IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk avait licencié l'équipe Supercharger de Tesla, il la réembauche maintenant,
Ce qui suggère que la dissolution de la division a mis en danger l'avenir du réseau de superchargeurs

Le , par Mathis Lucas

7PARTAGES

3  0 
Elon Musk semble avoir finalement compris qu'il avait besoin de l'équipe Supercharger. Un récent rapport indique qu'il a commencé à réembaucher certains des responsables et employés de l'équipe Supercharger qu'il avait licenciés. Cette décision intervient un mois seulement après qu'il a licencié la quasi-totalité des 500 employés qui formaient l'équipe. L'on ignore exactement combien de membres de l'équipe ont été réintégrés jusque-là, et Tesla ne répond pas aux demandes de commentaires. Ce revirement suggère toutefois que les licenciements massifs ont été faits dans la précipitation sans une analyse réelle de leurs impacts potentiels sur le réseau de superchargeurs.

Fin avril, Tesla a licencié Rebecca Tinucci, directrice principale de la recharge des véhicules électriques chez Tesla, et la majorité de l'équipe de 500 personnes qu'elle dirigeait. L'équipe travaillait sur le développement et l'extension du réseau de superchargeurs de Tesla. Mais il semble maintenant que Musk soit revenu sur sa décision. Citant des sources au fait de la situation, Bloomberg a rapporté lundi que Musk a réembauché des membres de l'équipe Supercharger, dont Max de Zegher, directeur de la recharge chez Tesla pour l'Amérique du Nord. Zegher, l'une des figures importantes de Tesla, a rejoint l'entreprise en 2013.

Son profil LinkedIn indique qu'il a passé plus de dix ans au sein de l'entreprise de véhicules électriques. Zegher a débuté dans la vente avant de se concentrer sur l'infrastructure de recharge de Tesla au Royaume-Uni, en Europe et en Amérique du Nord. Le nombre de membres de l'équipe Supercharger rappelés par Tesla n'est pas clair, mais cette nouvelle montre comment Musk a semé le chaos dans l'entreprise avec les licenciements. Les critiques affirment notamment que ses commentaires erratiques et son leadership imprévisible nuisent à la réputation de l'entreprise et mettent le désordre dans ses activités commerciales.


En d'autres termes, les dernières nouvelles ne devraient pas surprendre, d'autant plus que ce n'est pas la première fois que Musk revient sur une décision controversée et à vue courte ; à bien des égards, c'est même devenu l'un de ses gestes emblématiques. Sa décision inattendue de dissoudre l'équipe Supercharger a été un choc le mois dernier. Un grand nombre des plus fervents partisans de l'entreprise étaient furieux, soulignant que le réseau de chargeurs rapides de l'entreprise était la principale raison pour laquelle ils avaient acheté une Tesla en premier lieu. Mais Musk semble avoir mis du temps avant de comprendre.

Le réseau superchargeurs est incontestablement le joyau de la couronne de Tesla. L'entreprise a très vite compris que, même si ses propriétaires rechargeaient lentement leur véhicule à la maison chaque soir, le fait de savoir qu'ils avaient la possibilité de le recharger rapidement sur la route était essentiel pour faire d'un véhicule électrique une alternative acceptable aux véhicules existants. L'entreprise a installé plus de 2 000 stations de recharge aux États-Unis seulement, avec plus de 25 000 prises. Qui plus est, les chargeurs fonctionnent invariablement, ce qui n'est souvent pas le cas des autres réseaux de recharge.

Le succès du réseau de superchargeurs est tel que pratiquement tous les autres constructeurs automobiles qui vendent ou prévoient de vendre des véhicules électriques aux États-Unis ont annoncé l'année dernière qu'ils abandonneraient le connecteur CCS1 pour la norme J3400, développée à l'origine par Tesla. En outre, si le réseau de superchargeurs ne représente qu'environ 5 % du chiffre d'affaires de Tesla, ce pourcentage est appelé à croître au fur et à mesure que les équipementiers y accèdent. C'est pourquoi le licenciement par Musk de l'ensemble de l'équipe responsable est si difficile à comprendre.


Le réseau de superchargeurs était le super pouvoir de Tesla. Il était assez performant pour compenser le comportement fou d'Elon pour beaucoup d'entre nous. S'ils arrêtent vraiment d'étendre le réseau de superchargeurs, ou si sa qualité baisse, alors je suis plus convaincu que jamais que ma Tesla actuelle sera probablement ma dernière. Le licenciement par Tesla de son équipe chargée de la recharge me laisse vraiment perplexe.
Les changements sont apparus presque immédiatement après la dissolution de l'équipe, Tesla se retirant des principaux contrats de location et supprimant les entrepreneurs. Les licenciements semblent mettre en suspens le projet de Tesla de construire un chargeur plus puissant qui profiterait aux voitures utilisant des architectures de 800 V ou 900 V, notamment Audi, Porsche, Lucid et d'autres. Pire encore, des dizaines de sites de superchargeurs qui étaient en cours de construction sont au point mort. Face à l'ampleur des réactions, Musk a rapidement et commodément changé de discours et a promis des investissements.

La semaine dernière, Musk a promis qu'il dépenserait bien plus de 500 millions de dollars pour étendre le réseau de superchargeurs de Tesla, mais s'est bien gardé d'expliquer la signification de ce chiffre. Il a fait cette promesse quelques jours seulement après avoir dit que l'accent serait mis sur le temps de fonctionnement des sites existants. Et pour ce faire, Tesla devra réembaucher tout un tas de personnes. Cela a commencé avec Max de Zegher. (Il a été rapporté que Musk s'était débarrassé de toute l'équipe parce que Rebecca Tinucci, qui était l'ancienne directrice, n'avait pas licencié suffisamment de travailleurs à elle seule.)

« Tesla prévoit toujours de développer son réseau de superchargeurs, mais à un rythme plus lent pour les nouveaux sites et en se concentrant davantage sur le temps de fonctionnement à 100 % et l'expansion des sites existants », a déclaré Musk dans un billet sur X le 30 avril. Vendredi, Musk a publié un autre billet : « juste pour réitérer, Tesla dépensera bien plus de 500 millions de dollars pour étendre son réseau de superchargeurs afin de créer des milliers de NOUVEAUX chargeurs cette année. C'est seulement pour les nouveaux sites et les expansions, sans compter les coûts d'exploitation, qui sont beaucoup plus élevés ».

L'apparente volte-face de Musk sur les activités de Tesla dans le domaine des superchargeurs souligne également les difficultés auxquelles il est confronté dans ses tentatives visant à repositionner le constructeur automobile comme une entreprise de "robotique intelligente". Il décrit désormais Tesla comme une entreprise de logiciels à la pointe de la technologie qui travaille sur l'IA, la conduite autonome (avec ses logiciels controversés Autopilot et Full Self-Driving) et les robots humanoïdes autonomes (avec son robot humanoïde Optimus). Il insiste sur cette description de Tesla et ne manque pas de le rappeler aux investisseurs.

Lors de la dernière conférence téléphonique avec les actionnaires sur les résultats du premier trimestre 2024, Musk a déclaré : « la façon de penser à Tesla est presque entièrement en matière de résolution de l'autonomie et de capacité à activer cette autonomie pour sa flotte gigantesque. Nous devrions être considérés comme une entreprise de robotique intelligente. Si vous évaluez Tesla comme une simple entreprise automobile, ce n'est pas le bon cadre. Et si vous posez la mauvaise question, la bonne réponse est impossible ». Musk a également annoncé lors de l'appel que Tesla livrera un robotaxi avant la fin de l'année.

Pourtant, son système d'aide à la conduite Autopilot et sa technologie de conduite autonome Full Self-Driving (FSD) ont tous deux un bilan catastrophique. Les deux systèmes sont bogués, extrêmement limités et font régulièrement de fausses manœuvres. L'Autpilot et le FSD de Tesla sont impliqués dans de nombreux cas d'accidents de la route, dont des accidents mortels. Le FSD est en phase bêta perpétuelle et coûte cher. Son prix a augmenté jusqu'à 15 000 $ en septembre 2022 avant de retomber à 8 000 $ cette année aux États-Unis. En outre, l'Autopilot fait actuellement l'objet d'une enquête fédérale.

Ce n'est pas la première fois que Musk doit revenir sur une décision commerciale impétueuse. En 2019, il a décidé de fermer tous les points de vente de Tesla pour payer une version moins chère de la berline Model 3. En l'espace de deux semaines, cette décision avait été annulée, en grande partie en raison des conséquences juridiques liées à la rupture d'un si grand nombre de contrats de location. Après le rachat de X (ex-Twitter), Musk a également pris des décisions qui ont depuis plongé le site dans une situation délicate. Le site a perdu de nombreux annonceurs et utilisateurs depuis que Musk a pris les rênes.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la rumeur selon laquelle Elon Musk rappelle des membres de l'équipe Supercharger ?
Comment expliquez-vous ce revirement ? Cela suggère-t-il que la décision de dissoudre l'équipe a été prise à la hâte ?
Quels impacts les licenciements massifs de ces dernières semaines pourraient avoir sur Tesla dans les années à venir ?

Voir aussi

Un cadre de Tesla démissionne et déclare que l'entreprise a su "tirer parti de lui" alors que les récents licenciements massifs d'Elon Musk ébranlent l'entreprise et perturbent le moral des employés

Elon Musk licencie de nouveaux cadres de Tesla et la totalité de l'équipe de 500 personnes qui travaillait sur les superchargeurs, ce qui pourrait avoir des retombées sur la recharge des véhicules Tesla

Tesla supprime discrètement toutes ses offres d'emploi aux États-Unis et un gel des embauches semble désormais être en vigueur, l'entreprise semble être confrontée à de graves difficultés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de OuftiBoy
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 8:29
Citation Envoyé par gukbib Voir le message
quelle surprise, un nouvel article anti-Musk !!!
DVP, me semble-t-il, parle beaucoup de Musk parce que :

- lui-même n'arrête jamais de parler,
- de faire des petits et stupides message sur X,
- de vendre du vent depuis 10 ans concernant tesla,
- de ne plus savoir où il va.

Au début, le personnage était atypique et même sympathique. Mais force est de constater qu'il par à la dérive depuis quelques années maintenant. Les investisseurs qui continuent à lui faire "confiance", sont dans une position délicate. Ils ont 2 choix. Arrêter les frais et perdre énormément, on continuer en espérant que le vent tourne dans qlq temps.

J'ajouterai que j'ai vraiment du mal à comprendre qu'on tente de le défendre, c'est un millionnaire égocentrique, qui se comporte comme un ado attardé qui semble faire une poussée d'acné et de multiples crises d'hystéries. Il devient même gênant à agir de la sorte, c'est pathétique. Il semblerait que pour certains, il ne faut pas toucher à leur petit Musk-Musk, tout comme il y'a quelques années, on ne pouvait rien dire sur Job.

Ces gens ne sont ni des "visionnaires", ni des "bienfaiteurs" de l'humanité, et n'en ont rien à foutre de "ceux d'en bas" qu'ils regardent avec un mépris et une arrogance. Ils sont perchés tout là haut et n'ont plus les pieds sur terre. Les défendre (à moins d'être actionnaire), c'est du fanatisme. Job, Musk, Altman & compagnie, même combat.

BàV et Peace & Love.
12  1 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 7:40
Quelle surprise une nouvelle connerie de Musk
10  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 8:46
Citation Envoyé par gukbib Voir le message
quelle surprise, un nouvel article anti-Musk !!!
Ce n'est pas un article anti-musk, c'est une information.
9  0 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 9:44
Entre les promesses non tenues, les abonnements sur la voiture et les finitions mauvaises (l'apparence générale est bonne mais quand on regarde de près, il y a des choses moyennes notamment au niveau des joints), je comprends que Tesla soit en perte de vitesse.
7  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/05/2024 à 7:41
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Selon un condensé de leurs témoignages, la veille de la dissolution de l'équipe Supercharger, Tinucci est allée rencontrer Musk pour discuter de l'avenir du réseau. L'équipe de Tinucci plaçait de grands espoirs dans cette réunion, mais elle n'aurait pas pu se dérouler plus mal. Musk n'était pas satisfait de la présentation de Tinucci et voulait qu'elle licencie plus de personnes. Lorsqu'elle a refusé, affirmant que des réductions plus importantes nuiraient aux fondamentaux de l'activité de recharge, Musk a réagi en la licenciant, ainsi que l'ensemble de son équipe de 500 personnes. Selon les sources, la réaction de Musk reste inexplicable.
Le CEO d'une entreprise vire l'ensemble des 500 personnes de l'un de ses projets clé parce qu'il a pas aimé la présentation de la directrice du-dit projet et qu'elle refuse de le mettre en danger.
Et après on me dit que Musk est un petit génie?
Je reprendrais le mots suivants:
Citation Envoyé par OuftiBoy Voir le message
c'est un millionnaire égocentrique, qui se comporte comme un ado attardé qui semble faire une poussée d'acné et de multiples crises d'hystéries.
La semaine dernière, Musk a promis qu'il dépenserait bien plus de 500 millions de dollars pour étendre le réseau de superchargeurs de Tesla, mais s'est bien gardé d'expliquer la signification de ce chiffre. Il a fait cette promesse quelques jours seulement après avoir dit que l'accent serait mis sur le temps de fonctionnement des sites existants. Deux anciens employés de Supercharger ont déclaré que le budget d'expansion de 500 millions de dollars représentait une réduction significative par rapport à ce que l'équipe avait prévu pour 2024, mais qu'il s'agissait néanmoins d'un défi qui nécessitait des centaines d'employés.
Un projet nécessite des employés?
Votre vision old school de l'entreprise est vraiment rétrograde!
Un projet n'a besoin que de 3 choses :
Une idée
L'argent des autres
Elon Musk

Tout le reste est superflu
3  0 
Avatar de d_d_v
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/05/2024 à 9:10
L'avantage, c'est que les employés actuels de Tesla savent maintenant qu'ils sont juste des pions jetables. Ils doivent tous avoir passé des entretiens dans d'autres entreprises au cas où...
2  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/05/2024 à 20:46
Ce n'est pas propre aux employés de Tesla, quand tu es employé aux states, tu sais que tu n'es qu’un pions jetables.

Les US, ce n'est pas la France. Là-bas tu peux tout à fait te faire licencier 3 fois dans la même journée.
2  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/05/2024 à 7:42
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Elon Musk avait licencié l'équipe Supercharger de Tesla, il la réembauche maintenant
Il y a peu on m'a reproché de ne pas comprendre le génie de Tesla.
C'est vrai je ne comprends pas ce que Musk et Tesla font.
Mais quand je vois leur besoin de revenir en arrière je me demande si certaines décisions prises sont réfléchie...
3  2 
Avatar de mith06
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/05/2024 à 8:58
0  2 
Avatar de gukbib
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 4:04
quelle surprise, un nouvel article anti-Musk !!!
1  15