IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Snap ordonne à ses employés de revenir au bureau 4 jours par semaine afin de retrouver le « succès collectif »
En sacrifiant le « confort individuel » qui résulte du travail à distance

Le , par Patrick Ruiz

1PARTAGES

13  0 
Snap, l’entreprise derrière l’application de communication visuelle Snapchat, ordonne à ses employés de revenir au bureau 4 jours par semaine afin de retrouver le « succès collectif » en sacrifiant le « confort individuel » qui résulte du travail à distance. L’entreprise relance ainsi le débat sur la question de savoir qui des employés en télétravail ou de ceux dans les bureaux sont les plus productifs. En effet, l’appel au retour laisse entendre que le travail « en équipe » au bureau permet l’atteinte de cimes de productivité que l’approche télétravail ne permet pas. Evan Spiegel le CEO de ladite s’aligne ainsi sur les positionnements de Tim Cook et d’Elon Musk entre autres.

La mesure entre en vigueur au mois de février de l’année à venir. La nouvelle politique s'appliquera aux employés des 30 bureaux mondiaux. Elle viendra mettre un terme à la priorité de la politique orientée télétravail adoptée par l’entreprise suite à la survenue de la pandémie de coronavirus. « Nous travaillons de cette manière [au bureau] depuis si longtemps que j'ai peur que nous ayons oublié ce que nous avons perdu - et ce que nous pourrions gagner - en passant plus de temps ensemble », déclare le CEO Evan Spiegel.


Spiegel vient ainsi allonger des dirigeants d’entreprises qui sont d’avis que les employés en télétravail sont moins productifs. La question de la productivité des employés en télétravail se posait déjà avant la survenue de la pandémie de coronavirus et revient sur la table avec acuité dans l’actuel contexte. Microsoft a initié un sondage sur un échantillon de 20 000 personnes dans des entreprises disséminées dans 11 pays pour y voir plus clair. Résultat : 87 % des participants à l’enquête disent être plus productifs en télétravail et 88 % des dirigeants émettent des doutes quant à ce que leurs employés en télétravail puissent être plus productifs que dans un bureau.


Une étude d’Invitation Digital Ltd sur la productivité des employés au bureau remet en question l’actuel positionnement des employeurs fait de doutes en ce qui concerne la productivité des employés en télétravail. Le sondage a porté sur près de 2000 (1989 pour être exact) employés de bureau (à temps plein) âgés de plus de 18 ans et disséminés sur l’ensemble du territoire du Royaume-Uni. En réponse à la question de savoir s’ils se considèrent productifs tout au long d’une journée de travail, la grande majorité (soit 79 %) a répondu non. D’après les résultats de l’étude, seul le cinquième (donc les 21 % restants) a répondu par l’affirmative. Le sondage a ensuite révélé que la durée moyenne de productivité sur le lieu de service est de 2 h 53 mns, soit moins de 3 h.

Les résultats du sondage avaient mis en avant le fait que les employés dans un bureau sont pour la plupart du temps distraits. Invitation Digital Ltd a publié une liste non exhaustive des activités qui meublent le temps de cette catégorie de travailleurs, ce, en deux versions : l’une avec les pourcentages de répondants par activités et l’autre avec les temps mis à la réaliser :

  • surfer sur les réseaux sociaux - 47 % (des répondants au sondage) ;
  • lire les sites Web d'actualités - 45 % ;
  • discuter des activités en dehors du travail avec des collègues - 38% ;
  • préparation de boissons chaudes - 31% ;
  • messagerie texte et messagerie instantanée – 27 % ;
  • manger par petits bouts - 25 % ;
  • faire de la nourriture au bureau - 24% ;
  • téléphoner à son partenaire/à ses amis - 24 % ;
  • recherche d'un nouvel emploi – 19%.



  • Surfer sur les réseaux sociaux - 44 minutes (passées à le faire pendant la journée de travail) ;
  • lire les sites Web d'actualités - 1 heure 5 minutes ;
  • discuter des activités en dehors du travail avec des collègues - 40 minutes ;
  • préparation de boissons chaudes - 17 minutes ;
  • pauses cigarettes - 23 minutes ;
  • messagerie texte et messagerie instantanée – 14 minutes ;
  • manger par petits bouts - 8 minutes ;
  • faire de la nourriture au bureau - 7 minutes ;
  • téléphoner à son partenaire/à ses amis - 18 minutes ;
  • recherche d'un nouvel emploi – 26 minutes.

65 % des participants à l’enquête d’Invitation Digital Ltd ont déclaré ne pas être en mesure de se passer de distractions sur une journée de travail. Plus de la moitié de ce lot de travailleurs a expliqué qu’il s’agit d’activités destinées à rendre leur journée de travail plus supportable.

Le débat se tient dans un contexte de baisse des publications des offres d’emplois avec des options de travail à distance par les employeurs. C’est en tout cas ce qui ressort d’un récent sondage sur LinkedIn. Que ce soit en Allemagne, au Royaume-Uni, en Inde ou aux États-Unis, la tendance est la même : les employeurs publient désormais moins d’offres d’emplois avec des options de travail à distance. À contrario, les chiffres font montre d’un intérêt croissant des chercheurs d’emploi pour le télétravail.

Dans les cas des USA, après que les offres d'emploi avec des options à distance ont atteint un pic en février avec 20 % de toutes les annonces, elles ont chuté à 14 % en septembre, qui est la statistique la plus récente, selon les données de LinkedIn.

Et vous ?

Que pensez-vous de ces tendances ? Sont-elles cohérentes avec la réalité dont vous êtes au fait ?
Partagez-vous de l’argument des employeurs comme Evan Spiegel selon lequel les employés en télétravail sont moins productifs ?
Télétravail ou bureau : dans quelle situation êtes-vous le plus productif ? Pour quelles raisons ?

Voir aussi :

Microsoft autorise ses employés à travailler à domicile, alors que la nouvelle épidémie de coronavirus continue de se propager dans les pays du monde entier
En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises
Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés travailler chez eux. Une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
La crise du coronavirus : un afflux massif vers le travail à domicile crée une opportunité pour les pirates informatiques, selon des experts en cybersécurité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/12/2022 à 18:43
après avoir goûté au télétravail, aucun chance que je retourne dans les bureaux

s'ils sont moins productif à la maison c'est peut-être qu'ils sont mal encadré
9  0 
Avatar de moldavi
Inactif https://www.developpez.com
Le 03/12/2022 à 2:07
Bonjour.

C'est bidon. Tout le monde a vu l'intérêt du télétravail. Surtout les employés.
6  1 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/12/2022 à 15:14
Hello,

Un de plus qui a une vision différente... D'ailleurs https://www.developpez.net/forums/d2...avail-hybride/

J'ai beau essayer de me mettre à leur place, je ne comprends pas ce qu'ils espèrent. Clairement, ce n'est pas une question de productivité, tous les chiffres des entreprises depuis 2 ans montrent que la productivité ne s'est pas effondrée. Donc c'est autre chose.
Ces 3 PDGs, malgré tous leurs défauts, ne prendraient pas le risque de tenir ce discours s'il n'y avait pas autre chose. Alors quoi ?? Une "attente de la bourse" ? Une crainte que les employés n'aillent voir ailleurs plus facilement ? Qu'ils communiquent plus entre eux sur les conditions de travail et se syndicalisent ?

Il y a pleins de pistes, mais clairement l'argument productivité n'en est pas un, et ils le savent parfaitement.
3  0 
Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/12/2022 à 16:49
Citation Envoyé par Olomius Voir le message
Laissez le choix, mais pour ma part, en tant qu'employé, le télétravail est d'une nullité quasi absolue sauf exception.
tout en nuance comme opinion.

Ça dépend du ressenti de chacun.
Perso, je déteste pas ça mais au bout de 3 ans où j'ai passé moins de 10 jours au bureau, ça manque un peu de chaleur humaine, parfois. Sans parler que les deux-trois kilomètres quotidiens de marches à travers le métro s'est réduit à maximum 200 mètres de marche par jour...
Chez mon employeur actuel, ils refont tout l'aménagement et il n'y aura plus de bureaux personnels, ni de place assignée, donc aucun retour au bureau à temps plein prévu. En 2023, ils devraient imposer un jour par semaine au bureau...
2  0 
Avatar de Olomius
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 06/12/2022 à 13:16
Laissez le choix, mais pour ma part, en tant qu'employé, le télétravail est d'une nullité quasi absolue sauf exception.
0  3