IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Cruise, la branche de General Motors spécialisée dans les véhicules autonomes, va supprimer 24 % de ses effectifs
Afin de restructurer ses activités à la suite d'un accident interrompant ses essais

Le , par Jade Emy

0PARTAGES

4  0 
L'unité Cruise de GM va supprimer près d'un quart de ses effectifs. L'entreprise a interrompu ses essais de conduite autonome après un accident mortel survenu en octobre. Les licenciements concernent principalement les opérations commerciales et la finance de l'entreprise.

L'entreprise Cruise de General Motors, spécialisée dans les véhicules à conduite autonome, va supprimer 24% de ses effectifs afin de restructurer ses opérations suite à un accident qui l'a obligée à interrompre les essais aux Etats-Unis, a déclaré l'entreprise. L'unité de robotaxi de GM, qui perd de l'argent, est dans la tourmente depuis des semaines. Cruise a retiré tous ses véhicules américains des essais de conduite autonome après que la Californie a suspendu son permis d'essais sans conducteur à la suite d'un accident survenu en octobre.

Le PDG de l'unité, Kyle Vogt, et le cofondateur, Dan Kan, ont tous deux démissionné le mois dernier. Les licenciements de 900 de ses 3 800 employés concernent principalement les opérations commerciales et les fonctions d'entreprise connexes. Cruise a déclaré qu'elle avait également mis fin au travail de certains "travailleurs occasionnels qui soutiennent nos opérations sans conducteur".

La société a également mis fin au travail de certains "travailleurs occasionnels qui soutiennent nos opérations sans conducteur", ce qui reflète notre nouvel avenir et une approche plus délibérée de la mise sur le marché, ce qui signifie un besoin moins immédiat de personnel sur le terrain, dans les opérations commerciales et au sein de l'entreprise, a déclaré Cruise à propos des suppressions d'emplois.


Le 2 octobre, un piéton renversé par un autre véhicule a été projeté sur la trajectoire d'un véhicule Cruise autopiloté et traîné sur une distance de 6 mètres. La Californie a suspendu le permis d'essai et, peu de temps après, Cruise a interrompu toutes ses opérations d'essai aux États-Unis.

Cruise a licencié neuf cadres, dont son directeur des opérations et son directeur juridique et politique, dans le cadre d'une enquête externe menée par le cabinet d'avocats Quinn Emmanuel sur l'accident et la réponse de Cruise. GM a déclaré le mois dernier qu'il réduirait les coûts de Cruise, qui a perdu plus de 700 millions de dollars au troisième trimestre et plus de 8 milliards de dollars depuis 2016. "GM soutient les décisions difficiles en matière d'emploi prises par Cruise, car elles reflètent leur voie plus délibérée vers l'avenir, avec la sécurité comme étoile du nord", a déclaré un porte-parole de GM.

En novembre, Cruise a déclaré qu'elle finirait par se relancer dans une ville non spécifiée avant de s'étendre. Auparavant, Cruise avait présenté des plans ambitieux pour s'étendre à d'autres villes et proposer des trajets en taxi entièrement autonomes. L'industrie naissante des voitures sans conducteur dépend de la confiance du public et de la coopération des autorités de régulation. En octobre, le département californien des véhicules à moteur a ordonné à Cruise de retirer ses voitures sans conducteur des routes de l'État, estimant qu'elles représentaient un risque pour le public et que la société avait fait de fausses déclarations sur la sécurité de sa technologie.

Le même mois, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a ouvert une enquête sur les risques pour les piétons chez Cruise. Interrogée sur le fait que Cruise fournit à la NHTSA les informations requises, l'administratrice par intérim de la NHTSA, Ann Carlson, a déclaré que l'agence s'assure que les constructeurs automobiles "sont conscients de nos pouvoirs et qu'ils comprennent les circonstances s'ils ne s'y conforment pas".

Cruise pourrait se voir infliger une amende de 1,5 million de dollars et des sanctions supplémentaires pour avoir omis de divulguer les détails de l'accident, selon une agence californienne. Mo Elshenawy a pris la présidence de Cruise le mois dernier et a déclaré lors d'une réunion de l'ensemble du personnel en décembre que l'unité de véhicules autonomes avait atteint un "niveau historiquement bas".

Source : General Motors

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

L'unité de robotaxi Cruise de GM licencie neuf cadres après une enquête sur la sécurité, suite à l'incident au cours duquel une femme a été heurtée et traînée par un véhicule Cruise à San Francisco

Kyle Vogt, PDG de Cruise de General Motors, a démissionné un jour après avoir présenté ses excuses au personnel, alors que l'entreprise procède à l'examen de la sécurité de ses Robotaxis

Cruise suspend toutes ses opérations de voitures sans conducteur aux États-Unis après l'interdiction californienne pour des raisons de sécurité

Plus de 20 000 offres d'emploi de Développeur ou en Informatique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/01/2024 à 16:31
Les voitures autonomes sont un défi technique grisant comme l'est L'IA dite générale ou encore les robots humanoïdes, mais c'est aussi comme les autres sujets un truc mauvais pour l'humanité, contraire à tout sens que l'on peut donner à la vie.

Donc tant mieux si un acteur abandonne et que ses malversations soient reconnues. Ça évitera peut être aux politiques en quête de buzz "d'autoriser les voitures autonomes" sans même savoir de quoi ils parlent et sans qu'il n'y ait sur le marché l'ombre d'une voiture autonome.
0  0 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/01/2024 à 16:44
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Selon vous, la conduite autonome intégrale sera-t-elle un jour une réalité ? La technologie pourrait-elle être sûre ?
Il y a 2 questions dans la question
La technologie pourrait elle être sûre, oui, bien sur sauf que si une IA qui contrôle le véhicule est autonome et qu'on lui demande de protéger les gens elle va vite calculer que E = m.v² et pour protéger les gens elle stopperait le véhicule.
De fait le véhicule ne sera donc toujours qu'un automate que l'on force à avancer et à prendre des risques.
Ceci amène à la seconde question la conduite autonome intégrale sera-t-elle un jour une réalité ? dont la réponse est de fait non. On aura au mieux des automates conducteurs très évolués qui foncent dans le tas suivant les instructions de quelqu'un ou d'un organisme et suivant l'appréciation du risque que l'on inflige aux passagers et aux autres usagers de la route comme le font aujourd'hui les conducteurs humains. En bref ce serait pareil qu’aujourd’hui, la complexité et l'interface d'un automate en plus.
0  0