Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La plupart des travailleurs sont satisfaits de la prestation de leur département informatique en télétravail,
Selon un rapport de NinjaRMM

Le , par Bill Fassinou

105PARTAGES

10  0 
Le télétravail est devenu le remède miracle de milliers d’entreprises à travers le monde afin d’alléger les effets néfastes de la crise du Covid-19, donnant lieu à la plus grande expérience de travail à distance jamais vu dans le monde. Un récent rapport de NinjaRMM fait état de ce que le nombre de travailleurs à domicile a non seulement quintuplé ces derniers mois, mais que la satisfaction aussi monte en flèche chez les employés. NinjaRMM a déclaré que 88 % des répondants à son étude ont dit être très satisfaits ou plutôt satisfaits de l'IT dans leur entreprise.

Dans le cadre de la Journée de l’administrateur système de l’année 2020, NinjaRMM, une société qui fournit une plateforme de gestion et de surveillance à distance (RMM) afin de permettre aux professionnels de l'informatique de facilement gérer les besoins technologiques, a cherché à savoir ce que les travailleurs à distance pensaient de la façon dont leurs équipes informatiques se sont comportées avec eux pendant cette période de Covid-19. Selon NinjaRMM, les réponses qu’il a reçues sont, pour la plupart, très satisfaisantes.

Afin d’y parvenir, NinjaRMM a demandé aux employés s'ils avaient le sentiment de comprendre le rôle, ainsi que les priorités de l'informatique dans l'entreprise où ils travaillent, la dernière fois que leurs équipes informatiques avaient communiqué avec eux par rapport à leurs priorités, s'ils étaient satisfaits des performances de leurs équipes informatiques... Il a réalisé cette étude auprès de 500 personnes aux États-Unis à l'aide de PollFish et a vérifié que les répondants confirmaient avoir quelqu'un qui s'occupait de l'informatique dans leur entreprise.

Dans un premier temps, NinjaRMM a remarqué qu’une grande partie des personnes interrogées ont approuvé les performances informatiques et 88 % d'entre elles ont déclaré être très satisfaites ou assez satisfaites de l'IT dans leur organisation. Par ailleurs, si l'on considère que pendant des derniers mois, de nombreux professionnels de l'IT ont été confrontés à certains des défis les plus difficiles de leur carrière, NinjaRMM note que la grande satisfaction des employés quant à leurs performances est un point majeur de validation des efforts de l'IT.


NinjaRMM a eu la confirmation avec son sondage que le nombre de travailleurs à distance augmente très rapidement. Selon le rapport d’étude, environ 59 % des répondants travaillent désormais à distance en raison de la crise du Covid-19, contre 21 % qui travaillent toujours dans un bureau. En outre, près de 13 % des répondants ont indiqué qu'ils travaillaient à distance avant le Covid-19, ce qui est similaire aux données du Bureau of Labor Statistics qui montrent que 14 % des employés avaient un régime de travail flexible qui permettait le travail à distance.

La comparaison du nombre d'employés travaillant à distance avant la pandémie avec le nombre actuel montre à quel point le passage au travail à distance a été spectaculaire. Depuis le début de la pandémie, ce nombre a été multiplié par près de 5. Plus loin dans le rapport de NinjaRMM, parmi ceux qui étaient convaincus de comprendre le rôle de l'informatique dans leur entreprise, 39 % d’entre eux avaient été actualisés sur les priorités et les projets de l'IT au cours du dernier mois et 28 % l'avaient été au cours des trois derniers mois.


Néanmoins, NinjaRMM a déclaré que les cloisonnements persistent toujours et que les équipes IT peuvent davantage s'améliorer pour les faire tomber et communiquer avec les employés. Environ 15 % des personnes interrogées ont indiqué que leur équipe informatique ne leur avait jamais parlé de leurs priorités ou de leurs projets. En examinant les données de plus près, les personnes interrogées ayant peu ou pas de compréhension du rôle de l'informatique dans l'entreprise sont plus susceptibles de n'avoir jamais été informées des priorités et des projets de l'informatique.

De même, 61 % des répondants ont indiqué qu'ils soumettaient au moins une demande d'aide par mois au service informatique de leurs sociétés. Selon l’analyse de NinjaRMM, cette fréquence des interactions et des mises à jour régulières sur le fonctionnement de l'informatique peut être perçue comme un facteur clé dans les niveaux élevés d'engagement, de compréhension et de satisfaction que les employés déclarent. Pour finir, NinjaRMM a questionné les employés sur ce sur quoi ils pensent que l'IT devrait se concentrer.


Ainsi, le premier point sur lequel l'IT devrait se concentrer selon eux est l'amélioration de leurs réseaux Wi-Fi domestiques. Ensuite, l’IT devrait aider les employés à mettre en place des outils numériques comme Zoom, Slack ou DropBox et les informer sur les politiques de sécurité de leur entreprise. « Ces demandes de premier plan sont parfaitement adaptées à notre nouvelle ère Covid et peuvent aider les responsables informatiques à concentrer leurs efforts sur l'amélioration active de l'expérience de travail à distance des employés », a déclaré NinjaRMM.

Source : Rapport d’étude de NinjaRMM

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de ce sondage ?
Êtes-vous en télétravail avant ou à cause du covid-19 ? Votre entreprise est-elle satisfaite de votre prestation ?

Voir aussi

En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises

82 % des chefs d'entreprise prévoient de permettre aux employés de travailler à distance une partie du temps en cette période de pandémie de Covid-19, d'après un sondage de Gartner

GitLab était entièrement en télétravail avec ses 1300 employés bien avant la pandémie du covid-19. Voici comment l'entreprise s'y prend

Le télétravail a stimulé l'investissement dans la cybersécurité au premier trimestre 2020, selon Canalys, qui table sur une réduction de la croissance sur les 12 prochains mois

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de P_Avril
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/08/2020 à 18:31
Les revendications citées en fin d’article sont recevables mais je ne suis pas certain qu'assister les utilisateurs d’un SI pour l'optimisation de leur réseau domestique Wi-Fi soit vraiment dans le périmètre du support IT des entreprises.

Cela est trop intrusif et chronophage (et puis de toutes manière l’IT vous demandera, à raison, de privilégier un câble ethernet lorsqu'il s'agit de télétravail).

Prenons l’exemple d’un utilisateur se plaignant d’un signal trop latent ou de faible portée entre son poste et le routeur domestique:

Il va falloir recueillir une somme d’informations personnelles comme:

La localisation et topographie du lieu d’habitation, la surface du logement, les matériaux des murs, etc.
Le nombre d’usagers au sein du foyer
Les pratiques des usagers
La présence d’appareils susceptibles d’émettre des interférences
etc...

Pour ensuite proposer de bonnes pratiques (chef, demande à ton gamin de couper YouPorn pendant notre réunion) ou des solutions techniques (chef, demande à te faire livrer un répéteur Wi-Fi dont je n'ai aucune idée de ce que fait réellement le firmware, à moins que te le modifie).
C'est très vite chronophage ou compromettant par bien des aspects. Donc plutôt dans le périmètre du support FAI ou d’un professionnel indépendant.

Autre exemple:

Un utilisateur (pourquoi pas même 500 utilisateurs) sollicite le service IT pour sécuriser son Wi-Fi domestique:

Il va falloir le guider pour désactiver le WPS de sa box, activer un filtrage par adresse MAC puis s'affranchir du spoofing, vérifier que "le cousin qui s'y connait" n'a pas renseigné des règles de firewall à la con pour faciliter tel ou tel usage, auditer qu'un voisin curieux ne fait pas chauffer son Wireshark, etc.
Pour, enfin, être sollicité ou tenu responsable lorsque le réseau domestique du salarié est victime d'une avarie, d'un problème de liaison chaise/clavier ou même d'un reset de la "box"....

Tout cela est ingérable et lève un lièvre: A mon sens les entreprises imposant ou proposant le télétravail devraient mettre à disposition des employés un accès Internet dédié. Via le thetering + liaison USB d'un smartphone pro vers le poste de travail, par exemple. Cela ira dans le sens, j'en suis certain des assureurs garants des préjudices économiques subis en cas d'intrusions sur un SI.

Des préceptes économiques ont déjà voulu que nous soyons virés de nos bureaux individuels ou de taille humaine pour des open space (la COVID-19 a démontré que c’était une belle enfilade au pied d'argile).

Et nous sommes maintenant "condamnés" à ce que nos employeurs s'insinuent dans le bureau domestique qui nous servait naguère d'espace intime (lorsque nous avons la chance d'avoir un bureau).

En conclusion je ne suis donc pas fanatique d'études insinuants que nous, pauvres pékins, devons assurer la sécurité de nos réseaux domestiques avec un niveau de service "entreprise".
1  0