IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Broadcom licencie des employés de VMware après avoir finalisé son acquisition de 69 milliards de dollars :
« Nous souhaitons vous remercier pour votre dévouement et votre service »

Le , par Stéphane le calme

1PARTAGES

9  0 
Broadcom, le spécialiste des solutions de semi-conducteurs et de logiciels d’infrastructure, a annoncé le 22 novembre avoir finalisé son acquisition de VMware, une société spécialisée dans les technologies de cloud computing et de virtualisation, après avoir reçu toutes les approbations réglementaires nécessaires. Cependant, l’acquisition n’a pas été sans conséquences pour les employés de VMware, qui ont été confrontés à des licenciements massifs après la clôture de la transaction.

Broadcom a annoncé en grandes pompes avoir finalisé l'acquisition de VMware il y a une semaine.

Hock Tan, président et directeur général de Broadcom, a déclaré : « Nous sommes ravis d'accueillir VMware au sein de Broadcom et de réunir nos équipes centrées sur l'innovation et l'ingénierie, alors que nous franchissons une nouvelle étape importante dans la construction de la première entreprise mondiale de technologie d'infrastructure. Avec une orientation commune vers la réussite des clients, nous sommes ensemble bien positionnés pour permettre aux entreprises mondiales d'adopter des environnements de clouds privés et hybrides, en les rendant plus sûrs et plus résilients. Broadcom investit depuis longtemps dans les entreprises qu'il acquiert afin de favoriser une croissance durable, et cela se poursuivra avec VMware, pour le plus grand bénéfice des parties prenantes que nous servons ».

L'objectif de Broadcom pour aller de l'avant est de permettre aux entreprises clientes de créer et de moderniser leurs environnements de cloud privé et hybride. Au cœur de cette démarche, Broadcom investira dans VMware Cloud Foundation, la pile logicielle qui sert de base aux clouds privés et hybrides. En complément de l'investissement de Broadcom dans VMware Cloud Foundation, VMware proposera un riche catalogue de services pour moderniser et optimiser les environnements cloud et périphériques, notamment VMware Tanzu pour accélérer le déploiement des applications, ainsi que des services de mise en réseau des applications (équilibrage de charge) et de sécurité avancée, et VMware Software-Defined Edge pour les périphéries Telco et d'entreprise.

La transaction, annoncée pour la première fois le 26 mai 2022, valorise VMware à environ 61 milliards de dollars, en plus de 8 milliards de dollars de dette nette de VMware assumée par Broadcom.

L’acquisition de VMware fait partie de la stratégie de Broadcom visant à construire la première entreprise mondiale de technologie d’infrastructure, avec un historique d’acquisition de plateformes établies et critiques pour la mission. En combinant le portefeuille de logiciels d’infrastructure et de sécurité de Broadcom avec la plateforme de VMware, la nouvelle entreprise offrira aux clients d’entreprise une plateforme élargie de solutions d’infrastructure critiques pour accélérer l’innovation et répondre aux besoins les plus complexes en matière d’infrastructure informatique.

En complément de l'investissement de Broadcom dans VMware Cloud Foundation, VMware proposera un riche catalogue de services au-dessus de VMware Cloud Foundation afin de moderniser et d'optimiser les environnements cloud, notamment les suivants.

1. Réseau d'applications et sécurité

La protection des charges de travail contre l'évolution des cybermenaces est une priorité pour les clients. Il ne s'agit plus de protéger le périmètre, car les acteurs de la menace se déplacent latéralement et exploitent les systèmes internes pour prendre le contrôle. Les clients veulent plusieurs niveaux de défense pour se protéger contre les attaques latérales, qu'il s'agisse d'accès non autorisés, de logiciels malveillants ou de ransomwares. La sécurité distribuée de VMware, associée à une visibilité totale, permet aux clients d'exécuter leurs stratégies de défense en profondeur et de sécurité zéro-trust. L'objectif est de fournir une protection latérale qui peut être mise en œuvre de manière plus simple et plus agile pour l'infrastructure virtualisée VMware. Les techniques émergentes d'IA/GenAI sont exploitées pour contrer l'évolution du paysage des menaces.

En outre, les charges de travail des applications sont déployées avec un équilibreur de charge. À l'ère numérique, les applications doivent être hautement disponibles et s'adapter automatiquement à l'augmentation de la charge. L'agilité, la mise à l'échelle automatique et la visibilité intégrée des applications sont des exigences clés pour une solution d'équilibreur de charge moderne.

2. Applications modernes

Nous sommes enthousiasmés par la technologie de VMware et par les avantages qu'elle apporte à nos clients. Les applications modernes en sont un excellent exemple.

Les applications modernes et les clouds privés et hybrides sont au cœur de la transformation numérique. Une étude de VMware montre que plus de 70 % des DSI développent de nouvelles apps modernes et cloud natives. En outre, les apps modernes conçues pour le modèle any-cloud ont désormais dépassé les apps traditionnelles dans l'entreprise. Les chefs d'entreprise sont parfaitement conscients que l'agilité logicielle et la rapidité de mise sur le marché sont essentielles à la capacité d'une entreprise à faire face à la concurrence et à augmenter ses revenus. Par conséquent, les entreprises donnent la priorité aux stratégies d'application basées sur des technologies telles que l'IA, l'apprentissage automatique, Kubernetes, les solutions open-source et les écosystèmes de clouds privés et hybrides afin d'obtenir un avantage concurrentiel. Mais la fourniture d'apps à l'échelle peut être une entreprise immense et elle devient de plus en plus complexe.

3. Des innovations basées sur des logiciels, du centre de données à la périphérie

Les clients ont toujours été intéressés par les technologies basées sur les logiciels. Cet intérêt s'est renforcé à mesure qu'ils prennent en compte le besoin de flexibilité au sein de leurs centres de données et le type de charges de travail qu'ils souhaitent exécuter dans différents environnements cloud. Les ambitions en matière de cloud privé et hybride gagnent en vélocité, tout comme les technologies modulaires basées sur des plateformes favorisent l'agilité. Cela est vrai dans le centre de données et le devient également dans le Software-Defined Edge. Prenons l'exemple des environnements informatiques complexes au sein d'une agence gouvernementale, qui a réalisé un investissement de 9 milliards de dollars dans une infrastructure de cloud privé et hybride afin de renforcer et d'apporter de l'agilité à ses capacités de gestion et de défense numériques. Ces tendances indiquent que l'innovation basée sur les logiciels aidera les organisations à obtenir de meilleurs résultats pour tous les types de charges de travail, du centre de données à la périphérie.

Certains employés de VMware ont appris lundi que leurs postes allaient être supprimés

Les employés dont les postes ont été supprimés ont reçu lundi un courriel lundi qui disait : « Broadcom a récemment finalisé son acquisition de VMware. Dans le cadre de la planification de l'intégration et suite à une évaluation des besoins organisationnels, nous avons identifié les rôles futurs qui seront requis au sein de l'entreprise issue de la fusion. Nous avons le regret de vous informer que votre poste est supprimé et que votre emploi prendra fin ».

« Nous tenons à vous remercier pour votre dévouement et vos services. Nous souhaitons rendre cette transition aussi fluide que possible, notamment en vous offrant une généreuse indemnité de départ et en vous accordant un délai de préavis payé en cas de non-travail », était-il indiqué dans le courriel.

Pour l’instant, on ne sait pas exactement combien d’employés seront concernés par les réductions. Broadcom n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire des médias.

VMware, qui employait plus de 38 000 personnes en février, avait déjà supprimé des emplois avant la finalisation de l'acquisition. VMware a envoyé une lettre aux employés en septembre leur disant qu'ils se verraient proposer un emploi chez Broadcom, un rôle de transition ou qu'ils recevraient une indemnité de départ.

Certains employés de VMware ont émis l'hypothèse que Broadcom pourrait scinder certaines unités.

Plusieurs hauts dirigeants de VMware ont quitté l'entreprise de cloud computing au cours de l'année écoulée. Certains employés de VMware ont déclaré s'inquiéter d'un conflit de culture avec Broadcom, d'autant plus que Broadcom exige que ses employés retournent au bureau. Ils ont également déclaré que certaines transactions avaient ralenti alors que les clients attendaient des nouvelles sur le sort de VMware.

Les licenciements ont suscité des réactions négatives de la part des employés de VMware, qui se sont sentis trahis et dévalorisés par Broadcom. Certains employés ont exprimé leur frustration et leur colère sur les réseaux sociaux, accusant Broadcom de détruire la culture et les valeurs de VMware, qui étaient axées sur l’ingénierie, l’innovation et la satisfaction des clients. D’autres employés ont déclaré qu’ils envisageaient de quitter volontairement l’entreprise, craignant pour leur avenir au sein de cette nouvelle entreprise.

Sources : Broadcom, courriel envoyé aux employés

Et vous ?

Quelles sont les conséquences de l’acquisition de VMware par Broadcom pour les clients, les partenaires et les concurrents de VMware ?
Que pensez-vous du licenciement des employés après l'acquisition ?
Qu'est-ce qui pourrait, selon vous, expliquer la raison de cette décision ? Réduire les coûts et éliminer les chevauchements entre les deux entreprises, en se concentrant sur les domaines les plus rentables et les plus stratégiques ?
Comprenez-vous la colère de ceux qui estiment avoir été « trahis et dévalorisés » par Broadcom ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/12/2023 à 11:39
c'est très bien ce monde remplie d'abonnement.

je propose une idée pour améliorer les profits: ajouter de la pub.
comme netflix, payer tous les mois et regarder le pub.

l'avenir d'un jeune est très radieux en occident:
abonnement du logement (car l'achat de son bien immobilier et devenue trop cher), abonnement voiture (car zfe et voiture neuve coute trop cher), abonnement netflix, spotify, youtube premium, amazon prime, disney+ pour les loisirs.
abonnement windows, office, adobe creative, vmware pour le taff.
salaire supernet median en france 2000€ car faut payer la dette et les prestations social et le train de vie de l'état
prix total des dépenses: 1800€, reste plus que 200€ pour payer facture électricité, gaz, assurances et nourriture.

et voila comment on prive une génération de se monter un capitale solide.

vous pouvez dire que personne ne force a payer pour netflix, youtube, vmware etc. Si vous dites cela c'est que vous êtes comme moi un vieux crouton.
Quand un jeune est habitué depuis toujours a payer tous les mois des abonnements, c'est son monde et il ne connais que ca. comme un poulet elevé dans une cage sombre, il ne connais pas l’extérieur et la nature.

Perso je reste sur ma politique: 0 abonnement sauf assurance voiture, maison et électricité et eau. car c'est de l'arnaque. Et encore pour l’électricité j'ai grandement réduit ma dépendance EDF.

Pour en revenir plus spécifiquement à la news, bossant dans le cloud justement ca fait 10ans que j'ai plus utilisé vmware au profit d'OpenStack et de kvm. et ca marche tres bien si ce n'est mieux.
des alternatives crédible et gratuite ca existe.
4  1 
Avatar de JP CASSOU
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 13/12/2023 à 10:07
Logiciels en location = next.
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 19/02/2024 à 18:36
Je pense que ça va augmenter l'useage d'Huper-V et de KVM
1  0 
Avatar de der§en
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/12/2023 à 10:14
POUF, vmware vient de perdre un client…

je vais migrer sur VirtualBox quand mon vmware aura besoin de MAJ…
0  0