Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Quelle est la meilleure entreprise de technologie où travailler en 2020 ? Facebook et Google hors du top 10 Glassdoor pour les USA
Salesforce en tête de liste en France

Le , par Patrick Ruiz

40PARTAGES

10  0 
Le nouveau classement Glassdoor des meilleures entreprises où travailler est disponible depuis peu. En cette fin d’année, la plateforme en ligne de publication d’offres d’emploi lève le voile sur des listes de 100 sociétés par pays. Focus sur les meilleures entreprises de technologie où travailler en 2020…

Si l’on est du côté des USA, ce qu’il faudra retenir de façon brossée de ce nouveau classement Glassdoor est que Google et Facebook sont hors du top 10 des meilleures entreprises de la filière technologie où travailler en 2020. Les deux géants de la Tech. pointent respectivement aux 11e et 23e positions. D’une année à l’autre, ils perdent 3 places pour Google (en tête de liste en 2015) et 14 pour Facebook. En fait, pour Facebook qui a par trois fois été à la tête de ce classement en dix ans, c’est le plus mauvais rang de son histoire.

C’est surtout avec le scandale Cambridge Analytica qu’il semble que l’image de Facebook en tant qu’eldorado ou entreprise « qu’on ne quitte pas parce qu’on y est bien » a pris un sérieux coup. La vague de scandales et la chute du cours des actions de l’entreprise qui en ont découlé ont depuis créé une atmosphère plutôt sombre pour l’entreprise. Une publication parue alors qu’on s’apprêtait à entrer dans l’année qui s’achève fait état de ce que de plus en plus d’employés de Facebook se renseignent sur des emplois extérieurs à l’entreprise. Le cas Google est pour sa part émaillé de nombreuses oppositions avec des employés ; en toile de fond, le rappel constant du slogan de l’entreprise « don’t be evil » par des employés lancés, parfois à leur insu, sur des projets controversés comme Maven avec le Pentagone ou encore Dragonfly.

Ce rappel importe quand on sait que ce classement s’appuie sur la contribution des employés qui choisissent de faire un feedback sur leur travail, l’environnement de travail et la société dans laquelle ils exercent, ce, par l'intermédiaire d'une enquête d'évaluation de la plateforme de publication d’offres d’emploi. Glassdoor utilise ensuite un algorithme pour déterminer un classement global sur la base de la quantité, la qualité et la cohérence des avis des employés.

En d'autres termes, ces résultats sont basés sur ce que les employés anonymes disent à Glassdoor de leur employeur. Il s'agit notamment des meilleures raisons de travailler pour une entreprise donnée, les inconvénients, s'ils sont satisfaits de leur entreprise dans son ensemble, comment ils trouvent la direction de l'entreprise, ainsi que les indicateurs clés qui permettent de juger de la qualité du lieu de travail. Il s'agit entre autres des possibilités de carrière, la rémunération, les avantages sociaux, la culture, les valeurs, la haute direction et l'équilibre travail-vie.

Les entreprises sont évaluées sur une échelle de 1,0 (très insatisfaisant) à 5,0 (très satisfaisant). Cette année, c’est HubSpot (un spécialiste de l’informatique dans le nuage) qui est en tête de liste. Même si Microsoft aussi n’est pas dans le top 10, c’est l’un des rares (sinon le seul) géants de la Tech. a avoir fait un bond en avant au classement. D’une année à l’autre, l’entreprise passe de la 34e à la 21e position. Pour la première fois, SurveyMonkey, Dell et Slack intègrent le classement non pas dans le top 10, mais en 33e, 67e et 69e positions de façon respective.


Le top 10 Glassdoor des meilleures entreprises de la filière technologie où travailler (cas de la France) quatre spécialistes de l’informatique : Salesforce, Murex, SAP et Onepoint. Le premier est un éditeur de logiciels de gestion basé aux USA ; le second est une société de droit français qui met sur pied des solutions utiles aux acteurs des marchés financiers (trading, trésorerie, etc.) ; SAP SE, est une société allemande qui conçoit de systèmes de gestion et de maintenance destinés à des entreprises et des institutions dans le monde entier. Ubisoft (l’éditeur français de jeux vidéo) pointe à la 20e position d’un classement où l’on retrouve Amazon et Google en 11e et 13e positions.


D’une année à l’autre, Onepoint perd deux places quand Ubisoft en perd 17. Amazon pour sa part sort du top 10 avec une place en moins dans le nouveau classement. L’an dernier, Microsoft n’apparaissait même pas dans les 25 meilleures entreprises.

Sources : Glassdoor (1, 2)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Quelles sont les pires et les meilleures sociétés dans lesquelles vous avez travaillé ? Pour quelles raisons ?

Voir aussi :

USA : Glassdoor dévoile les 25 entreprises technologiques qui paient le plus leurs ingénieurs logiciels, Google et Facebook éjectés du top 3
Quelle est l'entreprise IT où il fait « bon vivre » ? Twitter en tête du classement de Glassdoor devant Facebook et Google
Les meilleurs employeurs de 2019 : Facebook et Google perdent du terrain aux USA
Salaires IT : Oracle, SAP et Microsoft sont les entreprises IT qui paient le mieux en France, selon Glassdoor

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/12/2019 à 15:02
Citation Envoyé par phil995511 Voir le message
A choisir entre travailler pour l'ogre ou le loup (pauvre bête à la quelle on fait référence...), autant être indépendant et ne pas perdre son temps, sa vie à enrichir d'autre que nous...
Belle théorie mais malheureusement pas tout à fait en phase avec la réalité.

Quand tu seras indépendant, tu vas aussi perdre du temps... A chercher des clients... A répondre aux exigences administratives des autorités... A se faire payer ses factures... etc... pour pouvoir manger de la soupe à la fin du mois!

C'est étonnant à quel point peut subsister cette idée qu'être son propre patron, c'est la belle vie...

Personnellement, je connais de nombreux "patrons" (soit seulement d'eux-mêmes, soit d'une pme de 10 à 20 employés). Et bien, je n'en connais pas un seul qui bosse 35h par semaine, qui pose ces RTT et profite de ses bénéfices à baillant aux corneilles!

Ce serait plutôt bosser 12h/jour, samedi, dimanche et vacances de Noel comprise avec une succession d'emm... à gérer chaque jour pour au final se rendre compte qu'il gagne moins que s'il était simple salarié
7  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/12/2019 à 10:07
Citation Envoyé par sacdebille Voir le message
Oui mais quand tu es dans une SSII et au forfait, tu dois aussi travailler le WE ou RTT pour finir dans les temps la presta que le commercial à sous coté.
J'ai travaillé au forfait et je n'ai jamais travaillé en dehors de mes horaires de travail. Et ça n'est normalement pas le commercial qui estime des devis sur des forfaits c'est de la gestion de projet ça.
2  0 
Avatar de phil995511
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/12/2019 à 13:42
A choisir entre travailler pour l'ogre ou le loup (pauvre bête à la quelle on fait référence...), autant être indépendant et ne pas perdre son temps, sa vie à enrichir d'autre que nous...
1  0 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 12/12/2019 à 14:20
Pour le Canada :
1  0 
Avatar de bergi
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 13/12/2019 à 13:33
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Belle théorie mais malheureusement pas tout à fait en phase avec la réalité.
Personnellement, je connais de nombreux "patrons" (soit seulement d'eux-mêmes, soit d'une pme de 10 à 20 employés). Et bien, je n'en connais pas un seul qui bosse 35h par semaine, qui pose ces RTT et profite de ses bénéfices à baillant aux corneilles!

Ce serait plutôt bosser 12h/jour, samedi, dimanche et vacances de Noel comprise avec une succession d'emm... à gérer chaque jour pour au final se rendre compte qu'il gagne moins que s'il était simple salarié
Dans l'IT ?
Je connais pas bcp de patron dans l'IT mais les deux que je connais, après 3 ans pour lancer leur boite, ont fait le choix de gagner pareil mais travailler moins.

La plupart des indépendant que je côtoie dans ma DSI sont plutôt heureux de vivre et pas prêt de redevenir presta via une SSII....
1  0 
Avatar de sacdebille
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/12/2019 à 10:36
Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
J'ai travaillé au forfait et je n'ai jamais travaillé en dehors de mes horaires de travail. Et ça n'est normalement pas le commercial qui estime des devis sur des forfaits c'est de la gestion de projet ça.
Oui j'ai fait le devis puisque c'est moi qui devait intervenir chez le client, et le commercial a reduit de 25% mon devis lors de la négo. Il a déjeuné avec le client, il a vu sa com €€€€ et je me retrouve a courir après le temps vive les SSII
0  1 
Avatar de sacdebille
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/12/2019 à 15:19
C'est aussi mon impression.
C'est d'ailleurs bien ce qui me donne envie de franchir le pas.
J'ajoute que dans les boite pour lesquelles j'ai bossé, je ne suis pas le seul à travailler le WE…. et j'ai fait quelques boites (ATOS EURIWARE CAP MICROPOLE)
0  1 
Avatar de sacdebille
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/12/2019 à 10:03
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Ce serait plutôt bosser 12h/jour, samedi, dimanche et vacances de Noel comprise avec une succession d'emm... à gérer chaque jour pour au final se rendre compte qu'il gagne moins que s'il était simple salarié
Oui mais quand tu es dans une SSII et au forfait, tu dois aussi travailler le WE ou RTT pour finir dans les temps la presta que le commercial à sous coté.
Alors du coup autant travailler à ton compte si tu peux trouver des clients.
0  3