IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla licencie de nouveaux employés alors que l'hécatombe entre dans sa quatrième semaine,
Des employés des équipes des logiciels, des services et de l'ingénierie disent avoir été licenciés

Le , par Mathis Lucas

14PARTAGES

6  0 
Tesla n'en a pas fini avec les licenciements. De nouveaux rapports indiquent que Tesla a licencié de nouveaux employés ce week-end après avoir supprimé l'intégralité de l'équipe qui était dédiée au développement des superchargeurs. Le nombre de personnes qui ont perdu leur emploi lors de cette dernière vague de licenciements n'est pas connu, mais selon les rapports, les coupes ont été réalisées dans les départements des logiciels, des services et de l'ingénierie. Tesla entame sa quatrième semaine de licenciements après avoir licencié des milliers de travailleurs le mois dernier, une situation déclenchée par la chute des ventes et des marges bénéficiaires en baisse.

La situation vire à l'hécatombe chez Tesla. Alors que les employés de Tesla pensaient avoir échappé à la vague de licenciements massifs qui touche le secteur technologique depuis deux ans, ils ont perdu cette assurance après les mauvaises performances de l'entreprise au premier trimestre. Tesla a d'abord supprimé 14 000 emplois, soit 10 % de sa main-d'œuvre mondiale, avant de se lancer dans des réductions relativement plus modestes de ses effectifs. Bloomberg indique que les licenciements pourraient toucher jusqu'à 20 % de la main-d'œuvre mondiale de Tesla, soit un total de près de trente mille travailleurs.

Le PDG Elon Musk a déclaré le mois dernier qu'il faut être "absolument intransigeant" en matière de réduction des effectifs. Tesla entame maintenant sa quatrième semaine de licenciements. De nouveaux employés ont signalé avoir été licenciés au cours du week-end et lundi. Plus d'une douzaine d'employés de Tesla se sont rendus sur LinkedIn lundi pour annoncer à leurs réseaux qu'ils n'ont désormais plus d'emploi. Le nombre exact d'employés concernés n'est pas connu. Si au moins un travailleur a déclaré avoir été informé directement par son supérieur, il est probable que de nombreux autres l'ont appris par courrier électronique.


« Vous n'aurez plus besoin d'effectuer d'autres tâches et n'aurez donc plus accès aux systèmes et aux sites physiques de Tesla. Nous comprenons que cette nouvelle est difficile et nous nous engageons à vous soutenir tout au long de cette transition », indique un courriel partagé par un ancien employé de Tesla. La dernière série de licenciements semble avoir touché des travailleurs dans différents domaines : conseillers en service, travailleurs des ressources humaines, ingénieurs produits, ingénieurs en industrialisation, etc. Certains des travailleurs licenciés accusent Tesla de les avoir abandonnés "de bien des façons".

« Après avoir vu mon équipe se réduire progressivement semaine après semaine depuis la mi-avril, j'ai reçu ce dimanche après-midi le redoutable courriel "Hello Employee" », peut-on lire dans un message publié sur LinkedIn par un ancien employé de Tesla. Un autre écrit : « Hier soir, Elon Musk m'a intégré au groupe des personnes concernées par les licenciements massifs, ce qui m'a coûté ma carrière, mes prestations de santé et mon équilibre mental. Il suffit en effet d'un simple courriel pour nous faire prendre conscience de la façon dont nous étions jetables en tant qu'employés ». Un autre article indique également :

« Nous avons des familles, des petits dont on compte sur nous pour subvenir à leurs besoins. #TESLA & #elonmusk nous ont laissé tomber de bien des façons ». Musk a déclaré le mois dernier que l'entreprise devait être réorganisée tous les cinq ans. Il a précisé que "les employés qui travaillent sous la direction de cadres qui ne passent pas le test de l'excellence, de la nécessité et de la fiabilité seraient licenciés". Après les déclarations de Musk, Tesla a licencié fin avril de nombreux cadres, dont Rebecca Tinucci, directrice principale de la recharge des véhicules électriques, et la totalité de l'équipe de 500 personnes qu'elle dirigeait.

Daniel Ho, un vétéran de Tesla qui a travaillé pendant dix ans en tant que directeur des programmes de véhicules électriques et des initiatives de nouveaux produits, quitte également la société avec son équipe. Par ailleurs, la plupart des membres de l'équipe chargée de la politique publique, dirigée par l'ancien responsable de la politique et du développement commercial Rohan Patel (qui a quitté Tesla lors d'une précédente vague de licenciements), sont également licenciés. Ces dernières suppressions d'emplois s'inscrivent dans les plans de Musk pour faire face à une année qui s'annonce manifestement terrible pour Tesla.

Tesla traverse l'une des situations financières les plus difficiles depuis des années, avec une baisse des ventes et des bénéfices de 55 % d'une année sur l'autre. Le constructeur automobile est confronté à une concurrence accrue, tant aux États-Unis qu'en Chine, et doit aussi faire face à une baisse de la demande de véhicules électriques dans le monde. Cependant, Musk a commencé à minimiser l'activité de Tesla sur le marché des véhicules électriques. Musk tente de positionner Tesla en tant que leader dans le domaine des véhicules autonomes et a promis de dévoiler un robotaxi entièrement autonome dans le courant de l'année.

En raison des difficultés de Tesla, des offres de stages d'été ont été révoquées quelques semaines avant leur date de début. Selon certains rapports, au moins six cadres de haut niveau ont déjà démissionné ou prévoient de le faire dans le courant de l'année, dont l'ancien vice-président principal du groupe motopropulseur et de l'énergie, Drew Baglino, et la directrice principale des ressources humaines pour l'Amérique du Nord, Allie Arebalo.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des licenciements massifs chez Tesla et qui touchent même les cadres ?
Elon Musk est-il en mesure de tenir sa promesse de livrer un robotaxi autonome dans le courant de l'année ?
Quels impacts ces licenciements massifs pourraient avoir sur Tesla, notamment sur sa capacité à innover ?

Voir aussi

Elon Musk licencie de nouveaux cadres de Tesla et la totalité de l'équipe de 500 personnes qui travaillait sur les superchargeurs, ce qui pourrait avoir des retombées sur la recharge des véhicules Tesla

Tesla licencie plus de 10 % de ses effectifs, soit au moins 14 000 postes, et perd des cadres supérieurs. Elon Musk est rendu en partie responsable de la situation par ses prises de parole sur Twitter/X

Tesla supprime son programme de stages d'été pour réduire ses coûts, alors qu'Elon Musk se bat pour sauver son plan de rémunération de 56 milliards de dollars

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de OuftiBoy
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 8:29
Citation Envoyé par gukbib Voir le message
quelle surprise, un nouvel article anti-Musk !!!
DVP, me semble-t-il, parle beaucoup de Musk parce que :

- lui-même n'arrête jamais de parler,
- de faire des petits et stupides message sur X,
- de vendre du vent depuis 10 ans concernant tesla,
- de ne plus savoir où il va.

Au début, le personnage était atypique et même sympathique. Mais force est de constater qu'il par à la dérive depuis quelques années maintenant. Les investisseurs qui continuent à lui faire "confiance", sont dans une position délicate. Ils ont 2 choix. Arrêter les frais et perdre énormément, on continuer en espérant que le vent tourne dans qlq temps.

J'ajouterai que j'ai vraiment du mal à comprendre qu'on tente de le défendre, c'est un millionnaire égocentrique, qui se comporte comme un ado attardé qui semble faire une poussée d'acné et de multiples crises d'hystéries. Il devient même gênant à agir de la sorte, c'est pathétique. Il semblerait que pour certains, il ne faut pas toucher à leur petit Musk-Musk, tout comme il y'a quelques années, on ne pouvait rien dire sur Job.

Ces gens ne sont ni des "visionnaires", ni des "bienfaiteurs" de l'humanité, et n'en ont rien à foutre de "ceux d'en bas" qu'ils regardent avec un mépris et une arrogance. Ils sont perchés tout là haut et n'ont plus les pieds sur terre. Les défendre (à moins d'être actionnaire), c'est du fanatisme. Job, Musk, Altman & compagnie, même combat.

BàV et Peace & Love.
12  1 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 7:40
Quelle surprise une nouvelle connerie de Musk
10  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 8:46
Citation Envoyé par gukbib Voir le message
quelle surprise, un nouvel article anti-Musk !!!
Ce n'est pas un article anti-musk, c'est une information.
10  0 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 9:44
Entre les promesses non tenues, les abonnements sur la voiture et les finitions mauvaises (l'apparence générale est bonne mais quand on regarde de près, il y a des choses moyennes notamment au niveau des joints), je comprends que Tesla soit en perte de vitesse.
7  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/05/2024 à 22:24
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Moins de voitures vendues, moins de marge => moins d'employés.
C'est ça où la faillite.
Mouais. Pour la PME du coin, je veux bien, mais quand ta boite a les moyens de verser plusieurs milliards à son PDG, je ne pense pas qu'elle va faire faillite à payer des gens en plus avec un salaire d'ingénieur - et même un bon salaire...
3  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/05/2024 à 7:41
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Selon un condensé de leurs témoignages, la veille de la dissolution de l'équipe Supercharger, Tinucci est allée rencontrer Musk pour discuter de l'avenir du réseau. L'équipe de Tinucci plaçait de grands espoirs dans cette réunion, mais elle n'aurait pas pu se dérouler plus mal. Musk n'était pas satisfait de la présentation de Tinucci et voulait qu'elle licencie plus de personnes. Lorsqu'elle a refusé, affirmant que des réductions plus importantes nuiraient aux fondamentaux de l'activité de recharge, Musk a réagi en la licenciant, ainsi que l'ensemble de son équipe de 500 personnes. Selon les sources, la réaction de Musk reste inexplicable.
Le CEO d'une entreprise vire l'ensemble des 500 personnes de l'un de ses projets clé parce qu'il a pas aimé la présentation de la directrice du-dit projet et qu'elle refuse de le mettre en danger.
Et après on me dit que Musk est un petit génie?
Je reprendrais le mots suivants:
Citation Envoyé par OuftiBoy Voir le message
c'est un millionnaire égocentrique, qui se comporte comme un ado attardé qui semble faire une poussée d'acné et de multiples crises d'hystéries.
La semaine dernière, Musk a promis qu'il dépenserait bien plus de 500 millions de dollars pour étendre le réseau de superchargeurs de Tesla, mais s'est bien gardé d'expliquer la signification de ce chiffre. Il a fait cette promesse quelques jours seulement après avoir dit que l'accent serait mis sur le temps de fonctionnement des sites existants. Deux anciens employés de Supercharger ont déclaré que le budget d'expansion de 500 millions de dollars représentait une réduction significative par rapport à ce que l'équipe avait prévu pour 2024, mais qu'il s'agissait néanmoins d'un défi qui nécessitait des centaines d'employés.
Un projet nécessite des employés?
Votre vision old school de l'entreprise est vraiment rétrograde!
Un projet n'a besoin que de 3 choses :
Une idée
L'argent des autres
Elon Musk

Tout le reste est superflu
3  0 
Avatar de d_d_v
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/05/2024 à 9:10
L'avantage, c'est que les employés actuels de Tesla savent maintenant qu'ils sont juste des pions jetables. Ils doivent tous avoir passé des entretiens dans d'autres entreprises au cas où...
2  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 17/05/2024 à 20:46
Ce n'est pas propre aux employés de Tesla, quand tu es employé aux states, tu sais que tu n'es qu’un pions jetables.

Les US, ce n'est pas la France. Là-bas tu peux tout à fait te faire licencier 3 fois dans la même journée.
2  0 
Avatar de Gluups
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 23/05/2024 à 22:55
Je vais peut-être être mauvaise langue, après les (avant-)derniers éléments de la discussion ...

On peut comprendre que les gens n'aient pas envie d'acheter une voiture dont ils ne sont pas sûrs de pouvoir charger la batterie.

(bruit de fléchette)
3  1 
Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/05/2024 à 22:14
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le gars est disponible tout de suite, parfois c'est compliqué à cause du préavis, au moins il n'a pas ce problème
Le préavis aux États-Unis
1  0