploi d'un grand nombre de PME et TPE, parmi les plus innovantes, dont le développement est freiné par la peur du lendemain. En revanche, le gouvernement exclut déjà d'étendre ce contrat au « secteur du commerce et de l'industrie » qui ont déjà largement recours aux CDD et autres contrats précaires...
Ce contrat de chantier est un CDI d'un genre très particulier. Sa spécificité tient au fait qu'il est possible de licencier le salarié à la fin de la mission pour laquelle il a été embauché. Quelques milliers sont signés par an, dans la construction des autoroutes ou encore des lignes ferroviaires. « L'employeur embauche un salarié en lui indiquant que sa mission dans l'entreprise est exclusivement liée à la réalisation d'un ouvrage ou de travaux précis, dont la durée ne peut être préalablement définie avec certitude », explique un spécialiste du droit du travail. A l'achèvement du chantier, le salarié est licencié avec les mêmes droits qu'un licencié économique.
Article : Et maintenant le contrat « flexible »

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de disedorgue
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/04/2015 à 14:33
Bonjour,

En gros, ce que j'en comprends, c'est que les SSII cherche à (re)devenir des sociétés d'intérim, non ?
6  0 
Avatar de Néroli
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/04/2015 à 8:47
Moi je trouve que ce contrat aurait un intérêt s'il est noué directement entre le client final et le salarié, sans SSII comme intermédiaire. Et en lisant l'article, j'ai l'impression qu'il a été fait pour ça. (N'oubliez pas qu'officiellement, il n'y a pas de prêt de main d’œuvre, donc une mission s'effectue bien dans l'entreprise qui emploie !)

Sauf que toujours dans l'article, on n'entend que la voix de la CGPME et non pas celle des grands comptes...
5  0 
Avatar de coolspot
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 16/04/2015 à 19:28
Citation Envoyé par yolle Voir le message
C'est le genre d'info qui me parait importante (le mot est faible), le contrat de chantier est un CDI valable pendant la durée de la mission, je vous laisse en tirer les conclusions :

Article : Et maintenant le contrat « flexible »

Qu'en pensez-vous ?
Ma foi c'est encore une histoire de lobby de part des gens qui n'ont jamais bossé de leur vie (MEDDEF, le PS, l'UMP etc....)
En fait ce sont les gus qui veulent qu'on travaille au conditions Vietnamienne tout en produisant de la qualité Allemande

Enfin bon à force de vouloir niveller les conditions de travail et salaire à ceux des pays du tiers-monde, les entreprises auront la production et le qualité tiers-monde.

Déjà que dans les SSII on fait de la merde niveau qualité parce que pas grand monde n'a de motivation à bosser dans ses boites à viande, précariser encore plus le contrat de travail va finir d'achever les quelque rare motiver qui bosse dans ses structures.

Enfin c'est l'étape d'après. D'abord on ouvriarise le métier en le transformant en pisseur de code et ensuite on va faire venir 3 milliard de Marocains, Polonais, Ukrainien en chialant parce qu'on trouve plus de français voulant bosser 50h par semaine sans CDI payé à peine plus qu'un ouvrier agricole.
5  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/04/2015 à 16:08
Citation Envoyé par yolle Voir le message
euh ..... et si toutes les SSII proposent que des contrats de chantiers ?????????? parce que à mon avis c'est ce qui risque d'arriver (C'est tout simplement leurs intérêts).
Ben c'est simple, on sera tous indépendants et ces sociétés mourront !
4  0 
Avatar de clavier12AZQSWX
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 17/04/2015 à 15:26
Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
Quand je vois la concurrence féroce entre SSII pour récupérer des ressources je ne les vois pas franchir le pas. Je pense qu'ils se tireraient une balle dans le pied. Avec comme conséquence, entre autres, du passage de nombre de salariés d'SSII en indépendants. (Le seul intérêt de passer par la SSII c'est le CDI qui va avec).

je ne sais pas ce qu'est une SSII pour vous mais si comme moi vous pensez que c'est une PME de services informatiques alors le cas ! le nombre de SSII qui se débarrassent de leur salariés en CDI en les influençant sur le statuts d'indépendants/freelance/autoent.

Si pour vous , une SSII est une grosse boite (genre alten), alors je n'ai pas d'avis.

Ce type de contrat serait une bonne chose en soit si et SEULEMENT SI la société serait prête à juger/considérer/insérer convenablement un salarié ayant ce type de contrat dans la société.
Aujourd'hui, les propriétaires refusent TOUS LES salariés qui ne sont pas en CDI (le graal) , même les CDD avec 6 fois le loyers sont refusés, même les chomeuses comme moi qui peuvent avancer 2ans de loyers ne sont pas acceptées ! Les banques refusent les prêts (où augmentent les taux) à ceux qui ne sont pas en CDI....
Si tout le monde a un emploi précaire, bien payé ou pas, ça ne va pas faire avancer le monde...
4  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/04/2015 à 9:55
Citation Envoyé par jpouly Voir le message
Otez-moi d'un doute : Les ssii ne sont pas des agences d'intérim non ? Parce que ce type de contrat, pour moi, c'est de l'intérim.
Welcome to the matrix.
En toute honnêteté, quand j'explique mon métier de consultant à un mec qui comprend que dalle et ne sait même pas faire la différence entre un développeur et un technicien dépanneur d'imprimante, je finis par dire "bah grosso modo je suis intérimaire informatique salarié donc payé même quand j'ai pas de mission". Là il comprend. Et j'avoue, c'est un peu dégradant.

Citation Envoyé par Néroli Voir le message

C'est juste qu'actuellement les SSII bénéficient de la "clémence" de la part des URSSAF et de l'inspection du travail. En gros, des administrations qui découlent du pouvoir exécutif. (Séparation des pouvoirs en France : le pouvoir judiciaire est indépendant du pouvoir exécutif.)
Tant qu'elles rapportent des sous et donnent une image de dynamisme de l'emploi en France...
4  0 
Avatar de phili_b
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 28/04/2015 à 9:56
Citation Envoyé par yolle Voir le message
juste une réflexion en passant. Il doit y avoir à prés 4000 SSII sur paris, 4 (nombre de commerciaux/manager) x 4000 = 16000 personnes. Donc 16000 personnes qui pourrissent la vie à 350 000 informaticiens. Cela laisse vraiment septique sur la capacité des gens à subir .
Oui mais ça ne mène à rien ces réflexions en boucle complètement négatives

Ce que je veux dire: oui il y a gros soucis avec les ssii et les conditions de travail, notamment les contrats de travail, et il faut en parler, mais généraliser à la totalité des missions de prestations informatiques des ssii sur Paris est complètement caricaturale et contre-productive.
4  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/04/2015 à 11:55
En quoi ?

PS : si t'es pas content des que les forums de discussion dérivent, que fais-tu sur des forums de discussion ?
3  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/04/2015 à 13:35
Mais comme tu dis, si les gens recherchent la stabilité mais - dans le cas hypothétique auquel je ne crois pas - qu'ils sont forcés à être précaire par 100% de CDIC sur le marché, tout le monde passera en tant que freelance, débusqueront leur propre contrat.

Y a des clients qui n'aiment pas les freelances, mais force de constater que les consultants pourront se comporter tout comme : si la mission leur plaît pas, pas la peine de peiner en attendant d'avoir 3 ans d'ancienneté pour quitter la mission et pleurer après du commercial. On rompt le CDIC puisque la situation sera pratiquement la même (moins le chômage, j'avoue, un gros détail) vs un freelance qui va attendre la fin de son contrat sur 3 / 6 mois voire claquer la porte et avoir un préavis d'un mois.

Ca remet en question tout le changement de structure, et c'est sûr que la plupart des acteurs vont se tirer la couverture.
3  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/04/2015 à 13:58
Citation Envoyé par yolle Voir le message
oooooooooyyyyyyyyyyyyyyyyhhhhhhhhhhhhhhéééééééééééééééééééééé ..... que ca dérive une fois, pourquoi pas, systématiquement, cela devient lourding ................
A tout hasard ... comment bien débattre
3  0