Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une nouvelle offre d'emploi d'IBM requiert que le postulant dispose d'une expérience de 12 ans sur Kubernetes
Alors que le système open source d'orchestration de conteneurs est sorti il y a 6 ans

Le , par Patrick Ruiz

123PARTAGES

26  0 
La rubrique Emploi du site developpez.com avec ses plus de 20 000 offres est un indicateur de ce que la filière informatique offre des possibilités aux postulants. Elle semble toutefois caractérisée par des annonces de recruteurs à la recherche du mouton à cinq pattes – le travailleur de la filière qui a une grosse expérience pour chaque compétence métier, ce, sur un large panel. Résultat : bon nombre d’offres formulent des exigences parfois irréalisables. Chez IBM par exemple, un nouveau poste pour développeur informatique requiert que le postulant dispose d’une expérience de 12 ans sur Kubernetes.

C’est une exigence étrange quand on sait que le système d’orchestration de conteneurs n’a que 6 ans. En effet, le premier commit GitHub du projet open source date du 7 juin 2014. Le gel de fonctionnalités de la version 1.0 a pour sa part été annoncé le 22 mai 2015. En fait, l’offre d’emploi semble ne pas faire sens dans son entièreté. Les exigences en gestion d’infrastructures cloud ne collent pas au rôle en lien avec le développement sur l’axe de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage machine. Tout est formulé comme si l’on demandait 12 ans d’expérience en administration de bases de données à un développeur web frontend. Si la difficulté de trouver des tiers susceptibles de satisfaire à ces exigences est plus qu’évidente, il faut néanmoins rappeler que Kubernetes a fait l’objet d’utilisation en interne chez Google avant de passer open source, ce qui positionne les employés de la firme de Mountain View en pôle position pour ledit poste.

FastAPI est un framework web open source pour la mise sur pied rapide d’API à utiliser en production. Son créateur a procédé à sa publication au cours de l’année 2018. Dans une publication parue sur son compte Twitter, il rapporte une anecdote en lien avec une offre d’emploi qui liste l’outil de sa création parmi ses exigences. « J'ai vu une offre d'emploi l'autre jour. Elle requérait d'avoir plus de 4 ans d'expérience sur FastAPI. Je n'ai pas pu postuler, car je n'ai qu'une année et demie d'expérience depuis que j'ai créé cet outil. Il est peut-être temps de réévaluer les "années d'expérience" comme "niveau de compétence" », indique-t-il.


« L'année dernière, j'ai été rejeté lors d'un entretien d'embauche au motif de ce que "je ne comprends pas" les concepts d'une certaine bibliothèque iOS. Ce que le chargé de l'entretien d'embauche ne savait pas est que j'en suis l'auteur. En fait, je me suis beaucoup amusé pendant cet échange », rapporte un autre.


Faut-il pour autant se laisser intimider par de longues listes d’exigences qui, dans certains cas, ne font pas sens ? La bonne nouvelle est qu’il n’est pas nécessaire d’y satisfaire dans la totalité. D’après une étude de Talent Works :

  • les chances d'obtenir une entrevue commencent à augmenter dès que le postulant remplit environ 40% des exigences du poste ; le postulant n’a pas plus de chances ;
  • le postulant n’a pas plus de chances d'obtenir un entretien si son profil correspond à 90% des exigences du poste, que si son profil correspond seulement à 50% ;
  • pour les femmes, ces chiffres sont inférieurs d’environ 10%, c’est-à-dire que les chances d’entrevue des femmes augmentent dès qu’elles répondent à 30% des exigences du poste.


Source : intellijobs, premier commit Kubernetes

Et vous ?

Simple erreur ou exigence formulée en connaissance de cause ?
Est-il possible qu’un postulant de la filière programmation informatique dispose de 12 ans d’expérience sur Kubernetes qui n’a que 6 ans ?
Quelles sont les situations similaires auxquelles vous avez fait face dans l’univers de la programmation informatique ? Partagez vos anecdotes
Ce type de situation est-il courant dans la filière programmation informatique ? Si oui, quelle est la cause en général ?

Voir aussi :

Portail Emploi

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de setni
Membre actif https://www.developpez.com
Le 14/07/2020 à 8:24
J'ai connu ça

3 fois avec UrbanLinker (il y a 4-5 ans) :
- Un recruteur m'a assuré que Symfony n'était pas écrit en PHP. C'est pourquoi il cherchait un dev Symfony et non PHP.
- J'ai vu, sur Linkedin, passé une offre "développeur PHP 6 / 7"
- Le même recruteur m'envois une offre en 2017 : 4 ans d'expérience sur la version 7 de PHP requis.

Ils se sont améliorés depuis.
11  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 14/07/2020 à 16:41
Il faudrait demander à IBM ce qu'ils en pensent

Mais souvent, le problème vient soit d'un recruteur non-technique à qui on ne donne pas toutes les informations.
Expérience vécue
"Je voudrais quelqu'un qui a 10 ans d'expérience et qui connaisse java" cela va se traduire par "cherche sénior ayant 10 ans d'expérience en Java" -- sauf que la scène se passe en 2002, et que Java a alors 7 ans (si vous voulez vérifier: https://en.wikipedia.org/wiki/Java_(...ming_language) ).

Dans les grosses entreprises où les intermédiaires se multiplient, les incompréhensions peuvent vite être nombreuses -- et elles s'aditionnent bien sûr.

Normalement, dans les PMEs, on devrait tomber sur des offres plus raisonnables, mais il est à craindre que les recruteurs espèrent toujours avoir un Bac+8 de moins de 23 ans avec 12 ans d'expérience, qu'ils pourront payer au SMIC. Étrangement, ils ne trouvent pas, et on se retrouve donc avec des études montrant qu'il suffit de correspondre à X% au profil pour être pris.

En même temps, combien d'annonces avons-nous déjà vu qui étaient raisonnables : Obligatoire : 2 technos max, Optionnel : le reste ?
9  0 
Avatar de Aspartame
Membre averti https://www.developpez.com
Le 14/07/2020 à 10:12
Ils se sont améliorés depuis.
bah , ils ne pouvaient que s'améliorer ^^
5  0 
Avatar de emixam16
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 9:39
Mode avocat du diable on.

Oui, c'est techniquement d'avoir 12 ans d’expérience sur un framework n'ayant que 6 ans.

  • La possibilité la plus évidente étant de voyager à plus de 86.7% de la vitesse de la lumière. Point fort, si vous accélérez encore, vous aurez la possibilité de prendre du bon temps en plus (si j'ose dire).
  • Vous pouvez aussi travailler deux journées à la place d'une. Travaillez de 8 à 17 puis de 18 à 3 heures du matin. Point fort, ça vous laisse 5 heures pour dormir. De toute façon le sommeil est les droits sociaux, c'est dépassé dans la startup nation.
  • Vous pouvez évidemment inventer la machine à remonter le temps. Point fort, vous pouvez mettre plus de 6 ans si nécessaire puisque vous pourrez revenir dans le passé à loisir!


Voilà, grâce à ces petites techniques faciles à mettre en pratique, vous pourrez enfin postuler au job de vos rêves...

... Et vous rendre compte que finalement ce job consiste principalement à faire du front end web.
5  0 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 14:32
Citation Envoyé par miaous Voir le message
Est-ce que Jens Ravens c'est-il bien écrire son CV (mettre en évidence la création de cette lib)
sait-il bien écrire...
5  0 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 14:37
Citation Envoyé par Pyramidev Voir le message
Du coup, la plupart des recruteurs n'auront jamais de feedbacks, vu que les candidats, pour éviter de diminuer leurs chances d'être pris, ne vont pas reprocher en face au recruteur que son offre d'emploi est mal rédigée.
Ben voyons, quand je suis en entrevue pour un poste de dba senior et que l'on me dit qu'il faudrait parallèlement faire un peu de développement .net niveau débutant, je ne me gène absolument pas pour signifier que c'est n'importe quoi.
Généralement, les sourires s'éteignent mais au moins on gagne du temps. Et de toute façon, je n'ai pas envie de travailler avec du monde qui n'est pas capable de définir un besoin précis et réaliste : c'est sûr que les besoins vont être fantaisistes.
4  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/07/2020 à 17:09
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Mais souvent, le problème vient soit d'un recruteur non-technique à qui on ne donne pas toutes les informations.
Dans mon expérience, le problème vient surtout du fait que, une fois que le recruteur a fini de rédiger son offre d'emploi, il la met directement en ligne sans demander un feedback à l'équipe de développement.
Du coup, la plupart des recruteurs n'auront jamais de feedbacks, vu que les candidats, pour éviter de diminuer leurs chances d'être pris, ne vont pas reprocher en face au recruteur que son offre d'emploi est mal rédigée.

Il m'est arrivé de faire un feedback au recruteur (ou plutôt à la recruteuse) sur une offre d'emploi pour compléter l'équipe où je suis déjà, mais c'était après que j'ai pris l'initiative de rechercher l'offre en question déjà mise en ligne. Ce feedback n'était pas dans le process normal de la boîte.
3  0 
Avatar de Mister Nono
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/07/2020 à 18:13
Il y en a MARRE de ces recruteurs qui ne jugent que sur la technologie connue.

Un bon informaticien est capable d'apprendre une technologie en quelques jours. La valeur ajoutée est : les algorithmes, les méthodologies, les modèles, le savoir faire et le savoir être, etc. Après, tout est transposable au langage utilisé.

Cette situation est vraiment pénible et burlesque : demande-t-on à un chauffeur poids-lourd qui conduit un Renault, s'il est capable de conduire une Mercedes ou un Peugeot ? Non, bien sûr, cela serait du non-sens... On lui demande par contre de bien conduire et de bien se conduire...

Et bien c'est ce que font la plupart des recruteurs français avec les informaticiens en leur demandant s'ils connaissent tel ou tel langage : pauvre France...

Et encore, ici il n'est pas parlé du télétravail, des horaires flexibles, de la semaine sur 4 jours, qui apporteraient beaucoup de bien être et d'efficacité au travail. Si, si, regardez ceux qui le font déjà (Google pour n'en citer qu'un parmi tant d'autres).

Bon j'arrête là devant l'ineptie de modèles français fait par des personnes qui croient tout savoir...

A+
3  0 
Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 14/07/2020 à 15:03
Bonjour,

Une offre d'emploi d'IBM exige de disposer de 12 ans d'expérience sur Kubernetes qui est sorti il y a 6 ans
La franchement c'est le sommum du ridicule ... C'est à se demander entre le candidat postulant et le recruteur qui est le plus idiot des deux . Quand je vois un titre par pareil, cela ne donne même pas envie de postuler à l'offre car je trouve qu'on prend les gens pour des billes .

Et encore je reste poli , mais ici on pourrait carrément dire qu'on prend les pour des c**s

La rubrique Emploi du site developpez.com avec ses plus de 20 000 offres est un indicateur de ce que la filière informatique offre des possibilités aux postulants. Elle semble toutefois caractérisée par des annonces de recruteurs à la recherche du mouton à cinq pattes
Je confirme et j'ai déjà vu des scènes totalement ahurissantes .

Faut-il pour autant se laisser intimider par de longues listes d’exigences qui, dans certains cas, ne font pas sens ?
C'est pas de l'intimidation , c'est surtout de la déstabilisation pour virer je dirais même se débarrasser des opportunistes ... Au mieux on passe l'entretien il se passe bien on est embauché , on reste dans le vivier pour une autre autre.

Au pire l'entreprise nous démolie et il faut croiser les doigts pour ne plus tomber sur ce recruteur ou tomber sur une offre "anonyme" qui revient chez la même boite ou une autre boite du groupe. Car cela aussi les "offres" anonyme c'est une plait.

On postule sans réellement savoir qui est derrière ... suffit que l'offre pointe via un prestataire de recrutement pour une boite ou l'on a déjà taffé et que le contexte était pas bon du tout ... bah on va dire aussi adieux au cabinet de recrutement qui va mettre sur sa liste d'indésirable "ne plus contacter" .

Simple erreur ou exigence formulée en connaissance de cause ?
Erreur ... mais (je n'aime pas ce terme) volontaire du recruteur.

Est-il possible qu’un postulant de la filière programmation informatique dispose de 12 ans d’expérience sur Kubernetes qui n’a que 6 ans ?
C'est une vaste blague cette question ... C'est comme ces nouvelles manies à toujours vouloir contraindre, interdire, obliger ou empêcher pour faire quelques choses dans n'importe quel domaine. Le résultat on a des candidats dans des situations totalement paradoxales voir ubuesque ... mais c'est pas grave c'est quand même de leur faute .

Quelles sont les situations similaires auxquelles vous avez fait face dans l’univers de la programmation informatique ? Partagez vos anecdotes
Dans le domaine du BI/décisionnel pour ma part.

Sur des offres a porté de bac+2/+3 , débutant accepté stipulé . Puis en entretien le recruteur veut une personne qui sort de :

> DUT TC (technico-commercial)
et à la fois
> DUT stid
et à la fois
> DUT marketing

Il précise aussi durant l'entretien qu'il veut aussi 2 à 4 ans expériences ... tout en sortant d'étude fraichement diplômé.

En gros le recruteur veut un candidat sortant d'étude , de 20/22 ans avec 3 dut ou 3 licences à son actifs de suite ???

Au final les recruteurs font un retour négatif et disent qu'il y a pas assez de méthode commercial ou d'informatique/decisionnel ou de marketing dans les bagages du candidat. Le candidat qui est finalement retenu est en général un bac+5 en licences pour un stage/alternance.

Scène déjà vécu 5 ou 6 fois , sur des candidatures pour du CDI comme CDD ou intérim !

Ce type de situation est-il courant dans la filière programmation informatique ? Si oui, quelle est la cause en général ?
C'est de élitisme. En somme on essaye de limiter le flux de CV ... wé car quand tu entends qu'il y a + 30% de CV faut surtout pas traiter ceux des mécréants et manant de chômeurs. C'est des éléments indésirables, des ingrats, comme on écrase des cafards , cancrelats et autres blattes .

De nombreux recruteurs savent pertinemment que les chômeurs ou les candidats sont en position de faiblesse ... mais la question des chômeurs en France c'est encore pire. C'est un véritable boulet qu'on préfère occulté ... Pas étonnant qu'on arrive pas à endiguer de ce qui n'est pas comprimable .

Parfois , les comportements de certains recruteurs en deviennent totalement mal saint voir immonde ... mais c'est assez mal vu d'en parler ...

Comme à un moment il peut aussi y avoir une question sur la sérieuse remise en question de méthode de recrutement dans le domaine RH . Pas pour tout le monde forcement mais pour une partie. C'est un peu facile de tout le temps torpiller les candidats. La remise en question du corps "RH et recrutement" doit aussi sérieusement se poser pour certains à un moment ou un autre.
2  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 9:38
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
(.../...)En même temps, combien d'annonces avons-nous déjà vu qui étaient raisonnables : Obligatoire : 2 technos max, Optionnel : le reste ?
assez peu.

Après, l'annonce pour mon job ne précisait pas de techno précis, mais il fallait être un programmeur accompli, un homologateur vétéran(tests manuels comme automatiques), et parfaitement connaitre le milieu médical hospitalier. J'avais tout sauf le dernier point. Ce qui est déjà fort rare. Arrivé en entretien, on m'apprend qu'il y aura aussi une forte composante système LINUX pour gérer les environnements de test (j'avais une très vague expérience 12 ans avant, j'avais tout oublié). Ce n'était pas raisonnable, et la partie système a fini par sortir de ma bannette (j'étais pas bon, en gros - le tout-venant, j'y arrivais, mais dès qu'il y avait des problèmes exotiques, je n'arrivais pas à progresser). Le système, c'est un métier à part entière.
2  0