Rapport Hired 2019 : les ingénieurs blockchain sont les mieux payés à Paris
Et les développeurs Go reçoivent le plus de demandes d'entretien

Le , par Michael Guilloux

35PARTAGES

22  0 
Le site de recrutement Hired a publié son rapport annuel sur les salaires dans le secteur des technologies. Pour produire ce rapport, Hired s'est concentré sur les employés du secteur technologique dans 13 villes (onze d'Amérique du Nord et deux d'Europe, y compris Paris). Les salaires indiqués proviennent de plus de 170 000 demandes d'entretien et offres d'emploi publiées l'année passée via la plateforme. Cette dernière regroupe plus de 10 000 entreprises et 98 000 candidats.

Si le rapport complet de l'étude porte sur 13 villes considérées comme des hubs technologiques mondiaux, Hired a produit une version qui se concentre sur les postes et les compétences les plus en vogue dans le domaine de la Tech à Paris. « L’offre et la demande en ingénieurs logiciels fluctuent selon les régions, ce qui influe grandement sur la rémunération. Nous pensons qu’il est utile de communiquer les données concernant Paris et sa région pour aider les candidats à se faire une idée claire du paysage à l’embauche et à obtenir le salaire qu’ils méritent », explique Hired dans son rapport. Cela dit, quels sont les résultats clés de l'enquête ?

Les ingénieurs blockchain sont les mieux payés à Paris

Avec un revenu annuel brut moyen de 58 000 euros, les ingénieurs blockchain sont les ingénieurs les mieux rémunérés dans la région parisienne. Si cela vous surprend, ce n'est pas le cas pour Hired qui évoque le fait que « la France s’efforce de devenir la plaque tournante mondiale en matière de blockchain ». Mais, comme on pouvait s'y attendre, ce salaire n'est rien comparativement à ce que gagnent leurs homologues américains. « Bien que les entreprises parisiennes versent les salaires les plus élevés aux ingénieurs blockchain, cela n’a rien de comparable avec les ingénieurs blockchain exerçant à New York et à San Francisco où ces derniers perçoivent en moyenne plus du double de ceux des entreprises parisiennes (131 K€ et 140 K€, respectivement) », souligne le rapport. Ci-dessous les salaires des meilleurs postes d’ingénieurs logiciels à Paris :

  • Ingénieur Blockchain : €58K
  • Ingénieur Machine Learning : €56K
  • Ingénieur Informatique : €54K
  • Gaming engineer : €53K
  • Ingénieur Sécurité : €53K
  • Ingénieur Etudes et développement : €53K
  • Ingénieur Backend : €51K
  • Ingénieur NLP : €51K
  • Ingénieur Systèmes Embarqués : €51K
  • Ingénieur Full Stack : €50K
  • Ingénieur Frontend : €50K
  • Ingénieur Mobile : €50K

Paris n’échappe pas à la popularité du langage Go

Les données de Hired montrent aussi que les candidats ayant de l’expérience dans le langage Go sont les plus demandés à l’échelle mondiale, et Paris n'échappe pas non plus à la popularité du langage conçu par Google. Les ingénieurs logiciels ayant de l’expérience dans ce langage ont effet reçu en moyenne 6,8 demandes d’entretiens de la part d’entreprises parisiennes. Tout juste derrière Go se trouve TypeScript, suivi de PHP et de JavaScript.


Comment connaitre sa vraie valeur sur le marché ?

« Pour être en mesure d’exiger votre vraie valeur sur le marché, vous devez connaître la valeur de vos compétences et de votre expérience. Malheureusement, de nombreux candidats ne savent pas exactement où trouver ces informations et se basent sur leur salaire actuel ou sur leur précédent salaire comme point de référence au moment de négocier. En agissant de la sorte, vous pourriez vous vendre au rabais », estime Hired. Puisqu'il s'attarde un peu sur les salaires, le rapport fournit donc également des conseils pour connaitre sa vraie valeur sur le marché et obtenir le salaire que l'on mérite.

Vous trouverez dans le rapport principal un état des lieux plus complet du secteur des technologies (salaires, langages, apprentissage, styles de travail, etc.) dans les principaux pôles technologiques en Amérique et en Europe.

Télécharger le rapport de Hired

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de cette enquête ? S'accordent-ils avec les réalités que vous connaissez ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de amipro
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 10:58
Heureusement qu'il y a la barrière de la langue, sinon tous les devs partiraient sous d'autres cieux avec des salaires doubles ailleurs !
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 14:03
« Pour être en mesure d’exiger votre vraie valeur sur le marché, vous devez connaître la valeur de vos compétences et de votre expérience. Malheureusement, de nombreux candidats ne savent pas exactement où trouver ces informations et se basent sur leur salaire actuel ou sur leur précédent salaire comme point de référence au moment de négocier. En agissant de la sorte, vous pourriez vous vendre au rabais »

C'est exactement pour ça qu'il ne faut jamais y répondre, ou pipauter. Depuis quand on négocie sur la base de son ancien salaire ? Cette méthode est aussi débile que celle qui consiste à établir une grille selon diplôme.

Bref, on est pas sortis des ronces avec des RH qui négocient sur ces bases.
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 16:19
C'est rigolo, parce que beaucoup de langages tout en haut de la pile sont très très jeunes.

Et on voit bien que les langages "surs" ont toujours la cote : java, C++, C, PHP, ...

Je suis très étonné de ne pas voir Cobol dans la liste. Parce que c'est recherché comme compétence.
Avatar de hadday
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 13/06/2019 à 11:01
Un langage aussi célèbre que Go n'est même pas cité.. 🤔
Les sociétés suivent la mode et n'ont pas de grille d'évaluation des langages. Quel est avenir pour Go contre un langage aussi sûr que java ou C++ ?
Avatar de VBurel
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 15/06/2019 à 8:12
C'est très étonnant de voir que les développeurs les mieux payés à Paris soient à un niveau si bas de salaire (ou alors on parle de salaires de débutant).
C'est moins étonnant qu'ils le soient pour faire du blockchain, qui est un bullshit job intégrale (il semble dans cette époque que les salaires soient inversement proportionnels à l’utilité du travail effectué)... Comme dans les années 2000 les forts en math partaient dans la finance, plutôt que la recherche ou l'industrie... Tout s’explique.

https://www.ingenieurs.com/infos/sal...nieur-1535.php
Avatar de TheLastShot
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/06/2019 à 17:49
Et les développeurs Go reçoivent le plus de demandes d'entretien
C'est bizarre, dans un autre post a propos d'un sondage à la valeur tout aussi douteuse (mais ça c'est général, moi et les sondages ça fait deux), on m'affirmait que GO c'était un bide monumental en France.
A croire qu'en quelques jours tout à basculer (aurais-je fais gagner tant de popularité à ce langage ? Ou peut-être que c'est juste la personne qui répondait qui répondait dans le vide ce qui l'arrangeait....)

Bref ça montre qu'on fait dire tout et n'importe quoi aux chiffres (je vous invite d'ailleurs à aller voir quelques chaines de vulgarisation sur le sujet sur youtube pour arrêter de vous faire embobiner par tous et n'importe quoi)
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/06/2019 à 18:05
Parce que ces études ne mesurent pas du tout la même chose, exemple :

Hired : "Les ingénieurs logiciels ayant de l’expérience dans ce langage ont effet reçu en moyenne 6,8 demandes d’entretiens de la part d’entreprises parisiennes."
Si ils sont 0,1% du marché ça reste une micro niche, ce chiffre peut indiquer deux choses : une tendance haussière et le fait qu'il y a plus de demandes que d'offres.

Developpez.COM Emploi 2018 " : Go : 0.3%
D'ailleurs le rapport developpez est pas en contradiction avec le rapport Hired puisqu'il indique "Go" très bien payé. Donc si on fait le cumul des deux rapports on a quoi : une micro niche à 0,3% du marché avec plus de postes que de candidats.
Donc sur la France Go c'est une ultra minorité, mais le rapport Hired montre qu'il y a quand même clairement pas assez de développeurs de Go de disponibles par rapport à la demande des recruteurs.
Il y a généralement une sorte d'inertie sur la francophonie pour les nouveaux langages, par exemple le Tiobe (amateur et pro sur l’international) donne Go à 1,2% alors que sur l'emploi FR (donc la partie pro on est en 2018) seulement à 0.3% soit beaucoup moins, donc pour l'instant par rapport au marché US en France Go fait un "bide" numériquement parlant.

On voie aussi sur le Graphe Tiobe pour Go que le plus gros de la hype sur go est passée après son summum de 2017.
Cette hype passagère ça ressemble un peu à la hype sur ROR, langage qui a fait une grosse hype sur 2009, on ne parlais que de ça et depuis c'est totalement ringardisé.

Le plus marquant ça reste la hausse sur Python, mais qui en est croissance pas tellement chez les développeurs pro mais tous simplement en éducation et chez les non développeurs (statisticiens, scientifiques, Data Science, etc), parce que de plus en plus de métiers utilisent la programmation comme outil et Python c'est pertinent pour eux.
Avatar de TheLastShot
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/06/2019 à 19:23
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
D'ailleurs le rapport developpez est pas en contradiction avec le rapport Hired puisqu'il indique "Go" très bien payé. Donc si on fait le cumul des deux rapports on a quoi : une micro niche à 0,3% du marché
Alors soit j'ai mal compris ce que tu disais, soit on a pas le même graphique devant les yeux, parce que moi je vois très clairement marqué "nombre de demandes d'entretien" au dessus du graphique et qui indique 6.8 (bon c'est pas précisé que c'est en pourcentage donc peut-être que c'est en pourcentage x20, et là on retombe sur les "0.3% du marché")
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/06/2019 à 22:18
Enfin pourtant c'est simple, d'après Hired un développeur identifié Go a beaucoup de demandes d'entretien, mais le nombre d'offres d'emploi Go c'est 0,3% en France en 2018. Les deux rapports sont en cohérence parce que l'autre rapport indique bien aussi que malgré qu'il y ai peu d'offres Go par rapport aux total des offres, les développeurs Go sont très bien payés, ce qui est normal s'il y a de la surenchère de la part des recruteurs. Donc on est exactement dans le même cas que RoR, sauf que la Hype Go est plus récente, un marché microscopique mais des développeurs bien payés car pas assez nombreux sur la niche par rapport aux nombre de postes.
Contacter le responsable de la rubrique Emploi informatique et développeurs

Partenaire : Hébergement Web