IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla supprime discrètement toutes ses offres d'emploi aux États-Unis et un gel des embauches semble désormais être en vigueur,
L'entreprise semble être confrontée à de graves difficultés

Le , par Mathis Lucas

12PARTAGES

7  0 
Les difficultés de Tesla semblent l'avoir poussé à supprimer toutes ses offres d'emploi en Amérique du Nord. Plus de 3 400 postes étaient encore ouverts au 1er mai sur le site de Tesla aux États-Unis, au Mexique, au Canada. Mais toutes les offres ont été discrètement supprimées et l'entreprise n'en a laissé que trois disponibles. Quelques jours auparavant, l'entreprise avait annulé son programme de stage d'été pour les étudiants après plusieurs semaines de licenciements massifs qui ont supprimé plus de 10 % de sa main-d'œuvre mondiale. Ces développements font suite à une chute importante des ventes de voitures et des marges bénéficiaires en baisse.

Tesla semble avoir décrété un gel des embauches en Amérique du Nord. Des données issues d'une analyse publiée par Quartz révèlent que l'entreprise a supprimé plus de 3 400 offres d'emploi aux États-Unis, au Mexique, au Canada. Tous les postes, des opérateurs de véhicules prototypes aux carrossiers, ont depuis été supprimés, et il ne reste plus que trois places dans le programme de développement de la fabrication de Tesla. Il s'agit d'un programme de formation de sept semaines qui promet la possibilité de devenir un associé de production à temps plein dans une usine Tesla. Mais selon les analystes, rien n'est moins sûr.

Sur LinkedIn, l'entreprise publie 326 offres d'emploi. La plupart sont situés en Chine, certains en Europe et un en République dominicaine. Un seul poste, pour le programme de développement de la fabrication, semble être situé aux États-Unis. C'est la deuxième fois que Tesla supprime presque entièrement ses offres d'emploi depuis qu'il a commencé ses licenciements massifs le 16 avril. Presque toutes les offres d'emploi des opérations nord-américaines de l'entreprise avaient été supprimées lors de cette journée. Toutefois, quelques jours plus tard, le tableau d'affichage des offres d'emploi a été rétabli avec des milliers d'offres.


« Avec la croissance rapide [de Tesla], il y a eu une duplication des rôles et des fonctions dans certains domaines. Alors que nous préparons l'entreprise pour sa prochaine phase de croissance, il est extrêmement important d'examiner tous les aspects de l'entreprise pour réduire les coûts et augmenter la productivité », a écrit Musk dans un courriel adressé aux employés le mois dernier, alors qu'il les informait des suppressions de postes. « Il n'y a rien que je déteste plus, mais il faut le faire », a-t-il écrit dans son message, exprimant ses bons vœux et ses remerciements aux 14 000 employés qui ont depuis été licenciés.

Ces dernières semaines, Musk s'est montré moins apologétique au sujet des réductions d'effectifs. Dans un courriel adressé aux cadres supérieurs de Tesla, Musk a déclaré qu'il voulait être "absolument intransigeant" en matière de réduction des effectifs. Le PDG a ajouté qu'il demanderait à tout dirigeant qui conserverait plus de trois travailleurs qui "ne passent manifestement pas le test de l'excellence, de la nécessité et de la fiabilité" de démissionner. Au moins trois cadres ont quitté l'entreprise dans le courant de la semaine. Tesla est entré dans sa quatrième semaine de licenciements, qui touchent aussi des ingénieurs.

Tesla aurait licencié de nombreux autres travailleurs au cours des derniers jours. Leur nombre n'est pas connu, mais selon certains rapports, les coupes ont été réalisées dans les départements des logiciels, des services et de l'ingénierie. Avant cela, Tesla avait licencié Rebecca Tinucci, directrice principale de la recharge des véhicules électriques chez Tesla, et la majorité de l'équipe de 500 personnes qu'elle dirigeait. L'équipe travaillait sur les superchargeurs. Selon un rapport de Bloomberg, Tesla pourrait licencier à terme près de 30 000 personnes, soit l'une des plus importantes réductions d'effectifs de ces deux dernières années.

Allie Arebalo, responsable des ressources humaines de Tesla (et l'une des femmes les plus haut placées dans l'entreprise), a présenté sa démission, rejoignant ainsi une poignée d'autres cadres supérieurs qui ont exprimé leurs mécontentements et démissionné de l'entreprise. Même Drew Baglino, ancien premier vice-président de Tesla chargé de l'ingénierie du groupe motopropulseur et l'un des principaux candidats pour remplacer un jour Musk à la tête de Tesla, a démissionné. Baglino a récemment liquidé la quasi-totalité de sa participation dans Tesla - d'une valeur estimée à 181 millions de dollars - quelques jours après son départ.

Par ailleurs, l'entreprise a supprimé son programme de stage d'été pour réduire les coûts, et de jeunes aspirants employés ont appris que leurs offres avaient été rétractées quelques semaines seulement avant qu'ils ne commencent à travailler. Tesla traverse l'une des situations financières les plus difficiles depuis des années, avec une baisse des ventes et des bénéfices de 55 % d'une année sur l'autre. L'entreprise est confrontée à une concurrence accrue, tant aux États-Unis qu'en Chine, et doit faire face à une baisse de la demande de véhicules électriques dans le monde. Mais il ne faut pas s'y tromper, Musk a de grands objectifs.

Le milliardaire a commencé à minimiser l'activité de Tesla sur le marché des véhicules électriques. Il tente de positionner Tesla en tant que "leader" dans le domaine des véhicules autonomes et a promis de dévoiler un robotaxi entièrement autonome dans le courant de l'année. Il présente Tesla comme une entreprise de robotique intelligente" qui travaille sur l'IA, la conduite autonome (avec ses logiciels controversés Autopilot et Full Self-Driving) et les robots humanoïdes autonomes (avec son robot humanoïde Optimus). (Toutefois, la capacité de Musk à livrer un robotaxi dans un délai aussi court fait l'objet d'un grand scepticisme.)

Musk semble croire en ce qu'il dit et explique aux actionnaires que c'est ainsi qu'ils doivent voir Tesla à l'avenir. Lors de la dernière conférence téléphonique avec les actionnaires sur les résultats du premier trimestre 2024, Musk a déclaré : « la façon de penser à Tesla est presque entièrement en matière de résolution de l'autonomie et de capacité à activer cette autonomie pour sa flotte gigantesque. Nous devrions être considérés comme une entreprise de robotique intelligente. Si vous évaluez Tesla comme une simple entreprise automobile, ce n'est pas le bon cadre. Et si vous posez la mauvaise question, la bonne réponse est impossible ».

Il convient de souligner que Musk licencie des milliers de personnes tout en réclamant une rémunération de 56 milliards de dollars. Le plan de rémunération de Musk a initialement été contesté par des investisseurs, puis annulé par un juge du Delaware. Cependant, le patron de Tesla et ses soutiens au sein de l'entreprise ont récemment réintroduit ce plan. Il est jugé extravagant et relance le débat sur l'écart entre les rémunérations des cadres et des employés.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la décision de Tesla de supprimer toutes ces offres d'emploi en Amérique du Nord ?
S'agit-il d'une mesure temporaire ? Ou cette décision suggère-t-elle que la situation chez Tesla est pire qu'elle n'en a l'air ?
Que pensez-vous des déclarations de Musk selon laquelle il y a eu duplication de certains rôles lors de la phase de croissance de Tesla ?

Voir aussi

Tesla licencie de nouveaux employés alors que l'hécatombe entre dans sa quatrième semaine, des employés des équipes des logiciels, des services et de l'ingénierie disent avoir été licenciés

Elon Musk licencie de nouveaux cadres de Tesla et la totalité de l'équipe de 500 personnes qui travaillait sur les superchargeurs, ce qui pourrait avoir des retombées sur la recharge des véhicules Tesla

Les véhicules Tesla ont continué d'avoir des accidents même après les mises à jour du logiciel Autopilot, d'après la NHTSA. Elon Musk a donc décidé de virer les ingénieurs concernés pour arranger les choses

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de OuftiBoy
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 8:29
Citation Envoyé par gukbib Voir le message
quelle surprise, un nouvel article anti-Musk !!!
DVP, me semble-t-il, parle beaucoup de Musk parce que :

- lui-même n'arrête jamais de parler,
- de faire des petits et stupides message sur X,
- de vendre du vent depuis 10 ans concernant tesla,
- de ne plus savoir où il va.

Au début, le personnage était atypique et même sympathique. Mais force est de constater qu'il par à la dérive depuis quelques années maintenant. Les investisseurs qui continuent à lui faire "confiance", sont dans une position délicate. Ils ont 2 choix. Arrêter les frais et perdre énormément, on continuer en espérant que le vent tourne dans qlq temps.

J'ajouterai que j'ai vraiment du mal à comprendre qu'on tente de le défendre, c'est un millionnaire égocentrique, qui se comporte comme un ado attardé qui semble faire une poussée d'acné et de multiples crises d'hystéries. Il devient même gênant à agir de la sorte, c'est pathétique. Il semblerait que pour certains, il ne faut pas toucher à leur petit Musk-Musk, tout comme il y'a quelques années, on ne pouvait rien dire sur Job.

Ces gens ne sont ni des "visionnaires", ni des "bienfaiteurs" de l'humanité, et n'en ont rien à foutre de "ceux d'en bas" qu'ils regardent avec un mépris et une arrogance. Ils sont perchés tout là haut et n'ont plus les pieds sur terre. Les défendre (à moins d'être actionnaire), c'est du fanatisme. Job, Musk, Altman & compagnie, même combat.

BàV et Peace & Love.
12  1 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 7:40
Quelle surprise une nouvelle connerie de Musk
10  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 8:46
Citation Envoyé par gukbib Voir le message
quelle surprise, un nouvel article anti-Musk !!!
Ce n'est pas un article anti-musk, c'est une information.
10  0 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 9:44
Entre les promesses non tenues, les abonnements sur la voiture et les finitions mauvaises (l'apparence générale est bonne mais quand on regarde de près, il y a des choses moyennes notamment au niveau des joints), je comprends que Tesla soit en perte de vitesse.
7  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/05/2024 à 7:41
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Selon un condensé de leurs témoignages, la veille de la dissolution de l'équipe Supercharger, Tinucci est allée rencontrer Musk pour discuter de l'avenir du réseau. L'équipe de Tinucci plaçait de grands espoirs dans cette réunion, mais elle n'aurait pas pu se dérouler plus mal. Musk n'était pas satisfait de la présentation de Tinucci et voulait qu'elle licencie plus de personnes. Lorsqu'elle a refusé, affirmant que des réductions plus importantes nuiraient aux fondamentaux de l'activité de recharge, Musk a réagi en la licenciant, ainsi que l'ensemble de son équipe de 500 personnes. Selon les sources, la réaction de Musk reste inexplicable.
Le CEO d'une entreprise vire l'ensemble des 500 personnes de l'un de ses projets clé parce qu'il a pas aimé la présentation de la directrice du-dit projet et qu'elle refuse de le mettre en danger.
Et après on me dit que Musk est un petit génie?
Je reprendrais le mots suivants:
Citation Envoyé par OuftiBoy Voir le message
c'est un millionnaire égocentrique, qui se comporte comme un ado attardé qui semble faire une poussée d'acné et de multiples crises d'hystéries.
La semaine dernière, Musk a promis qu'il dépenserait bien plus de 500 millions de dollars pour étendre le réseau de superchargeurs de Tesla, mais s'est bien gardé d'expliquer la signification de ce chiffre. Il a fait cette promesse quelques jours seulement après avoir dit que l'accent serait mis sur le temps de fonctionnement des sites existants. Deux anciens employés de Supercharger ont déclaré que le budget d'expansion de 500 millions de dollars représentait une réduction significative par rapport à ce que l'équipe avait prévu pour 2024, mais qu'il s'agissait néanmoins d'un défi qui nécessitait des centaines d'employés.
Un projet nécessite des employés?
Votre vision old school de l'entreprise est vraiment rétrograde!
Un projet n'a besoin que de 3 choses :
Une idée
L'argent des autres
Elon Musk

Tout le reste est superflu
3  0 
Avatar de Gluups
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 23/05/2024 à 22:55
Je vais peut-être être mauvaise langue, après les (avant-)derniers éléments de la discussion ...

On peut comprendre que les gens n'aient pas envie d'acheter une voiture dont ils ne sont pas sûrs de pouvoir charger la batterie.

(bruit de fléchette)
4  1 
Avatar de d_d_v
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/05/2024 à 9:10
L'avantage, c'est que les employés actuels de Tesla savent maintenant qu'ils sont juste des pions jetables. Ils doivent tous avoir passé des entretiens dans d'autres entreprises au cas où...
2  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/05/2024 à 20:46
Ce n'est pas propre aux employés de Tesla, quand tu es employé aux states, tu sais que tu n'es qu’un pions jetables.

Les US, ce n'est pas la France. Là-bas tu peux tout à fait te faire licencier 3 fois dans la même journée.
2  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 10/05/2024 à 7:41
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la décision de Tesla de supprimer toutes ces offres d'emploi en Amérique du Nord ?
C'est la suite logique de la vague de licenciement.
S'agit-il d'une mesure temporaire ? Ou cette décision suggère-t-elle que la situation chez Tesla est pire qu'elle n'en a l'air ?
Pour certains projets déforcés mais à potentiel c'est probablement temporaire mais il ne faut pas prévoir une vague d'embauches ensuite.
On suit le modèle que Musk a suivi pour Twitter.
Que pensez-vous des déclarations de Musk selon laquelle il y a eu duplication de certains rôles lors de la phase de croissance de Tesla ?
En période de développement on est toujours dans une phase où les limites des rôles et responsabilités des uns et des autres sont floues. Et en général comme les choses avancent vite quand une responsabilité apparait plusieurs l'assument sans forcement le partager.
A un moment il faut rebattre les cartes et clarifier les choses mais ceci ne nécessite en aucun cas le licenciement de 10% du personnel.
1  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/05/2024 à 7:42
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Elon Musk avait licencié l'équipe Supercharger de Tesla, il la réembauche maintenant
Il y a peu on m'a reproché de ne pas comprendre le génie de Tesla.
C'est vrai je ne comprends pas ce que Musk et Tesla font.
Mais quand je vois leur besoin de revenir en arrière je me demande si certaines décisions prises sont réfléchie...
3  2