Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

IT : tendances de recrutement et de rémunération à l'ère post-Covid,
70 % des travailleurs pensent que les salaires n'évolueront pas pendant les six prochains mois, selon un rapport de Hays

Le , par Bill Fassinou

8PARTAGES

4  0 
La pandémie du Covid-19 a bouleversé les habitudes des travailleurs de tous les secteurs, en particulier de l'IT. La grande majorité des entreprises IT ont alors eu recours au télétravail afin d'amortir les impacts financiers de la crise, et d'autres ont également été contraintes à réduire leur personnel. Ces différentes situations ont eu pour conséquence une variation des salaires et du taux de recrutement. Le cabinet britannique de recrutement Hays s'est penché sur la question afin de déterminer les changements qui sont réellement intervenus dans le secteur de l'IT depuis le début de la crise.

Hays a réalisé au cours du mois de septembre, du 1er et le 30 septembre 2020, une étude sur les dernières tendances à l’échelle nationale du marché de l’emploi à l’ère post-Covid-19. Le rapport du cabinet, intitulé "Rémunérations à l’ère post-Covid - Focus sur le secteur IT", résulte d'entretiens menés auprès de la base de données clients et candidats d'Hays. Ce focus sectoriel a révélé que le secteur de l'IT est un secteur résilient et profite d'une bonne dynamique en matière d'emploi. Voici ci-dessous un condensé des résultats obtenus par le cabinet.



Les profils les plus recherchés et les compétences les plus demandées

Selon Olivier Pacaud, Business manager IT chez Hays, crise ou pas crise, la demande de talents dans le secteur de l'IT ne faiblit pas. En d'autres termes, malgré le ralentissement économique qui touche actuellement la France, le secteur reste sur une dynamique robuste. Une des raisons qui pourraient expliquer cette tendance est l’accélération de la transformation numérique et la numérisation des métiers. Ainsi, à travers son étude, Hays a découvert que le top 3 des fonctions les plus prisées à l'ère post-Covid est constitué de : développeur full-stark, ingénieur Data et ingénieur en cybersécurité.

« En effet, avec très peu de licenciements, une facilité à déployer le travail à distance et une forte agilité des salariés et des Consultants indépendants, la dynamique est repartie à la rentrée de septembre, malgré le ralentissement de certains projets. Porté par les licornes françaises, le marché du numérique a même vu émerger de nouvelles tendances. Les opportunités d’innovations sont nombreuses et c’est tout l’écosystème de la Tech qui est en ébullition », a déclaré Pacaud. D'un autre côté, le cabinet note que les trois technologies les plus demandées sont : JavaScript, Python et DevOps.

Les impacts de la crise sur le secteur, le recrutement et les rémunérations

L'étude a permis à Hays de relever une hausse des recrutements dans les domaines de l'architecture des systèmes d'information (fonctionnelle ou technique) et du Big Data. Sur le plan des salaires, Hays note qu'il y a eu une certaine stabilité par rapport à 2019. Le rapport a révélé que les rémunérations des professionnels des systèmes d’information se maintiennent à un bon niveau général en raison d’un décalage entre l’offre et la demande. Ainsi, une grande majorité des répondants à l'étude n'espèrent pas une augmentation de salaire pour tout de suite.

En effet, selon le rapport, environ 70 % d'entre eux pensent que les niveaux de salaires seront maintenus au cours des 6 prochains mois. En revanche, seulement 20 % de ces travailleurs pensent qu'ils bénéficieront d'une augmentation de salaire durant la même période. Toutefois, quelques domaines ont connu une revalorisation des salaires pour les jeunes diplômés, mais également pour les profils plus expérimentés (de 5 à 15 ans d'expérience). Il s'agit essentiellement des domaines influencés par les mutations et la numérisation de la société.

C’est le cas notamment du domaine de la sécurité des systèmes d’information (SSI), également appelé cybersécurité. Selon les auteurs du rapport, l'augmentation des salaires dans ce domaine serait également due à une pénurie de talents. « En effet, si cette expertise était déjà très prisée en 2019, cette tendance s’est accentuée en 2020 en raison de la récente pandémie qui a entraîné la transformation numérique d’un grand nombre d’entreprises », a déclaré Pacaud.

Un salaire moyen de 60k€ par an pour les profils à responsabilité

Les rémunérations relevées par Hays dans le secteur de l'IT français montrent que le salaire moyen se situe aux alentours de 60k€/an. Toutefois, cela mérite quelques précisions. Dans son rapport, Hays explique que, pour les postes à haute responsabilité (responsable de la sécurité des systèmes d’information ou RSSI, directeur cyber, manager sécurité, etc.), les salaires peuvent gonfler, avec une rémunération qui peut dépasser les 100k€/an, selon les zones géographiques et la taille des entreprises.



Pour plus de classification, Hays note que les jeunes diplômés peuvent se positionner entre 35k€/an et 40k€/an et les profils les plus expérimentés (de 5 à 15 ans d’expérience) peuvent prétendre à un salaire de 60k€/an à 80k€/an. Alors, quelle vision pour cette fin d'année ? Selon Pacaud, l'on peut constater que, malgré une année compliquée, un rebond plutôt rapide est à prévoir. « Les mesures d’aides de l’État annoncées dans le cadre du plan de relance vont aussi favoriser les projets de transformation numérique et aider les entreprises à traverser la crise d’un point de vue budgétaire », a-t-il conclu.

Notez que les rémunérations présentées indiquent les salaires pratiqués en fonction des années d’expérience acquises au poste concerné et sont exprimées en Kilo-Euros annuels brut. En outre, le cabinet informe qu'elles ne tiennent pas compte des éléments variables et des avantages en nature. Les fourchettes présentées sont celles appliquées en Île-de-France.

Source : Rapport de Hays

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Pensez-vous que les salaires augmenteront ou baisseront après la crise ?

Voir aussi

L'emploi en secteur informatique sera-t-il épargné en pleine crise du coronavirus ? Analyse des tendances sur le marché du travail

Un ingénieur en informatique de Netflix gagne plus de 300 000$ par année. Pourquoi cette entreprise paie-t-elle plus que Google et Facebook ?

Les salaires des professionnels de la cybersécurité connaitront une nette hausse cette année, selon une nouvelle étude sur le sujet

Reed Hastings s'exprime sur le salaire élevé des ingénieurs en logiciel de Netflix. « Nous nous sommes concentrés sur la recherche des meilleurs sur le marché », a déclaré le PDG de l'entreprise

Pourquoi les développeurs informatique ont-ils des salaires 5x plus élevés aux USA que dans les autres pays ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/11/2020 à 8:50
70% des répondants évoluant dans le domaine de l'IT pensent que les niveaux de salaires seront maintenus au cours des 6 prochains mois. Ils ne sont que 20% à penser qu'ils bénéficieront d'une augmentation.
En ce moment il y a des entreprises qui sont en "plan de survie de l'entreprise" donc elles ne donneront pas d'augmentation et parfois il doit même y avoir des gros chefs qui baissent leur salaire.
Ça doit être le cas de plusieurs SSII, les clients ont besoin de moins de prestataires, donc les SSII doivent payer plein de gens en intercontrat alors que peu d'argent rentre.
Au bout d'un moment il y aura des plans sociaux. Je crois que l'état paie encore une grosse partie du chômage partiel, mais ça ne devrait pas durer éternellement.

La situation n'est pas prête de s'améliorer.
2021 risque d'être une année très difficile.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Pensez-vous que les salaires augmenteront ou baisseront après la crise ?
Il y a plusieurs crises.
Quand la crise du SARS-CoV-2 sera terminée la crise économique va se durcir.

Même si des "économistes" sont optimistes et pensent qu'on reviendra à la situation de fin 2019 vers 2023 :
Le PIB européen ne retrouvera son niveau d’avant-Covid qu’à la fin de 2022

Il va y avoir beaucoup de demandeurs d'emploi et peu de postes, donc des gens accepteront de gagner moins que dans leur précédent job, parce que c'est toujours mieux que de finir au RSA.
2  0 
Avatar de coder_changer_vie
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/11/2020 à 9:09
J'appérice la coquille "développeur full-stark", Tony, es-tu là ?
1  0