Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Emploi : iriez-vous jusqu'à mentir sur votre curriculum vitae pour obtenir un poste en informatique ?
Un récent sondage révèle que plusieurs postulants auraient recours au stratagème

Le , par Patrick Ruiz

191PARTAGES

17  0 
Mentiriez-vous sur un curriculum vitae ?
C’est de façon brossée ce qui ressort d’un récent sondage mené par Zippia. La firme spécialisée en conseil en matière de gestion des carrières professionnelles a interrogé 1000 personnes. Dans les chiffres, plus de 30 % des participants au sondage ont soit menti, soit déformé la vérité sur leurs CV dans le but de décrocher un emploi. En sus, près de 80 % des participants dans le lot des menteurs disent ne pas avoir attiré l’attention d’un seul radar…


Près de 69 % des participants au sondage ont initialement déclaré ne pas avoir menti, ce qui a amené le nombre de « falsificateurs » à celui dont il a été fait mention, mais il faut dire qu’il s’agit grosso modo de chiffres à revoir. En effet, à la question de savoir si un participant mentirait sur son CV, seulement 47 % des participants ont réitéré qu’ils n’ont et ne mentiront jamais. Les raisons d’une telle baisse se cachent dans les possibles motivations : obtenir le poste, augmenter son salaire, etc.


D’après les résultats du sondage mené par Zippia, les 25 à 39 ans sont les plus susceptibles de mentir sur un curriculum vitae. En effet, 18 % des participants au sondage ont admis faire usage du stratagème. En sus, l’enquête a mis en avant ce qui serait la tranche d’âge constituée des personnes les plus honnêtes avec moins de 7 % des plus de 45 ans qui ont admis avoir menti.


Le niveau d’études n’a pas manqué d’apporter son lot de révélations via l’étude de Zippia. En effet, 27 % de possesseurs de diplômes de l’enseignement secondaire ont admis avoir menti sur un curriculum vitae.

« Bien en dessous se trouvent, en deuxième position, les personnes avec l'équivalent d'une licence. En sus, 18 % des diplômés d'un cycle équivalent à un BTS admettent avoir menti sur leur CV. Seulement 11 % des personnes ayant des diplômes du second et du troisième cycle universitaire admettent avoir menti sur leur CV », ajoute Zippia.

Mentir sur un curriculum vitae que risque-t-on ? Rien, si le postulant peut passer sous les radars. De l’autre côté : c’est un poste qui lui tend les bras. Seulement, dans certains pays, la législation est rude avec ceux qui sont pris ; mentir sur un curriculum vitae peut valoir une peine de prison.


Source : Zippia

Et vous ?

Mentir sur un curriculum vitae : que risque le postulant ?
Vous est-il arrivé d’user de ce stratagème ? Si oui, dans quelles conditions et pour quel objectif ?
Quelles anecdotes y relatives pouvez-vous relater ?

Voir aussi :

La rubrique Emploi

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 07/03/2020 à 9:32
Si mentir sur son CV permet d'arriver à ses fins sans aucune conséquence, alors l'idiot, c'est celui qui ne ment pas, et on se retrouve avec un drôle de monde, où plus rien n'est fiable.
14  3 
Avatar de SimonKenoby
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 07/03/2020 à 14:58
Mentir pour obtenir un poste non, par contre j'ai déjà menti (par omission) pour ne pas obtenir un poste.

J'ai omis d'indiquer certaine techno que je connais mais que je n'aime pas, afin de ne pas bosser la dessus.
11  0 
Avatar de Chezkele
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/03/2020 à 10:48
(petite) anecdote:
Lorsque j'étais jeune diplômé (ayant une personnalité et un parcours un peu atypiques, j'ai passé des entretiens dans plus de trente boîtes (sur 13 mois) avant d'être embauché) je reçois un coup de fil d'une toute petite boîte de presta (le "siège" était un petit appart avec le chef et une secrétaire) et le gars au bout du fil me dit "le client s'est montré intéressé par votre profil, venez demain à telle heure".
J'arrive, et là le chef me dit "bon j'ai dit que vous aviez travaillé tant de mois sur tel truc, sinon le client n'aurait jamais regardé votre dossier. On va rendre cela vrai, voilà un dossier de 150 pages, lisez le et après nous en discutons". Il m'informe au passage qu'un autre consultant a été proposé (il était clair qu'il avait falsifié son dossier aussi).
Le type se barre, je réfléchis trente secondes, puis je vais le voir pour lui dire que cela me dérange d'être malhonnête et que je m'en vais. Le type a fait semblant de trouver cela bien, mais cela se voyait qu'il était choqué et ne comprenait pas.

Citation Envoyé par John Bournet
Si mentir sur son CV permet d'arriver à ses fins sans aucune conséquence, alors l'idiot, c'est celui qui ne ment pas
Cela a toujours au moins une conséquence: celle de savoir que l'on est un menteur. Il y a des gens (et oui) pour qui l'honnêteté et la dignité sont très importantes. Je grandiloque, mais moi cela me fait chier de vivre dans une société où l'on trouve que mentir est normal, et où du coup tout le monde soupçonne tout le monde y compris les gens honnêtes.
9  0 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/03/2020 à 16:52
Citation Envoyé par Chezkele Voir le message

Cela a toujours au moins une conséquence: celle de savoir que l'on est un menteur. Il y a des gens (et oui) pour qui l'honnêteté et la dignité sont très importantes. Je grandiloque, mais moi cela me fait chier de vivre dans une société où l'on trouve que mentir est normal, et où du coup tout le monde soupçonne tout le monde y compris les gens honnêtes.
Moi ça me scie la malhonnêteté, le baratin et l'empressement.

Habitant en région parisienne et devant me rendre au boulot en voiture, je n'en peux plus de tous ces boulets qui érigent la triche et le vice en valeurs. On les croise du matin au soir, dès qu'on passe le pas de la porte ou du garage, on les trouve à nouveau sur la route à ne respecter aucune règle du code de la route pour gagner 2 places dans la file ou au feu rouge, on les retrouve encore au travail à mentir à leurs clients, à se vanter d'avoir niqué le système parce qu'ils ont trouvé un moyen de ne pas payer tel ou tel service, ils emmerdent le monde au self de la cantine en te marchant sur les pieds pour gagner exactement 7 secondes à la caisse, ils jouent avec la légalité pour aller enfumer les entrées du bâtiment dans lequel on travaille (bah oui, juste devant la porte, on est DEHORS, alors on a le DROIT), on les retrouve encore et encore le soir à te faire la réflexion "bonne après-midi" lorsque tu pars à 18h00 alors qu'eux partent à 18h17 - pendant que le boss est en réunion, mais ils laissent un gilet sur leur siège pour faire croire qu'ils sont encore dans le coin -, et avec un peu de chance tu les croise à nouveau sur la route pour un nouveau bordel généralisé avec en plus l'énervement d'une journée de travail pour agrémenter le tout.

Puis le week-end, c'est le pompon, le travail en moins, mais la décontraction en plus.

Spleen du mardi.
9  1 
Avatar de denisys
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/03/2020 à 10:05
Est-ce que arrondir les angles et considéré comme mentir ???
7  0 
Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/03/2020 à 9:05
je n'ai jamais menti en inventant des fonctions ou de compétences que je ne maîtrise pas, mais par contre il est évidement que dans un CV et dans un entretient j’embellis un peu la réalité.
le but c'est de ce vende quand même.
4  0 
Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/03/2020 à 21:42
Citation Envoyé par jc_granit Voir le message
Mentir ne sert à rien!
Tu ne peux pas imaginer

Ce sont souvent des faits simples subtils et très difficiles à vérifier (même avec les références professionnels)
  • Rajouter quelques mois à une expérience pour boucher en partie un trou (il faut être sûr que tes références ne fassent pas de bourde) - ainsi tu montres que tu es proactif pour retrouver un emploi rapidement
  • Rajouter une technologie (que tu peux approfondir en parallèle) - ainsi tu peux te vendre confirmé parce que tu as de l’expérience significative
  • Grossir le trait sur des fonctions de "petit chef" (rédaction de documents, organisation de réunion, ...) - de mon expérience, les recruteurs détestent qu'on mettent en avant la technique (d'ailleurs ils n'y connaissent que dalle) mais sont aux anges lorsque ce sont des points "vendeur de profil"


Après bidonner les diplômes, les budgets ou autres c'est plus difficile/ vérifiable
4  0 
Avatar de tanaka59
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 07/03/2020 à 18:44
Bonsoir,

Mentir sur un curriculum vitae : que risque le postulant ?
perte de crédibilité
étiqueté comme usurpateur, menteur, malhonnête ...
suspicion

Vous est-il arrivé d’user de ce stratagème ? Si oui, dans quelles conditions et pour quel objectif ?
99% des répondants diront non, bon allez je vais y aller au culot je vais répondre oui pour le fun . On dira que je ment . Donc je peux cocher non ?

Citation Envoyé par John Bournet Voir le message
Si mentir sur son CV permet d'arriver à ses fins sans aucune conséquence, alors l'idiot, c'est celui qui ne ment pas, et on se retrouve avec un drôle de monde, où plus rien n'est fiable.
En même temps on a tous plus ou moins une fois traficoté un truc sur nos CV . Regardez moi ces chacals et ces vautours

Citation Envoyé par tpericard Voir le message
Mentir sur un curriculum vitae : que risque le postulant ?
Au hasard :
- Ne pas être pris
- Avoir une "certaine" réputation

Vous est-il arrivé d’user de ce stratagème ? Si oui, dans quelles conditions et pour quel objectif ?
Non, jamais. C'est peut être pour ça que je n'ai pas beaucoup progresser (lol)

Quelles anecdotes y relatives pouvez-vous relater ?
J'ai 2 souvenirs, un ancien et un plus récent.

Quand j'ai démarré dans la vie active, enfin le 2nd emploi quand même, un jour mon chef m'appelle pour me montrer un CV. C'était celui d'un de mes anciens camarades de classe dans un lycée connu. Il faisait mention d'un diplôme qu'il ne pouvait pas avoir étant donné son âge et son parcours. Du coup, il n'a pas été embauché ! Fallait quand même une très très grande coïncidence car le lycée en question était très éloigné de l'entreprise où je me trouvais, et en plus tomber sur un ancien condisciple ! Ca faisait beaucoup. Les coïncidences parfois vous joue des tours ! Cela dit mon chef de l'époque avait quand même des soupçons

Plus récemment, j'ai pu voir des mentions de fonction sur un profil professionnel qu'une ancienne collègue n'a jamais remplie. Ca a suffit pour la faire embaucher dans sa nouvelle boite. Tant mieux pour elle si elle réussit dans son nouveau poste
Avec l'uberisation de la société , on en vient à des parcours morcelés et cabossés. Les intérimaires, les CDD, les stagiaires, les nouveaux entrants sur le marché du travail, les freelances, les chômeurs et j'en passe ... Ne serait ce qu'un trou , un contrat qui se passe mal et pour ces profils c'est tout de suite le parcours du combattant. Profil suspect, suspicieux, jugé étrange, jugé bizarre, jugé louche , naïf, flexible, malléable ...

Dans l'informatique par exemple un collaborateur qui quitte une ESN sur rupture conventionnelle . On peut très bien douter de sa sincérité . Il quitte la société de son propre chef alors pourquoi recruter un opportuniste qui à toutes les chances d'aller voir ailleurs ? Ah non au contraire c'est sa société qu'il la mis à la porte , pour recruter un collaborateur avec casserole qui ne fait pas l'affaire ?

Le terme "mentir" est pas le plus adéquate. Peut être "filoutage" ou "adapter" plutôt ?
3  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/03/2020 à 13:15
Citation Envoyé par jc_granit Voir le message
Mentir ne sert à rien!
Comme dirait les règles d'un certain jeu de société, on peut toujours tricher, à partir du moment que personne ne nous a vu...
4  1 
Avatar de tpericard
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/03/2020 à 17:02
Citation Envoyé par John Bournet Voir le message
Si mentir sur son CV permet d'arriver à ses fins sans aucune conséquence, alors l'idiot, c'est celui qui ne ment pas, et on se retrouve avec un drôle de monde, où plus rien n'est fiable.
Après c'est un pari. Si on se sent capable de remplir une fonction mais qu'on n'arrive pas à grimper dans sa boite, on va voir ailleurs. Et avec un peu de persuasion et en présentant bien, on peut y arriver. Après il faut tenir la route ...
2  0