IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'évolution des salaires dans l'IT : quelles compétences rapportent le plus en 2024 ?
Les développeurs Java, PHP et Python ont vu leurs salaires baisser, selon les analyses de Silkhom

Le , par Stéphane le calme

10PARTAGES

16  0 
L’année 2024 apporte son lot de changements dans le domaine de l’informatique et du développement logiciel. Les salaires des professionnels de l’IT évoluent en fonction de la demande, des compétences recherchées et des nouvelles technologies. Chaque année, Silkhom analyse les tendances des salaires IT du marché français dans un baromètre dédié aux professionnels des technologies.

Pour réaliser cette étude, le cabinet de recrutement a étudié les données de plus de 20 000 candidats sur la période de 2019 à 2024 inclus. Voici sa méthodologie :

Chaque salaire informatique et électronique s’appuie sur les recrutements réalisés par l’ensemble des consultants de Silkhom. Lequel résulte de l’analyse précise de notre base de données, réactualisée en permanence par notre équipe de chargés de recrutement. Pour structurer ces données, nous avons étudié l’ensemble de nos besoins clients et fiches de poste. De même, nous avons analysé les données des candidats en changement de poste et/ou ayant fait appel à nos services. À travers cette étude, nous avons cherché à être les plus complets possible.

En outre, les résultats sont à pondérer en fonction de la structure des entreprises (PME, startup, grands groupes) et de la dynamique propre à chaque filière informatique.
Finalement, nous avons analysé, de 2019 à 2024 inclus, les données de plus de 20 000 candidats. Les rémunérations présentées correspondent au brut annuel fixe et s’expriment de ce fait en milliers d’euros (k€).
L’étude se découpe en 3 zones :
  • Paris
  • Grandes Villes (les villes les plus peuplées de France après Paris : Lyon, Marseille, Toulouse, Nice, Nantes, Montpellier, Strasbourg)
  • Régions (les zones moins concentrées en habitants)

Dans les grandes lignes, l’édition 2024 de la grille des salaires TIC du cabinet Silkhom a observé plusieurs tendances intéressantes :
  • Baisse de la progression des salaires pour les développeurs web et logiciels : En raison d’une demande plus modérée, de l’essor du freelancing et d’une concurrence plus forte, les salaires des développeurs de sites web et d’applications ont connu un ralentissement. Les développeurs Java, PHP et Python ont vu leurs salaires baisser entre 11,63 % et 15,27 %.
  • Progression pour les métiers du management IT : Les directeurs des systèmes d’information (DSI), les responsables de la sécurité des systèmes d’information et les directeurs R&D ont vu leurs salaires augmenter. Par exemple, le salaire médian d’un DSI confirmé est de 100 000 €, en hausse de 12,7 %.
  • Développeurs d’applications mobiles bien rémunérés : Les développeurs d’applications mobiles (iOS, Android, Ionic, Flutter, React Native) ont vu leurs salaires augmenter de plus de 10 % en moyenne.
  • Autres métiers attractifs : Parmi les métiers les mieux payés en 2024, on trouve également les architectes cloud, les responsables business intelligence et les directeurs de projet ERP.


Thomas Baverel, Président & Fondateur de Silkhom, a déclaré :

« L'année 2023 a été une année de montagnes russes pour le marché du travail, reflétant les turbulences et les défis de notre époque. Au départ, la dynamique positive de 2022 a alimenté une première partie de l’année prometteuse en 2023. Cependant, dès mai 2023, une tension s’est installée sur le marché, marquée par un ralentissement du nombre de postes ouverts. Cette tendance s’est poursuivie, se traduisant par une augmentation de 1% du nombre de demandeurs d’emploi au quatrième trimestre 2023, bien que le taux de chômage ait globalement diminué de 0,4% sur l’année.

« Dans ce contexte, les entreprises ont adopté une approche plus réfléchie en matière de recrutement, avec des postes mieux définis et ouverts, et une attention accrue portée à la qualité des candidats. Leur agilité et leur adaptabilité dans les processus de recrutement ont été mises à l’épreuve, tandis qu’elles ont également pris conscience des enjeux RSE et ont ajusté leurs politiques salariales en conséquence, reflétant une augmentation de 3,9% du salaire moyen de base par rapport à une
inflation de 3,6%

« La baisse du nombre de postes ouverts implique obligatoirement une hausse du nombre de candidats à l’écoute du marché. Leur sélectivité a elle aussi augmenté, exigeant des postes correspondant parfaitement à leurs attentes personnelles et professionnelles. La flexibilité sur le salaire est de moins en moins possible, probablement en raison de l’inflation et d’un climat économique incertain, tandis que certains candidats ont opté pour la stabilité en restant dans leur entreprise actuelle, craignant les
incertitudes futures.

« En 2024, les signes de reprise se manifestent, bien que les entreprises restent prudentes. Les répercussions du COVID-19, de la guerre en Ukraine et du conflit israélo-
palestinien laissent des traces, incitant les entreprises à adopter une approche plus prudente et à privilégier la réactivité face aux difficultés.

« Les années post-COVID ont été marquées par une adaptation constante des entreprises, favorisant l’agilité et la communication avec leurs employés. Alors que le
1er trimestre 2024 offre des perspectives économiques encourageantes, les sociétés ont démontré leur capacité à naviguer dans des eaux agitées et à réagir rapidement
aux défis à venir. Cela offre un sentiment de réassurance quant à leur capacité à s’adapter et à prospérer dans un environnement économique en constante évolution ».

Baisse de la progression des salaires pour les développeurs web et logiciels

La demande pour les développeurs web et logiciels reste forte, mais elle a connu un ralentissement en 2024. On peut citer notamment les développeurs Java (43 K€, en baisse de 15,27%), ainsi que PHP (41,5 K€, et Python (41 K€) tous deux en recul de 11,63%.

Plusieurs facteurs contribuent à cette tendance :
  • Concurrence accrue : Avec l’essor du freelancing et l’ouverture des frontières grâce au télétravail, les entreprises ont accès à un vivier mondial de talents. Cela a entraîné une concurrence plus forte, ce qui a impacté les salaires.
  • Évolution des technologies : Certains langages de programmation et frameworks ont perdu en popularité, ce qui a affecté la demande pour les développeurs spécialisés dans ces domaines.


Impact sur les salaires
  • Les développeurs Java, PHP et Python ont vu leurs salaires baisser entre 11,63 % et 15,27 %.
  • En revanche, les développeurs d’applications mobiles (iOS, Android, Ionic, Flutter, React Native) ont vu leurs salaires augmenter de plus de 10 % en moyenne.

Et Thomas Baverel de déclarer :

« Nous observons des métiers du management IT ayant connu une variation de salaires importante, comme le CTO, le DSI, le RSSI. D’autres métiers, comme ceux du développement web et logiciel ont connu un certain ralentissement de la progression de leur salaire. On peut citer notamment les développeurs JavaScript, Python, PHP où la demande des entreprises a stagné ou ralenti en 2024 et où la concurrence sur le marché est plus forte. Le langage JavaScript en est un bon exemple de ce phénomène. Beaucoup de jeunes diplômés savent aujourd’hui se former intégralement sur cette technologie et rendent ainsi la compétence plus populaire qu’auparavant. De plus, les experts du langage Javascript ont tendance à se mettre davantage à leur compte, en témoigne l’augmentation du nombre de freelances sur le marché Tech

« Les métiers du développement mobile connaissent une belle progression. Les salaires liés aux technologies Android, iOS, Ionic, Flutter, React Native sont en progression de plus de 10% par rapport à l’année dernière ».


Progression pour les métiers du management IT

Les gagnants
  • Directeurs des systèmes d’information (DSI) : Leur salaire médian est de 125 000 €, en hausse de 12,7 %.
  • Responsables de la sécurité des systèmes d’information : Ils ont également bénéficié d’une augmentation significative.
  • Directeurs R&D : Leur salaire médian est de 80 000 €.

Autres métiers attractifs

Outre les métiers du management, d’autres professions se distinguent par leur rémunération :
  • Architectes cloud : Ils sont très recherchés et bien payés (80 000 € en moyenne).
  • Responsables business intelligence : Leur expertise est valorisée.
  • Directeurs de projet ERP : Ils occupent une place importante dans les entreprises.

Conclusion

En 2024, le secteur informatique et électronique reste actif malgré le ralentissement des salaires pour certains profils. Les compétences, l’expérience et la localisation géographique continuent d’influencer les rémunérations. Pour les développeurs, il est essentiel de rester à jour avec les dernières technologies et d’adapter leurs compétences en conséquence.

Source : Silkhom

Et vous ?

Quelle est votre expérience personnelle ? Partagez vos propres expériences en matière de salaire dans le domaine de l’informatique. Avez-vous remarqué des évolutions positives ou négatives ces dernières années ?
Quels facteurs influencent les salaires ? Discutez des facteurs qui peuvent affecter les salaires des professionnels de l'informatique, tels que l’expérience, la localisation géographique, le secteur d’activité, etc.
Freelance vs. emploi salarié : quel est le meilleur choix ? Explorez les avantages et les inconvénients du freelancing par rapport à un emploi salarié. Quelle option offre généralement des salaires plus élevés ?
Quelles compétences sont les plus valorisées ? Quelles compétences techniques (langages de programmation, frameworks, etc.) sont les plus recherchées et rémunératrices en 2024 selon vos recherches ?
Comment négocier son salaire ? Proposez des conseils pour bien négocier son salaire lors d’un entretien d’embauche ou d’une évaluation annuelle.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Xelland
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/07/2024 à 18:16
Je suis étonné de voir une étude aussi détaillée de leur part

Si j'avais eu un retour aussi détaillé de l'entretien que j'ai eu avec eux (j'attends toujours leur retour d'ailleurs )

La personne ne connaissait pas les postes de lead dev et d'architecte
Je leur dis que je faisais de l'encadrement, donc pour eux, j'étais chef de projet

leur cœur de métier, c'est développeur lyonnais de moins de 2ans d'ancienneté
en dehors de ça, ils semblent un peu perdus

à partir de là, je ne sais pas quoi penser de cette étude

"favorisant l’agilité et la communication avec leurs employés"
"Leur agilité et leur adaptabilité dans les processus"
=> que vient faire l'agilité ici ?

L'agilité c'est bien pour le développement de logiciels ?
le recrutement fonctionne encore en cycle en V
0  0