IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La rémunération de 162 millions de dollars du PDG de Broadcom en 2023 correspond à 510 fois le salaire médian dans l'entreprise,
Et celle de Tim Cook est égale à 672 fois le salaire médian chez Apple

Le , par Mathis Lucas

3PARTAGES

3  0 
Les rémunérations des PDG du secteur de la technologie continuent de battre des records. Certains PDG ont été largement récompensés par les conseils d'administration pour avoir surmonté les défis survenus au lendemain de la pandémie de Covid-19, ce qui a permis de soutenir des bénéfices importants et de faire grimper les cours des actions. L'on a donc assisté à une augmentation sans précédent des rémunérations des PDG l'année dernière, le PDG de Broadcom ayant doublé sa rémunération et a touché jusqu'à 510 fois le salaire médian dans l'entreprise. Pendant ce temps, Elon Musk se bat pour faire valider sa rémunération évaluée à 46 milliards de dollars.

L'écart de rémunération entre les dirigeants et les employés augmente très rapidement

La rémunération typique des chefs d'entreprise qui dirigent les sociétés du S&P 500 a augmenté de près de 13 % l'année dernière, dépassant largement les gains des employés à un moment où l'inflation exerçait une pression considérable sur les budgets des travailleurs. Des données analysées par Equilar pour l'Associated Press révèlent que la rémunération médiane des PDG a atteint 16,3 millions de dollars, soit une hausse de 12,6 %. Selon Equilar, dans la moitié des sociétés étudiées cette année, il faudrait près de 200 ans au travailleur situé au milieu de l'échelle salariale de l'entreprise pour gagner ce que gagnait son dirigeant.


Dans le secteur technologique, l'analyse d'Equilar a répertorié 46 PDG et constate que la rémunération médiane est de 16 730 574 dollars. Aucun PDG du S&P 500 n'a approché la rémunération totale du PDG de Broadcom, Hock Tan, qui a empoché 161,8 millions de dollars l'année dernière. La rémunération massive de Hock Tan a été presque entièrement propulsée par des attributions d'actions après que le cours de l'action du fabricant de puces a presque doublé l'année dernière. L'analyse révèle que la rémunération du PDG de Broadcom a doublé en 2023, lui laissant jusqu'à 510 fois le salaire médian des employés de l'entreprise.

Broadcom a accordé à Hock Tan des actions d'une valeur de 160,5 millions de dollars le 31 octobre 2022, pour l'exercice fiscal 2023 de l'entreprise. Hock Tan a la possibilité de gagner jusqu'à 1 million d'actions à partir de l'exercice 2025, à condition que les actions de Broadcom atteignent certains objectifs et qu'il reste PDG pendant cinq ans. Au moment de l'attribution, les actions de Broadcom s'échangeaient à 470 dollars. Le PDG recevrait une partie des actions si le cours atteignait 825 et 950 $, et la totalité si le cours de clôture moyen atteignait ou dépassait 1 125 $ sur 20 jours consécutifs entre octobre 2025 et octobre 2027.

Les objectifs semblaient ambitieux lorsqu'ils ont été fixés, mais l'action a grimpé en flèche depuis, atteignant un record historique de clôture de 1 436,17 dollars le 28 mai. En accordant la prime en actions, Broadcom a fait remarquer que, sous la direction de Hock Tan, sa valeur de marché est passée de 3,8 milliards de dollars en 2009 à 645 milliards de dollars (à la date du 23 mai) et que le rendement total pour les actionnaires a largement dépassé celui du S&P 500 au cours de cette période. Dans le même temps, Broadcom a également précisé que le PDG ne recevrait pas d'autres actions pendant le reste de la période de 5 ans.

Le salarié médian du S&P 500 a gagné 81 467 dollars en 2023, soit une hausse de 5,2 % par rapport à 2022. La rémunération des PDG ayant augmenté plus vite que celle de l'employé médian, le ratio de rémunération des PDG est passé de 185 en 2022 à 196 en 2023. Le ratio étant devenu une information obligatoire depuis 7 ans maintenant, son impact sur les pratiques de rémunération des dirigeants reste limité. Néanmoins, il continuera d'être un sujet de discussion pour le grand public. L'écart de rémunération est encore plus marqué dans certaines entreprises qui font appel à des travailleurs horaires ou à temps partiel.

Selon Equilar, le PDG qui s'était le plus rapproché de Hock Tan en matière de rémunération l'année dernière est William Lansing, PDG de FICO. FICO (Fair Isaac Corporation) est une entreprise de logiciel analytique située à San José, en Californie, fondée par Bill Fair et Earl Isaac en 1956. La rémunération totale de Lansing a atteint 66,3 millions de dollars l'année dernière. Tim Cook, PDG d'Apple, était le troisième PDG le mieux payé du S&P 500, avec 63,2 millions de dollars en 2023, soit 672 fois le salaire médian chez Apple, qui s'élevait à 94 118 $. La rémunération de Cook a diminué de 36 % par rapport à l'année précédente.

Les PDG empochent des salaires mirobolants à mesure que le marché boursier s'envole

L'écart des rémunérations est probablement frustrant pour les employés. Le rapport souligne que la rémunération des dirigeants est étroitement liée à l'évolution du marché boursier. Bien que la plupart des PDG perçoivent un salaire et bénéficient d'avantages, la majeure partie de leur rémunération totale est généralement constituée de récompenses en actions. Selon Equilar, les primes en actions ont représenté environ 70 % de la rémunération totale des PDG l'année dernière. En raison de la hausse du marché boursier, la rémunération médiane en actions a augmenté de 10,7 % pour atteindre 9,4 millions de dollars.


L'indice S&P 500 a grimpé de 24 % en 2023, les investisseurs ayant été soulagés en constatant que l'économie ne plongeait pas dans la récession et en attendant avec impatience d'éventuelles réductions des taux d'intérêt de la part de la Réserve fédérale. Le NASDAQ a fait un bond de 43 % l'année dernière, porté par le boom de l'IA. Même si la persistance de l'inflation a empêché la Fed d'abaisser ses taux jusqu'à présent cette année, le S&P 500 a encore grimpé de 11 % depuis le début de l'année pour atteindre des sommets historiques. Les rémunérations des PDG pourraient donc encore augmenter cette année.

Les chefs d'entreprise ont toujours gagné plus d'argent que les travailleurs. Mais l'écart de rémunération entre les PDG et les salariés ne cesse de se creuser. En effet, de nombreux travailleurs peinent à suivre le rythme du coût de la vie. Les travailleurs ont également gagné plus d'argent, mais cela s'est fait à un rythme beaucoup plus lent. L'augmentation de salaire annuelle s'est élevée à environ 4 300 $ pour les travailleurs américains. À titre de comparaison, pour les PDG, l'augmentation de salaire annuelle est de 1,5 million de dollars supplémentaires. Voici le top 16 des PDG de la Tech les mieux payés l'année dernière :

  1. Hock E. Tan, PDG de Broadcom inc. : 161 826 161 $ ;
  2. William J. Lansing, PDG de FICO (Fair Isaac Corporation) : 66 349 962 $ ;
  3. Timothy D. Cook, PDG d'Apple inc. : 63 209 845 $ ;
  4. Theodore A. Sarandos, PDG de Netflix inc. : 49 834 936 $ ;
  5. Shantanu Narayen, PDG d'Adobe inc. : 44 932 578 $ ;
  6. Laurence Neil Hunn, PDG de Roper Technologies inc. : 41,295,585 $ ;
  7. William R. McDermott, PDG de ServiceNow inc. : 37 606 244 $ ;
  8. Lisa T. Su, PDG d'AMD (Advanced Micro Devices) : 30 348 281 $ ;
  9. Andrew C. Florance, PDG de CoStar Group : 29 176 180 $ ;
  10. Gregory Q. Brown, PDG de Motorola Solutions inc. : 28 177 251 $ ;
  11. Gary E. Dickerson, PDG d'Applied Materials inc. : 26 854 544 $ ;
  12. John T. Stankey, PDG de AT&T : 25 703 216 $ ;
  13. Vincent T. Roche, PDG d'Analog Devices inc. : 25 543 635 $ ;
  14. Frank J. Bisignano, PDG de Fiserv inc. : 27 943 757 $ ;
  15. Ajei S. Gopal, PDG d'Ansys inc. : 24 633 791 $ ;
  16. Mark Elliot Zuckerberg, PDG de Meta Platforms inc. : 24 399 968 $.


« Les résultats montrent que les conseils d'administration et les PDG restent sourds aux rémunérations scandaleuses », note Eleanor Bloxham, PDG de The Value Alliance, une entreprise qui conseille les conseils d'administration en matière de gouvernance d'entreprise. Bloxham affirme que les conseils d'administration et les PDG ont la responsabilité de veiller à ce que les travailleurs partagent les succès financiers. « Ne pas le faire, c'est mettre en péril les bénéfices futurs, car les bons travailleurs prendront des mesures et voteront avec leurs pieds », a-t-elle ajouté. Mais la tendance actuelle devrait se poursuivre cette année.

Les dépôts de titres montrent qu’Elon Musk n'a reçu aucune rémunération en tant que PDG de Tesla, mais sa rémunération est actuellement au centre des préoccupations de l'entreprise. Il a demandé aux actionnaires de restaurer son plan de rémunération qui a été annulé par un juge du Delaware. Le juge a estimé que le processus d'approbation pour le paquet était "défectueux". Les entreprises sont tenues d'attribuer une valeur aux attributions d'actions au moment où elles sont accordées. Lorsque le plan de rémunération a été voté par les actionnaires en 2018, sa valeur totale était estimée à 2,3 milliards de dollars.

La rémunération de Musk est aujourd'hui estimée à 46 milliards de dollars. Certains actionnaires de Tesla s'opposent à l'attribution de ce paquet. L'étude d'Equilar sur la rémunération des PDG comprend des données sur la rémunération de 341 chefs d'entreprises du S&P 500 qui ont exercé leurs fonctions pendant au moins deux exercices consécutifs complets, et qui ont déposé une circulaire de sollicitation de procurations entre le 1er janvier et le 30 avril.

Source : Equilar

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des rémunérations mirobolantes des PDG de la technologie ?
Que pensez-vous de l'écart de rémunération entre les PDG et les travailleurs du secteur ?
Pensez-vous que le plan de rémunération des travailleurs doit être modifié afin de réduire cet écart ?

Voir aussi

Le Top 10 des PDG de la Tech les mieux payés aux États-Unis, plus d'argent que vous n'en verrez jamais dans 4000 vies, le PDG d'Alphabet Sundar Pichai est de loin le mieux payé avec 225,9 Mns $

La rémunération totale de Tim Cook, PDG d'Apple, chute à 63 millions de dollars pour l'exercice 2023, mais reste tout de même 672 fois supérieure à celle de l'employé moyen

La rémunération du PDG de Microsoft, Satya Nadella, chute à 48 millions de dollars, après qu'il ait déclaré aux salariés que leur salaire était gelé

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !