IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La semaine de 4 jours : les travailleurs qui l'ont testé sont plus heureux et plus efficaces et les entreprises ont gagné plus d'argent
Un législateur voudrait l'intégrer dans la loi

Le , par Stéphane le calme

22PARTAGES

14  1 
De nouvelles données provenant d'un projet pilote sur une semaine de travail de quatre jours examinent comment les travailleurs se sont comportés sous le test pendant un an. Les travailleurs étaient plus heureux et plus efficaces, et leurs entreprises ont fini par générer davantage de revenus. Le représentant Mark Takano veut faire passer dans la loi une semaine plus courte, car il estime que cette façon de procéder va perdurer.

La semaine de quatre jours est une idée qui gagne en popularité dans le monde du travail. Il s’agit de réduire le temps de travail hebdomadaire de 40 à 32 heures, tout en conservant le même salaire et le même niveau de productivité. Quels sont les avantages d’une telle mesure pour les employés et les employeurs ? C’est ce qu’ont voulu savoir plusieurs études menées dans différents pays en 2022 et 2023.

Les résultats sont surprenants : travailler moins permet de travailler mieux. En effet, les employés qui ont participé aux essais de la semaine de quatre jours ont rapporté une amélioration de leur santé physique et mentale, de leur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, et de leur satisfaction générale. Ils ont également fait preuve d'une plus grande efficacité, d'une meilleure organisation et d'une plus grande créativité dans leur travail.

Les employeurs ont également tiré profit de la semaine de quatre jours. Ils ont constaté une augmentation de la productivité, une réduction du taux d'absentéisme, une amélioration du climat organisationnel et une diminution de l'empreinte carbone. Certains ont même enregistré une hausse de leurs revenus, grâce à une meilleure fidélisation de leurs clients et à une meilleure attractivité pour les talents.


4 Days Week Global publie ses données

Mercredi, 4 Day Week Global – une organisation à but non lucratif basée en Nouvelle-Zélande – a publié les résultats de son dernier volet de son programme pilote testant une semaine de travail de quatre jours dans les entreprises participantes de divers pays, dont les États-Unis, l'Australie et les États-Unis. Royaume. Il a constaté qu'après un an de test de la semaine raccourcie, il restait un succès retentissant.

Selon ses statistiques, la semaine de travail de quatre jours est payante pour les travailleurs et leurs lieux de travail, et un législateur estime que cela signifie qu'il est temps que la semaine de 32 heures devienne une loi.

Les travailleurs étaient plus efficaces, même lorsque l'intensité du travail diminuait. Ils ont travaillé moins et ont pu mieux maintenir leur équilibre travail-vie personnelle. Les revenus des entreprises participantes ont augmenté de 15 % et un tiers des employés ont déclaré qu'ils étaient moins susceptibles de quitter leur emploi.

Le représentant démocrate Mark Takano, qui a dirigé un projet de loi visant à édicter une loi sur la semaine de travail de quatre jours, a salué les dernières conclusions du rapport : « La dernière étude de 4 Day Week Global montre clairement le besoin urgent de ma loi sur la semaine de travail de trente-deux heures », a déclaré Takano dans un communiqué. « La semaine de travail de quatre jours peut être mise en œuvre avec des impacts positifs sur les travailleurs et les entreprises, et cette étude approfondie renforce les commentaires des employés issus d'études d'essai plus courtes. La semaine de travail de quatre jours va perdurer ».

En vertu de la législation de Takano, la loi sur les normes de travail équitables serait ajustée pour faire de la semaine de travail 32 heures ; les travailleurs deviendraient alors éligibles à une rémunération plus élevée des heures supplémentaires s'ils travaillaient plus de 32 heures. En 2022, le législateur avait déclaré : « Il y a une grande sorte d'ouverture pour que les gens voient cela comme faisant partie d'une nouvelle normalité, une nouvelle normalité qu'ils aimeraient construire ».

Takano n'est pas le seul législateur à pousser les Américains à travailler moins d'heures chaque semaine. En février, le sénateur du Vermont, Bernie Sanders, a écrit sur Twitter « qu'avec l'explosion de la technologie et l'augmentation de la productivité des travailleurs, il est temps de passer à une semaine de travail de quatre jours sans perte de salaire. Les travailleurs doivent bénéficier de la technologie, pas seulement des PDG d'entreprise ».


Il faisait référence aux résultats du programme pilote de décembre six mois plus tard, après quoi les revenus des entreprises participantes ont augmenté de 8,14 % et 67 % des employés ont déclaré se sentir moins épuisés, la journée supplémentaire leur permettant de faire de l'exercice et de dormir davantage.

Compte tenu du succès du programme pilote, certaines entreprises américaines ont également commencé à tester l'idée. L'année dernière, par exemple, un Chick-fil-A en Floride a lancé une semaine de travail de trois jours et a reçu 400 candidatures pour un seul emploi.

« Une préoccupation que nous entendons fréquemment est qu'il est impossible de maintenir les résultats de nos essais de six mois, car la nouveauté doit finir par s'estomper, mais nous voici un an plus tard avec des avantages qui ne font que croître », a déclaré Dale Whelehan, PDG de 4 Day Week Global, dans un communiqué. « C'est très prometteur pour la durabilité de ce modèle, et nous sommes impatients de suivre les expériences des entreprises dans le futur ».

Comment les organisations qui ont participé au projet pilote se sont-elles adaptées ?

Arrêt au cinquième jour

L'entreprise arrête ses activités un jour supplémentaire par semaine. C'était un choix populaire dans les entreprises où la collaboration du personnel est plus importante que la couverture de cinq jours.

Exemple : un studio de jeux vidéo a opté pour un arrêt au cinquième jour de la semaine, car il était important que le personnel soit présent en même temps pour la collaboration. Après avoir interrogé le personnel sur les préférences, le studio a décidé de suspendre le travail pour tout le monde le vendredi.

L'alternance

Le personnel prend des jours de congé en alternance : par exemple, le personnel peut être divisé en deux équipes, une équipe prenant le lundi comme jour de repos et l'autre le vendredi comme jour de repos. Ainsi, les bureaux ne seraient pas vides le vendredi. C'était un choix populaire dans les entreprises où une couverture de cinq jours était importante.

Exemple : une agence de marketing numérique a organisé ses jours de congé en alternance à l'aide d'un système de « jumelage ». Les membres du personnel s'associent à un partenaire qui possède des connaissances et des compétences similaires. Les associés alternent leurs jours de repos, afin d'assurer une couverture de cinq jours des fonctions clefs.

Décentralisé

Différents départements fonctionnent selon des modèles de travail différents, ce qui peut entraîner un mélange des deux modèles ci-dessus. Cela peut également inclure d'autres dispositions, telles que certains membres du personnel travaillant l'équivalent de quatre jours sur cinq jours ouvrables plus courts. Un modèle décentralisé
a été choisi dans des entreprises dont les services avaient des fonctions et des enjeux très contrastés.

Exemple : une association de logement comprenait des départements spécialisés dans tous les domaines, de l'administration à la sensibilisation de la communauté et à la réparation des bâtiments. Chaque département a été invité à prendre l'initiative de concevoir un modèle de semaine de quatre jours adapté à ses propres besoins.

Annualisé

Le personnel travaille une semaine de travail moyenne de 32 heures, calculée sur le barème d'une année.

Exemple : un restaurant dont l'activité est fortement saisonnière a choisi de piloter une semaine annualisée de quatre jours, avec des heures d'ouverture plus longues en été compensées par des heures d'ouverture plus courtes en hiver.

Conditionnelle

Le droit du personnel à la semaine de quatre jours est lié à un suivi continu des performances. Les cadres supérieurs de l'entreprise peuvent décider de suspendre temporairement la semaine de quatre jours pour certains services ou individus, s'il est prouvé que le personnel n'atteint pas les objectifs de performance convenus. Cela peut conduire à des situations inégales où certains membres du personnel/services continuent de travailler cinq jours sur des périodes de temps.

Exemple : une entreprise adoptant un modèle décentralisé exigeait que chaque département s'accorde sur un ensemble d'indicateurs de performance clefs à respecter, afin de conserver une semaine de quatre jours. Cela signifiait que certains départements et individus sont entrés dans le projet pilote plus tard que d'autres, et certains ont été suspendus de la semaine de quatre jours pendant la période pilote de 6 mois.


Des expérimentations qui se multiplient en Europe et dans le monde

Les expérimentations de la semaine de quatre jours se sont multipliées récemment en Europe, mais aussi aux États-Unis et au Canada ou encore en Australie et en Nouvelle-Zélande.

En Espagne, le gouvernement espagnol a par exemple lancé fin 2022 un programme pilote destiné à aider les PME du secteur industriel à réduire le temps de travail hebdomadaire de leurs salariés sans baisser leurs salaires, dans le but de stimuler la productivité. Ce projet sera testé durant deux ans dans des entreprises souhaitant tester des réformes d'organisation susceptibles de « générer une hausse de productivité qui compense les surcoûts salariaux ». Les entreprises intéressées devront s'engager à réduire d'au moins 10 % le temps de travail hebdomadaire de leurs salariés, sur une période de deux ans. Cette mesure devra toucher au minimum 25 % de leurs employés.

En France, le service public pourrait montrer l'exemple même si les débuts sont timides. Fin janvier, Gabriel Attal, ministre délégué aux Comptes publics, annonçait que les agents de l'Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d'allocations familiales (Urssaf) de Picardie pourraient tester pendant un an la semaine de 36 heures en quatre jours, une expérimentation sur le bien-être au travail.

« Globalement, les Français sont favorables à plus de libertés dans leur organisation, même si tous n'ont pas envie de cumuler 35 heures sur quatre jours », déclarait alors Gabriel Attal au quotidien L'Opinion. « Je crois que beaucoup de Français aspirent aujourd'hui à travailler différemment », a estimé Gabriel Attal. « La semaine de 35 heures en quatre jours, que 10 000 Français expérimentent déjà dans des secteurs économiques très variés comme le recyclage industriel ou l'informatique, cela peut être moins de temps passé dans les transports, moins de stress, et finalement, plus de bien-être au travail ».

Mais la perspective d'une semaine de travail de quatre jours ne fait pas l'unanimité

Un internaute estime qu'au lieu que les législateurs tentent d'imposer la semaine de travail de 4 jours, il serait plus judicieux de laisser les entreprises décider de ce qui est meilleur pour elles.

Un autre a déclaré : « Une clinique médicale ne devrait donc être ouverte que 4 jours par semaine ? Cela compromettrait les soins. S'il vous plaît, ne soyez pas si imprudent avec des commentaires comme ça. Peut-être qu'en politique, vous pouvez y parvenir, mais pas en médecine ».

« Cela peut être adaptable dans de petits secteurs de l'économie, mais je travaille dans l'industrie alimentaire et vous ne mangerez pas très bien si nous ne travaillons que quatre jours par semaine ».

Un autre rappelle que le passage à la semaine de 4 jours « ne profitera toujours qu'à certains travailleurs, pas à tout le monde, en particulier aux travailleurs sociaux non rémunérés ».

Un autre a demandé comment feront les gens qui sont payés à l'heure : « Allez-vous obliger les entreprises à faire le calcul et à augmenter leurs salaires horaires pour les personnes travaillant 40 heures par semaine ou plus d'une heure à la fois ? Alors, comment cela s'applique-t-il aux heures supplémentaires ? »

Source : 4DaysWeek

Et vous ?

Quelle est votre opinion sur la semaine de quatre jours ? Pensez-vous que c’est une bonne idée pour améliorer la qualité de vie et de travail ?
Avez-vous déjà expérimenté la semaine de quatre jours dans votre entreprise ou dans votre secteur d’activité ? Si oui, quels ont été les avantages et les inconvénients ? Sinon, seriez-vous prêt à l’essayer ?
Quels sont les obstacles ou les difficultés que vous envisagez pour mettre en place la semaine de quatre jours dans votre contexte professionnel? Comment les surmonter ?
Quels sont les impacts de la semaine de quatre jours sur l’environnement, la société et l’économie ? Pensez-vous que ce modèle soit durable et équitable ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/09/2023 à 16:01
les français sont des fainéants, et cela doit changer.
Il faut augmenter de 40 à 50% le taux de chômage et de rappeler qu'ils travaillent pour l'employeur, et non l'inverse.
Cela doit se faire en portant atteinte à l'économie en augmentant de 40 à 50% le taux de chômage , et c’est ce que tous les gouvernements du monde essaient de faire.
Personne n’en parle mais les gens sont en train de se faire virer et on commence à voir moins d’arrogance dans le monde du travail.

C'est pas de moi mais d'un patron australien il y'a 1 semaines (j'ai juste modifier australiens par francais)

Mais vu la tendances: les patrons veulent le retour au bureau pour fliquer les salaries, baisse des salaires ou des tjm pour les indé, remplacement des salariés par des ia, inflation+récession...
Je doute que la semaine de 4 jours de 30h se démocratise en Europe en ce moment.
Au contraire je vois plutôt une augmentation du chômage, des baisses de pouvoir d'achats et des baisses de salaires. Et une réduction des avantages comme le télétravail.
7  0 
Avatar de fredinkan
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 31/07/2023 à 13:18
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a des ingénieurs qui bossent dans la tech aux USA et qui travaillent 32h sur 4 jours.
C'est aux US, donc ils sont payés pour 32h
Mais ils doivent quand même répondre aux téléphone et être présents en meeting 7/7...

Pour avoir pas mal de contact avec les US, même si on nous vante le "non c'est pas comme ça dans ma boîte", dans la majeure partie des entreprises on en est à ça ...
3  0 
Avatar de totozor
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/07/2023 à 16:35
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Quelle est votre opinion sur la semaine de quatre jours? Pensez-vous que c’est une bonne idée pour améliorer la qualité de vie et de travail?
J'ai pas mal de collègues qui travaillent à 80% et donc font une semaine de 4 jours.
J'ai deux conclusions :
- J'ai souvent une réponse moins rapidement que d'habitude mais ça ne pose pas de problème,
- En dehors du délai de réponse pas d'impact particulier et on est pas vraiment du genre à diminuer la charge pour les temps partiels.
Avez-vous déjà expérimenté la semaine de quatre jours dans votre entreprise ou dans votre secteur d’activité? Si oui, quels ont été les avantages et les inconvénients? Si non, seriez-vous prêt à l’essayer?
Le mois de mai est un peu cette expérience, la conclusion on fait en 4 jours ce qu'on devrait faire en 5.
Après le coup de collet n'est mis que pendant un mois.
Le vrai problème des semaines de 4 jours est qu'il n'y a pas moins de réunions donc elles amputent d'autant plus le temps productif. Mais les managers sont ils pret à lire des faits marquants à la place d'une réunion d'1 heure? Je ne suis pas sur.
Quels sont les obstacles ou les difficultés que vous envisagez pour mettre en place la semaine de quatre jours dans votre contexte professionnel? Comment les surmonter?
Les obstacles sont les micromanagers qui ont besoin de passer 1h avec toi pour conclure que la réunion n'est pas très efficace mais qui n'arrivent pas à l'écourter.
Ces gens n'auront plus assez de temps pour mettre à jour leur Powerpoint/Word/Excel/Project entre deux réunions.
Mais si on libère 2/3 d'entre eux les choses devraient rouler sans problème
Quels sont les impacts de la semaine de quatre jours sur l’environnement, la société et l’économie? Pensez-vous que ce modèle soit durable et équitable?
Honnetement je ne crois pas aux gains pour l'environnement en dehors de l'économie du transport, comme chacun ne prendra pas le même jour (le mercredi est le jour des enfants, le lundi et le vendredi prolongent le week end).

Ce modèle n'est bien sûr (et malheureusement) pas équitable, certains métier nécessitent la présence de travailleurs pour fonctionner (médecine, hotellerie, transports, etc) donc ces secteurs deviendront juste plus couteux parce qu'il FAUDRA embaucher pour maintenir le service. Et encore plus malheureusement ces secteurs sont déjà des secteurs où les gens comptent peu leurs heures, donc on amplifierait cette inégalité.
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Pourquoi ne pas établir la semaine de 1 jour?
Les travailleurs seront encore plus efficaces et les entreprises gagneront encore plus d'argent!
Voilà une bonne idée, nous sommes rarement d'accord, mais ça fait plaisir de se rejoindre sur le revenu universel (à ce niveau on en est là)
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Il n'y a que les français pour se convaincre avec des théories bidons du style "la France est le pays le plus productif du monde". Heureusement que le français est habitué à se concentrer que sur son propre nombril et surtout à ne jamais se comparer avec le reste du monde et surtout pas avec les pays qui fonctionnent bien
Faut pas mal le prendre, vous êtes moins efficace, c'est pas grave, on ne peut pas être bon partout.
La preuve de notre efficacité est qu'on vient nous chercher depuis l'étranger, notamment la Belgique et la Suisse, sans nous ces pays arriveraient à peine à rester à flot
3  1 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 31/07/2023 à 10:02
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Mais la perspective d'une semaine de travail de quatre jours ne fait pas l'unanimité

Un internaute estime qu'au lieu que les législateurs tentent d'imposer la semaine de travail de 4 jours, il serait plus judicieux de laisser les entreprises décider de ce qui est meilleur pour elles.

Un autre a déclaré : « Une clinique médicale ne devrait donc être ouverte que 4 jours par semaine ? Cela compromettrait les soins. S'il vous plaît ne soyez pas si imprudent avec des commentaires comme ça. Peut-être qu'en politique, vous pouvez y parvenir, mais pas en médecine ».

« Cela peut être adaptable dans de petits secteurs de l'économie, mais je travaille dans l'industrie alimentaire et vous ne mangerez pas très bien si nous ne travaillons que quatre jours par semaine ».

Un autre rappelle que le passage à la semaine de 4 jours « ne profitera toujours qu'à certains travailleurs, pas à tout le monde, en particulier aux travailleurs sociaux non rémunérés ».

Un autre a demandé comment feront les gens qui sont payé de l'heure : « Allez-vous obliger les entreprises à faire le calcul et à augmenter leurs salaires horaires pour les personnes travaillant 40 heures par semaine ou plus d'une heure à la fois ? Alors, comment cela s'applique-t-il aux heures supplémentaires ? »

Source : 4DaysWeek
Il y a des métiers où c'est évidemment compliqué (le médical). Hors quand je vois les connaissances que j'ai dans ce milieu à faire du 7-8h à 21-22h (car maintenant il y a aussi une bonne heure de paperasse à faire chaque jour), je les soutiendrais dans leurs choix de faire 4 jours sur 5 par semaine ou de prendre plus de vacances. De toute façon, le but n'est plus de sauver des vies, il faut juste s'assurer que si les gens décèdent ça soit administrativement correct.
Ces gens aiment leurs métiers mais le problème est ailleurs (formation longue, places +/- limités, 1/3 des gens qui ont fait médecine ne sont jamais inscrit à l'ordre des médecins, manque d'attractivité du secteur).

Pour l'alimentaire ça dépends où :
- l'agriculteur a des périodes intenses de travail et d'autres calme (hiver)
- les usines agro-alimentaire n'offrent pas de bons salaires aux ouvriers et les problème de TMS sont fréquents sur les chaines
- les grandes surfaces font beaucoup moins de marge qu'avant et les emplois sont précaires

En freelance, je me fais des semaines de 4.5 jours et j'apprécie d'avoir ces quelques heures à faire des choses pour moi (musique, PC, RDV quand il y en a) avant de récupérer mes enfants.

Après des années à mettre en avant la productivité, on paie les pots cassés qui avec le COVID a fait comprendre au gens que le travail n'est pas l'essentiel dans la vie.
2  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 31/07/2023 à 10:56
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Pourquoi ne pas établir la semaine de 1 jour?
Tu sonnes comme les gens qui étaient contre :
- 1919 : Temps de travail loi du 17 avril 1919 sous la présidence de Clemenceau (radical-socialiste) instaurant la semaine de quarante-huit heures et la journée de huit heures
- 1982 : Temps de travail ordonnance n°82-41 instituant la semaine de trente-neuf heures sous Mitterrand
- 1998 : Temps de travail lois Aubry du 13 juin 1998 et du 19 janvier 2000 instituant la semaine de trente-cinq heures, socialiste.

32h sur 4 jours c'est peut-être l'avenir.
Ça permettrait aux travailleurs d'être plus efficace et plus heureux. (ou mieux payé pour ceux qui veulent faire des heures supplémentaires)

Stress au travail : tout savoir sur le burn-out
3  2 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 31/07/2023 à 11:39
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
35 heures qui a entrainé l'économie française à la catastrophe!!!
Ce n'est pas le seul facteur.
Parce qu'il y a des pays avec des semaines de travail plus courtes qui s'en sortent beaucoup mieux que la France.

Où travaille-t-on le plus et le moins en Europe ?
Dans la liste des pays où la durée moyenne de la semaine de travail sera la plus courte en 2022, les Pays-Bas (32,4 heures) sont suivis par l'Autriche (33,7 heures), la Norvège (34,1 heures), le Danemark et l'Allemagne (34,6 heures chacun).
Et de toute façon ça n'a jamais été une limite.
Mon contrait de travail est de plus de 35h et ça doit être le cas de quasiment tout le monde.

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
PS: L'introduction des 35 heures est l'un des principaux responsables de la transformation des hôpitaux français en dispensaires du tiers-monde!
Je ne suis pas d'accord.
Déjà tous les infirmiers, les aides-soignants, les médecins, les chirurgiens font probablement tous beaucoup plus de 35h/semaine (mais pas les anesthésistes, il ne faut pas déconner non plus).

La destruction des services publics français ça vient de l'UE et de la stratégie de baisser les dépenses publics pour s'endetter moins vite.

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Ce n'est pas pour rien que les médecins et les infirmiers et infirmières quittent en nombre la France pour venir travailler dans d'autres pays comme la Belgique ou la Suisse...
Forcément le salaire est triplé voir quadruplé quand tu bosses en Suisse…

Une infirmière à mi-temps en Suisse doit gagner le double d'une infirmière en France.

En plus là c'est la violence, parce que 1 CHF = 1,04€.
J'ai bossé dans une usine en Suisse, j'étais payé 20 CHF net de l'heure.
Je ne gagne pas encore ça alors que ça fait 7 ans que je suis ingénieur/cadre en France.

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
ce qui se cache derrière la notion de la semaine de 4 jours.
C'est un truc de Nouvelle-Zélande, un truc de startup, un truc de nouvelles technologies.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Mercredi, 4 Day Week Global – une organisation à but non lucratif basée en Nouvelle-Zélande – a publié les résultats de son dernier volet de son programme pilote testant une semaine de travail de quatre jours dans les entreprises participantes de divers pays, dont les États-Unis, l'Australie et les États-Unis. Royaume. Il a constaté qu'après un an de test de la semaine raccourcie, il restait un succès retentissant.
Il y a des ingénieurs qui bossent dans la tech aux USA et qui travaillent 32h sur 4 jours.
3  2 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/09/2023 à 18:50
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
C'est pas de moi mais d'un patron australien il y'a 1 semaines (j'ai juste modifier australiens par francais)

Mais vu la tendances: les patrons veulent le retour au bureau pour fliquer les salaries, baisse des salaires ou des tjm pour les indé, remplacement des salariés par des ia, inflation+récession...
Je doute que la semaine de 4 jours de 30h se démocratise en Europe en ce moment.
Au contraire je vois plutôt une augmentation du chômage, des baisses de pouvoir d'achats et des baisses de salaires. Et une réduction des avantages comme le télétravail.
Avec des employeurs comme ça, je me contente de faire le minimum syndical (de toute façon, j'emmène mes enfants à l'école et je vais les chercher le soir, donc je ne ferais plus d'heures supplémentaires) en surveillant de meilleurs offres éventuellement.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 31/07/2023 à 10:00
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
La semaine de quatre jours est une idée qui gagne en popularité dans le monde du travail. Il s’agit de réduire le temps de travail hebdomadaire de 40 à 32 heures, tout en conservant le même salaire et le même niveau de productivité. Quels sont les avantages d’une telle mesure pour les employés et les employeurs? C’est ce qu’ont voulu savoir plusieurs études menées dans différents pays en 2022 et 2023.
32h par semaine pour un ingénieur ça me parait intéressant.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Les résultats sont surprenants : travailler moins permet de travailler mieux. En effet, les employés qui ont participé aux essais de la semaine de quatre jours ont rapporté une amélioration de leur santé physique et mentale, de leur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, et de leur satisfaction générale. Ils ont également fait preuve d'une plus grande efficacité, d'une meilleure organisation et d'une plus grande créativité dans leur travail.
Ouais quand tu as plus de repos tout va mieux.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Les travailleurs étaient plus efficaces, même lorsque l'intensité du travail diminuait. Ils ont travaillé moins et ont pu mieux maintenir leur équilibre travail-vie personnelle. Les revenus des entreprises participantes ont augmenté de 15 % et un tiers des employés ont déclaré qu'ils étaient moins susceptibles de quitter leur emploi.
Apparemment il n'y a que des bons côtés à diminuer le temps de travail.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
En vertu de la législation de Takano, la loi sur les normes de travail équitables serait ajustée pour faire de la semaine de travail 32 heures; les travailleurs deviendraient alors éligibles à une rémunération plus élevée des heures supplémentaires s'ils travaillaient plus de 32 heures. En 2022, le législateur avait déclaré : « Il y a une grande sorte d'ouverture pour que les gens voient cela comme faisant partie d'une nouvelle normalité, une nouvelle normalité qu'ils aimeraient construire ».
Ça me rappelle le "travaillez plus pour gagner plus" de Sarkozy.
Je crois qu'il y avait une histoire comme quoi les heures supplémentaires n'étaient pas taxées de la même façon.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Un autre a déclaré : « Une clinique médicale ne devrait donc être ouverte que 4 jours par semaine ? Cela compromettrait les soins. S'il vous plaît ne soyez pas si imprudent avec des commentaires comme ça. Peut-être qu'en politique, vous pouvez y parvenir, mais pas en médecine ».
C'est comme avec l'histoire des 35h en France, l'idée de base c'était "les travailleurs vont travailler moins longtemps donc il faudra embaucher plus de monde, ce qui va réduire le chômage".
Dans une clinique tout le monde ne travail pas en même temps, un peu comme ça :
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Le personnel prend des jours de congé en alternance : par exemple, le personnel peut être divisé en deux équipes, une équipe prenant le lundi comme jour de repos et l'autre le vendredi comme jour de repos. Ainsi, les bureaux ne seraient pas vides le vendredi. C'était un choix populaire dans les entreprises où une couverture de cinq jours était importante.
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Cela peut être adaptable dans de petits secteurs de l'économie, mais je travaille dans l'industrie alimentaire et vous ne mangerez pas très bien si nous ne travaillons que quatre jours par semaine ».
Encore une fois il suffit d'embaucher plus de monde (ou de payer beaucoup d'heures supplémentaires ).

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Un autre a demandé comment feront les gens qui sont payé de l'heure : « Allez-vous obliger les entreprises à faire le calcul et à augmenter leurs salaires horaires pour les personnes travaillant 40 heures par semaine ou plus d'une heure à la fois ? Alors, comment cela s'applique-t-il aux heures supplémentaires ? »
Le prix d'une heure de travail va augmenter.
Ce que quelqu'un gagnait en 40h, il va le gagner en 32h.
Du coup si la personne continue de travailler 40h par semaine, elle va faire 8h supplémentaires payé plus.

40x = 32y
y = 40x/32
y = 1,25x

Le taux horaire augmente de 25%.
40h avec le nouveaux taux horaire doit correspondre à 50h avec l'ancien taux horaire, si je ne me suis pas planté dans mes calculs.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Quelle est votre opinion sur la semaine de quatre jours? Pensez-vous que c’est une bonne idée pour améliorer la qualité de vie et de travail?
Je pense que c'est une bonne idée, parce que les ingénieurs seront moins fatigué psychologiquement et physiquement.
Ils produiront un meilleur travail en moins de temps et ils seront plus heureux. (enfin sauf ceux qui utilisent le bureau pour fuir leur famille)

La productivité n'est pas linéaire.
Si quelqu'un travail 35h par semaine, il ne produire pas le double si il travail 70h par semaine.

Enfin sauf pour celui qui boss à l'usine peut-être. Parce que le moindre mouvement est optimisé, il n'y a pas moyen d'aller plus vite.
Mais il va vite avoir des problèmes de santé si il travail 70h par semaine.
1  2 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 31/07/2023 à 14:05
Citation Envoyé par fredinkan Voir le message
C'est aux US, donc ils sont payés pour 32h
C'est une expérience menée dans très peu d'entreprises, mais il y a des gens qui sont payé 40h pour 32h.
Ils réalisent autant de travail en 32h qu'en 40h.

‘I would never go back’: Why people love the 4-day workweek, which companies are hiring, and more
Here’s how it goes: You work 32 hours over the course of four days, but you don’t get less done, you’re just more efficient. It’s called the 100-80-100 model: Employees get 100% of their pay for working 80% of the time if they accomplish 100% of their usual tasks.
0  1 
Avatar de Pazu12
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 01/08/2023 à 10:02
Plus le monde se modernise, moins on a besoin de travailler pour subvenir aux besoin de base de la population (bouffe, sécurité, énergies, santé)
Mais le taux de travail horaire de 35h reste stable depuis 2000.
Résultats :
- Le taux de chaumage augmente de plus en plus en France (source https://www.la-croix.com/Le-chomage-...-27-1301106682) ;
- Les salariés vont faire le minimum demandé et remplir leurs 35 h comme ils peuvent ;
- On voit apparaitre des bullshits jobs, en particulier dans l'informatique, ou le salarié n'apporte que très peu de valur (qui pourraient être résumés à 1journée de travail par exemple) ;

Et tout ça pendant que le travail dans l'agriculture, les industries, l'enseignement, le transport exploitent toujours au maximum les salariés (35 h + smic) ;
Le modèle de production après-guerre ne peut plus s'appliquer aujourd'hui, il est impératif d'adapter l'éducation et le monde professionnel.

Idées pour l'éducation :
- Diminuer le temps de travail assis à apprendre par coeur des formules inutiles qu'ont peut apprendre et comprendre plus facilement avec ChatGPT
- Augmenter le temps passé à faire une activité physique, extérieure, (ça augmente l'attention et la capacité à retenir des informations)
- Revenir à un enseignement plus concret, manuel exemple, travailler la terre et cultiver un potager, apprendre les bases de la cuisine
- Banir ou reglementer l'utilisation du téléphone, pour les mineurs et surtout pour les enfants, en particulier pour les réseaux sociaux qui détruisent les systèmes de récompenses des jeunes et boostent de manière irésonné l'égo des jeune filles.

Si une personne a le choix, elle prendre celui de la facilité, de la simplicité. Si une personne dépend de son travail pour sa survie ou celle de sa famille, alors le choix ne se fera pas.
On a de plus en plus le choix, et notre survie et largement assurée. Donc on n'a plus besoin de faire de longues études et de valider les 35h par semaines. On peut potentiellement mieux répartir le travail nécessaire pour la société pour la population. Ce qui permettrai à un plus grand nombre d'avoir du travail, à moins d'heures.

> Mais si on a le choix, alors on ne fera plus rien si on doit bosser que 20 h / semaine !
Oui mais les passions prennent toujours le dessus, si on offre le temps, des structures et des oportunités pour se consacrer aux passions, alors il n'y aura pas besoin de forcer qui que ce soit.

Ah mince, je prends trop de mon temps de travail pour écrire tout ça.
Bon je repars checker les réseaux en justifiant ça comme de la veille techo.
1  2