Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Covid-19 : LinkedIn va se séparer de 960 employés dans le monde suite à une réduction de ses activités
Après un essoufflement de la demande en recrutement des entreprises

Le , par Stéphane le calme

81PARTAGES

15  0 
Le site de réseautage professionnel LinkedIn va supprimer environ 960 emplois dans le monde après avoir ressenti les effets d’un essoufflement de la demande en recrutement des entreprises dans le contexte de la pandémie de coronavirus. Les réductions toucheront environ 6% des effectifs de l'entreprise dans le monde.

Les suppressions d’emplois affectent les employés des branches Global Sales et Talent Acquisition de LinkedIn (GSO et GTO, respectivement), qui subiront des changements pour refléter la manière dont la société va travailler avec les petites entreprises et les sociétés de médias de talent.

Tandis que LinkedIn annonce un ensemble de changements organisationnels, les décisions concernant les impacts individuels et les notifications à ces employés ne se produiront pas en même temps dans tous les pays :
  • Les employés concernés qui travaillent en Amérique du Nord, au Brésil et dans certaines parties de la région APAC seront informés des impacts sur leurs postes dans les prochaines 24 heures. Ces employés partants seront avec LinkedIn jusqu'au 21 août. Les employés concernés à Dubaï seront également informés dans les prochaines 24 heures et seront avec LinkedIn jusqu'au 29 septembre.
  • Les employés en Irlande, au Royaume-Uni et en Australie sont déjà informés des impacts potentiels sur leurs postes.
  • Les employés qui travaillent en France, en Suède et en Espagne en apprendront davantage en août, et les employés en Italie en septembre.

Dans un message, le directeur général Ryan Roslansky a déclaré que ce sont les seuls licenciements que l'entreprise prévoyait :

« Pour continuer à nous adapter et à faire évoluer l'entreprise comme nous le faisons, nous devons nous assurer que nous concentrons nos efforts et nos ressources sur nos priorités les plus stratégiques afin de préparer l'entreprise à réussir aujourd'hui et dans le futur. Lorsque nous avons examiné de près l'entreprise, nous avons estimé que nous devrions prendre des décisions difficiles.

« Après des semaines de discussions et de délibérations, l'équipe de direction et moi avons pris la décision extrêmement difficile de réduire d’environ 960 le nombre de postes, soit environ 6% de notre base d'employés, dans nos organisations de vente et d'acquisition de talents. Je partage cette nouvelle aujourd'hui afin que tout le monde ait une image complète de ces changements et comprenne pourquoi nous les apportons, et je veux que vous sachiez que ce sont les seuls licenciements que nous prévoyons ».

Cette annonce intervient alors que des secteurs allant de la vente au détail aux compagnies aériennes réduisent les emplois dans le monde. LinkedIn, propriété de Microsoft, possède des bureaux dans plus de 30 villes à travers le monde et emploie 16 000 personnes.


Ce que l’entreprise va changer

Tout d’abord, son directeur général rappelle que l’entreprise a évolué dans sa façon de travailler « avec nos clients des médias talentueux et nos petites entreprises » et que certains rôles ne sont plus nécessaires :
  • Nous constatons que les investissements produits que nous avons réalisés au cours des deux dernières années dans LMS (LinkedIn Marketing Solutions) donnent des résultats incroyables, mais nous gérons toujours une activité de médias de talents distincte dans LTS (LinkedIn Talent Solutions). En passant de deux entreprises de médias distinctes à une approche unifiée pour tous les clients qui tire parti de nos investissements LMS, nous serons en mesure de servir nos clients de manière holistique et de ne pas avoir à continuer à dupliquer des plateformes, des systèmes et des outils coûteux en interne.
  • De même, afin de mieux servir plus de petites entreprises, nous devons passer de leur service via une équipe de vente sur le terrain à leur service en ligne. Pour générer de la valeur client pour les petites entreprises, nous avons lancé un investissement produit très important, y compris notre marché de produits et services et une stratégie unifiée de canaux de vitrine en ligne. Cette approche de canal en ligne nous permettra de mieux servir les millions de petites entreprises qui auront besoin de LinkedIn pendant cette pandémie et au-delà - et s'aligne sur la façon dont nous prévoyons de concentrer nos efforts de vente sur le terrain sur nos relations de plus grande valeur.

Ensuite, il a évoqué la pandémie de COVID-19 qui a un impact durable sur la demande d'embauche, à la fois sur leurs activités LTS mais aussi sur leur entreprise dans son ensemble. Il a précisé que du côté de GSO et GTO, certains rôles ne sont plus nécessaires « car nous nous adaptons à la demande réduite dans notre recrutement interne et pour nos produits de talent à l'échelle mondiale ».


Ce que LinkedIn va faire pour soutenir les employés concernés

Le directeur général a assuré que l'entreprise s'engage dans un processus de transition réfléchi et empreint de compassion et apporte un soutien financier, médical et professionnel complet :
  • Finances : nous offrons un minimum de dix semaines d’indemnité de départ. Cela peut augmenter en fonction de la tenure et des pratiques propres à chaque pays, et s'ajoute à une période payée de préavis qui varie selon les pays. De plus, un paiement tenant lieu de bonus pour l'année fiscale 2020 sera versé entièrement à ceux qui sont éligibles aux primes, et les employés qui partent seront éligibles à notre acquisition d'actions en août.
  • Santé : aux États-Unis, nous paierons 12 mois d'assurance maladie continue via COBRA pour donner aux employés et à leur famille la tranquillité d'esprit en période d'incertitude. Plus largement à travers le monde, nous proposons 6 mois de continuation des soins de santé ou l'équivalent en espèces en primes de groupe le cas échéant en fonction des plans et réglementations locaux.
  • Aide à la transition de carrière : nous avons créé une offre spéciale de six mois appelée Momentum pour aider les employés à trouver avec succès leur prochain poste. Cela comprend un coaching 1: 1, des ateliers et des cours LinkedIn Learning sur la préparation des entretiens, les principes de base de la rémunération, les stratégies de recherche d'emploi et l'intégration dans un nouveau rôle. Nous créons également un annuaire opt-in pour aider les employés qui partent à mettre en valeur leurs expériences et à être plus accessibles aux employeurs potentiels.
  • Technologie : tous les employés qui partent auront la possibilité de conserver les téléphones cellulaires, les ordinateurs portables et les équipements récemment achetés par LinkedIn pour les aider à travailler à domicile, afin qu'ils disposent des outils pratiques dont ils ont besoin pour faciliter leur transition de carrière.
  • Aide à l'immigration : notre équipe d'immigration mondiale contactera, pour fournir un soutien personnalisé, ceux qui ont des visas sponsorisés par l'entreprise, et LinkedIn paiera également pour des consultations individuelles avec des conseillers juridiques externes en matière d'immigration.
  • Placements potentiels : alors que nous investissons dans nos domaines de croissance les plus stratégiques, nous recruterons pour des postes nouvellement créés dans toute l'entreprise et nous travaillerons avec les employés touchés par l'annonce d'aujourd'hui pour explorer ces opportunités.

« Bien que cette décision nous aidera à nous assurer que notre entreprise et notre plateforme sont résilientes et émergent plus fortes pour atteindre notre vision, il n'y a tout simplement pas de décision plus difficile à prendre en tant que PDG.

« Ces réductions ont un impact personnel sur nos collègues, des personnes talentueuses qui ont choisi de passer leur temps et leur énergie à travailler chez LinkedIn. Lorsque nous avons tous choisi de rejoindre LinkedIn, c'était pour réaliser notre vision. Et se séparer de nos collègues qui partagent cette vision est difficile ».

Source : LinkedIn

Voir aussi :

Le Français Qwant se prépare à licencier un quart de son effectif, pour réduire ses coûts et se concentrer sur son principal service qu'est son moteur de recherche
Microsoft licencie des journalistes pour les remplacer par l'IA, la société s'appuyant de plus en plus sur les robots pour sélectionner les contenus présentés sur Microsoft News et MSN
DigitalOcean a procédé à des licenciements de son personnel la semaine dernière, cela serait dû à deux changements de PDG au cours des 18 derniers mois selon un cofondateur de l'entreprise

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/07/2020 à 9:35
rappel : Linkedin est là pour booster votre carrière.
3  0 
Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 22/07/2020 à 15:14
Bonjour,

1) Vers 2018-2019 Viadeo c'est crouté ... j'avais eu raison avant la chute du site de supprimer mon compte ... Site en déshérence ...

2) L'année dernière j'avais ouvert un topic à ce sujet sur la suppression ou non de mon compte linkedin . Que j'ai finalement supprimé fin 2019. Je n'ai pas eu tord . Maintenant si Linkedin est aussi en souffrance il y a de quoi se poser des questions pour d'autres sites à venir ...

Qu'ils soient FR ou US : qapa,amplement,monster ...
0  0