IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Oracle commence à supprimer des emplois dans ses effectifs mondiaux,
Après l'annonce des réductions de coûts allant jusqu'à 1 milliard de dollars

Le , par Bruno

8PARTAGES

6  1 
L'effondrement économique a atteint les grandes entreprises technologiques et Oracle, fondé par Larry Ellison, est l’un des géants de la technologie à licencier des employés dans le cadre d'un « réalignement ». L'entreprise avait récemment annoncé des réductions de coûts allant jusqu'à 1 milliard de dollars qui pouvaient entraîner des milliers de licenciements dès ce mois d'août. Oracle aurait donc commencé à licencier des employés.

Les suppressions d'emplois proposées pourraient avoir un impact disproportionné sur les travailleurs basés aux États-Unis et en Europe dans des unités telles que le marketing pour les applications logicielles qui automatisent le service client et les fonctions de commerce électronique.


Ces suppressions ont été discutées alors qu'Oracle réalise des investissements pour servir l'un de ses plus récents clients dans le domaine du cloud : TikTok, l'application de vidéo virale appartenant à la société chinoise ByteDance. Il s'agit d'un contrat clé pour Oracle, un pionnier des logiciels de base de données qui tente de concurrencer Amazon Web Services dans la vente de services de cloud computing. Mais le moment choisi par Oracle pour investir dans un client chinois alors qu'il envisage de supprimer des emplois a irrité certains cadres.

En 2020, ByteDance a désigné Oracle comme partenaire technologique au détriment de Microsoft. « Nous aurions apporté des changements importants pour garantir que le service réponde aux normes les plus élevées en matière de sécurité, de respect de la vie privée, de sécurité en ligne et de lutte contre la désinformation. Nous attendons avec impatience de voir comment le service évoluera dans ces domaines importants », avait déclaré la société dans un billet de blog.

La société comptait environ 143 000 employés à temps plein au 31 mai, selon son dernier rapport annuel. Les licenciements chez Oracle toucheront les employés de ses bureaux de la baie de San Francisco, indique le rapport de lundi, sans toutefois mentionner le nombre d'employés concernés. Le rapport indique également que des licenciements au Canada, en Inde et dans certaines parties de l'Europe sont prévus dans les semaines et les mois à venir.


Les entreprises technologiques, grandes et petites, ont ralenti leurs plans d'embauche ou annoncé des réductions d'effectifs ces derniers mois afin de résister à une éventuelle récession économique, que les banques centrales tentent de conjurer en augmentant les taux d'intérêt. Les géants de la technologie Microsoft, Google et Apple ont également évoqué des réductions ou un ralentissement des plans d'embauche en réponse à la hausse des coûts et aux craintes de récession.

Un porte-parole de Microsoft a déclaré le mois dernier : « Aujourd'hui, nous avons procédé à un petit nombre de suppressions de postes. Comme toutes les entreprises, nous évaluons régulièrement nos professionnels et procédons à des ajustements structurels en conséquence. » En effet, Les entreprises technologiques, grandes et petites, ont ralenti leurs plans d'embauche ou annoncé des réductions d'effectifs ces derniers mois afin de résister à une éventuelle récession économique, que les banques centrales tentent de conjurer en augmentant les taux d'intérêt. Cette évolution a rendu les investisseurs moins intéressés par les actions orientées vers la croissance telles que Microsoft, dont les actions ont baissé d'environ 22 % depuis le début de l'année, alors que l'indice plus large S&P 500 a baissé de 19 % sur la même période.

Meta Platforms, la société mère de Facebook, a diminué son objectif d'ajout d'ingénieurs logiciels cette année de 10 000 à environ 6 000 à 7 000. La division de vente au détail d'Amazon a également réduit son objectif d'embauche pour 2022. Tesla a annoncé le 14 juillet qu'ell licenciait 229 employés chargés de l'annotation des données qui font partie de la grande équipe Autopilot de l'entreprise et ferme le bureau de San Mateo, en Californie, où ils travaillaient, selon un dépôt réglementaire californien. L’entreprise de technologie de conduite autonome dont le siège social est situé à Pittsburgh.


Oracle est une entreprise de logiciels d'infrastructure et d'informatique en cloud, fondée en 1977 par Larry Ellison, cette petite start-up spécialisée dans les bases de données est devenue l'un des plus grands noms du marché des bases de données dans le monde. Pendant des années, les produits de base de données de la société ont été parmi les plateformes les plus performantes et les plus utilisées du secteur. La croissance massive du secteur technologique et le besoin accru d'outils de stockage et d'analyse des données volumineuses ont transformé la petite start-up californienne en l'une des plus grandes entreprises du monde en termes de valeur marchande.

Même si elle est généralement supplantée par des acteurs plus importants comme Microsoft et Amazon, Oracle fait preuve d'une grande capacité d'adaptation à l'évolution de l'environnement technologique, en s'imposant rapidement dans le secteur des services de cloud computing et en améliorant constamment ses produits de base de données. Malgré la présence croissante de logiciels de base de données gratuits et open-source, la qualité et la réputation d'Oracle dans le secteur lui ont permis de rester l'une des plateformes les plus populaires du marché.

Entre l'année fiscale 2008 et 2022, le nombre total d'employés d'Oracle avait considérablement augmenté, passant d'environ 84 000 à 138 000. Depuis lors, l'effectif d'Oracle a atteint un plateau ; au cours de la dernière année fiscale 2022, Oracle emploie 143 000 travailleurs. Le chiffre d'affaires annuel d'Oracle, quant à lui, a atteint un niveau record au cours de l'exercice 2022.

Et vous ?

Quels commentaires faites-vous de ces licenciements chez Oracle ?

Voir aussi :

Tesla licencie des centaines de travailleurs de l'Autopilot dans le cadre d'une réduction de personnel, le PDG Musk a déclaré que 10 % des employés salariés perdraient leur emploi

Tesla licencie 229 employés de l'Autopilote, ferme son bureau de San Mateo et dépose une plainte, d'abord Argo, maintenant Tesla. La conduite autonome se heurte-t-elle à un autre mur ?

Coinbase licencie 1 100 employés, soit 18% de ses effectifs, tandis que les dirigeants se préparent à un « hiver crypto ». Le PDG Brian Armstrong admet que l'entreprise « a grandi trop rapidement »

Tesla licencie 229 employés de l'Autopilote, ferme son bureau de San Mateo et dépose une plainte, d'abord Argo, maintenant Tesla. La conduite autonome se heurte-t-elle à un autre mur ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sanderbe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/08/2022 à 21:50
Bonsoir

Oracle commence à supprimer des emplois dans ses effectifs mondiaux, après l'annonce des réductions de coûts allant jusqu'à 1 milliard de dollars

Quels commentaires faites-vous de ces licenciements chez Oracle ?
Un peu comme chez IBM entre 2019 et 2021. IBM qui supprime 1500 postes et se "targue" de créer 700 postes :/ .

Ou comment faire des économies de masse.
5  0